Eqwilate (facteur willebrand / facteur viii)

Médicaments à base de facteur viii ou facteur willebrand :

Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser eqwilate ?

  • Traitement curatif

  • Traitement substitutif

  • Traitement de deuxieme intention

  • En cas de contre-indication a autre trt

  • En cas d'echec a une autre therapeutique

  • Traitement curatif

  • Traitement preventif

  • Traitement substitutif

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de eqwilate ?

  • Enfant

    • Enfant de moins de 6 ans
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite acide amine
    • Hypersensibilite facteur viii
    • Hypersensibilite facteur willebrand
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

    • Atteinte cardiovasculaire

      • Patient a risques cardio-vasculaires
    • Douleur

      • Douleur thoracique
    • Dyspnee

    • Hypotension arterielle

    • Immunisation

      • Titre d'anticorps
    • Prurit

    • Quel que soit le terrain

    • Regime hyposode strict

    • Type particulier de traitement

      • Traitement prolonge
    • Urticaire

      • Urticaire generalisee maladie
    • Atteinte cardiovasculaire

      • Patient a risques cardio-vasculaires
    • Douleur

      • Douleur thoracique
    • Dyspnee

    • Hypotension arterielle

    • Immunisation

      • Titre d'anticorps
    • Prurit

    • Quel que soit le terrain

    • Regime hyposode strict

    • Type particulier de traitement

      • Traitement prolonge
    • Urticaire

      • Urticaire generalisee maladie
    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de eqwilate ?

    SEVERE(S)
    • civd coag intravascul disseminee
    • electrocardiogramme modification
    • hypertension arterielle
    • thromboembolie
    • thrombophlebite
    • thrombose arterielle
    • thrombose veineuse
    • transmission agents infectieux
    MINEUR(S) OU MODERE(S)
    • acouphene bourdonnement doreille
    • agitation
    • anaphylaxie
    • anticorps apparition
    • arthralgie
    • asthenie
    • bouffee vasomotrice
    • bronchospasme asthme
    • brulure locale
    • cephalee
    • choc anaphylactique
    • coagulation trouble
    • diarrhee
    • douleur
    • douleur abdominale
    • douleur locale au point dinjection
    • douleur oculaire
    • douleur oppression thoracique
    • dysgueusie
    • dyspepsie
    • dyspnee
    • eruption cutanee
    • erytheme
    • exantheme
    • fievre
    • frisson
    • gene oculaire
    • hematocrite modification
    • hematome
    • hypersudation
    • hypotension arterielle
    • inflammation chambre anterieure oeil
    • inflammation locale au point dinjection
    • insomnie
    • insuffisance respiratoire
    • irritation oculaire
    • keratose
    • laryngite
    • lethargie
    • malaise lipothymie
    • memoire trouble
    • monocytose
    • myalgie
    • nausee vomissement
    • oedeme de quincke angioedeme
    • oedeme des membres inferieurs
    • oedeme peripherique
    • paleur
    • palpitations
    • paresthesie
    • picotement
    • prurit
    • reaction allergique
    • reaction locale au point dinjection
    • saignement hemorragie
    • saignement local au point dinjection
    • sifflement pulmonaire
    • somnolence diurne
    • syncope
    • syndrome grippal
    • tachycardie
    • toux
    • tremblement
    • urticaire
    • vasodilatation cutanee
    • vertige etourdissement
    • vision alteration
    MINEUR(S)
    • alat modification
    • asat modification
    • atteinte hepatique
    • bilirubine modification
    • gamma gt modification
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      EQWILATE 500 UI FVW / 500 UI FVIII, poudre et solvant pour solution injectable

      1 flacon(s) en verre - 1 flacon(s) en verre de 5 ml avec 1 seringue jetable avec 1 dispositif de transfert Mix2Vial avec 1 dispositif de perfusion et 2 compresses alcoolisées

      • REMBOURSABLE :
      • PRIX :
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de eqwilate ?

      Le traitement doit être instauré sous la surveillance d'un spécialiste du traitement des troubles de la coagulation. Le produit est à usage unique et il convient d'administrer la totalité du contenu du flacon. Tout reste de produit non utilisé doit être éliminé conformément à la réglementation locale en vigueur.

      • Maladie de von Willebrand

      Le rapport entre le FVW:RCo et le FVIII:C est de 1:1. En général, 1 UI/kgde FVW:RCo et 1 UI/kg de FVIII:C augmentent les taux plasmatiques de chaque protéine de 1,5 à 2% de l'activité normale. Habituellement, environ 20 à 50 UI de ce médicament/kg de poids corporel sont nécessaires pour assurer l'hémostase. Ceci permet d'augmenter le FVW:RCo et le FVIII:C d'environ 30 à 100% chez les patients.

      • Une dose initiale de 50 à 80 UI de ce médicament/kg de poids corporel peut être nécessaire, particulièrement chez les patients atteints de la maladie de von Willebrand de type 3, pour lesquels le maintien des taux plasmatiques souhaités nécessite des doses plus importantes que pour les autres types de maladie de von Willebrand.

      • Prévention des hémorragies lors d'une chirurgie ou en cas de traumatisme sévère :

      Pour la prévention des hémorragies lors d'une chirurgie, ce médicament doit être administré 1-2 heures avant le début de la procédure chirurgicale. Un taux de FVW:RCo = 60 UI/dl (= 60%) et un taux de FVIII:C = 40 UI/dl (= 40%) doivent être atteints.

      Une dose appropriée doit être ré-administrée toutes les 12 à 24 heures. La posologie et la durée du traitement dépendent de l'état clinique du patient, de la nature et de la sévérité du saignement, et des taux de FVW:RCo et de FVIII:C.

      Chez les patients recevant un concentré de FVW contenant du FVIII, il convient de suivre les taux plasmatiques de FVIII:C afin de détecter la persistance éventuelle d'un taux plasmatique trop élevé de FVIII:C, susceptible d'accroître le risque d'événements thrombotiques, en particulier chez les patients présentant des facteurs de risque cliniques ou biologiques. Si l'on constate des taux plasmatiques de FVIII:C trop élevés, des doses plus faibles et/ou l'augmentation de l'intervalle entre les doses ou le recours à un produit à base de FVW contenant une plus faible concentration en FVIII doivent être envisagés.

      • Population pédiatrique La sécurité et l''efficacité de ce médicament chez les enfants âgés de moins de 6 ans n'ont pas encore été établies.

      Le traitement doit être instauré sous la surveillance d'un spécialiste du traitement des troubles de la coagulation. Le produit est à usage unique et il convient d'administrer la totalité du contenu du flacon. Tout reste de produit non utilisé doit être éliminé conformément à la réglementation locale en vigueur.

      • Maladie de von Willebrand

      Le rapport entre le FVW:RCo et le FVIII:C est de 1:1. En général, 1 UI/kgde FVW:RCo et 1 UI/kg de FVIII:C augmentent les taux plasmatiques de chaque protéine de 1,5 à 2% de l'activité normale. Habituellement, environ 20 à 50 UI de ce médicament/kg de poids corporel sont nécessaires pour assurer l'hémostase. Ceci permet d'augmenter le FVW:RCo et le FVIII:C d'environ 30 à 100% chez les patients.

      • Prophylaxie : Pour la prophylaxie à long terme contre les saignements chez les patients atteints de la maladie de von Willebrand, des doses de 20-40 UI/kg de poids corporel doivent être administrées 2 à 3 fois par semaine. Dans certains cas, comme chez les patients présentant des saignements gastro-intestinaux, des doses plus élevées peuvent s'avérer nécessaires.

      • Population pédiatrique La sécurité et l''efficacité de ce médicament chez les enfants âgés de moins de 6 ans n'ont pas encore été établies.

      Le traitement doit être instauré sous la surveillance d'un spécialiste du traitement des troubles de la coagulation. Le produit est à usage unique et il convient d'administrer la totalité du contenu du flacon. Tout reste de produit non utilisé doit être éliminé conformément à la réglementation locale en vigueur.

      *Hémophilie A

      • Surveillance du traitement Au cours du traitement, il est conseillé d'effectuer une détermination appropriée des taux de facteur VIII afin d'évaluer la dose à administrer ainsi que la fréquence de renouvellement des injections. Selon les patients, la réponse au facteur VIII peut varier, entraînant des taux de récupération in vivo et des demi-vies différentes. Dans le cas d'une intervention chirurgicale majeure, en particulier, un contrôle précis du traitement substitutif par des tests de coagulation (activité plasmatique du facteur VIII) est indispensable.

      • posologie La dose et la durée du traitement de substitution dépendent de la sévérité du déficit en facteur VIII, de la localisation et de l'importance du saignement, et de l'état clinique du patient.

      Le nombre d'unités de facteur VIII administré est exprimé en Unités Internationales (UI), calculées à l'aide du standard OMS pour les concentrés de facteur VIII. L'activité plasmatique du facteur VIII est exprimée soit en pourcentage (par rapport au plasma humain normal), soit en unités internationales (par rapport au standard international pour le facteur VIII plasmatique).

      L'activité du facteur VIII de 1 unité internationale est équivalente à la quantité de FVIII présente dans 1 ml de plasma humain normal.

      • Traitement à la demande :

      Le calcul de la dose nécessaire de facteur VIII est basé sur la notion empirique que 1 unité internationale (UI) de facteur VIII par kg de poids corporel augmente le taux plasmatique de 1,5 à 2% de l'activité normale. La dose nécessaire est déterminée à l'aide de la formule suivante :

      Nombre d'UI nécessaires = poids corporel (kg) x augmentation souhaitée en facteur VIII (%) (UI/dl) x 0,5

      La quantité à administrer et la fréquence d'administration doivent toujours être déterminées en tenant compte de l'efficacité clinique individuelle. En cas de survenue de l'un des accidents hémorragiques suivants, l'activité en facteur VIII ne doit pas être inférieure à l'activité plasmatique indiquée (en % de la normale ou UI/dl) pour la durée de traitement correspondante.

      Les données suivantes peuvent être utilisées pour aider à déterminer la dose nécessaire en cas d'accidents hémorragiques et d'intervention chirurgicale :

      • Degré d'hémorragie / Type de chirurgie : Début d'hémarthrose, de saignement musculaire ou de saignement oral . Taux de facteur VIII requis (UI/dl) ou (%) : 20 – 40 . Fréquencedes doses (heures)/ Durée du traitement (jours) : Renouveler toutes les 12 à 24 heures, pendant au moins 1 jour, jusqu'à la résolution de l'épisode hémorragique caractérisé par la disparition de la douleur, ou l'obtention de la cicatrisation.

      • Degré d'hémorragie / Type de chirurgie : Hémarthrose plus étendue, hémorragie musculaire ou hématome . Taux de facteur VIII requis (UI/dl) ou (%) : 30 – 60 . Fréquence des doses (heures)/ Durée du traitement (jours) : Renouveler l'injection toutes les 12 à 24 heures, pendant 3 à 4 jours ou plus, jusqu'à disparition de la douleur et du handicap aigu.

      • Degré d'hémorragie / Type de chirurgie : Hémorragie mettant en jeu le pronostic vital . Taux de facteur VIII requis (UI/dl) ou (%) : 60 – 100 . Fréquence des doses (heures)/ Durée du traitement (jours) : Renouveler l'injection toutes les 8 à 24 heures, jusqu'à disparition du risque vital.

      • Degré d'hémorragie / Type de chirurgie : Chirurgie mineure dont extraction dentaire . Taux de facteur VIII requis (UI/dl) ou (%) : 30 – 60 . Fréquence des doses (heures)/ Durée du traitement (jours) : Renouveler l'injection toutes les 24 heures, pendant au moins 1 jour, jusqu'à cicatrisation.

      • Degré d'hémorragie / Type de chirurgie : Chirurgie majeure . Taux de facteur VIII requis (UI/dl) ou (%) : 80 – 100 (pré- et postopératoire) . Fréquence des doses (heures)/ Durée du traitement (jours) : Renouveler l'injection toutes les 8 à 24 heures jusqu'à cicatrisation satisfaisante de la plaie, puis poursuivre le traitement pendant au moins 7 jours supplémentaires pour maintenir une activité coagulante du facteur VIII entre 30% et 60%.

      • Perfusion continue : Une analyse pharmacocinétique doit être réalisée préalablement à l'intervention chirurgicale afin d'obtenir une estimation de la clairance. La vitesse de perfusion initiale se calcule de la façon suivante :

      Vitesse de perfusion (UI/kg/h) = clairance (ml/kg/h) x concentration à l'équilibre désirée (UI/ml)

      Après les premières 24 heures de perfusion continue, la clairance doit être recalculée tous les jours en utilisant l'équation de l'étatd'équilibre avec la concentration mesurée et la vitesse de perfusion connue.

      • Population pédiatrique Les données sont insuffisantes pour recommander l'usage de ce médicament chez les enfants de moins de 6 ans atteints d'hémophile A.

      Le traitement doit être instauré sous la surveillance d'un spécialiste du traitement des troubles de la coagulation. Le produit est à usage unique et il convient d'administrer la totalité du contenu du flacon. Tout reste de produit non utilisé doit être éliminé conformément à la réglementation locale en vigueur.

      • Hémophilie A
      • Surveillance du traitement Au cours du traitement, il est conseillé d'effectuer une détermination appropriée des taux de facteur VIII afin d'évaluer la dose à administrer ainsi que la fréquence de renouvellement des injections. Selon les patients, la réponse au facteur VIII peut varier, entraînant des taux de récupération in vivo et des demi-vies différentes. Dans le cas d'une intervention chirurgicale majeure, en particulier, un contrôle précis du traitement substitutif par des tests de coagulation (activité plasmatique du facteur VIII) est indispensable.

      • Posologie La dose et la durée du traitement de substitution dépendent de la sévérité du déficit en facteur VIII, de la localisation et de l'importance du saignement, et de l'état clinique du patient.

      Le nombre d'unités de facteur VIII administré est exprimé en Unités Internationales (UI), calculées à l'aide du standard OMS pour les concentrés de facteur VIII. L'activité plasmatique du facteur VIII est exprimée soit en pourcentage (par rapport au plasma humain normal), soit en unités internationales (par rapport au standard international pour le facteur VIII plasmatique).

      L'activité du facteur VIII de 1 unité internationale est équivalente à la quantité de FVIII présente dans 1 ml de plasma humain normal.

      • Prophylaxie : Pour une prophylaxie à long terme des saignements chez les patients atteints d'hémophilie A sévère, les doses habituelle sont de 20 à 40 UI de facteur VIII par kg de poids corporel et doivent être administrées tous les 2 à 3 jours. Dans certains cas, particulièrement chez les jeunes patients, des intervalles d'administration plus courts ou des doses plus importantes peuvent être nécessaires.

      • Perfusion continue : Une analyse pharmacocinétique doit être réalisée préalablement à l'intervention chirurgicale afin d'obtenir une estimation de la clairance. La vitesse de perfusion initiale se calcule de la façon suivante :

      Vitesse de perfusion (UI/kg/h) = clairance (ml/kg/h) x concentration à l'équilibre désirée (UI/ml)

      Après les premières 24 heures de perfusion continue, la clairance doit être recalculée tous les jours en utilisant l'équation de l'étatd'équilibre avec la concentration mesurée et la vitesse de perfusion connue.

      • Population pédiatrique Les données sont insuffisantes pour recommander l'usage de ce médicament chez les enfants de moins de 6 ans atteints d'hémophile A.