Erylik (érythromycine / trétinoïne)

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Erythromycine, Tretinoine

  • Dosages

    N/A

  • Formes galéniques

    gel pour application

  • Classe Thérapeutique

    D10AF - ANTIINFECTIEUX POUR LE TRAITEMENT DE L'ACNE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser erylik ?

  • Traitement par voie locale

  • Dans les formes moderees

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de erylik ?

  • Allaitement

  • Femme en age de procreer

    • En l'absence de contraception efficace
  • Grossesse

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite acitretine
    • Hypersensibilite alitretinoine
    • Hypersensibilite azithromycine
    • Hypersensibilite clarithromycine
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite dirithromycine
    • Hypersensibilite erythromycine
    • Hypersensibilite etretinate
    • Hypersensibilite everolimus
    • Hypersensibilite fidaxomicine
    • Hypersensibilite isotretinoine
    • Hypersensibilite josamycine
    • Hypersensibilite macrolides
    • Hypersensibilite midecamycine diacetate
    • Hypersensibilite pimecrolimus
    • Hypersensibilite roxithromycine
    • Hypersensibilite sirolimus
    • Hypersensibilite spiramycine
    • Hypersensibilite tacrolimus
    • Hypersensibilite telithromycine
    • Hypersensibilite temsirolimus
    • Hypersensibilite tretinoine et derives
  • Porphyrie cutanee

  • Porphyrie hepatique

    • Porphyrie hepatique maladie
  • Pustulose exanthematique aigue generale (peag)

    • Exposition solaire / ultra-violets

    • Femme en age de procreer

      • En cas de contraception
    • Quel que soit le terrain

    • Exposition solaire / ultra-violets

    • Femme en age de procreer

      • En cas de contraception
    • Quel que soit le terrain

    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de erylik ?

    SEVERE(S)
    • irritation oculaire
    • manifestation cutanee
    • sans objet
    MODERE(S) OU SEVERE(S)
    • acne
    • anaphylaxie
    • bronchospasme asthme
    • brulure locale
    • cellulite
    • choc anaphylactique
    • depigmentation
    • dermatite
    • desquamation
    • douleur
    • douleur oculaire
    • dyspnee
    • eczema
    • eruption cutanee
    • eruption maculo papuleuse
    • erytheme
    • erytheme maculaire
    • erytheme pigmente fixe
    • erytheme polymorphe
    • erythrodermie dermatite exfoliative
    • exantheme
    • exsudation ecoulement sereux
    • folliculite
    • hyperpigmentation
    • hypersudation
    • induration
    • irritation cutanee
    • irritation muqueuse
    • lyell syndrome
    • oedeme cutane
    • oedeme de quincke angioedeme
    • phlyctene vesicule
    • picotement
    • prurit
    • psoriasis
    • purpura
    • pustulose
    • pustulose exanthematique aigue generalisee peag
    • reaction allergique
    • seborrhee
    • secheresse cutanee
    • stevens johnson syndrome
    • toxidermie bulleuse pemphigus
    • trouble cutaneo muqueux
    • ulcere cutane
    • urticaire
    • vascularite
    MODERE(S)
    • photosensibilisation medicamenteuse
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      ERYLIK, gel pour application cutanée

      1 tube(s) aluminium de 30 g

      • REMBOURSABLE :
      • PRIX :
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de erylik ?

      La posologie de départ est d'une application, le soir. La fréquence des applications sera ajustée selon les réactions obtenues.

      En cas d'irritation primaire importante, passer à une application un jour sur deux.

      En l'absence de toute réaction locale, on peut augmenter la fréquence des applications à 2 par jour. Dès la fin de la deuxième semaine jusqu'à la fin du traitement d'attaque (12ème à 14ème semaine), le rythme des applications est en moyenne d'une fois par jour ou moins en cas d'irritation persistante.

      Il faut prescrire une fréquence d'application telle qu'elle évite des réactions d'irritation désagréables ; seuls un léger érythème, une desquamation modérée, voire une faible sensation de brûlure sont acceptables.

      Il faudra prévoir des réactions plus importantes chez des sujets à peau fine, aux cheveux blonds ou roux, et choisir la posologie la mieux adaptée.

      Pour obtenir le meilleur résultat, le malade doit être averti des réactions normales qui marquent le début du traitement : irritation primaire et efflorescence transitoire ; il doit être revu régulièrement pour adapter la posologie et réduire au minimum l'irritation primaire.

      Il devra être averti du caractère retardé de l'amélioration, de l'intérêt qu'il y a à poursuivre la thérapeutique jusqu'au troisième mois pour obtenir un résultat optimum et de la nécessité d'un traitement d'entretien pour éviter les rechutes.

      L'amélioration est nettement visible vers la 6ème semaine du traitement, elle se poursuit pour aboutir au meilleur possible vers la 12ème semaine ou la 14ème semaine.

      A cette date, ou plus précocement, si tous les éléments acnéiques ont disparu, on peut passer au traitement d'entretien par 2 ou 3 applications par semaine.

      Population pédiatrique

      Sans objet.