Ellaone (ulipristal)

Médicaments à base de ulipristal :

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    30 mg

  • Formes galéniques

    comprimé pelliculé

  • Classe Thérapeutique

    G03AD - CONTRACEPTIFS D'URGENCE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser ellaone ?

  • Debuter dans les 120h apres rapport

  • Chez la femme

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de ellaone ?

  • Enfant

  • Grossesse

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite ulipristal
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Patient prepubertaire

  • Anomalie metabolisme galactose

  • Asthme

    • Asthme severe
    • Trt par corticoide
  • Autre traitement en cours

    • Trt par carbamazepine
    • Trt par efavirenz
    • Trt par fosphenytoine
    • Trt par inducteur enzymatique cyp3a4
    • Trt par inh protease booste par ritonavir
    • Trt par levonorgestrel
    • Trt par millepertuis
    • Trt par nevirapine
    • Trt par oxcarbazepine
    • Trt par phenobarbital
    • Trt par phenytoine
    • Trt par primidone
    • Trt par progestatif contraceptif
    • Trt par progestatif non contraceptif
    • Trt par rifabutine
    • Trt par rifampicine
    • Trt par ritonavir
  • Deficit en lactase

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Interaction d'origine alimentaire

    • Apport de millepertuis
  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Obesite

    • Indice de masse corporelle eleve (> 30)
  • Quel que soit le terrain

  • Obesite

    • Indice de masse corporelle eleve (> 30)
  • Quel que soit le terrain

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de ellaone ?

SEVERE(S)
  • saignement vaginal
  • spotting petit saignement
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • acne
  • alopecie
  • amenorrhee
  • anxiete
  • appetit augmentation
  • appetit perte
  • arthralgie
  • asthenie
  • augmentation du volume mammaire
  • bouffee vasomotrice
  • cephalee
  • concentration alteration
  • concentration baisse
  • confusion mentale
  • conjonctive hyperhemie
  • constipation
  • cycle menstruel irregulier
  • desorientation spatio temporelle
  • diarrhee
  • dorsalgie
  • douleur abdominale
  • douleur mammaire
  • douleur pelvienne
  • dysgueusie
  • dysmenorrhee
  • dyspareunie
  • dyspepsie
  • endometre hyperplasie
  • epistaxis
  • eruption cutanee
  • fievre
  • flatulence meteorisme
  • fragilite emotionnelle
  • frisson
  • gene oculaire
  • gorge irritation
  • hemorragie uro genitale
  • humeur trouble
  • hyperactivite
  • hypercholesterolemie
  • hypersudation
  • hypertrichose
  • hypertriglyceridemie
  • hypomenorrhee
  • incontinence urinaire
  • insomnie
  • irritation muqueuse
  • kyste ovarien
  • leucorrhee
  • libido trouble
  • malaise lipothymie
  • mastodynie
  • menometrorragie
  • menorragie
  • metrorragie
  • myalgie
  • nausee vomissement
  • oedeme
  • photophobie
  • polydipsie
  • prise ponderale
  • prurit
  • prurit vulvaire
  • saignement hemorragie
  • secheresse buccale
  • secheresse cutanee
  • somnolence diurne
  • syncope
  • syndrome grippal
  • syndrome premenstruel
  • tension mammaire
  • tremblement
  • trouble vulvo vaginal
  • urticaire
  • vaginite
  • vertige etourdissement
  • vision alteration
  • vision floue
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    ELLAONE 30 mg, comprimé pelliculé

    1 plaquette(s) thermoformée(s) PVC PVDC - Aluminium avec filtre UV de 1 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65 %
    • PRIX : 17,62
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de ellaone ?

    • Posologie

    Le traitement consiste à prendre un comprimé par voie orale le plus tôt possible, et au plus tard 120 heures (5 jours) après un rapport sexuel non protégé ou en cas d'échec d‘une méthode contraceptive.

    Le comprimé peut être utilisé à n'importe quel moment du cycle menstruel. En cas de vomissement dans les 3 heures suivant la prise du comprimé, un autre comprimé doit être pris.

    Si le cycle menstruel d'une femme a du retard ou en cas de symptômes de grossesse, toute grossesse doit être exclue avant d'administrer le comprimé.

    • Populations spéciales
    • Insuffisance rénale Aucune adaptation de la dose n'est nécessaire.

    • Insuffisance hépatique En l'absence d'études spécifiques, aucune recommandation posologique ne peut être formulée.

    • Insuffisance hépatique sévère En l'absence d'études spécifiques, l'ulipristal acétate n'est pas recommandé.

    • Population pédiatrique Il n'y a pas d'utilisation justifiée de ce médicament pour les enfants d'âge prépubère dans l'indication de la contraception d'urgence.

    Adolescentes : L'ulipristal acétate convient à toute femme en âge de procréer, y compris les adolescentes. Aucune différence n'a été observée au niveau de la sécurité ou de l'efficacité par rapport aux femmes adultes âgées de 18 ans et plus (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques").