Fabrazyme (agalsidase)

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    35 mg

  • Formes galéniques

    poudre pour solution à diluer pour perfusion

  • Classe Thérapeutique

Illustration indications

Indications - Quand utiliser fabrazyme ?

  • Traitement substitutif

  • Traitement au long cours

  • Traiter apres confirmation du diagnostic

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant a partir de 8 ans

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de fabrazyme ?

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite agalsidase beta
  • Enfant

    • Enfant de moins de 8 ans
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Immunisation

    • Titre d'anticorps
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale au stade terminal
    • Insuffisance renale severe
  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

  • Immunisation

    • Titre d'anticorps
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale au stade terminal
    • Insuffisance renale severe
  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de fabrazyme ?

SEVERE(S)
  • sans info sur effets surdosage
MODERE(S)
  • acouphene bourdonnement doreille
  • conjonctive hyperhemie
  • douleur auriculaire otalgie
  • infection auriculaire
  • irritation oculaire
  • larmoiement
  • oreille trouble
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • anaphylaxie
  • anticorps apparition
  • arthralgie
  • asthenie
  • bouffee vasomotrice
  • bradycardie
  • bronchoconstriction
  • bronchospasme asthme
  • cephalee
  • congestion nasale
  • crampe musculaire
  • depigmentation
  • diarrhee
  • distension abdominale
  • dorsalgie
  • douleur
  • douleur abdominale
  • douleur des extremites
  • douleur locale au point dinjection
  • douleur oppression thoracique
  • douleur osseuse
  • douleur pharyngolaryngee
  • dyspepsie
  • dysphagie deglutition difficulte
  • dyspnee
  • eruption cutanee
  • eruption maculo papuleuse
  • erytheme
  • fievre
  • frisson
  • gastralgie
  • gastrite
  • gorge constriction
  • hyperesthesie
  • hypertension arterielle
  • hypoesthesie
  • hypotension arterielle
  • irritation cutanee
  • lethargie
  • livedo reticularis
  • malaise lipothymie
  • myalgie
  • myoclonie
  • nausee vomissement
  • oedeme
  • oedeme de quincke angioedeme
  • oedeme facial
  • oedeme peripherique
  • paleur
  • palpitations
  • paresthesie
  • pharyngite
  • prurit
  • raideur articulaire
  • raideur musculaire
  • reaction locale au point dinjection
  • refroidissement des extremites
  • rhinite
  • rhinorrhee
  • sifflement pulmonaire
  • somnolence diurne
  • syncope
  • syndrome grippal
  • tachycardie
  • tachypnee
  • temperature perception trouble
  • thrombose veineuse
  • toux
  • tremblement
  • urticaire
  • vascularite
  • vertige etourdissement
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    FABRAZYME 35 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion

    1 flacon(s) en verre

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de fabrazyme ?

    Le traitement par ce médicament doit être supervisé par un médecin ayant l'expérience de la prise en charge des patients atteints par la maladie de Fabry ou une autre maladie métabolique héréditaire.

    • Posologie

    La dose recommandée de ce médicament est de 1 mg/kg de poids corporel, administrée une fois toutes les 2 semaines par perfusion intraveineuse.

    Des schémas posologiques alternatifs ont été utilisés dans des études cliniques. Dans l'une d'entre elles, après une dose initiale de 1,0 mg/kg toutes les 2 semaines pendant 6 mois, une dose de 0,3 mg/kg toutes les 2 semaines peut maintenir l'élimination du GL-3 dans certains types de cellules chez certains patients. Néanmoins, la pertinence clinique à long terme de ces résultats n'a pas été établie (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques").

    La vitesse de perfusion initiale ne doit pas dépasser 0,25 mg/min (15 mg/heure) afin de minimiser l'éventuelle survenue de réactions liées à la perfusion. Une fois la tolérance du patient établie, la vitesse de perfusion peut être augmentée progressivement pour les perfusions suivantes.

    La perfusion de ce médicament à domicile peut être envisagée pour les patients qui tolèrent bien leurs perfusions. La décision de passer à un traitement à domicile doit être prise après évaluation et recommandation par le médecin traitant. Les patients qui présentent des effets indésirables au cours de la perfusion à domicile doivent immédiatement interrompre la perfusion et contacter un professionnel de santé. Les perfusions suivantes devront avoir lieu en milieu hospitalier. La dose et le débit de perfusion doivent être conformes à la prescription et ne doivent pas être modifiées sans l'accord d'un professionnel de santé.

    • Populations spécifiques
    • Patients présentant une insuffisance rénale Aucune adaptation de la posologie n'est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance rénale.

    • Patients présentant une insuffisance hépatique Aucune étude n'a été réalisée chez les patients présentant une insuffisance hépatique.

    • Patients âgés La tolérance et l'efficacité de ce médicament chez les patients de plus de 65 ans n'ont pas été établies et aucun schéma posologique ne peut être actuellement recommandé chez ces patients.

    • Population pédiatrique

    Aucune étude n'a été conduite chez des enfants de 0 à 7 ans et aucune posologie ne peut actuellement être recommandée chez les patients de cette tranche d'âge puisque la tolérance et l'efficacité n'ont pas encore été établies. Aucun ajustement posologique n'est nécessaire chez les enfants de 8 à 16 ans.