Informations générales

Indications et autres usages documentés

Contre-indications

Interactions

Effets indésirables

Grossesse et allaitement

Composition, prix et conditionnement

Posologie

Énoxaparine (énoxaparine)

Médicaments à base de énoxaparine :

Énoxaparine (énoxaparine)

Informations générales

Indications et autres usages documentés

  • Traitement preventif

  • En cas de chirurgie a risque modere

  • En cas de chirurgie a risque eleve

  • En cas de chirurgie orthopedique

  • En cas de chirurgie oncologique

  • Chez l'adulte a partir de 18 ans

  • Traitement preventif

  • Au cours de l'hemodialyse

  • Chez l'adulte a partir de 18 ans

  • Traitement preventif

  • Chez patient alite pour affection aigue

  • Chez l'adulte a partir de 18 ans

  • Traitement curatif

  • Associer a l'aspirine

  • Chez l'adulte a partir de 18 ans

  • Traitement curatif

  • Associer a l'aspirine

  • Dans la phase aigue

  • En cas d'infarctus sans onde q

  • Chez l'adulte a partir de 18 ans

  • Traitement curatif

  • Chez l'adulte a partir de 18 ans

Contre-indications

Contre-indication absolue

Utilisation déconseillée

Précautions d'emploi

Mise en garde

  • Accident vasculaire cerebral

  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Anesthesie

    • Anesthesie locoregionale
    • Anesthesie peridurale
    • Rachianesthesie
  • Anevrisme arteriel

  • Anevrisme arterioveineux intracranien

  • Enfant

  • Intervention chirurgicale

    • Intervention chirurgicale cerebrale
    • Intervention chirurgicale ophtalmique
    • Intervention chirurgicale rachidienne
  • Maladie hemorragique

  • Malformation arterio-veineuse

  • Mode d'administration particulier

    • Voie intramusculaire
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Saignement veineux ou arteriel important

  • Syndrome hemorragique

  • Terrain hemorragique

  • Thrombopenie

    • Thrombopenie induite heparine antecedent personnel
    • Titre d'anticorps
  • Trouble de l'hemostase

  • Ulcere de l'oesophage

  • Ulcere gastroduodenal

  • Ulcere intestin

  • Varice oesophagienne

  • Vascularite

    • Vascularite cutane
  • Endocardite

    • Endocardite infectieuse aigue
  • Accident vasculaire cerebral

  • Acidose

    • Acidose metabolique
  • Anesthesie

    • Anesthesie locoregionale
    • Anesthesie peridurale
    • Rachianesthesie
  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Exposition a une temperature extreme

  • Hypertension arterielle

    • Hypertension arterielle severe
  • Insuffisance hepatique

  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale au stade terminal
    • Insuffisance renale legere
    • Insuffisance renale moderee
    • Insuffisance renale severe
  • Maladie thromboembolique

  • Neurochirurgie

  • Obesite

  • Patient a faible imc

  • Patient de faible poids

  • Port de prothese cardiaque valvulaire

  • Quel que soit le terrain

  • Retinopathie

    • Retinopathie diabetique
  • Sujet age

    • Sujet age de plus de 75 ans
  • Thrombopenie

    • Thrombopenie induite heparine antecedent personnel
  • Trouble de l'hemostase

  • Ulcere gastroduodenal

    • Ulcere gastroduodenal atcd personnel

    Interactions

    Précautions d'emploi

    Mise en garde

    Pas de résultat

    Il n'existe aucune interaction pour ce médicament.

    Effets indésirables

    Fréquents

    Rares

    Fréquence indéterminée

    fréquent (> 1%)
    • alat modification
    • alopecie
    • asat modification
    • atteinte hepatique
    • calcification
    • cephalee
    • cholestase
    • douleur locale au point dinjection
    • erytheme
    • gamma gt modification
    • hemarthrose
    • hematemese
    • hematome
    • hemorragie cerebrale
    • hemorragie retroperitoneale
    • hyperkaliemie
    • induration
    • necrose cutanee
    • oedeme
    • paralysie
    • prurit
    • purpura
    • reaction inflammatoire
    • reaction locale au point dinjection
    • saignement hemorragie
    • temps cephaline activee modification
    • thrombocytopenie
    • thrombophlebite
    • thrombose arterielle
    • thrombose veineuse
    • toxidermie bulleuse pemphigus
    • urticaire
    rare (< 1%)
    • acidose metabolique
    • anaphylaxie
    • anemie
    • bronchospasme asthme
    • choc anaphylactique
    • conjonctivite
    • cyanose
    • douleur oppression thoracique
    • dyspnee
    • eosinophilie
    • eruption cutanee
    • fievre
    • fracture osseuse
    • frisson
    • hypoaldosteronisme secondaire
    • ischemie
    • oedeme de quincke angioedeme
    • osteoporose
    • priapisme
    • reaction allergique
    • rhinite
    • tachypnee
    • thrombocytose
    • vascularite
    Aucun résultat à afficher

    Grossesse et allaitement

    • Héparines de bas poids moléculaires (HBPM)
      • Daltéparine (FRAGMINE®)
      • Enoxaparine (LOVENOX®- INHIXA®)
      • Nadroparine (FRADOXI® - FRAXIPARINE®)
      • Tinzaparine (INNOHEP®)
      Héparines non fractionnées (HNF) :
      • Héparine calcique (CALCIPARINE®)
      • Héparine sodique (HEPARINE CHOAY®)
      • Compte tenu de leur poids moléculaire élevé, le passage placentaire et le passage dans le lait des HNF et des HBPM n’est pas attendu. Ceci a été documenté pour certaines d’entre elles et peut être extrapolé aux autres en raison de leurs similitudes.
      • De plus, les héparines sont trés largement utilisées en cours de grossesse et les données disponibles sont rassurantes.
      • Au vu de ces éléments, l’utilisation des héparines est possible en préventif et en curatif :
        • En cours de grossesse (quel que soit le terme),
        • En cours d’allaitement , ce d’autant que leur absorption digestive est peu probable. Rappelons par ailleurs que l’utilisation de la warfarine (Coumadine®) et de l’acénocoumarol (Sintrom®) est possible en cours d’allaitement.

    Liste des présentations disponibles

    • ENOXAPARINE ARROW 10 000 UI (100 mg)/1 mL, solution injectable en seringue préremplie

      10 seringue(s) préremplie(s) en verre de 1 ml

      • REMBOURSABLE : 65 %
      • PRIX : 69,18
    • ENOXAPARINE ARROW 6 000 UI (60 mg)/0,6 mL, solution injectable en seringue préremplie

      2 seringue(s) préremplie(s) en verre de 0,6 ml

      • REMBOURSABLE : 65 %
      • PRIX : 10,94
    • ENOXAPARINE CRUSIA 2 000 UI (20 mg)/0,2 mL, solution injectable en seringue préremplie

      2 seringue(s) préremplie(s) en verre de 0,2 ml

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 5,41
    • ENOXAPARINE CRUSIA 8 000 UI (80 mg)/0,8 mL, solution injectable en seringue préremplie

      2 seringue(s) préremplie(s) en verre de 0,8 ml

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 12,12
    • ENOXAPARINE CRUSIA 6 000 UI (60 mg)/0,6 mL, solution injectable en seringue préremplie

      2 seringue(s) préremplie(s) en verre de 0,6 ml

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 10,94
    • ENOXAPARINE CRUSIA 4 000 UI (40 mg)/0,4 mL, solution injectable en seringue préremplie

      2 seringue(s) préremplie(s) en verre de 0,4 ml

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 9,63
    • ENOXAPARINE CRUSIA 10 000 UI (100 mg)/1 mL, solution injectable en seringue préremplie

      10 seringue(s) préremplie(s) en verre de 1 ml

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 69,18
    • ENOXAPARINE ARROW 4 000 UI (40 mg)/0,4 mL, solution injectable en seringue préremplie

      2 seringue(s) préremplie(s) en verre de 0,4 ml

      • REMBOURSABLE : 65 %
      • PRIX : 9,63
    • ENOXAPARINE ARROW 2 000 UI (20 mg)/0,2 mL, solution injectable en seringue préremplie

      6 seringue(s) préremplie(s) en verre de 0,2 ml

      • REMBOURSABLE : 65 %
      • PRIX : 13,90
    • ENOXAPARINE ARROW 8 000 UI (80 mg)/0,8 mL, solution injectable en seringue préremplie

      2 seringue(s) préremplie(s) en verre de 0,8 ml

      • REMBOURSABLE : 65 %
      • PRIX : 12,12

    Posologie

    • Posologie

    • Traitement prophylactique de la maladie thromboembolique veineuse en chirurgie à risque modéré et élevé Le risque thromboembolique individuel pour chaque patient peut être estimé à l'aide d'un modèle de stratification du risque validé.

    . Chez les patients à risque thromboembolique modéré, la dose recommandée d'énoxaparine sodique est de 2000 UI (20 mg) une fois par jour par injection SC. L'administration préopératoire (2 heures avant l'intervention chirurgicale) de 2000 UI (20 mg) d'énoxaparine sodique s'est révélée être efficace et sûre en chirurgie à risque modéré. Chez les patients à risque modéré, le traitement par énoxaparine sodique doit être maintenu pendant une période minimale de 7 à 10 jours, quel que soit le statut de rétablissement du patient (par ex., mobilité). Le traitement prophylactique doit être poursuivi tant que le patient est en mobilité significativement réduite.

    • Population pédiatrique

    La sécurité d'emploi et l'efficacité de l'énoxaparine sodique n'ont pas été établies dans la population pédiatrique.

    • Patients âgés

    Pour toutes les indications, à l'exception du STEMI, aucune diminution de la dose n'est nécessaire chez les patients âgés, sauf si la fonction rénale est altérée (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Insuffisance hépatique

    Les données disponibles relatives aux patients présentant une insuffisance hépatique sont limitées (Cf. rubriques "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques") et la prudence est recommandée en cas d'utilisation chez ces patients (Cf. ci-dessous "insuffisance rénale" et la rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Insuffisance rénale modérée et légère

    Même si aucun ajustement posologique n'est recommandé chez les patients atteints d'insuffisance rénale modérée (clairance de la créatinine de 30 à 50 ml/min) et légère (clairance de la créatinine de 50 à 80 ml/min), il est conseillé de mettre en place une surveillance clinique étroite.