Ephedrine (éphédrine)

Médicaments à base de éphédrine :

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    30mg/ml30 mg/ml30 mg/10 ml3 mg/ml

  • Formes galéniques

    solution injectablesolution injectable en seringue préremplie

  • Classe Thérapeutique

    C01CA - ADRENERGIQUES ET DOPAMINERGIQUES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser ephedrine ?

  • En cas d'anesthesie loco-regionale

  • En cas d'anesthesie generale

  • En cas d'anesthesie peridurale

  • En cas d'anesthesie rachidienne

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de ephedrine ?

  • Autre traitement en cours

    • Trt par cafedrine
    • Trt par imao irreversible (non selectif)
    • Trt par methylphenidate
    • Trt par phenylephrine
    • Trt par phenylpropanolamine
    • Trt par pseudoephedrine
    • Trt par sympathomimetique alpha
    • Trt par sympathomimetique indirect
    • Trt par theodrenaline
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite ephedrine
  • Autre traitement en cours

    • Trt par alcaloide ergot de seigle dopaminergique
    • Trt par alcaloide ergot de seigle vasoconstricteur
    • Trt par anesthesique volatil halogene
    • Trt par antidepresseur imipraminique
    • Trt par antidepresseur noradrenergique
    • Trt par antidepresseur serotoninergique
    • Trt par bleu de methylene
    • Trt par guanethidine et apparentes
    • Trt par imao a
    • Trt par imao reversible (selectif)
    • Trt par linezolide
    • Trt par sibutramine
  • Angor

  • Atteinte cardiovasculaire

    • Atteinte cardiovasculaire atcd personnel
    • Atteinte cardiovasculaire chronique
  • Cardiopathie

  • Cardiopathie ischemique

  • Diabete autre

  • Diabete type ii

  • Exposition a une temperature extreme

  • Insuffisance cardiaque

  • Insuffisance coronarienne

  • Quel que soit le terrain

  • Regime hyposode strict

  • Sportif / dopage

  • Adenome prostatique

  • Angor

  • Atteinte cardiovasculaire

    • Atteinte cardiovasculaire atcd personnel
    • Atteinte cardiovasculaire chronique
  • Cardiopathie

  • Cardiopathie ischemique

  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Exposition a une temperature extreme

  • Glaucome a angle ferme

  • Hypertension arterielle

  • Hyperthyroidie

    • Hyperthyroidie non controlee
  • Hypertrophie prostatique

  • Insuffisance cardiaque

  • Insuffisance coronarienne

  • Pathologie coronarienne

  • Regime hyposode strict

  • Trouble uretroprostatique

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de ephedrine ?

SEVERE(S)
  • accident vasculaire cerebral
  • anorexie
  • anurie
  • apnee
  • collapsus cardiovasculaire
  • coma
  • crampe musculaire
  • delire
  • depression respiratoire
  • desorientation spatio temporelle
  • fievre
  • hypotension arterielle orthostatique
  • hypothermie
  • infarctus intestinal ischemique
  • lethargie
  • mydriase
  • myosis
  • oedeme pulmonaire
  • paranoia
  • pilo erection
  • respiration trouble
  • vigilance trouble
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • dysurie
  • gangrene
  • hemorragie cerebrale
  • hemostase trouble
  • hypovolemie
  • ischemie
  • miction trouble
  • necrose cutanee
  • refroidissement des extremites
  • retention durine
  • trouble vasculaire peripherique
  • vasoconstriction cutanee
  • vasoconstriction peripherique
  • vasoconstriction veineuse
MODERE(S)
  • anaphylaxie
  • glaucome
  • reaction allergique
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • acidose lactique
  • acidose metabolique
  • acouphene bourdonnement doreille
  • agitation
  • anemie
  • angor
  • anxiete
  • arret cardiaque
  • arythmie
  • asthenie
  • baillements
  • bouffee vasomotrice
  • bradycardie
  • brulure locale
  • cardiomyopathie
  • cephalee
  • cetose
  • colite
  • conduction trouble
  • confusion mentale
  • convulsion
  • deces mortalite
  • depression
  • diarrhee
  • douleur abdominale
  • douleur angineuse
  • douleur oppression thoracique
  • dysgueusie
  • dyspepsie
  • dysphagie deglutition difficulte
  • dyspnee
  • electrocardiogramme modification
  • extrasystole
  • fibrillation auriculaire
  • fibrillation ventriculaire
  • flush
  • gastralgie
  • hallucination
  • hyperglycemie
  • hyperkaliemie
  • hypersudation
  • hypertension arterielle
  • hypoesthesie
  • hypokaliemie
  • hypotension arterielle
  • infarctus du myocarde
  • insomnie
  • irritabilite
  • ischemie myocardique
  • logorrhee
  • malaise lipothymie
  • nausee vomissement
  • nervosite
  • nystagmus
  • oedeme peripherique
  • palpitations
  • paresthesie
  • photophobie
  • secheresse buccale
  • sommeil trouble
  • somnolence diurne
  • stomatite
  • syncope
  • tachycardie
  • tachysystolie ventriculaire
  • tremblement
  • trouble psychocomportemental
  • vasodilatation peripherique
  • vertige etourdissement
MINEUR(S)
  • frisson
  • paleur
  • paleur des extremites
  • psychose
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    EPHEDRINE AGUETTANT 30mg/ml, solution injectable

    10 ampoule(s) bouteille en verre de 1 ml

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
  • Illustration de la forme galénique

    EPHEDRINE ARROW 30 mg/ml, solution injectable

    10 ampoule(s) en verre brun de 1 ml

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
  • Illustration de la forme galénique

    EPHEDRINE RENAUDIN 30 mg/10 ml, solution injectable

    10 ampoule(s) en verre de 10 ml

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
  • Illustration de la forme galénique

    EPHEDRINE AGUETTANT 3 mg/ml, solution injectable en seringue préremplie

    12 seringue(s) préremplie(s) polypropylène de 10 ml

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
Illustration posology

Quelle est la posologie de ephedrine ?

L'éphédrine devra être uniquement utilisée par ou sous la responsabilité du médecin anesthésiste.

La voie d'administration varie selon l'état du malade, en fonction du poids et des thérapeutiques complémentaires.

  • Adulte

La dose est de 3 à 6 mg, répétée en fonction des besoins toutes les 5 à 10 min et la dose pour les 24 heures doit être inférieure à 150 mg.

L'absence d'efficacité après 30 mg doit faire reconsidérer le choix de la thérapeutique.

L'éphédrine devra être uniquement utilisée par ou sous la responsabilité du médecin anesthésiste.

La voie d'administration varie selon l'état du malade, en fonction du poids et des thérapeutiques complémentaires.

  • Enfant

La voie d'administration est intraveineuse.

La dose est de 0,1 à 0,2 mg/kg toutes les 4 à 6 heures.