Firdapse (amifampridine)

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    10 mg

  • Formes galéniques

    comprimé

  • Classe Thérapeutique

    N07XX - AUTRES MEDICAMENTS DU SYSTEME NERVEUX

Illustration indications

Indications - Quand utiliser firdapse ?

  • Traitement symptomatique

  • Chez l'adulte a partir de 18 ans

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de firdapse ?

  • Adulte jeune (15-17 ans)

    • Adulte de moins de 18 ans
  • Allaitement

  • Arythmie cardiaque

    • Espace qt allonge congenital
  • Asthme

    • Asthme non controle
  • Autre traitement en cours

    • Trt par med augmentant intervalle qt
    • Trt par med avec marge thera etroite
    • Trt par med provoquant torsades pointe
    • Trt par sultopride
  • Convulsions

  • Enfant

  • Epilepsie

  • Femme en age de procreer

    • En l'absence de contraception efficace
  • Grossesse

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite amifampridine
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Autre traitement en cours

    • Trt par fingolimod
  • Acetyleur lent

  • Asthme

    • Asthme controle
  • Autre traitement en cours

    • Trt par med abaissant seuil epileptogene
  • Femme en age de procreer

    • En cas de contraception
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique atcd personnel
    • Insuffisance hepatique decompensee
    • Insuffisance hepatique legere maladie
    • Insuffisance hepatique maladie
    • Insuffisance hepatique moderee maladie
    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance renale chronique

  • Quel que soit le terrain

  • Tumeur

  • Acetyleur lent

  • Asthme

    • Asthme controle
  • Autre traitement en cours

    • Trt par med abaissant seuil epileptogene
  • Femme en age de procreer

    • En cas de contraception
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique atcd personnel
    • Insuffisance hepatique decompensee
    • Insuffisance hepatique legere maladie
    • Insuffisance hepatique maladie
    • Insuffisance hepatique moderee maladie
    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance renale chronique

  • Quel que soit le terrain

  • Tumeur

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de firdapse ?

MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • anaphylaxie
  • choc anaphylactique
  • eruption cutanee
  • hypotension arterielle
  • oedeme de quincke angioedeme
  • prurit
  • reaction allergique
  • urticaire
MODERE(S)
  • alat modification
  • anxiete
  • arythmie
  • asat modification
  • asthenie
  • bronchospasme asthme
  • cephalee
  • constipation
  • convulsion
  • cystite
  • diarrhee
  • dorsalgie
  • douleur abdominale
  • douleur oppression thoracique
  • douleur pharyngolaryngee
  • dyspepsie
  • dyspnee
  • epigastralgie
  • equilibre trouble
  • faiblesse musculaire
  • frisson
  • gastralgie
  • hypersecretion broncho pulmonaire
  • hypoesthesie
  • infection urinaire
  • infection virale
  • insomnie
  • mouvement anormal
  • myoclonie
  • nausee vomissement
  • nevralgie
  • palpitations
  • paresthesie
  • pharyngite
  • raynaud syndrome
  • refroidissement des extremites
  • rhinite
  • sommeil trouble
  • somnolence diurne
  • syndrome grippal
  • tachycardie
  • toux
  • tremblement
  • vertige etourdissement
  • vision floue
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • amnesie
  • athetose mvt anormal grande amplit
  • bradycardie
  • confusion mentale
  • electrocardiogramme modification
  • hypersudation
  • hypertension arterielle
  • tachysystolie ventriculaire
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    FIRDAPSE 10 mg, comprimé

    plaquette(s) thermoformée(s) aluminium PVC PVDC de 100 * 1 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 100%
    • PRIX : 2,029,39
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de firdapse ?

    Le traitement doit être instauré et suivi par un médecin expérimenté dans le traitement de cette maladie.

    Ce médicament doit être administré en doses divisées, trois ou quatre fois par jour. La dose initiale recommandée est de 15 mg d'amifampridine par jour. Elle peut être augmentée par paliers de 5 mg tous les quatre à cinq jours, jusqu'à un maximum de 60 mg par jour. Une dose unique ne doit pas dépasser 20 mg.

    Des différences génétiques en enzymes N-acétyltransferase peuvent expliquer la variabilité de l'exposition systémique de l'amifampridine (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    Si le traitement est interrompu, les patients peuvent présenter certains symptômes du SMLE.

    • Population pédiatrique

    La sécurité et l'efficacité de l'amifampridine chez les enfants âgés de 0 à 17 ans n'ont pas encore été établies. Aucune donnée n'est disponible.

    Le traitement doit être instauré et suivi par un médecin expérimenté dans le traitement de cette maladie.

    Des différences génétiques en enzymes N-acétyltransferase peuvent expliquer la variabilité de l'exposition systémique de l'amifampridine (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    Si le traitement est interrompu, les patients peuvent présenter certains symptômes du SMLE.

    • Insuffisance rénale ou hépatique

    L'amifampridine doit être utilisé avec précaution chez les patients présentant une insuffisance rénale ou hépatique. Une dose initiale de 5 mg (un demi-comprimé) une fois par jour d'amifampridine est recommandée pour les patients présentant une insuffisance rénale ou hépatique modérée ou sévère. Pour les patients présentant une insuffisance rénale ou hépatique légère, une dose initiale de 10 mg (5 mg deux fois par jour) par jour d'amifampridine est recommandée. La titration du médicament doit être plus lente chez ces patients que chez ceux ne présentant pas d'insuffisance rénale ou hépatique, avec une augmentation par paliers de 5 mg de la dose tous les sept jours. Si un effet indésirable apparaît, l'augmentation de la dose doit être interrompue (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Population pédiatrique

    La sécurité et l'efficacité de l'amifampridine chez les enfants âgés de 0 à 17 ans n'ont pas encore été établies. Aucune donnée n'est disponible.

    Le traitement doit être instauré et suivi par un médecin expérimenté dans le traitement de cette maladie.

    Des différences génétiques en enzymes N-acétyltransferase peuvent expliquer la variabilité de l'exposition systémique de l'amifampridine "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    Si le traitement est interrompu, les patients peuvent présenter certains symptômes du SMLE.

    • Insuffisance rénale ou hépatique

    L'amifampridine doit être utilisé avec précaution chez les patients présentant une insuffisance rénale ou hépatique. Une dose initiale de 5 mg (un demi-comprimé) une fois par jour d'amifampridine est recommandée pour les patients présentant une insuffisance rénale ou hépatique modérée ou sévère. Pour les patients présentant une insuffisance rénale ou hépatique légère, une dose initiale de 10 mg (5 mg deux fois par jour) par jour d'amifampridine est recommandée. La titration du médicament doit être plus lente chez ces patients que chez ceux ne présentant pas d'insuffisance rénale ou hépatique, avec une augmentation par paliers de 5 mg de la dose tous les sept jours. Si un effet indésirable apparaît, l'augmentation de la dose doit être interrompue (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Population pédiatrique

    La sécurité et l'efficacité de l'amifampridine chez les enfants âgés de 0 à 17 ans n'ont pas encore été établies. Aucune donnée n'est disponible.