Erleada (apalutamide)

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Apalutamide

  • Dosages

    60 mg

  • Formes galéniques

    comprimé pelliculé

  • Classe Thérapeutique

    L02BB - ANTIANDROGENES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser erleada ?

  • En cas de resistance a un autre trt

  • Chez l'homme

  • Chez l'adulte

  • Dans les formes non metastatiques

  • Chez le patient a risque

  • En alternative a une autre therapeutique

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • Chez l'homme

  • Chez l'adulte

  • Dans les formes metastatiques

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de erleada ?

  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Enfant

  • Femme en age de procreer

  • Grossesse

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite apalutamide
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Accident vasculaire cerebral

    • Accident vascul cerebral atcd personnel
  • Convulsions

  • Epilepsie

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Ischemie cerebrale

    • Ischemie cerebrale atcd personnel
  • Maladie cerebrovasculaire

    • Maladie cerebrovasculaire atcd perso
  • Metastase

    • Metastase cerebrale
  • Tumeur cerebrale

  • Angor

    • Angor instable
    • Angor severe
  • Arythmie cardiaque

    • Arythmie cardiaque severe
    • Espace qt allonge
  • Atteinte cardiovasculaire

    • Atteinte cardiovasculaire en cours
  • Autre traitement en cours

    • Trt par coumarine
    • Trt par derive coumarinique
    • Trt par med abaissant seuil epileptogene
    • Trt par med augmentant intervalle qt
    • Trt par warfarine
  • Embolie pulmonaire

  • Homme

  • Infarctus du myocarde

  • Insuffisance cardiaque

    • Insuff cardiaque congestive
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Maladie thromboembolique

  • Patient a risque/fragilise

  • Quel que soit le terrain

  • Angor

    • Angor instable
    • Angor severe
  • Arythmie cardiaque

    • Arythmie cardiaque severe
    • Espace qt allonge
  • Atteinte cardiovasculaire

    • Atteinte cardiovasculaire en cours
  • Autre traitement en cours

    • Trt par coumarine
    • Trt par derive coumarinique
    • Trt par med abaissant seuil epileptogene
    • Trt par med augmentant intervalle qt
    • Trt par warfarine
  • Embolie pulmonaire

  • Homme

  • Infarctus du myocarde

  • Insuffisance cardiaque

    • Insuff cardiaque congestive
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Maladie thromboembolique

  • Patient a risque/fragilise

  • Quel que soit le terrain

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de erleada ?

SEVERE(S)
  • aucun effet indesirable rapporte
MODERE(S)
  • douleur mammaire
  • douleur pelvienne
  • erection trouble
  • galactorrhee
  • gynecomastie
  • impuissance
  • tension mammaire
MINEUR(S)
  • amaigrissement
  • anomalie thyroidienne
  • arthralgie
  • arythmie
  • asthenie
  • atteinte cardiovasculaire
  • bilan thyroidien perturbation
  • conjonctivite
  • convulsion
  • desquamation
  • electrocardiogramme modification
  • eruption cutanee
  • eruption maculo papuleuse
  • erytheme maculaire
  • erytheme polymorphe
  • fracture osseuse
  • hypercholesterolemie
  • hypertriglyceridemie
  • hypothyroidie
  • phlyctene vesicule
  • prurit
  • pustulose
  • stomatite
  • toxidermie bulleuse pemphigus
  • ulceration buccale
  • urticaire
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    ERLEADA 60 mg, comprimé pelliculé

    plaquettes PVC polychlortrifluoroéthylène aluminium de 120 comprimés (5 étuis de 24 comprimés)

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de erleada ?

    Le traitement par apalutamide doit être instauré et supervisé par un médecin spécialiste expérimenté dans le traitement du cancer de la prostate.

    • Posologie

    La dose recommandée est de 240 mg (quatre comprimés de 60 mg) en une seule prise quotidienne par voie orale. La castration médicale par analogue de l'hormone de libération des gonadotrophines (GnRHa) doit être maintenue pendant la durée du traitement chez les patients n'ayant pas subi de castration chirurgicale.

    Si le patient oublie de prendre une dose, il doit la prendre dès que possible le jour même, et reprendre le schéma normal le lendemain. Le patient ne doit pas prendre de comprimés supplémentaires pour compenser la dose oubliée.

    Si une toxicité de grade = 3 ou un effet indésirable intolérable est éprouvé par un patient, plutôt que d'arrêter définitivement le traitement, l'administration doit être suspendue jusqu'à amélioration des symptômes à un grade = 1 ou au grade d'origine, puis doit être reprise à la même dose ou à une dose réduite (180 mg ou 120 mg), si nécessaire. Pour connaître les effets indésirables les plus fréquents, Cf. rubrique "Effets indésirables".

    • Populations particulières
    • Sujets âgés Aucun ajustement posologique n'est nécessaire chez les patients âgés (Cf. rubriques "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance rénale Aucun ajustement posologique n'est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance rénale légère ou modérée.

    La prudence est recommandée chez les patients présentant une insuffisance rénale sévère car l'apalutamide n'a pas été étudié dans cette population (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). Si le traitement est initié, les patients doivent être surveillés pour les effets indésirables mentionnés à la rubrique "Effets indésirables" et la dose réduite comme indiqué à la rubrique "Posologie et mode d'administration".

    • Insuffisance hépatique Aucun ajustement posologique n'est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance hépatique légère à modérée (classes A et B de Child-Pugh, respectivement) à l'instauration du traitement.

    • Population pédiatrique Il n'existe pas d'utilisation justifiée de l'apalutamide dans la population pédiatrique dans le traitement du cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique.

    Le traitement par apalutamide doit être instauré et supervisé par un médecin spécialiste expérimenté dans le traitement du cancer de la prostate.

    • Posologie

    La dose recommandée est de 240 mg (quatre comprimés de 60 mg) en une seule prise quotidienne par voie orale. La castration médicale par analogue de l'hormone de libération des gonadotrophines (GnRHa) doit être maintenue pendant la durée du traitement chez les patients n'ayant pas subi de castration chirurgicale.

    Si le patient oublie de prendre une dose, il doit la prendre dès que possible le jour même, et reprendre le schéma normal le lendemain. Le patient ne doit pas prendre de comprimés supplémentaires pour compenser la dose oubliée.

    Si une toxicité de grade = 3 ou un effet indésirable intolérable est éprouvé par un patient, plutôt que d'arrêter définitivement le traitement, l'administration doit être suspendue jusqu'à amélioration des symptômes à un grade = 1 ou au grade d'origine, puis doit être reprise à la même dose ou à une dose réduite (180 mg ou 120 mg), si nécessaire. Pour connaître les effets indésirables les plus fréquents, Cf. rubrique "Effets indésirables".

    • Populations particulières
    • Sujets âgés Aucun ajustement posologique n'est nécessaire chez les patients âgés (Cf. rubriques "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance rénale La prudence est recommandée chez les patients présentant une insuffisance rénale sévère car l'apalutamide n'a pas été étudié dans cette population (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). Si le traitement est initié, les patients doivent être surveillés pour les effets indésirables mentionnés à la rubrique "Effets indésirables" et la dose réduite comme indiqué à la rubrique "Posologie et mode d'administration".

    • Population pédiatrique Il n'existe pas d'utilisation justifiée de l'apalutamide dans la population pédiatrique dans le traitement du cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique.

    Le traitement par apalutamide doit être instauré et supervisé par un médecin spécialiste expérimenté dans le traitement du cancer de la prostate.

    • Posologie

    La dose recommandée est de 240 mg (quatre comprimés de 60 mg) en une seule prise quotidienne par voie orale.

    La castration médicale par analogue de l'hormone de libération des gonadotrophines (GnRHa) doit être maintenue pendant la durée du traitement chez les patients n'ayant pas subi de castration chirurgicale.

    Si le patient oublie de prendre une dose, il doit la prendre dès que possible le jour même, et reprendre le schéma normal le lendemain. Le patient ne doit pas prendre de comprimés supplémentaires pour compenser la dose oubliée.

    Si une toxicité de grade > ou = 3 ou un effet indésirable intolérable est éprouvé par un patient, plutôt que d'arrêter définitivement le traitement, l'administration doit être suspendue jusqu'à amélioration des symptômes à un grade < ou = 1 ou au grade d'origine, puis doit être reprise à la même dose ou à une dose réduite (180 mg ou 120 mg), si nécessaire. Pour connaître les effets indésirables les plus fréquents, Cf. rubrique "Effets indésirables".

    • Populations particulières
    • Sujets âgés Aucun ajustement posologique n'est nécessaire chez les patients âgés (Cf. rubriques "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance rénale Aucun ajustement posologique n'est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance rénale légère ou modérée.

    La prudence est recommandée chez les patients présentant une insuffisance rénale sévère car l'apalutamide n'a pas été étudié dans cette population (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). Si le traitement est initié, les patients doivent être surveillés pour les effets indésirables mentionnés à la rubrique "Effets indésirables" et la dose réduite comme indiqué à la rubrique "Posologie"

    • Insuffisance hépatique Aucun ajustement posologique n'est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance hépatique légère à modérée (classes A et B de Child-Pugh, respectivement) à l'instauration du traitement.

    Ce médicament n'est pas recommandé chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère car aucune donnée n'est disponible dans cette population, et l'apalutamide est principalement éliminé par voie hépatique (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Population pédiatrique Il n'existe pas d'utilisation justifiée de l'apalutamide dans la population pédiatrique.