Eylea (aflibercept)

Médicaments à base de aflibercept :

Voir plus
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    40 mg/ml

  • Formes galéniques

    solution injectable en flaconsolution injectable en seringue préremplie

  • Classe Thérapeutique

    S01LA - MEDICAMENTS ANTI NEOVASCULARISATION

Illustration indications

Indications - Quand utiliser eylea ?

  • Si degenerescence maculaire liee a l'age

  • En cas d'oedeme maculaire secondaire a une ovcr

  • En cas d'oedeme maculaire secondaire a une obvr

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de eylea ?

  • Atteinte oculaire

    • Inflammation oculaire
  • Grossesse

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite aflibercept
  • Infection oculaire

    • Infection oculaire superficielle
    • Infection perioculaire
    • Infection suspectee
  • Sujet a risque decollement de retine

  • Trouble de la vision

  • Atteinte oculaire

    • Neuropathie optique ischemique
  • Accident vasculaire cerebral

    • Accident vascul cerebral atcd personnel
  • Atteinte oculaire

    • Inflammation oculaire
  • Autre traitement en cours

    • Trt par anti-vegf
  • Diabete type i

  • Femme en age de procreer

  • Glaucome

  • Groupe ethnique

  • Hemorragie intraoculaire

  • Hypertension arterielle

    • Hypertension arterielle non controlee
  • Infarctus du myocarde

    • Infarctus du myocarde antecedent perso
  • Intervention chirurgicale

    • Intervention chirurgicale ophtalmique
  • Ischemie cerebrale

    • Ischemie cerebrale atcd personnel
  • Quel que soit le terrain

  • Retinopathie

    • Retinopathie diabetique proliferante
  • Trouble de la vision

  • Accident vasculaire cerebral

    • Accident vascul cerebral atcd personnel
  • Atteinte oculaire

    • Inflammation oculaire
  • Autre traitement en cours

    • Trt par anti-vegf
  • Diabete type i

  • Femme en age de procreer

  • Glaucome

  • Groupe ethnique

  • Hemorragie intraoculaire

  • Hypertension arterielle

    • Hypertension arterielle non controlee
  • Infarctus du myocarde

    • Infarctus du myocarde antecedent perso
  • Intervention chirurgicale

    • Intervention chirurgicale ophtalmique
  • Ischemie cerebrale

    • Ischemie cerebrale atcd personnel
  • Quel que soit le terrain

  • Retinopathie

    • Retinopathie diabetique proliferante
  • Trouble de la vision

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de eylea ?

SEVERE(S)
  • accident vasculaire cerebral
  • cataracte
  • cecite
  • conjonctive hyperhemie
  • cornee erosion amincissement cornee
  • cornee oedeme
  • cornee ulceration
  • corps vitre atteinte
  • cristallin modification
  • deces mortalite
  • decollement retinien
  • douleur locale au point dinjection
  • douleur oculaire
  • endophtalmie
  • hemorragie oculaire
  • hypertension hypertonie oculaire
  • infarctus du myocarde
  • inflammation chambre anterieure oeil
  • iridocyclite
  • iritis
  • larmoiement
  • lesion retinienne
  • oedeme palpebral
  • paupiere irritation
  • reaction allergique
  • reaction inflammatoire
  • reaction locale au point dinjection
  • sensation corps etranger
  • thromboembolie
  • uveite
  • vision corps flottants myodesopsie
  • vision floue
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    EYLEA 40 mg/ml, solution injectable en flacon

    1 flacon(s) en verre

    • REMBOURSABLE : 100%
    • PRIX : 651,34
  • Illustration de la forme galénique

    EYLEA 40 mg/ml, solution injectable en seringue préremplie

    1 seringue(s) préremplie(s) en verre avec adaptateur

    • REMBOURSABLE : 100%
    • PRIX : 651,34
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de eylea ?

    • Posologie

    Aflibercept doit uniquement être administré par injection intravitréenne. Aflibercept doit être administré uniquement par des médecins qualifiés, expérimentés dans l'administration d'injections intravitréennes.

    • Dans la forme humide de la DMLA

    La dose recommandée d'Aflibercept est de 2 mg d'aflibercept, correspondant à 50 microlitres.

    A l'instauration du traitement, Aflibercept est injecté une fois par mois pendant 3 mois consécutifs. L'intervalle entre deux injections est ensuite étendu à deux mois.

    En fonction du jugement du médecin sur les résultats visuels et/ou anatomiques, l'intervalle entre deux injections peut être maintenu à deux mois ou davantage étendu en utilisant un protocole " Treat and Extend " au cours duquel les intervalles entre les injections augmentent par ajustements de 2 ou 4 semaines afin de maintenir la réponse visuelle et/ou anatomique. En cas de détérioration des paramètres visuels et/ou anatomiques, l'intervalle entre deux injections doit être réduit en conséquence à un intervalle minimum de deux mois au cours des 12 premiers mois de traitement.

    Il n'est pas nécessaire de réaliser des visites de suivi entre les injections. En fonction du jugement du médecin, les visites de suivi peuvent être plus fréquentes que les visites pour injection.

    Des intervalles au-delà de quatre mois entre les injections n'ont pas été étudiés (voir rubrique "Propriétés pharmacodynamiques").

    • Populations particulières
    • Insuffisance hépatique et/ou rénale Aucune étude spécifique chez les patients atteints d'insuffisance hépatique et/ou rénale n'a été menée avec Aflibercept. Les données actuellement disponibles ne suggèrent pas un besoin d'adaptation posologique d'Aflibercept chez ces patients (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Patients âgés Aucune précaution particulière n'est nécessaire. L'expérience chez les patients âgés de plus de 75 ans présentant un OMD est limitée.

    • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité d'aflibercept n'ont pas été établies chez les enfants et les adolescents. Il n'existe pas d'utilisation justifiée d'aflibercept dans la population pédiatrique dans le cadre de la forme humide de la DMLA.

    • Posologie

    Aflibercept doit uniquement être administré par injection intravitréenne. Aflibercept doit être administré uniquement par des médecins qualifiés, expérimentés dans l'administration d'injections intravitréennes.

    • Oedème maculaire secondaire à une occlusion veineuse rétinienne (OVCR ou OBVR)

    La dose recommandée d'aflibercept est de 2 mg d'aflibercept, correspondant à 50 microlitres. Après la première injection, le traitement est administré mensuellement. L'intervalle entre deux injections ne doit pas être inférieur à un mois.

    Si les paramètres visuels et anatomiques indiquent que le traitement continu n'apporte pas de bénéfice au patient, le traitement par Aflibercept doit être arrêté.

    Le traitement mensuel est poursuivi jusqu'à ce que l'acuité visuelle maximale soit atteinte et/ou jusqu'à l'absence de signe d'activité de la maladie. Trois injections mensuelles ou plus peuvent être nécessaires.

    Ensuite, le traitement peut être poursuivi selon un protocole " Treat and Extend " avec une augmentation progressive de l'intervalle entre deux injections afin de maintenir la réponse visuelle et/ou anatomique. Cependant, les données disponibles ne permettent pas de conclure sur la durée de ces intervalles. En cas de détérioration des paramètres visuels et/ou anatomiques, l'intervalle de traitement doit être réduit en conséquence.

    Le calendrier de suivi et de traitement doit être déterminé par le médecin administrant le traitement en fonction de la réponse du patient.

    Le suivi de l'activité de la maladie peut inclure des examens cliniques, des tests fonctionnels ou des techniques d'imagerie, comme la tomographie à cohérence optique ou l'angiographie à la fluorescéine.

    • Populations particulières
    • Insuffisance hépatique et/ou rénale Aucune étude spécifique chez les patients atteints d'insuffisance hépatique et/ou rénale n'a été menée avec Aflibercept. Les données actuellement disponibles ne suggèrent pas un besoin d'adaptation posologique d'Aflibercept chez ces patients (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Patients âgés Aucune précaution particulière n'est nécessaire. L'expérience chez les patients âgés de plus de 75 ans présentant un OMD est limitée.

    • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité d'aflibercept n'ont pas été établies chez les enfants et les adolescents. Il n'existe pas d'utilisation justifiée d'aflibercept dans la population pédiatrique dans le cadre de l'OVCR ou de l'OBVR.

    • Posologie

    Aflibercept doit uniquement être administré par injection intravitréenne. Aflibercept doit être administré uniquement par des médecins qualifiés, expérimentés dans l'administration d'injections intravitréennes.

    • Oedème maculaire diabétique

    La dose recommandée d'Aflibercept est de 2 mg d'aflibercept, correspondant à 50 microlitres.

    A l'instauration du traitement, Aflibercept est injecté une fois par mois pendant 5 mois consécutifs suivi d'une injection tous les 2 mois. Il n'est pas nécessaire de réaliser des visites de suivi entre les injections.

    Après les 12 premiers mois de traitement par Aflibercept, et en fonction des résultats visuels et/ou anatomiques, l'intervalle entre deux injections peut être prolongé, par exemple avec un protocole " Treat and Extend " au cours duquel les intervalles entre les injections augmentent progressivement afin de maintenir la réponse visuelle et/ou anatomique. Cependant, les données disponibles ne permettent pas de conclure sur la durée de ces intervalles.

    En cas de détérioration des paramètres visuels et/ou anatomiques, l'intervalle entre deux injections doit être réduit en conséquence.

    Le calendrier de suivi doit donc être déterminé par le médecin administrant le traitement, et les visites de suivi peuvent être plus fréquentes que les injections programmées.

    Si les paramètres visuels et anatomiques indiquent que la poursuite du traitement n'apporte pas de bénéfice au patient, le traitement par Aflibercept doit être arrêté.

    • Populations particulières
    • Insuffisance hépatique et/ou rénale Aucune étude spécifique chez les patients atteints d'insuffisance hépatique et/ou rénale n'a été menée avec Aflibercept. Les données actuellement disponibles ne suggèrent pas un besoin d'adaptation posologique d'Aflibercept chez ces patients (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Patients âgés Aucune précaution particulière n'est nécessaire. L'expérience chez les patients âgés de plus de 75 ans présentant un OMD est limitée.

    • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité d'aflibercept n'ont pas été établies chez les enfants et les adolescents. Il n'existe pas d'utilisation justifiée d'aflibercept dans la population pédiatrique dans le cadre de l'OMD.

    • Posologie

    Aflibercept doit uniquement être administré par injection intravitréenne. Aflibercept doit être administré uniquement par des médecins qualifiés, expérimentés dans l'administration d'injections intravitréennes.

    • Néovascularisation choroïdienne myopique

    La dose recommandée d'aflibercept est d'une injection intravitréenne unique de 2 mg d'aflibercept, correspondant à 50 microlitres.

    Des injections supplémentaires peuvent être administrées si les paramètres visuels et/ou anatomiques indiquent que la maladie persiste. Les récidives doivent être traitées comme des nouvelles manifestations de la maladie.

    Le calendrier de suivi doit être déterminé par le médecin qui administre le traitement.

    L'intervalle entre deux injections ne doit pas être inférieur à un mois.

    • Populations particulières
    • Insuffisance hépatique et/ou rénale Aucune étude spécifique chez les patients atteints d'insuffisance hépatique et/ou rénale n'a été menée avec Aflibercept. Les données actuellement disponibles ne suggèrent pas un besoin d'adaptation posologique d'Aflibercept chez ces patients (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Patients âgés Aucune précaution particulière n'est nécessaire. L'expérience chez les patients âgés de plus de 75 ans présentant un OMD est limitée.

    • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité d'aflibercept n'ont pas été établies chez les enfants et les adolescents. Il n'existe pas d'utilisation justifiée d'aflibercept dans la population pédiatrique dans le cadre de la NVC.

    • Posologie

    Aflibercept doit uniquement être administré par injection intravitréenne. Aflibercept doit être administré uniquement par des médecins qualifiés, expérimentés dans l'administration d'injections intravitréennes.

    • Dans la forme humide de la DMLA

    La dose recommandée d'Aflibercept est de 2 mg d'aflibercept, correspondant à 50 microlitres.

    A l'instauration du traitement, Aflibercept est injecté une fois par mois pendant 3 mois consécutifs. L'intervalle entre deux injections est ensuite étendu à deux mois.

    En fonction du jugement du médecin sur les résultats visuels et/ou anatomiques, l'intervalle entre deux injections peut être maintenu à deux mois ou davantage étendu en utilisant un protocole " Treat and Extend " au cours duquel les intervalles entre les injections augmentent par ajustements de 2 ou 4 semaines afin de maintenir la réponse visuelle et/ou anatomique. En cas de détérioration des paramètres visuels et/ou anatomiques, l'intervalle entre deux injections doit être réduit en conséquence à un intervalle minimum de deux mois au cours des 12 premiers mois de traitement.

    Il n'est pas nécessaire de réaliser des visites de suivi entre les injections. En fonction du jugement du médecin, les visites de suivi peuvent être plus fréquentes que les visites pour injection.

    Des intervalles au-delà de quatre mois entre les injections n'ont pas été étudiés (voir rubrique "Propriétés pharmacodynamiques").

    • Populations particulières
    • Insuffisance hépatique et/ou rénale Aucune étude spécifique chez les patients atteints d'insuffisance hépatique et/ou rénale n'a été menée avec Aflibercept. Les données actuellement disponibles ne suggèrent pas un besoin d'adaptation posologique d'Aflibercept chez ces patients (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Patients âgés Aucune précaution particulière n'est nécessaire. L'expérience chez les patients âgés de plus de 75 ans présentant un OMD est limitée.

    • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité d'aflibercept n'ont pas été établies chez les enfants et les adolescents. Il n'existe pas d'utilisation justifiée d'aflibercept dans la population pédiatrique dans le cadre de la forme humide de la DMLA.

    • Posologie

    Aflibercept doit uniquement être administré par injection intravitréenne. Aflibercept doit être administré uniquement par des médecins qualifiés, expérimentés dans l'administration d'injections intravitréennes.

    • Oedème maculaire secondaire à une occlusion veineuse rétinienne (OVCR ou OBVR)

    La dose recommandée d'aflibercept est de 2 mg d'aflibercept, correspondant à 50 microlitres. Après la première injection, le traitement est administré mensuellement. L'intervalle entre deux injections ne doit pas être inférieur à un mois.

    Si les paramètres visuels et anatomiques indiquent que le traitement continu n'apporte pas de bénéfice au patient, le traitement par Aflibercept doit être arrêté.

    Le traitement mensuel est poursuivi jusqu'à ce que l'acuité visuelle maximale soit atteinte et/ou jusqu'à l'absence de signe d'activité de la maladie. Trois injections mensuelles ou plus peuvent être nécessaires.

    Ensuite, le traitement peut être poursuivi selon un protocole " Treat and Extend " avec une augmentation progressive de l'intervalle entre deux injections afin de maintenir la réponse visuelle et/ou anatomique. Cependant, les données disponibles ne permettent pas de conclure sur la durée de ces intervalles. En cas de détérioration des paramètres visuels et/ou anatomiques, l'intervalle de traitement doit être réduit en conséquence.

    Le calendrier de suivi et de traitement doit être déterminé par le médecin administrant le traitement en fonction de la réponse du patient.

    Le suivi de l'activité de la maladie peut inclure des examens cliniques, des tests fonctionnels ou des techniques d'imagerie, comme la tomographie à cohérence optique ou l'angiographie à la fluorescéine.

    • Populations particulières
    • Insuffisance hépatique et/ou rénale Aucune étude spécifique chez les patients atteints d'insuffisance hépatique et/ou rénale n'a été menée avec Aflibercept. Les données actuellement disponibles ne suggèrent pas un besoin d'adaptation posologique d'Aflibercept chez ces patients (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Patients âgés Aucune précaution particulière n'est nécessaire. L'expérience chez les patients âgés de plus de 75 ans présentant un OMD est limitée.

    • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité d'aflibercept n'ont pas été établies chez les enfants et les adolescents. Il n'existe pas d'utilisation justifiée d'aflibercept dans la population pédiatrique dans le cadre de l'OVCR ou de l'OBVR.

    • Posologie

    Aflibercept doit uniquement être administré par injection intravitréenne. Aflibercept doit être administré uniquement par des médecins qualifiés, expérimentés dans l'administration d'injections intravitréennes.

    • Oedème maculaire diabétique

    La dose recommandée d'Aflibercept est de 2 mg d'aflibercept, correspondant à 50 microlitres.

    A l'instauration du traitement, Aflibercept est injecté une fois par mois pendant 5 mois consécutifs suivi d'une injection tous les 2 mois. Il n'est pas nécessaire de réaliser des visites de suivi entre les injections.

    Après les 12 premiers mois de traitement par Aflibercept, et en fonction des résultats visuels et/ou anatomiques, l'intervalle entre deux injections peut être prolongé, par exemple avec un protocole " Treat and Extend " au cours duquel les intervalles entre les injections augmentent progressivement afin de maintenir la réponse visuelle et/ou anatomique. Cependant, les données disponibles ne permettent pas de conclure sur la durée de ces intervalles.

    En cas de détérioration des paramètres visuels et/ou anatomiques, l'intervalle entre deux injections doit être réduit en conséquence.

    Le calendrier de suivi doit donc être déterminé par le médecin administrant le traitement, et les visites de suivi peuvent être plus fréquentes que les injections programmées.

    Si les paramètres visuels et anatomiques indiquent que la poursuite du traitement n'apporte pas de bénéfice au patient, le traitement par Aflibercept doit être arrêté.

    • Populations particulières
    • Insuffisance hépatique et/ou rénale Aucune étude spécifique chez les patients atteints d'insuffisance hépatique et/ou rénale n'a été menée avec Aflibercept. Les données actuellement disponibles ne suggèrent pas un besoin d'adaptation posologique d'Aflibercept chez ces patients (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Patients âgés Aucune précaution particulière n'est nécessaire. L'expérience chez les patients âgés de plus de 75 ans présentant un OMD est limitée.

    • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité d'aflibercept n'ont pas été établies chez les enfants et les adolescents. Il n'existe pas d'utilisation justifiée d'aflibercept dans la population pédiatrique dans le cadre de l'OMD.

    • Posologie

    Aflibercept doit uniquement être administré par injection intravitréenne. Aflibercept doit être administré uniquement par des médecins qualifiés, expérimentés dans l'administration d'injections intravitréennes.

    • Néovascularisation choroïdienne myopique

    La dose recommandée d'aflibercept est d'une injection intravitréenne unique de 2 mg d'aflibercept, correspondant à 50 microlitres.

    Des injections supplémentaires peuvent être administrées si les paramètres visuels et/ou anatomiques indiquent que la maladie persiste. Les récidives doivent être traitées comme des nouvelles manifestations de la maladie.

    Le calendrier de suivi doit être déterminé par le médecin qui administre le traitement.

    L'intervalle entre deux injections ne doit pas être inférieur à un mois.

    • Populations particulières
    • Insuffisance hépatique et/ou rénale Aucune étude spécifique chez les patients atteints d'insuffisance hépatique et/ou rénale n'a été menée avec Aflibercept. Les données actuellement disponibles ne suggèrent pas un besoin d'adaptation posologique d'Aflibercept chez ces patients (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Patients âgés Aucune précaution particulière n'est nécessaire. L'expérience chez les patients âgés de plus de 75 ans présentant un OMD est limitée.

    • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité d'aflibercept n'ont pas été établies chez les enfants et les adolescents. Il n'existe pas d'utilisation justifiée d'aflibercept dans la population pédiatrique dans le cadre de la NVC.