Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser emla ?

  • Traitement par voie locale

  • Chez l'adulte

  • Preparation d'intervention

  • Traitement par voie locale

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez le nouveau-ne

  • Avant intervention chirurgicale

  • Avant acte de petite chirurgie

  • Avant injection

  • Avant ponction veineuse

  • Avant ponction sous cutanee

  • Preparation d'intervention

  • Traitement par voie locale

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant a partir de 12 ans

  • Avant intervention chirurgicale

  • Avant infiltration

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de emla ?

  • Autre traitement en cours

    • Trt par med hemoglobinemiant
  • Deficit en nadh methemoglobine reductase

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite aconit
    • Hypersensibilite amyleine
    • Hypersensibilite anesth locaux amide
    • Hypersensibilite anesthesiques locaux
    • Hypersensibilite aptocaine
    • Hypersensibilite articaine
    • Hypersensibilite benzocaine
    • Hypersensibilite bupivacaine
    • Hypersensibilite butacaine
    • Hypersensibilite butoforme
    • Hypersensibilite capsicine/capsicum
    • Hypersensibilite chlorobutanol
    • Hypersensibilite chloroforme
    • Hypersensibilite chloroprocaine
    • Hypersensibilite cinchocaine
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite disopyramide
    • Hypersensibilite etidocaine
    • Hypersensibilite levobupivacaine
    • Hypersensibilite lidocaine
    • Hypersensibilite mepivacaine
    • Hypersensibilite myrtecaine
    • Hypersensibilite oxetacaine
    • Hypersensibilite oxybuprocaine
    • Hypersensibilite parethoxycaine
    • Hypersensibilite piment cayenne
    • Hypersensibilite pramocaine
    • Hypersensibilite prilocaine
    • Hypersensibilite procaine
    • Hypersensibilite propanocaine
    • Hypersensibilite quinisocaine
    • Hypersensibilite ropivacaine
    • Hypersensibilite tetracaine
  • Lesion de l'appareil auditif

  • Methemoglobinemie

    • Methemoglobinemie congenitale
  • Plaie ouverte ou profonde

  • Porphyrie hepatique

  • Premature

    • Premature age corrige < 37 semaines
  • Deficit gluc 6 phosphate deshydrogenase

  • Enfant

    • Enfant de moins de 12 ans
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Autre traitement en cours

    • Trt par amiodarone
    • Trt par anesthesique local
    • Trt par antiarythmique classe iii
    • Trt par med hemoglobinemiant
    • Trt par phenobarbital
    • Trt par phenytoine
    • Trt par sulfamide
  • Lesion de l'appareil auditif

  • Quel que soit le terrain

  • Autre traitement en cours

    • Trt par amiodarone
    • Trt par anesthesique local
    • Trt par antiarythmique classe iii
    • Trt par med hemoglobinemiant
    • Trt par phenobarbital
    • Trt par phenytoine
    • Trt par sulfamide
  • Deficit gluc 6 phosphate deshydrogenase

  • Dermite atopique

  • Lesion de l'appareil auditif

  • Nourrisson

    • Nourrisson de moins de 3 mois
  • Nouveau-ne

  • Quel que soit le terrain

  • Sportif / dopage

  • Vaccination

    • Vaccination par vaccins vivants
Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de emla ?

SEVERE(S)
  • acidose metabolique
  • acouphene bourdonnement doreille
  • agitation
  • apnee
  • arret cardiaque
  • arythmie
  • asat modification
  • audition alteration
  • baillements
  • bloc auriculo ventriculaire
  • bradycardie
  • bradypnee
  • cephalee
  • choc cardiogenique
  • civd coag intravascul disseminee
  • collapsus cardiovasculaire
  • coma
  • conduction trouble
  • conscience trouble
  • convulsion
  • crampe musculaire
  • depression respiratoire
  • dyspnee
  • enzyme musculaire modification
  • extrasystole
  • fibrillation ventriculaire
  • fievre
  • hypercapnie
  • hyperkaliemie
  • hypertension arterielle
  • hyperthermie maligne
  • hypertonie musculaire
  • hypocalcemie
  • hypoxie
  • insuffisance renale aigue
  • insuffisance respiratoire
  • langue engourdissement
  • logorrhee
  • mydriase
  • nausee vomissement
  • nervosite
  • nystagmus
  • purpura
  • sensation ebrieuse
  • somnolence diurne
  • tachycardie
  • tachypnee
  • torsade de pointe
  • tremblement
  • vertige etourdissement
  • vision alteration
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • anaphylaxie
  • bronchospasme asthme
  • confusion mentale
  • dents alteration
  • depression myocardique
  • desorientation spatio temporelle
  • desquamation
  • diarrhee
  • dysesthesie
  • dysphagie deglutition difficulte
  • fausses routes
  • glossite
  • gorge irritation
  • hypoesthesie
  • langue oedeme
  • malaise lipothymie
  • oedeme de la muqueuse buccale
  • stomatite
  • toux
  • ulceration buccale
  • vasodilatation peripherique
  • vision floue
MODERE(S)
  • brulure locale
  • choc anaphylactique
  • douleur
  • eczema
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • erythrodermie dermatite exfoliative
  • hypotension arterielle
  • irritation cutanee
  • irritation muqueuse
  • irritation oculaire
  • oedeme cutane
  • oedeme cutaneomuqueux
  • oedeme de quincke angioedeme
  • oedeme facial
  • oedeme palpebral
  • paleur
  • paresthesie
  • petechies
  • phlyctene vesicule
  • picotement
  • prurit
  • reaction allergique
  • sensibilisation
  • urticaire
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • cyanose
  • dysgueusie
  • methemoglobinemie
MINEUR(S)
  • manifestation cutanee
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    EMLA 5 POUR CENT, crème

    1 tube(s) aluminium verni de 5 g avec 2 pansements adhésifs

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 4,94
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de emla ?

    • Adultes et adolescents de 12 ans et plus

    Les détails des indications ou des procédures d'utilisation, ainsi que la dose et la durée d'application sont fournis dans les données ci-dessous. Pour plus de renseignements sur l'utilisation appropriée du produit selon de telles procédures, veuillez-vous référer au Mode d'administration.

    -> Adultes et adolescents de 12 ans et plus

    • Peau

    . Indication/Procédure : Dose et durée d'application

    . Petites interventions, par exemple insertion d'aiguilles et traitement chirurgical de lésions localisées : 2g (approximativement un demi tube de 5g) pendant au moins 1h et au maximum 5h (1))

    . Interventions dermatologiques sur peau récemment rasée sur de larges parties du corps, par exemple l'épilation au laser (auto-application par le patient) : Dose maximale recommandée : 60 g. Surface traitée maximale recommandée : 600 cm2 pendant au moins 1h, maximum 5h (1).

    . Interventions chirurgicales dermatologiques sur de plus grandes surfaces, par exemple greffe de peau mince en milieu hospitalier : Approximativement 1,5-2 g/10 cm2 pendant 2 à 5 h (1))

    -> Patients âgés Aucune réduction de dose n'est nécessaire chez les patients âgés (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques" et rubrique "Propriétés pharmacocinétiques")

    -> Atteinte de la fonction hépatique Une réduction de dose unique n'est pas nécessaire chez les patients présentant une atteinte de la fonction hépatique (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques")

    -> Atteinte de la fonction rénale Une réduction de dose n'est pas nécessaire chez les patients présentant une fonction rénale diminuée.

    (1) Après une période d'application plus longue, l'anesthésie diminue.

    • Petites interventions, par exemple insertion d'aiguilles et traitement chirurgical de lésions localisées
    • Jeunes enfants et enfants 1-5 ans Approximativement 1 g/10 cm² pendant une heure (voir détails ci-dessous) Jusqu'à 10 g et 100 cm² pendant 1-5 heures (1)

    . Atteinte de la fonction hépatique Une réduction de dose unique n'est pas nécessaire chez les patients présentant une atteinte de la fonction hépatique (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques")

    . Atteinte de la fonction rénale Une réduction de dose n'est pas nécessaire chez les patients présentant une fonction rénale diminuée.

    (1) Après une période d'application plus longue, l'anesthésie diminue.

    Les données pédiatriques disponibles ne démontrent pas d'efficacité adéquate pour la circoncision.

    • Petites interventions, par exemple insertion d'aiguilles et traitement chirurgical de lésions localisées
    • Enfants 6-11 ans Approximativement 1 g/10 cm² pendant une heure (voir détails ci-dessous) Jusqu'à 20 g et 200 cm² pendant 1-5 heures (1)

    . Atteinte de la fonction hépatique Une réduction de dose unique n'est pas nécessaire chez les patients présentant une atteinte de la fonction hépatique (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques")

    . Atteinte de la fonction rénale Une réduction de dose n'est pas nécessaire chez les patients présentant une fonction rénale diminuée.

    (1) Après une période d'application plus longue, l'anesthésie diminue.

    Les données pédiatriques disponibles ne démontrent pas d'efficacité adéquate pour la circoncision.

    • Petites interventions, par exemple insertion d'aiguilles et traitement chirurgical de lésions localisées
    • Nouveau-nés et nourrissons 0-2 mois(1)(2)(3) Approximativement 1 g/10 cm² pendant une heure (voir détails ci-dessous) Jusqu'à 1 et 10 cm² pendant 1 heure (4)

    . Atteinte de la fonction hépatique Une réduction de dose unique n'est pas nécessaire chez les patients présentant une atteinte de la fonction hépatique (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques")

    . Atteinte de la fonction rénale Une réduction de dose n'est pas nécessaire chez les patients présentant une fonction rénale diminuée.

    (1) Chez les nouveau-nés nés à terme et les nourrissons de moins de 3 mois, une unique dose devra seulement être appliquée sur une période de 24 heures. Pour les enfants âgés de 3 mois et plus, un maximum de 2 doses, séparées d'au moins 12 heures, peut être donnée sur une période de 24 heures (Cf. rubriques "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi" et "Effets indésirables"). (2) Ce médicament ne doit pas être utilisé chez les enfants de moins de 12 mois qui sont traités par des médicaments inducteurs de méthémoglobine, pour des raisons de sécurité (Cf. rubriques "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi" et "Effets indésirables"). (3) Ce médicament ne doit pas être utilisé chez les prématurés de moins de 37 semaines d'âge gestationnel, pour des raisons de sécurité (Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi"). (4) Un temps d'application > 1 heure n'a pas été étudié.

    Les données pédiatriques disponibles ne démontrent pas d'efficacité adéquate pour la circoncision.

    • Petites interventions, par exemple insertion d'aiguilles et traitement chirurgical de lésions localisées
    • Nourrissons 3-11 mois (1) Approximativement 1 g/10 cm² pendant une heure (voir détails ci-dessous) Jusqu'à 2 g et 20 cm² pendant 1 heure (2)

    . Atteinte de la fonction hépatique Une réduction de dose unique n'est pas nécessaire chez les patients présentant une atteinte de la fonction hépatique (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques")

    . Atteinte de la fonction rénale Une réduction de dose n'est pas nécessaire chez les patients présentant une fonction rénale diminuée.

    (1) Ce médicament ne doit pas être utilisé chez les enfants de moins de 12 mois qui sont traités par des médicaments inducteurs de méthémoglobine, pour des raisons de sécurité, cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Effets indésirables". (2) Aucune augmentation cliniquement significative des taux de méthémoglobine après application de lidocaïne/prilocaïne pendant maximum 4 heures sur 16 cm² n'a été observée.

    Les données pédiatriques disponibles ne démontrent pas d'efficacité adéquate pour la circoncision.

    • Population pédiatrique

    -> Patients pédiatriques âgés de 0 à 11 ans

    • Groupe d'âge . Procédure : Dosage et temps d'application

    • Enfants . Petites interventions, par exemple insertion d'aiguilles et traitement chirurgical de lésions localisées : Approximativement 1 g/10 cm2 pendant 1 heure (voir détails ci-dessous)

    • Patients pédiatriques avec dermatite atopique . Avant curetage de molluscum : Temps d'application : 30 minutes

    -> Atteinte de la fonction hépatique Une réduction de dose unique n'est pas nécessaire chez les patients présentant une atteinte de la fonction hépatique (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques")

    -> Atteinte de la fonction rénale Une réduction de dose n'est pas nécessaire chez les patients présentant une fonction rénale diminuée.

    Les données pédiatriques disponibles ne démontrent pas d'efficacité adéquate pour la circoncision.

    • Adultes et adolescents

    Les détails des indications ou des procédures d'utilisation, ainsi que la dose et la durée d'application sont fournis dans les données ci-dessous. Pour plus de renseignements sur l'utilisation appropriée du produit selon de telles procédures, veuillez-vous référer au Mode d'administration.

    -> Adultes et adolescents de 12 ans et plus

    • Peau

    . Peau des organes génitaux chez l'homme, avant injection d'anesthésiques locaux : 1 g/10 cm² pendant 15 minutes.

    . Peau des organes génitaux chez la femme, avant injection d'anesthésiques locaux (1) : 1-2 g/10 cm² pendant 60 minutes.

    • Muqueuses genitales

    . Traitement chirurgical de lésions localisées, par exemple ablation de verrues génitales (condylomes acuminés) et avant injection d'anesthésiques locaux : Approximativement 5-10 g de crème pendant 5 à 10 minutes (2,3,4)

    . Avant curetage cervical : 10 g de crème doivent être administrés au niveau du cul-sac vaginal latéral pendant 10 minutes.

    L'efficacité et la sécurité de l'utilisation de ce médicament sur la peau des organes génitaux et les muqueuses génitales n'ont pas été établies chez les enfants de moins de 12 ans.

    Les données pédiatriques disponibles ne démontrent pas d'efficacité adéquate pour la circoncision.

    -> Patients âgés Aucune réduction de dose n'est nécessaire chez les patients âgés (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques" et Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques")

    -> Atteinte de la fonction hépatique Une réduction de dose unique n'est pas nécessaire chez les patients présentant une atteinte de la fonction hépatique (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques")

    -> Atteinte de la fonction rénale Une réduction de dose n'est pas nécessaire chez les patients présentant une fonction rénale diminuée.

    1) Sur la peau des organes génitaux chez la femme, l'application seule de ce médicament pendant 60 ou 90 minutes ne permet pas une anesthésie suffisante pour le traitement de verrues génitales par thermocautérisation ou diathermie.

    2) Après une période d'application plus longue, l'anesthésie diminue.

    3) Les concentrations plasmatiques n'ont pas été déterminées chez les patients traités avec des doses > à 10 g (Cf. aussi rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    4) Chez les adolescents pesant moins de 20 kg, la dose maximale de ce médicament à appliquer sur les muqueuses génitales doit être proportionnellement réduite.

    • Adultes et adolescents

    Les détails des indications ou des procédures d'utilisation, ainsi que la dose et la durée d'application sont fournis dans les données ci-dessous. Pour plus de renseignements sur l'utilisation appropriée du produit selon de telles procédures, veuillez-vous référer au Mode d'administration.

    -> Adultes et adolescents de 12 ans et plus

    • Ulcere(s) de jambe (Adultes uniquement) Nettoyage mécanique/débridement : Approximativement 1 - 2 g/10 cm² jusqu'à un total de 10 g sur le ou les ulcère(s) de jambe (1,2). Temps d'application : 30 60 minutes.

    -> Patients âgés Aucune réduction de dose n'est nécessaire chez les patients âgés (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques" et Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques")

    -> Atteinte de la fonction hépatique Une réduction de dose unique n'est pas nécessaire chez les patients présentant une atteinte de la fonction hépatique (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques")

    -> Atteinte de la fonction rénale Une réduction de dose n'est pas nécessaire chez les patients présentant une fonction rénale diminuée.

    1) Les concentrations plasmatiques n'ont pas été déterminées chez les patients traités avec des doses > à 10 g (Cf. aussi rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    2) Ce médicament a été utilisé pour le traitement des ulcères de jambe jusqu'à 15 reprises sur une période de 1 à 2 mois sans perte d'efficacité ni augmentation du nombre ou de la sévérité des événements indésirables.