Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser esidrex ?

  • Chez l'adulte a partir de 18 ans

  • Chez l'adulte a partir de 18 ans

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • Chez l'adulte a partir de 18 ans

  • Chez l'adulte a partir de 18 ans

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de esidrex ?

  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Oligurie / anurie

  • Anomalie metabolisme galactose

  • Autre traitement en cours

    • Trt par lithium
  • Deficit en lactase

  • Hypokaliemie

  • Regime sans galactose

  • Stenose arterielle renale

    • Rein fonctionnellement unique
    • Stenose arterielle renale bilaterale
    • Stenose arterielle renale unilaterale
  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Angor

  • Arythmie cardiaque

    • Espace qt allonge
  • Ascite

    • Ascite cirrhotique
  • Asthme

  • Atteinte cutanee

  • Atteinte oculaire

  • Atteinte renale

  • Autre traitement en cours

    • Trt par antagoniste angiotensine ii
    • Trt par antihypertenseur
    • Trt par inhibiteur de la renine
    • Trt par inhibiteur enzyme conversion
  • Cancer de la peau

  • Carcinome epidermoide cutane

  • Cardiopathie ischemique

  • Cirrhose

    • Ascite cirrhotique
    • Oedeme cirrhotique
  • Denutrition

  • Deshydratation

  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Enfant

  • Examen laboratoire interference

    • Examen fonction parathyroidienne
    • Interaction avec examens de laboratoire
  • Exposition a une temperature extreme

  • Exposition solaire / ultra-violets

  • Glaucome a angle ferme

  • Goutte

  • Hypercalcemie

  • Hypertension / hypertonie oculaire

  • Hyperuricemie

  • Hypomagnesemie

  • Hyponatremie

  • Hypovolemie

  • Insuffisance cardiaque

  • Insuffisance coronarienne

  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale legere
    • Insuffisance renale moderee
  • Lesion cutanee

    • Lesion cutanee suspecte
  • Lupus erythemateux dissemine

  • Nephropathie chronique

  • Nourrisson

  • Pathologie coronarienne

  • Patient polymedique

  • Quel que soit le terrain

  • Sportif / dopage

  • Sujet age

  • Syndrome nephrotique

  • Terrain allergique

    • Hypersensibilite penicillines
    • Hypersensibilite sulfamides
  • Trouble de la vision

  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Ascite

    • Ascite cirrhotique
  • Atteinte cutanee

  • Cancer de la peau

  • Carcinome epidermoide cutane

  • Cirrhose

    • Ascite cirrhotique
    • Oedeme cirrhotique
  • Enfant

  • Exposition a une temperature extreme

  • Exposition solaire / ultra-violets

  • Insuffisance hepatique

  • Mode d'administration particulier

    • Traitement a dose elevee
  • Nourrisson

  • Photosensibilite

  • Quel que soit le terrain

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de esidrex ?

SEVERE(S)
  • agranulocytose
  • alat modification
  • anemie
  • anemie hemolytique
  • apathie
  • aplasie medullaire
  • asat modification
  • atteinte hepatique
  • bilirubine modification
  • bloc auriculo ventriculaire
  • bradycardie
  • cancer cutane
  • carcinome basocellulaire
  • carcinome epidermoide cutane
  • choc cardiogenique
  • cholecystite
  • cholestase
  • collapsus cardiovasculaire
  • crampe musculaire
  • cyanose
  • cytolyse hepatique
  • delire
  • depression myocardique
  • encephalopathie hepatique
  • fibrillation ventriculaire
  • gamma gt modification
  • hematocrite modification
  • hemoglobine modification
  • hemolyse
  • hepatite
  • hyperammoniemie
  • hypoplasie medullaire
  • hypotension arterielle
  • ictere
  • insuffisance hepatique
  • lactico deshydrogenase modification
  • leucopenie
  • lithiase biliaire
  • neutropenie
  • pancytopenie
  • phosphatase alcaline modification
  • stupeur
  • tachycardie
  • thrombocytopenie
  • thromboembolie
  • trouble hematologique
  • tumeur cutanee
  • vitesse sedimentation modification
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • acouphene bourdonnement doreille
  • agitation
  • alcalose metabolique
  • alopecie
  • anaphylaxie
  • angor
  • anurie
  • arythmie
  • asthenie
  • atteinte renale
  • bilan azote modification
  • bouffee vasomotrice
  • cephalee
  • choc anaphylactique
  • coma
  • conduction trouble
  • confusion mentale
  • conscience trouble
  • convulsion
  • deces mortalite
  • dermatite
  • deshydratation
  • diabete
  • diminution de tolerance au glucose
  • eczema
  • electrocardiogramme modification
  • eosinophilie
  • equilibre trouble
  • eruption cutanee
  • eruption maculo papuleuse
  • erytheme
  • erytheme polymorphe
  • erythrodermie dermatite exfoliative
  • exantheme
  • fibrillation auriculaire
  • fievre
  • glycosurie
  • hematurie
  • hydroelectrolytique trouble
  • hyperamylasemie
  • hypercreatininemie
  • hyperglycemie
  • hyperkaliemie
  • hyperlipasemie
  • hypersudation
  • hyperuremie hyperazotemie
  • hypochloremie
  • hypokaliemie
  • hypomagnesemie
  • hyponatremie
  • hypotension arterielle orthostatique
  • hypovolemie
  • infarctus du myocarde
  • infection urinaire
  • inflammation de la muqueuse
  • insuffisance cardiaque
  • insuffisance renale aigue
  • insuffisance renale chronique
  • ischemie
  • ischemie myocardique
  • jambes sans repos syndrome
  • lethargie
  • lichen
  • lyell syndrome necrolyse epidermique toxique net
  • malaise lipothymie
  • manifestation cutanee
  • miction trouble
  • necrose cutanee
  • necrose intestinale
  • necrose veineuse
  • nephrite interstitielle
  • obstruction voie respiratoire sup
  • oedeme de quincke angioedeme
  • oedeme peripherique
  • oligurie
  • ongles alteration
  • onycholyse
  • palpitations
  • pancreatite aigue
  • paralysie
  • paresthesie
  • photosensibilisation medicamenteuse
  • polydipsie
  • polyurie
  • prostate trouble
  • proteinurie
  • prurit
  • psoriasis
  • purpura
  • pustulose exanthematique aigue generalisee peag
  • retention durine
  • sensation ebrieuse
  • sereuse inflammation
  • somnolence diurne
  • stenose uretrale
  • stevens johnson syndrome
  • syncope
  • syndrome lupique
  • tachysystolie ventriculaire
  • tetanie
  • thrombophlebite
  • thrombose arterielle
  • thrombose veineuse
  • torsade de pointe
  • toxidermie bulleuse pemphigus
  • trouble cutaneo muqueux
  • tubulopathie renale
  • urticaire
  • vascularite
  • vertige etourdissement
MODERE(S)
  • arthralgie
  • arthrite
  • arthropathie
  • creatine kinase modification
  • dorsalgie
  • douleur des extremites
  • faiblesse musculaire
  • goutte
  • hypercholesterolemie
  • hyperlipidemie
  • hypertonie musculaire
  • hypertriglyceridemie
  • hyperuricemie
  • myalgie
  • raideur musculaire
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • anorexie
  • anxiete
  • appetit perte
  • cauchemar
  • constipation
  • depression
  • diarrhee
  • distension abdominale
  • douleur
  • douleur abdominale
  • dysgueusie
  • dyspepsie
  • enterite
  • erection trouble
  • flatulence meteorisme
  • gastralgie
  • gastrite
  • gingivite
  • glossite
  • haleine modification halitose
  • hallucination
  • hemorragie digestive
  • humeur trouble
  • ileus paralytique
  • impuissance
  • insomnie
  • libido trouble
  • nausee vomissement
  • nervosite
  • secheresse buccale
  • sialadenite
  • sialorrhee
  • sommeil trouble
  • stomatite
  • trouble sexuel
  • ulceration buccale
  • vigilance trouble
MINEUR(S)
  • alveolite pulmonaire
  • anomalie parathyroidienne
  • bronchite
  • bronchospasme asthme
  • champ visuel anomalie
  • congestion nasale
  • conjonctivite
  • depression respiratoire
  • diplopie
  • douleur oppression thoracique
  • dyschromatopsie
  • dyspnee
  • epanchement choroidien
  • glaucome
  • gorge irritation
  • hypercalcemie
  • hypophosphoremie hypophosphatemie
  • infection des voies respiratoires
  • myopie
  • oedeme aigu du poumon
  • oedeme pulmonaire
  • pneumonie
  • pneumopathie
  • pneumopathie interstitielle diffuse
  • reaction allergique
  • rhinite
  • secheresse oculaire
  • sinusite
  • toux
  • vision alteration
  • vision floue
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    ESIDREX 25 mg, comprimé sécable

    plaquette(s) PVC polyéthylène PVDC aluminium de 30 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 3,01
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de esidrex ?

    Comme avec tous les autres diurétiques, le traitement doit être initié avec la plus petite dose possible. Cette dose doit être établie en fonction de la réponse individuelle du patient afin d'obtenir le bénéfice thérapeutique maximal tout en minimisant la survenue d'effets indésirables. La dose quotidienne de ce médicament peut être administrée en une ou deux prises, avec ou sans nourriture.

    • Oedèmes

    La posologie initiale est de 50 à 100 mg/jour, éventuellement 200 mg/jour. La plus petite dose efficace doit être identifiée par titration et doit être administrée seulement sur des périodes limitées.

    La posologie d'entretien est de 25 à 50 mg/jour ou 1 jour sur 2.

    • Populations particulières
    • Insuffisance rénale Aucun ajustement de la dose initiale n'est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance rénale légère à modérée (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). Ce médicament est contre-indiqué chez les sujets présentant une anurie et chez les patients atteints d'insuffisance rénale sévère.

    • Insuffisance hépatique Aucun ajustement de la dose initiale n'est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance hépatique légère à modérée. Ce médicament doit être utilisé avec prudence chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Sujets âgés (de plus de 65 ans) Chez les sujets âgés, il convient de prêter attention à l'éventuelle altération de la fonction rénale.

    • Décompensation cardiaque sévère Chez les patients présentant une décompensation cardiaque sévère, la résorption de l'hydrochlorothiazide peut être significativement limitée.

    • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité de l'hydrochlorothiazide chez les enfants et les adolescents âgés de moins de 18 ans n'ont pas été établies. Aucune donnée n'est disponible. Par conséquent, l'utilisation chez les enfants et les adolescents n'est donc pas recommandée.

    Comme avec tous les autres diurétiques, le traitement doit être initié avec la plus petite dose possible. Cette dose doit être établie en fonction de la réponse individuelle du patient afin d'obtenir le bénéfice thérapeutique maximal tout en minimisant la survenue d'effets indésirables. La dose quotidienne de ce médicament peut être administrée en une ou deux prises, avec ou sans nourriture.

    • Hypertension artérielle

    Les doses préconisées actuellement dans l'hypertension artérielle sont de 12,5 ou de 25 mg/jour.

    Pour une posologie donnée, l'effet maximum est atteint en 3 à 4 semaines. Si la tension artérielle n'est pas suffisamment abaissée avec une dose de 25 mg /jour, un traitement combiné avec un autre médicament antihypertenseur est recommandé. La déplétion sodée et/ou volémique doit être corrigée avant d'utiliser ce médicament en association avec un IEC, un antagoniste des récepteurs de l'angiotensine II ou un inhibiteur direct de la rénine. Dans le cas contraire, le traitement doit être initié sous surveillance médicale étroite.

    • Populations particulières
    • Insuffisance rénale Aucun ajustement de la dose initiale n'est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance rénale légère à modérée (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). Ce médicament est contre-indiqué chez les sujets présentant une anurie et chez les patients atteints d'insuffisance rénale sévère.

    • Insuffisance hépatique Aucun ajustement de la dose initiale n'est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance hépatique légère à modérée. Ce médicament doit être utilisé avec prudence chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Sujets âgés (de plus de 65 ans) Chez les sujets âgés, il convient de prêter attention à l'éventuelle altération de la fonction rénale.

    • Décompensation cardiaque sévère Chez les patients présentant une décompensation cardiaque sévère, la résorption de l'hydrochlorothiazide peut être significativement limitée.

    • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité de l'hydrochlorothiazide chez les enfants et les adolescents âgés de moins de 18 ans n'ont pas été établies. Aucune donnée n'est disponible. Par conséquent, l'utilisation chez les enfants et les adolescents n'est donc pas recommandée.