Esbriet (pirfénidone)

Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser esbriet ?

  • Dans les formes legeres

  • Dans les formes moderees

  • Chez l'adulte

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de esbriet ?

  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Allaitement

  • Autre traitement en cours

    • Trt par fluvoxamine
  • Dialyse

  • Enfant

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite pirfenidone
    • Hypersensibilite propyleneglycol derives
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale au stade terminal
    • Insuffisance renale severe
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Oedeme de quincke

    • Oedeme de quincke antecedent personnel
  • Grossesse

  • Amaigrissement

  • Asthenie

  • Atteinte cutanee

    • Atteinte cutanee moderee
    • Atteinte cutanee severe
  • Atteinte hepatique

  • Atteinte respiratoire

  • Autre traitement en cours

    • Trt par inhibiteur enzymatique cyp1a2
  • Dyspnee

  • Exposition solaire / ultra-violets

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique legere maladie
    • Insuffisance hepatique moderee maladie
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale moderee
  • Interaction d'origine alimentaire

    • Apport de (jus de) pamplemousse
  • Oedeme

  • Oedeme de quincke

  • Photosensibilite

  • Quel que soit le terrain

  • Vertige

  • Amaigrissement

  • Asthenie

  • Atteinte cutanee

    • Atteinte cutanee moderee
    • Atteinte cutanee severe
  • Atteinte hepatique

  • Atteinte respiratoire

  • Autre traitement en cours

    • Trt par inhibiteur enzymatique cyp1a2
  • Dyspnee

  • Exposition solaire / ultra-violets

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique legere maladie
    • Insuffisance hepatique moderee maladie
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale moderee
  • Interaction d'origine alimentaire

    • Apport de (jus de) pamplemousse
  • Oedeme

  • Oedeme de quincke

  • Photosensibilite

  • Quel que soit le terrain

  • Vertige

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de esbriet ?

SEVERE(S)
  • cancer col uterus
  • cancer colon
  • cancer cutane
  • cancer de la prostate
  • cancer de loesophage
  • cancer du poumon
  • cancer du sein
  • cancer estomac
  • cancer vessie
  • cancer vulvaire
  • leucemie aigue
  • lymphadenopathie
  • lymphadenopathie cervicale posterieure
  • lymphome
  • sans info sur effets surdosage
  • sarcome de kaposi
  • syndrome activation macrophagique
  • syndrome lymphoproliferatif
  • syndrome myeloproliferatif
  • tumeur cutanee
  • tumeur hepatique
  • tumeur maligne
  • tumeur uterine
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • appendicite
  • arthrite
  • atteinte renale
  • augmentation du risque infectieux
  • bacteriemie
  • bronchite
  • bursite
  • candidose
  • candidose gastro intestinale
  • candidose vaginale
  • cellulite
  • cholecystite
  • colite
  • cystite
  • diarrhee
  • diverticulite
  • dysurie
  • encephalite
  • endocardite
  • enterite
  • fasciite
  • folliculite
  • gastrite
  • hematurie
  • hepatite
  • infection a herpes virus
  • infection bacterienne
  • infection cutanee
  • infection des voies respiratoires
  • infection fongique mycose
  • infection parasitaire parasitose
  • infection pulmonaire
  • infection urinaire
  • infection virale
  • leucoencephalopathie
  • meningite
  • meningite aseptique
  • meningite infectieuse
  • myocardite
  • neutropenie
  • osteomyelite
  • otite
  • peritonite
  • pharyngite
  • pneumonie
  • pollakiurie
  • pyelonephrite
  • rhinite
  • sepsis choc septique
  • septicemie
  • sinusite
  • syndrome grippal
  • tuberculose secondaire
  • ulcere cutane
  • vascularite
  • zona
MODERE(S)
  • alat modification
  • asat modification
  • bilirubine modification
  • brulure locale
  • eruption cutanee
  • eruption maculo papuleuse
  • erytheme
  • gamma gt modification
  • photosensibilisation medicamenteuse
  • prurit
  • secheresse cutanee
MINEUR(S)
  • agranulocytose
  • amaigrissement
  • anaphylaxie
  • anorexie
  • appetit perte
  • arthralgie
  • asthenie
  • cephalee
  • constipation
  • distension abdominale
  • douleur abdominale
  • douleur oppression thoracique
  • dysgueusie
  • dyspepsie
  • dyspnee
  • flatulence meteorisme
  • flush
  • gastralgie
  • insomnie
  • lethargie
  • myalgie
  • nausee vomissement
  • oedeme de quincke angioedeme
  • reflux gastro oesophagien
  • somnolence diurne
  • toux
  • vertige etourdissement
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    ESBRIET 801 mg, comprimé pelliculé

    4 plaquette(s) thermoformée(s) PVC (ACLAR RX) polytrifluorochloroéthylène de 21 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 30%
    • PRIX : 2,107,74
  • Illustration de la forme galénique

    ESBRIET 267 mg, comprimé pelliculé

    Conditionnement multiple de 63 (1 boîte contenant 1 plaquette thermoformée PVC (ACLAR RX) polytrifluorochloroéthylène de 21 et 1 boîte contenant 2 plaquettes thermoformées PVC (ACLAR RX) polytrifluorochloroéthylène de 21) comprimés

    • REMBOURSABLE : 30%
    • PRIX : 554,57
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de esbriet ?

    Le traitement par pirfénidone doit être instauré et surveillé par des médecins spécialistes ayant une expérience du diagnostic et du traitement de la fibrose pulmonaire idiopathique .

    • Posologie
    • Adultes La mise en route du traitement comprend une phase d'initiation d'environ 14 jours pendant laquelle la dose administrée sera augmentée progressivement par paliers successifs jusqu'à la dose d'entretien recommandée selon le schéma suivant : . jours 1 à 7: une dose de 267 mg administrée trois fois par jour (soit 801 mg/jour) . jours 8 à 14: une dose de 534 mg administrée trois fois par jour (soit 1602 mg/jour) . jour 15 et au-delà: une dose de 801 mg administrée trois fois par jour (soit 2403 mg/jour)

    La dose quotidienne d'entretien recommandée est de 3 gélules de 267 mg 3 fois par jour avec un aliment, soit au total 2403 mg/jour.

    Des doses supérieures à 2403 mg/jour ne sont pas recommandées, quel que soit l'état clinique du patient (Cf. rubrique "Surdosage").

    En cas d'interruption du traitement pendant 14 jours consécutifs ou plus, celui-ci sera repris en respectant une nouvelle phase d'ascension progressive de la dose selon le schéma préconisé lors de la mise en route initiale du traitement, en augmentant la dose progressivement par paliers successifs sur une période de 14 jours jusqu'à la dose quotidienne d'entretien recommandé.

    En cas d'interruption de moins de 14 jours consécutifs, le traitement peut être repris directement à la dose précédente d'entretien, sans passer par une phase d'augmentation progressive de la dose.

    • Ajustements posologiques et autres considérations pour une utilisation sûre

    . Troubles gastro-intestinaux: en cas d'intolérance au traitement en raison d'effets indésirables gastro-intestinaux, il convient de rappeler aux patients de prendre le médicament au moment des repas. Si les symptômes persistent néanmoins, la dose quotidienne de pirfénidone pourra être réduite à 267 mg ou 534 mg, 2 à 3 fois par jour au cours des repas, en essayant, une fois que les symptômes ont régressé, de ré-augmenter la dose en fonction de la tolérance du patient. Si les symptômes subsistent, il peut être nécessaire d'interrompre le traitement pendant 1 à 2 semaines, pour permettre leur résorption.

    . Réaction de photosensibilisation ou éruption cutanée: En cas de survenue de réaction de photosensibilisation ou éruption cutanée d'intensité légère à modérée, il convient de rappeler au patient qu'il doit utiliser quotidiennement une protection écran solaire et éviter l'exposition au soleil (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi"). Il peut être envisagé de réduire la dose quotidienne de pirfénidone à 801 mg par jour (267 mg trois fois par jour). Si l'éruption cutanée persiste malgré tout après 7 jours, le traitement devra être interrompu pendant 15 jours, en veillant à respecter une nouvelle phase de ré-augmentation de la posologie selon le schéma recommandé pour l'initiation de la dose lorsque le traitement sera réinstauré.

    En cas de réaction de photosensibilisation ou éruption cutanée d'intensité sévère, le patient devra interrompre le traitement immédiatement et consulter un médecin (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi"). Après disparition des lésions cutanées, il peut être envisagé de réinstaurer le traitement si le médecin le considère approprié, et en respectant de toute façon une phase d'ascension progressive de dose par paliers successifs selon le schéma préconisé pour l'initiation du traitement.

    . Fonction hépatique: en cas d'augmentation importante des enzymes hépatiques : alanine et/ou aspartate aminotransférases (ALT/AST), avec ou sans augmentation de la bilirubinémie, le traitement devra être interrompu ou la posologie devra être diminuée selon les recommandations précisées à la rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi".

    • Populations spéciales

    . Personnes âgées Aucun ajustement de la dose n'est nécessaire chez les patients âgés de 65 ans ou plus (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    . Insuffisance hépatique Il n'y a pas lieu d'envisager un ajustement de la posologie chez les patients présentant une insuffisance hépatique légère à modérée (stades A et B selon le score de Child-Pugh). Cependant, compte tenu de la possibilité d'augmentation des taux plasmatiques de pirfénidone en cas d'insuffisance hépatique légère à modérée, la prudence est requise chez ces patients lors du traitement par ce médicament. Ce médicament ne doit pas être utilisé chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère ou en phase terminale (Cf. rubriques "Contre-indications", "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    . Insuffisance rénale Aucun ajustement de la dose n'est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance rénale légère. Ce médicament doit être utilisé avec prudence chez les patients présentant une insuffisance rénale modérée (ClCr de 30-50 mL/min).

    . Population pédiatrique Il n'y a pas d'utilisation justifiée de pirfénidone dans la population pédiatrique pour le traitement de la fibrose pulmonaire idiopathique.

    Le traitement par pirfénidone doit être instauré et surveillé par des médecins spécialistes ayant une expérience du diagnostic et du traitement de la fibrose pulmonaire idiopathique .

    • Posologie
    • Adultes La mise en route du traitement comprend une phase d'initiation d'environ 14 jours pendant laquelle la dose administrée sera augmentée progressivement par paliers successifs jusqu'à la dose d'entretien recommandée selon le schéma suivant : . jours 1 à 7: une dose de 267 mg administrée trois fois par jour (soit 801 mg/jour) . jours 8 à 14: une dose de 534 mg administrée trois fois par jour (soit 1602 mg/jour) . jour 15 et au-delà: une dose de 801 mg administrée trois fois par jour (soit 2403 mg/jour)

    La dose quotidienne d'entretien recommandée est de 3 gélules de 267 mg 3 fois par jour avec un aliment, soit au total 2403 mg/jour.

    Des doses supérieures à 2403 mg/jour ne sont pas recommandées, quel que soit l'état clinique du patient (Cf. rubrique "Surdosage").

    En cas d'interruption du traitement pendant 14 jours consécutifs ou plus, celui-ci sera repris en respectant une nouvelle phase d'ascension progressive de la dose selon le schéma préconisé lors de la mise en route initiale du traitement, en augmentant la dose progressivement par paliers successifs sur une période de 14 jours jusqu'à la dose quotidienne d'entretien recommandé.

    En cas d'interruption de moins de 14 jours consécutifs, le traitement peut être repris directement à la dose précédente d'entretien, sans passer par une phase d'augmentation progressive de la dose.

    • Ajustements posologiques et autres considérations pour une utilisation sûre

    . Troubles gastro-intestinaux: en cas d'intolérance au traitement en raison d'effets indésirables gastro-intestinaux, il convient de rappeler aux patients de prendre le médicament au moment des repas. Si les symptômes persistent néanmoins, la dose quotidienne de pirfénidone pourra être réduite à 267 mg ou 534 mg, 2 à 3 fois par jour au cours des repas, en essayant, une fois que les symptômes ont régressé, de ré-augmenter la dose en fonction de la tolérance du patient. Si les symptômes subsistent, il peut être nécessaire d'interrompre le traitement pendant 1 à 2 semaines, pour permettre leur résorption.

    . Réaction de photosensibilisation ou éruption cutanée: En cas de survenue de réaction de photosensibilisation ou éruption cutanée d'intensité légère à modérée, il convient de rappeler au patient qu'il doit utiliser quotidiennement une protection écran solaire et éviter l'exposition au soleil (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi"). Il peut être envisagé de réduire la dose quotidienne de pirfénidone à 801 mg par jour (267 mg trois fois par jour). Si l'éruption cutanée persiste malgré tout après 7 jours, le traitement devra être interrompu pendant 15 jours, en veillant à respecter une nouvelle phase de ré-augmentation de la posologie selon le schéma recommandé pour l'initiation de la dose lorsque le traitement sera réinstauré.

    En cas de réaction de photosensibilisation ou éruption cutanée d'intensité sévère, le patient devra interrompre le traitement immédiatement et consulter un médecin (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi"). Après disparition des lésions cutanées, il peut être envisagé de réinstaurer le traitement si le médecin le considère approprié, et en respectant de toute façon une phase d'ascension progressive de dose par paliers successifs selon le schéma préconisé pour l'initiation du traitement.

    . Fonction hépatique: en cas d'augmentation importante des enzymes hépatiques : alanine et/ou aspartate aminotransférases (ALT/AST), avec ou sans augmentation de la bilirubinémie, le traitement devra être interrompu ou la posologie devra être diminuée selon les recommandations précisées à la rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi".

    • Populations spéciales

    . Personnes âgées Aucun ajustement de la dose n'est nécessaire chez les patients âgés de 65 ans ou plus (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    . Insuffisance rénale Ce médicament doit être utilisé avec prudence chez les patients présentant une insuffisance rénale modérée (ClCr de 30-50 mL/min). Le traitement par ce médicament ne doit pas être utilisé chez les patients présentant une insuffisance rénale sévère (ClCr < 30 ml/mn) ou une maladie rénale en phase terminale nécessitant une dialyse (Cf. rubriques "Contre-indications" et "Propriétés phamacocinétiques").

    . Population pédiatrique Il n'y a pas d'utilisation justifiée de pirfénidone dans la population pédiatrique pour le traitement de la fibrose pulmonaire idiopathique.