Ezetimibe/simvastatine (ézétimibe / simvastatine)

Médicaments à base de simvastatine ou ézétimibe :

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Simvastatine, Ezetimibe

  • Dosages

    10 mg/20 mg10 mg/40 mg

  • Formes galéniques

    comprimé

  • Classe Thérapeutique

    undefined - undefined

Illustration indications

Indications - Quand utiliser ezetimibe/simvastatine ?

  • Traitement adjuvant

  • Traitement de deuxieme intention

  • Associer a un regime adapte

  • Dans les formes heterozygotes

  • Traitement adjuvant

  • Traitement de deuxieme intention

  • Associer a un regime adapte

  • Chez le patient coronarien

  • En cas antecedent infarctus du myocarde

  • En cas d'angor instable

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de ezetimibe/simvastatine ?

  • Allaitement

  • Atteinte hepatique

  • Autre traitement en cours

    • Trt par antiprotease
    • Trt par boceprevir
    • Trt par ciclosporine
    • Trt par clarithromycine
    • Trt par cobicistat
    • Trt par danazol
    • Trt par erythromycine
    • Trt par fusidique acide
    • Trt par gemfibrozil
    • Trt par inhibiteur puissant du cyp3a4
    • Trt par itraconazole
    • Trt par ketoconazole
    • Trt par lomitapide
    • Trt par nefazodone
    • Trt par nelfinavir
    • Trt par posaconazole
    • Trt par telaprevir
    • Trt par telithromycine
    • Trt par voriconazole
  • Femme en age de procreer

    • En l'absence de contraception efficace
  • Grossesse

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite atorvastatine
    • Hypersensibilite cerivastatine
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite ezetimibe
    • Hypersensibilite fluvastatine
    • Hypersensibilite pitavastatine
    • Hypersensibilite pravastatine
    • Hypersensibilite rosuvastatine
    • Hypersensibilite simvastatine
    • Hypersensibilite statines (inh. hmgcoa reductase)
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Interaction d'origine alimentaire

    • Apport de levure de riz rouge
  • Myopathie

    • Myopathie maladie
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Pneumopathie

    • Pneumopathie interstitielle
  • Porphyrie cutanee

  • Porphyrie hepatique

    • Porphyrie hepatique maladie
  • Traitement anterieur

    • Trt par fusidique acide
  • Trouble neuromusculaire

    • Trouble neuromusculaire maladie
  • Anomalie metabolisme galactose

  • Autre traitement en cours

    • Trt par acide nicotinique
    • Trt par acipimox
    • Trt par amiodarone
    • Trt par amlodipine
    • Trt par bezafibrate
    • Trt par ciprofibrate
    • Trt par clofibrate
    • Trt par diltiazem
    • Trt par elbasvir
    • Trt par fenofibrate
    • Trt par fibrate
    • Trt par grazoprevir
    • Trt par inhibiteur bcrp
    • Trt par niacine
    • Trt par verapamil
  • Deficit en lactase

  • Enfant

    • Enfant de moins de 10 ans
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique moderee maladie
  • Interaction d'origine alimentaire

    • Apport de (jus de) pamplemousse
  • Patient prepubertaire

  • Polymorphisme genetique

    • Polymorphisme slco1b1 / oatp1b1
  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Alcoolisme chronique

  • Alteration de l'etat general

    • Alteration de l'etat general severe
  • Autre traitement en cours

    • Trt par acenocoumarol
    • Trt par antivitamine k
    • Trt par fluconazole
    • Trt par fluindione
    • Trt par inhibiteur faible du cyp3a4
    • Trt par inhibiteur modere du cyp3a4
    • Trt par mdt provoquant trouble musculaire
    • Trt par warfarine
  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Douleur

  • Exposition a une temperature extreme

  • Femme

  • Femme en age de procreer

    • En cas de contraception
  • Groupe ethnique

    • Population asiatique
  • Hyperglycemie

  • Hyperlipidemie

    • Hypertriglyceridemie
  • Hypertension arterielle

  • Hypothyroidie

    • Hypothyroidie non controlee
  • Ictere

  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale legere
    • Insuffisance renale moderee
    • Insuffisance renale severe
  • Intervention chirurgicale

    • Intervention chirurgicale majeure
  • Myalgie

  • Myopathie

    • Myopathie antecedent familial
    • Myopathie antecedent personnel
    • Myopathie hereditaire
    • Myopathie medicamenteuse
  • Obesite

  • Quel que soit le terrain

  • Spasme musculaire

  • Sujet age

    • Sujet age de plus de 65 ans
  • Trouble neuromusculaire

    • Trouble neuromusculaire atcd familial
    • Trouble neuromusculaire atcd personnel
  • Type particulier de traitement

    • Traitement a dose elevee
  • Alcoolisme chronique

  • Alteration de l'etat general

    • Alteration de l'etat general severe
  • Autre traitement en cours

    • Trt par acenocoumarol
    • Trt par antivitamine k
    • Trt par fluconazole
    • Trt par fluindione
    • Trt par inhibiteur faible du cyp3a4
    • Trt par inhibiteur modere du cyp3a4
    • Trt par mdt provoquant trouble musculaire
    • Trt par warfarine
  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Douleur

  • Exposition a une temperature extreme

  • Femme

  • Femme en age de procreer

    • En cas de contraception
  • Groupe ethnique

    • Population asiatique
  • Hyperglycemie

  • Hyperlipidemie

    • Hypertriglyceridemie
  • Hypertension arterielle

  • Hypothyroidie

    • Hypothyroidie non controlee
  • Ictere

  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale legere
    • Insuffisance renale moderee
    • Insuffisance renale severe
  • Intervention chirurgicale

    • Intervention chirurgicale majeure
  • Myalgie

  • Myopathie

    • Myopathie antecedent familial
    • Myopathie antecedent personnel
    • Myopathie hereditaire
    • Myopathie medicamenteuse
  • Obesite

  • Quel que soit le terrain

  • Spasme musculaire

  • Sujet age

    • Sujet age de plus de 65 ans
  • Trouble neuromusculaire

    • Trouble neuromusculaire atcd familial
    • Trouble neuromusculaire atcd personnel
  • Type particulier de traitement

    • Traitement a dose elevee
Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de ezetimibe/simvastatine ?

SEVERE(S)
  • aucun effet indesirable rapporte
  • augmentation du risque infectieux
  • bouffee vasomotrice
  • dermatomyosite
  • douleur pharyngolaryngee
  • dyspnee
  • eosinophilie
  • epistaxis
  • fievre
  • hyperamylasemie
  • hyperlipasemie
  • malaise lipothymie
  • oedeme de quincke angioedeme
  • pancreatite aigue
  • pharyngite
  • photosensibilisation medicamenteuse
  • pneumopathie
  • pneumopathie interstitielle diffuse
  • polyarthrite
  • reaction allergique
  • rhinite
  • syndrome grippal
  • syndrome lupique
  • thrombocytopenie
  • toux
  • urticaire
  • vascularite
  • vitesse sedimentation modification
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • acne
  • alat modification
  • alopecie
  • amaigrissement
  • anaphylaxie
  • anorexie
  • anticorps apparition
  • anurie
  • appetit perte
  • arthralgie
  • arthrite
  • arthropathie
  • asat modification
  • atteinte hepatique
  • atteinte renale
  • bilirubine modification
  • bradycardie
  • choc anaphylactique
  • cholecystite
  • cholestase
  • coagulation trouble
  • crampe musculaire
  • creatine kinase modification
  • deces mortalite
  • dechirure musculaire
  • dermatite
  • dorsalgie
  • douleur
  • douleur cervicale
  • douleur des extremites
  • douleur oppression thoracique
  • eczema
  • enzyme musculaire modification
  • epanchement articulaire
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • erytheme polymorphe
  • erythrodermie dermatite exfoliative
  • exantheme
  • faiblesse musculaire
  • gamma gt modification
  • hepatite
  • hypercholesterolemie
  • hypercreatininemie
  • hypertension arterielle
  • hypertonie musculaire
  • hyperuricemie
  • ictere
  • insuffisance hepatique
  • insuffisance renale aigue
  • insuffisance renale chronique
  • lichen
  • lithiase biliaire
  • lyell syndrome
  • maladie autoimmune
  • manifestation cutanee
  • myalgie
  • myasthenie
  • myoglobinurie
  • myopathie
  • necrose hepatique
  • neoplasme
  • oedeme
  • oedeme facial
  • oedeme peripherique
  • phosphatase alcaline modification
  • polymyosite
  • proteinurie
  • prurit
  • rhabdomyolyse
  • rupture tendineuse
  • stevens johnson syndrome
  • taux prothrombine modification
  • temps prothrombine modification
  • tendinopathie
  • toxidermie bulleuse pemphigus
  • tumeur maligne
MODERE(S)
  • anemie
  • diabete
  • diplopie
  • glycosurie
  • hemoglobine modification
  • hyperglycemie
  • sans info sur effets surdosage
  • vision alteration
  • vision floue
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • amnesie
  • asthenie
  • cauchemar
  • cephalee
  • confusion mentale
  • depression
  • dysesthesie
  • dysgueusie
  • erection trouble
  • hypoesthesie
  • insomnie
  • memoire trouble
  • neuropathie peripherique
  • paresthesie
  • sommeil trouble
  • trouble cognitif
  • trouble sexuel
  • vertige etourdissement
MINEUR(S)
  • constipation
  • diarrhee
  • distension abdominale
  • douleur abdominale
  • dyspepsie
  • epigastralgie
  • eructation
  • flatulence meteorisme
  • gastralgie
  • gastrite
  • glossodynie
  • nausee vomissement
  • pyrosis
  • reflux gastro oesophagien
  • secheresse buccale
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    EZETIMIBE/SIMVASTATINE ALMUS 10 mg/20 mg, comprimé

    plaquette(s) OPA : polyamide orienté aluminium PVC-Aluminium de 30 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 20,06
  • Illustration de la forme galénique

    EZETIMIBE/SIMVASTATINE ALMUS 10 mg/40 mg, comprimé

    plaquette(s) OPA : polyamide orienté aluminium PVC-Aluminium de 30 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 20,06
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de ezetimibe/simvastatine ?

    • Hypercholestérolémie

    Pendant toute la durée du traitement par ce médicament, le patient devra suivre un régime hypolipidémiant adapté.

    La posologie de ce médicament est de 10/10 mg par jour à 10/80 mg par jour administrés le soir. Tous les dosages peuvent ne pas être commercialisés dans tous les états membres. La posologie usuelle est de 10/20 mg ou 10/40 mg une fois par jour le soir. La posologie de 10/80 mg par jour est uniquement recommandée chez les patients présentant une hypercholestérolémie sévère, un risque élevé de complications cardiovasculaires et n'ayant pas atteint l'objectif thérapeutique avec une posologie plus faible et lorsque le bénéfice clinique attendu est supérieur au risque potentiel (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacodynamiques").

    Le taux de LDL-cholestérol, les facteurs de risque de maladie coronaire, et la réponse au traitement hypocholestérolémiant habituel du patient seront pris en compte en début de traitement ou lors de l'ajustement de posologie.

    La posologie de ce médicament doit être individualisée et tenir compte de l'efficacité connue des différents dosages de ce médicament (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques") ainsi que de la réponse au traitement hypolipémiant en cours.

    Les ajustements posologiques, si nécessaire, doivent être effectués à intervalles d'au moins 4 semaines.

    • Patients présentant une maladie coronaire avec un antécédent de SCA

    Dans l'étude évaluant la réduction du risque d'événements cardiovasculaires (IMPROVE-IT), la dose initiale a été de 10 mg/40 mg par jour le soir. La dose de 10 mg/80 mg est recommandée uniquement lorsque les bénéfices escomptés dépassent les risques potentiels.

    • Hypercholestérolémie familiale homozygote

    La posologie initiale recommandée de ce médicament chez les patients ayant une hypercholestérolémie familiale homozygote est de 10/40 mg par jour administrés le soir. La dose de 10/80 mg n'est recommandée que si les bénéfices attendus dépassent les risques potentiels (voir ci-dessous, rubriques "Contre-indications" et "Mises en garde et précautions d'emploi").

    Chez ces patients, ce médicament peut être utilisé comme traitement adjuvant d'un autre traitement hypocholestérolémiant (exemple : aphérèse des LDL) ou quand ces traitements ne sont pas disponibles.

    Chez les patients traités par lomitapide en association avec ce médicament, la dose ne doit pas dépasser 10 mg/40 mg par jour (Cf. rubriques "Contre-indications", "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Interactions").

    • Administration en association avec d'autres médicaments

    L'administration de ce médicament se fera soit > ou = 2 heures avant ou > ou = 4 heures après l'administration d'une résine échangeuse d'ions.

    En association avec de l'amiodarone, de l'amlodipine, du vérapamil ou du diltiazem ou des médicaments contenant de l'elbasvir ou du grazoprevir la posologie de ce médicament ne devra pas dépasser 10/20 mg par jour (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Interactions").

    En association avec de la niacine à doses hypolipémiantes (> ou = 1 gramme/jour), la posologie de ce médicament ne devra pas dépasser 10/20 mg par jour (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Interactions").

    • Patient âgé

    Aucun ajustement posologique n'est nécessaire chez le sujet âgé (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Population pédiatrique

    Le traitement doit être initié sous la surveillance d'un spécialiste.

    Adolescents > ou = 10 ans (garçons pubères de stade II et plus de l'échelle de Tanner ; jeunes filles pubères depuis au moins 1 an) : l'expérience clinique chez les enfants et les adolescents (âgés de 10 à 17 ans) est limitée. La dose initiale recommandée est 10 mg/10 mg une fois par jour le soir. La posologie recommandée est de 10 mg/10 mg jusqu'à la dose maximale de 10 mg/40 mg par jour (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    Enfants < ou = 10 ans : ce médicament n'est pas recommandé chez l'enfant de moins de 10 ans, du fait d'un manque de données sur la tolérance et l'efficacité (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). L'expérience chez les enfants prépubères est limitée.

    (L'expérience clinique concernant les enfants et adolescents (âgés de 9 à 17 ans) est limitée aux patients avec HFHo ou sitostérolémie. (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"))

    • Insuffisance hépatique

    Aucun ajustement posologique n'est nécessaire chez les patients ayant une insuffisance hépatique légère (score de Child-Pugh 5 à 6). Le traitement par ce médicament n'est pas recommandé chez les patients ayant une insuffisance hépatique modérée (score de Child-Pugh 7 à 9) ou sévère (score de Child-Pugh > 9) (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance rénale

    Aucune modification posologique n'est nécessaire chez les patients atteints d'insuffisance rénale légère (débit de filtration glomérulaire estimé > 60 ml/min/1,73 m2). Chez les patients insuffisants rénaux chroniques ayant un débit de filtration glomérulaire estimé < 60 ml/min/1,73 m2, la dose recommandée de ce médicament est de 10 mg/20 mg, une fois par jour le soir (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi", "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques"). Les posologies supérieures devront être instaurées avec précaution.