Elebrato (vilantérol / uméclidinium / fluticasone)

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Umeclidinium, Vilanterol, Fluticasone

  • Dosages

    92 microgrammes/55 microgrammes/22 microgrammes

  • Formes galéniques

    poudre pour inhalation et poudre pour inhalation

  • Classe Thérapeutique

    R03AL - ADRENERGIQUES EN ASSOCIATION AVEC DES ANTICHOLINERGIQUES, ASSO. TRIPLES INCL.

Illustration indications

Indications - Quand utiliser elebrato ?

  • Traitement continu

  • En cas d'echec a une autre therapeutique

  • Dans les formes moderees

  • Dans les formes severes

  • Chez l'adulte a partir de 18 ans

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de elebrato ?

  • Asthme

  • Bronchopneumopathie chronique obstruct

    • Infection severe aigue
  • Bronchospasme

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite au vilanterol
    • Hypersensibilite fluticasone
    • Hypersensibilite umeclidinium
  • Anomalie metabolisme galactose

  • Deficit en lactase

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Atteinte cardiovasculaire

    • Atteinte cardiovasculaire non controlee
  • Autre traitement en cours

    • Trt par hypokaliemiant
  • Convulsions

    • Convulsions antecedent personnel
    • Convulsions maladie
  • Diabete autre

  • Diabete insipide

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Dysfonctionnement thyroidien

    • Thyreotoxicose
  • Epilepsie

    • Epilepsie antecedent personnel
    • Epilepsie maladie
  • Glaucome a angle ferme

  • Infection

    • Infection chronique
    • Infection non controlee
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique moderee maladie
    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Patient a faible imc

  • Quel que soit le terrain

  • Retention urinaire

  • Sujet age

  • Tabagisme

  • Trouble de la vision

  • Tuberculose

    • Tuberculose pulmonaire
  • Type particulier de traitement

    • Traitement a dose elevee
    • Traitement prolonge
  • Atteinte cardiovasculaire

    • Atteinte cardiovasculaire non controlee
  • Autre traitement en cours

    • Trt par hypokaliemiant
  • Convulsions

    • Convulsions antecedent personnel
    • Convulsions maladie
  • Diabete autre

  • Diabete insipide

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Dysfonctionnement thyroidien

    • Thyreotoxicose
  • Epilepsie

    • Epilepsie antecedent personnel
    • Epilepsie maladie
  • Glaucome a angle ferme

  • Infection

    • Infection chronique
    • Infection non controlee
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique moderee maladie
    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Patient a faible imc

  • Quel que soit le terrain

  • Retention urinaire

  • Sujet age

  • Tabagisme

  • Trouble de la vision

  • Tuberculose

    • Tuberculose pulmonaire
  • Type particulier de traitement

    • Traitement a dose elevee
    • Traitement prolonge
Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de elebrato ?

SEVERE(S)
  • accommodation trouble
  • anorexie
  • coma
  • deces mortalite
  • depression respiratoire
  • dysurie
  • hemorragie cerebrale
  • hyperglycemie
  • hypovolemie
  • oedeme pulmonaire
  • paranoia
  • psychose
  • respiration trouble
  • retention durine
  • trouble vasculaire peripherique
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • aggravation dune infection oculaire
  • anaphylaxie
  • arret cardiaque
  • arthrite
  • arythmie
  • augmentation du risque infectieux
  • bronchite
  • bronchospasme asthme
  • candidose
  • candidose gastro intestinale
  • candidose vaginale
  • choc anaphylactique
  • collapsus cardiovasculaire
  • corticosurrenale trouble
  • cortisol trouble
  • cushing syndrome
  • douleur abdominale
  • dyspepsie
  • dyspnee
  • eczema
  • effet immunosuppresseur
  • eruption cutanee
  • fievre
  • gorge irritation
  • hypertension arterielle
  • hypocortisolemie
  • hypotension arterielle
  • infection a herpes virus
  • infection cutanee
  • infection des voies respiratoires
  • infection fongique mycose
  • infection urinaire
  • infection virale
  • insuffisance surrenalienne
  • irritation cutanee
  • irritation muqueuse
  • irritation nasale
  • laryngite
  • lyse tumorale syndrome
  • nausee vomissement
  • oedeme de quincke angioedeme
  • peritonite
  • pharyngite
  • pneumonie
  • proteine c reactive augmentation
  • prurit
  • reaction allergique
  • rhinite
  • secheresse buccale
  • sinusite
  • syndrome grippal
  • thrombocytose
  • timbre de la voix modification
  • toux
  • tuberculose secondaire
  • urticaire
  • zona
MODERE(S)
  • cataracte
  • douleur auriculaire otalgie
  • effet systemique possible
  • glaucome
  • hypertension hypertonie oculaire
  • retinopathie
  • vision alteration
  • vision floue
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • acidose metabolique
  • acouphene bourdonnement doreille
  • agitation
  • anemie
  • angor
  • anxiete
  • arthralgie
  • asthenie
  • baillements
  • bouffee vasomotrice
  • bradycardie
  • cardiomyopathie
  • cephalee
  • cetose
  • confusion mentale
  • convulsion
  • crampe musculaire
  • depression
  • diabete
  • dorsalgie
  • douleur angineuse
  • douleur oppression thoracique
  • ecchymoses
  • electrocardiogramme modification
  • extrasystole
  • fibrillation auriculaire
  • fibrillation ventriculaire
  • flush
  • fracture osseuse
  • hallucination
  • hyperkaliemie
  • hypersudation
  • hypoesthesie
  • hypokaliemie
  • infarctus du myocarde
  • insomnie
  • irritabilite
  • ischemie
  • ischemie myocardique
  • logorrhee
  • malaise lipothymie
  • myalgie
  • nervosite
  • nystagmus
  • oedeme peripherique
  • palpitations
  • paresthesie
  • photophobie
  • sommeil trouble
  • somnolence diurne
  • syncope
  • tachycardie
  • tachysystolie ventriculaire
  • tremblement
  • trouble psychocomportemental
  • vasoconstriction peripherique
  • vasodilatation peripherique
  • vertige etourdissement
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    ELEBRATO ELLIPTA 92 microgrammes/55 microgrammes/22 microgrammes, poudre pour inhalation en récipient unidose

    1 plaquette(s) thermoformée(s) aluminium de 30 dose(s) avec inhalateur(s) avec embout(s) buccal(aux) avec compteur de doses

    • REMBOURSABLE : 30%
    • PRIX : 54,69
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de elebrato ?

    • Adultes

    La dose quotidienne recommandée est d'une inhalation de ce médicament en une prise, chaque jour à la même heure. Ne pas dépasser cette dose.

    En cas d'oubli d'une prise, l'administration se fera le lendemain, à l'heure habituelle.

    • Populations spécifiques
    • Patients âgés Aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients âgés de plus de 65 ans (voir rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance rénale Aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance rénale (voir rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance hépatique Aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance hépatique légère, modérée ou sévère. Ce médicament doit être utilisé avec prudence chez les patients présentant une insuffisance hépatique modérée à sévère (vois rubriques "Mises en gardes et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Population pédiatrique Il n'y a pas d'utilisation justifiée de ce médicament dans la population pédiatrique (enfants âgés de moins de 18 ans) pour l'indication BPCO.