Eletriptan (élétriptan)

Médicaments à base de élétriptan :

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    40 mg20 mg

  • Formes galéniques

    comprimé pelliculé

  • Classe Thérapeutique

    N02CC - AGONISTES SELECTIFS DES RECEPTEURS 5HT1

Illustration indications

Indications - Quand utiliser eletriptan ?

  • Traitement curatif

  • Dans la phase cephalalgique

  • En cas de crise

  • Dans la migraine avec aura

  • Dans la migraine sans aura

  • Chez l'adulte

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de eletriptan ?

  • Accident vasculaire cerebral

    • Accident vascul cerebral atcd personnel
  • Angor

  • Angor de prinzmetal

  • Arythmie cardiaque

  • Autre traitement en cours

    • Trt par agoniste 5ht1
    • Trt par alcaloide ergot de seigle vasoconstricteur
    • Trt par almotriptan
    • Trt par clarithromycine
    • Trt par dihydroergotamine
    • Trt par ergotamine
    • Trt par erythromycine
    • Trt par frovatriptan
    • Trt par indinavir
    • Trt par inhibiteur protease vih
    • Trt par inhibiteur puissant du cyp3a4
    • Trt par itraconazole
    • Trt par josamycine
    • Trt par ketoconazole
    • Trt par methylergometrine
    • Trt par methysergide
    • Trt par naratriptan
    • Trt par nelfinavir
    • Trt par ritonavir
    • Trt par rizatriptan
    • Trt par sumatriptan
    • Trt par triptan
    • Trt par zolmitriptan
  • Cardiopathie ischemique

  • Enfant

    • Enfant de moins de 6 ans
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite arachide
    • Hypersensibilite bromure derives
    • Hypersensibilite calcium bromure
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite dodeclonium bromure
    • Hypersensibilite domiphene bromure
    • Hypersensibilite eletriptan
    • Hypersensibilite jaune orange s
    • Hypersensibilite lithium bromure
    • Hypersensibilite pinaverium bromure
    • Hypersensibilite potassium bromure
    • Hypersensibilite sodium bromure
    • Hypersensibilite soja/lecithine de soja
  • Hypertension arterielle

    • Hypertension arterielle moderee
    • Hypertension arterielle non controlee
    • Hypertension arterielle severe
  • Infarctus du myocarde

    • Infarctus du myocarde antecedent perso
  • Insuffisance cardiaque

  • Insuffisance coronarienne

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Ischemie cerebrale

    • Ischemie cerebrale atcd personnel
  • Maladie vasculaire ischemique

  • Migraine

    • Migraine basilaire
    • Migraine hemiplegique
    • Migraine ophtalmoplegique
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Pathologie coronarienne

    • Pathologie coronarienne en cours
  • Trouble arteriel peripherique

  • Trouble circulatoire

    • Trouble circulatoire peripherique
  • Adulte jeune (15-17 ans)

    • Adulte de moins de 18 ans
  • Anomalie metabolisme galactose

  • Autre traitement en cours

    • Trt par bleu de methylene
    • Trt par imao
    • Trt par imao a
    • Trt par imao b
    • Trt par imao irreversible (non selectif)
    • Trt par imao reversible (selectif)
    • Trt par iproniazide
    • Trt par linezolide
    • Trt par moclobemide
    • Trt par nialamide
    • Trt par rasagiline
    • Trt par selegiline
    • Trt par toloxatone
  • Deficit en lactase

  • Enfant

    • Enfant de plus de 6 ans
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Autre traitement en cours

    • Trt par inhib selec recapture 5ht/nad
    • Trt par inhib selec recapture serotonine
    • Trt par millepertuis
    • Trt par nicotine
  • Cardiopathie

    • Cardiopathie asymptomatique
  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Exposition a une temperature extreme

  • Femme menopausee

  • Homme

    • Homme de plus de 40 ans
  • Hypertension arterielle

    • Hypertension arterielle legere
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale legere
    • Insuffisance renale moderee
  • Interaction d'origine alimentaire

    • Apport de millepertuis
  • Pathologie coronarienne

    • Pathologie coronarienne atcd familial
    • Pathologie coronarienne atcd personnel
  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

    • Sujet age de plus de 65 ans
  • Tabagisme

  • Type particulier de traitement

    • Traitement prolonge
  • Autre traitement en cours

    • Trt par inhib selec recapture 5ht/nad
    • Trt par inhib selec recapture serotonine
    • Trt par millepertuis
    • Trt par nicotine
  • Cardiopathie

    • Cardiopathie asymptomatique
  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Exposition a une temperature extreme

  • Femme menopausee

  • Homme

    • Homme de plus de 40 ans
  • Hypertension arterielle

    • Hypertension arterielle legere
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale legere
    • Insuffisance renale moderee
  • Interaction d'origine alimentaire

    • Apport de millepertuis
  • Pathologie coronarienne

    • Pathologie coronarienne atcd familial
    • Pathologie coronarienne atcd personnel
  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

    • Sujet age de plus de 65 ans
  • Tabagisme

  • Type particulier de traitement

    • Traitement prolonge
Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de eletriptan ?

MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • anaphylaxie
  • angor
  • arythmie
  • atteinte cardiovasculaire
  • baillements
  • bouffee vasomotrice
  • bradycardie
  • bronchospasme asthme
  • choc anaphylactique
  • choc cardiogenique
  • coordination trouble
  • deshydratation
  • douleur
  • douleur angineuse
  • douleur oppression thoracique
  • dyspnee
  • electrocardiogramme modification
  • epistaxis
  • eruption cutanee
  • fievre
  • frisson
  • gorge constriction
  • hypersudation
  • hypertension arterielle
  • hypocalcemie
  • hypoglycemie
  • hypotension arterielle
  • infarctus du myocarde
  • infection des voies respiratoires
  • ischemie
  • ischemie myocardique
  • laryngite
  • lymphadenopathie
  • malaise lipothymie
  • mastodynie
  • memoire trouble
  • menorragie
  • miction trouble
  • oedeme
  • oedeme de quincke angioedeme
  • oedeme facial
  • oedeme peripherique
  • palpitations
  • pharyngite
  • polydipsie
  • polyurie
  • prurit
  • purpura
  • raideur de la nuque
  • raynaud syndrome
  • respiration trouble
  • rhinite
  • sinusite
  • spasme coronaire
  • tachycardie
  • tachypnee
  • timbre de la voix modification
  • trouble urinaire
  • trouble vasculaire peripherique
  • urticaire
  • vasospasme
MODERE(S)
  • acouphene bourdonnement doreille
  • amblyopie
  • audition alteration
  • cecite
  • champ visuel anomalie
  • conjonctivite
  • diplopie
  • douleur auriculaire otalgie
  • douleur oculaire
  • hyperacousie
  • larmoiement
  • nystagmus
  • oreille trouble
  • photophobie
  • reaction allergique
  • secheresse oculaire
  • vertige etourdissement
  • vision alteration
  • vision floue
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • accident vasculaire cerebral
  • agitation
  • alat modification
  • amnesie
  • anorexie
  • anxiete
  • arthralgie
  • arthrite
  • arthropathie
  • asat modification
  • asthenie
  • ataxie
  • atteinte hepatique
  • bilirubine modification
  • cauchemar
  • cephalee
  • cheilite
  • colite
  • concentration alteration
  • concentration baisse
  • confusion mentale
  • constipation
  • crampe musculaire
  • depression
  • diarrhee
  • dorsalgie
  • douleur abdominale
  • douleur dentaire
  • douleur osseuse
  • dysarthrie parole difficulte
  • dysesthesie
  • dysgueusie
  • dyskinesie
  • dyspepsie
  • dysphagie deglutition difficulte
  • eructation
  • euphorie
  • faiblesse musculaire
  • flatulence meteorisme
  • fragilite emotionnelle
  • glossite
  • hoquet
  • hyperesthesie
  • hypertonie musculaire
  • hypoesthesie
  • hypokinesie
  • hyporeflexie
  • hypotonie musculaire
  • infarctus splenique
  • insomnie
  • langage trouble
  • langue engourdissement
  • langue oedeme
  • myalgie
  • myopathie
  • nausee vomissement
  • nervosite
  • oesophagite
  • paresthesie
  • parotidite
  • personnalite trouble
  • raideur musculaire
  • reflux gastro oesophagien
  • secheresse buccale
  • somnolence diurne
  • stomatite
  • stupeur
  • syncope
  • syndrome serotoninergique
  • tremblement
  • trouble onirique
  • ulceration duodenale
  • ulceration gastrique
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    ELETRIPTAN ZENTIVA 40 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) PVC polychlortrifluoroéthylène aluminium de 6 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 8,80
  • Illustration de la forme galénique

    ELETRIPTAN BGR 20 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) PVC (ACLAR RX) polytrifluorochloroéthylène aluminium de 6 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 8,80
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de eletriptan ?

    Le comprimé d'élétriptan doit être pris aussi précocement que possible après le début d'une crise de céphalée migraineuse, mais il est également efficace lorsqu'il est pris à un stade ultérieur.

    Il n'a pas été démontré que le comprimé d'élétriptan pris au cours de la phase d'aura prévient la crise de céphalée migraineuse et de ce fait l'élétriptan ne sera pris qu'au cours de la phase céphalalgique de la crise migraineuse.

    Le comprimé d'élétriptan ne doit pas être utilisé en prophylaxie.

    • Adulte (de 18 à 65 ans)

    La dose initiale recommandée est de 40 mg.

    • En cas de récidive de la céphalée dans les 24 heures Si après soulagement de la crise initiale, la céphalée réapparaît dans les 24 heures, une prise supplémentaire de la même dose d'élétriptan a démontré son efficacité dans le traitement de la récidive.

    Si une seconde prise est nécessaire, un délai minimal de 2 heures doit être respecté entre les deux prises.

    • En cas d'absence de réponse Si le patient n'est pas soulagé dans les deux heures suivant la première prise d'élétriptan, une seconde dose ne doit pas être prise au cours de la même crise dans la mesure où les études cliniques n'ont pas démontré l'efficacité d'une seconde dose.

    Les essais cliniques ont montré que les patients ne répondant pas au cours d'une crise sont néanmoins susceptibles de répondre au traitement pour des crises ultérieures.

    Les patients qui n'obtiennent pas une efficacité satisfaisante avec une dose de 40 mg (par exemple : tolérance et absence de réponse au cours de 2 crises sur 3) peuvent être traités de manière efficace à une posologie de 80 mg (2 x 40 mg) au cours des crises ultérieures de migraine (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques"). Une deuxième dose de 80 mg ne doit pas être prise dans les 24 heures.

    La dose quotidienne maximale ne doit pas excéder 80 mg (Cf. rubrique "Effets indésirables").

    • Patients âgés

    La sécurité d'emploi et l'efficacité de l'élétriptan chez le patient âgé de plus de 65 ans n'ont pas été évaluées de manière systématique en raison du faible nombre de patients de ce type inclus dans les essais cliniques. Par conséquent, son utilisation n'est pas recommandée chez ces patients.

    • Population pédiatrique
    • Adolescents (12 à 17 ans) L'efficacité de l'élétriptan chez les adolescents âgés de 12 à 17 ans n'a pas été établie. Les données actuellement disponibles sont décrites à la rubrique "Propriétés pharmacocinétiques", mais aucune recommandation sur la posologie ne peut être donnée.

    • Enfants (6 à 11 ans) La sécurité d'emploi et l'efficacité de l'élétriptan chez les enfants âgés de 6 à 11 ans n'ont pas été établies. Les données actuellement disponibles sont décrites à la rubrique "Propriétés pharmacocinétiques", mais aucune recommandation sur la posologie ne peut être donnée.

    • Patients présentant une insuffisance hépatique

    En cas d'insuffisance hépatique légère ou modérée, aucun ajustement de la posologie n'est nécessaire.

    Aucune donnée n'étant disponible avec l'élétriptan chez les patients souffrant d'insuffisance hépatique sévère, l'usage de ce médicament est contre-indiqué chez ce type de patients.

    Le comprimé d'élétriptan doit être pris aussi précocement que possible après le début d'une crise de céphalée migraineuse, mais il est également efficace lorsqu'il est pris à un stade ultérieur.

    Il n'a pas été démontré que le comprimé d'élétriptan pris au cours de la phase d'aura prévient la crise de céphalée migraineuse et de ce fait l'élétriptan ne sera pris qu'au cours de la phase céphalalgique de la crise migraineuse.

    Le comprimé d'élétriptan ne doit pas être utilisé en prophylaxie.

    • Patients présentant une Insuffisance rénale

    Les effets de l'élétriptan sur la tension artérielle étant amplifiés en cas d'insuffisance rénale (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi"), il est recommandé d'instaurer le traitement à une posologie initiale de 20 mg chez les patients souffrant d'insuffisance rénale légère ou modérée. La posologie quotidienne maximale ne devra pas dépasser 40 mg.

    L'élétriptan est contre-indiqué chez les patients présentant une insuffisance rénale sévère.

    • Patients âgés

    La sécurité d'emploi et l'efficacité de l'élétriptan chez le patient âgé de plus de 65 ans n'ont pas été évaluées de manière systématique en raison du faible nombre de patients de ce type inclus dans les essais cliniques. Par conséquent, son utilisation n'est pas recommandée chez ces patients.

    • Population pédiatrique
    • Adolescents (12 à 17 ans) L'efficacité de l'élétriptan chez les adolescents âgés de 12 à 17 ans n'a pas été établie. Les données actuellement disponibles sont décrites à la rubrique "Propriétés pharmacocinétiques", mais aucune recommandation sur la posologie ne peut être donnée.

    • Enfants (6 à 11 ans) La sécurité d'emploi et l'efficacité de l'élétriptan chez les enfants âgés de 6 à 11 ans n'ont pas été établies. Les données actuellement disponibles sont décrites à la rubrique "Propriétés pharmacocinétiques", mais aucune recommandation sur la posologie ne peut être donnée.