Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser flixovate ?

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 12 mois

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 12 mois

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 12 mois

  • Traitement de courte duree

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 12 mois

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 12 mois

  • Dans les formes peu etendues

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 12 mois

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 12 mois

  • Traitement de courte duree

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 12 mois

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 12 mois

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 12 mois

  • A l'exception du visage

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 12 mois

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 12 mois

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 12 mois

  • Traitement symptomatique

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 12 mois

  • Traitement curatif

  • Dans les formes severes

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 12 mois

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de flixovate ?

  • Acne rosacee

  • Acne vulgaire

  • Dermatose

    • Nourrisson de moins de 3 mois
  • Dermite periorale

  • Erytheme fessier du nourrisson

    • Nourrisson de moins de 3 mois
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite fluticasone
    • Hypersensibilite propyleneglycol derives
  • Infection

    • Infection bacterienne primitive
    • Infection fongique primitive
    • Infection parasitaire primitive
    • Infection virale primitive
  • Lesion ulcereuse

  • Prurit anal

  • Prurit genital

  • Mode d'administration particulier

    • Application sur le visage
    • Traitement prolonge
    • Voie oculaire
  • Dermatose surinfectee

  • Nourrisson

    • Nourrisson de plus de 3 mois
  • Psoriasis

  • Quel que soit le terrain

  • Trouble de la vision

  • Ulcere de jambe

  • Enfant

    • Enfant de moins de 12 ans
  • Nourrisson

    • Nourrisson de plus de 3 mois
  • Quel que soit le terrain

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de flixovate ?

SEVERE(S)
  • cataracte
  • chorioretinopathie sereuse centrale
  • colite
  • conjonctive hyperhemie
  • conjonctivite
  • cornee pigmentation
  • cornee ulceration
  • corticosurrenale trouble
  • cristallin modification
  • cushing syndrome
  • demineralisation osseuse
  • douleur hypocondre
  • douleur oculaire
  • eczema ophtalmique
  • effet systemique possible
  • fracture osseuse
  • glaucome
  • hyperamylasemie
  • hyperlipasemie
  • hypertension hypertonie oculaire
  • hypertension intracranienne
  • insuffisance surrenalienne
  • irritation oculaire
  • keratite
  • oedeme
  • oedeme cutane
  • osteonecrose
  • osteoporose
  • pancreatite aigue
  • picotement
  • prise ponderale
  • psychose
  • retinopathie
  • secheresse oculaire
  • uveite
  • vision alteration
  • vision floue
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • aggravation dune infection oculaire
  • alcalose metabolique
  • augmentation du risque infectieux
  • bilan azote modification
  • bronchospasme asthme
  • candidose
  • effet immunosuppresseur
  • hematurie
  • hyperaldosteronisme secondaire
  • hypernatremie
  • hypertension arterielle
  • hypocortisolemie
  • hypokaliemie
  • insuffisance cardiaque congestive
  • oedeme peripherique
  • proteinurie
  • retention hydrique
MODERE(S)
  • eczema
  • manifestation cutanee
  • retard staturo ponderal
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • acces maniaque
  • acne
  • agitation
  • alopecie
  • anxiete
  • atrophie cutaneo muqueuse
  • brulure locale
  • cephalee
  • cicatrisation retard
  • confusion mentale
  • convulsion
  • cycle menstruel irregulier
  • depigmentation
  • depression
  • dermatite
  • desquamation
  • diabete
  • diminution de tolerance au glucose
  • douleur
  • ecchymoses
  • eruption cutanee
  • eruption maculo papuleuse
  • erytheme
  • erythrodermie dermatite exfoliative
  • euphorie
  • folliculite
  • furonculose
  • glycosurie
  • humeur trouble
  • hyperactivite
  • hyperesthesie
  • hyperglycemie
  • hyperpigmentation
  • hypertrichose
  • infection cutanee
  • insomnie
  • irritabilite
  • irritation cutanee
  • levee de linhibition psychomotrice
  • necrose cutanee
  • nervosite
  • oedeme papillaire
  • paresthesie
  • prurit
  • psoriasis
  • purpura
  • pustulose
  • reaction allergique
  • rosacee
  • secheresse cutanee
  • sommeil trouble
  • telangiectasie
  • trouble onirique
  • trouble psychocomportemental
  • ulcere cutane
  • urticaire
  • vergeture
  • vertige etourdissement
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    FLIXOVATE 0,05 %, crème

    1 tube(s) aluminium de 30 g

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 4,14
  • Illustration de la forme galénique

    FLIXOVATE 0,005 %, pommade

    1 tube(s) aluminium de 30 g

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 4,14
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de flixovate ?

    La posologie chez l'adulte et enfant à partir de l'âge de 12 mois est de : 1 à 2 applications par jour.

    Une augmentation du nombre d'applications quotidiennes risquerait d'aggraver les effets indésirables sans améliorer les effets thérapeutiques.

    Certaines dermatoses (psoriasis, dermatite atopique...) rendent souhaitable un arrêt progressif. Il peut être obtenu par la diminution de fréquence des applications et/ou par l'utilisation d'un corticoïde moins fort ou moins dosé.

    Il est conseillé d'associer ce traitement à des produits émollients quotidiennement.

    L'efficacité et la tolérance ont été évaluées au cours des essais cliniques sur des durées de traitement allant de 16 à 20 semaines.

    Chez l'adulte et l'enfant à partir de 12 mois, la posologie dans la prévention des récurrences de dermatite atopique est de : 1 application par jour, 2 jours par semaine.

    Après avoir traité efficacement l'épisode aigu, ce médicament doit être appliqué sur les zones précédemment lésées ou à risque de récurrence.

    Il est conseillé d'associer ce traitement à des produits émollients quotidiennement.

    L'efficacité et la tolérance ont été évaluées au cours des essais cliniques sur des durées de traitement allant de 16 à 20 semaines.

    Chez l'adulte et l'enfant à partir de 12 mois, la posologie est de 1 à 2 applications par jour.

    943 patients âgés de 3 mois à 14 ans ont été traités par du fluticasone propionate (crème, lotion ou pommade) dont 63 enfants âgés de 3 mois à 1 an étaient traités pour une dermatite atopique. La durée du traitement était inférieure ou égale à 4 semaines. L'efficacité et la tolérance lors d'un traitement plus long ou d'autres affections dermatologiques sont peu ou (mal) connues.

    Une augmentation du nombre d'applications quotidiennes risquerait d'aggraver les effets indésirables sans améliorer les effets thérapeutiques.

    Certaines dermatoses (psoriasis, dermatite atopique...) rendent souhaitable un arrêt progressif. Il peut être obtenu par la diminution de fréquence des applications et/ou par l'utilisation d'un corticoïde moins fort ou moins dosé.

    Il est conseillé d'associer ce traitement à des produits émollients quotidiennement. L'efficacité et la tolérance ont été évaluées au cours des essais cliniques sur des durées de traitement allant de 16 à 20 semaines.

    Chez le nourrisson à partir de l'âge de 3 mois, la posologie est de 1 application par jour.

    943 patients âgés de 3 mois à 14 ans ont été traités par du fluticasone propionate (crème, lotion ou pommade) dont 63 enfants âgés de 3 mois à 1 an étaient traités pour une dermatite atopique. La durée du traitement était inférieure ou égale à 4 semaines. L'efficacité et la tolérance lors d'un traitement plus long ou d'autres affections dermatologiques sont peu ou (mal) connues.

    Une augmentation du nombre d'applications quotidiennes risquerait d'aggraver les effets indésirables sans améliorer les effets thérapeutiques.

    Certaines dermatoses (psoriasis, dermatite atopique...) rendent souhaitable un arrêt progressif. Il peut être obtenu par la diminution de fréquence des applications et/ou par l'utilisation d'un corticoïde moins fort ou moins dosé.