Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser flustimex ?

  • Traitement au long cours

  • Chez l'adulte

  • Traitement au long cours

  • Chez l'adulte

  • Traitement au long cours

  • Chez l'adulte

  • Traitement au long cours

  • Chez l'adulte

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de flustimex ?

  • Allaitement

  • Autre traitement en cours

    • Trt par chlorphenamine
    • Trt par med contenant de l'alcool
    • Trt par paracetamol
  • Enfant

  • Glaucome a angle ferme

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite ac ascorbique/ascorbate
    • Hypersensibilite aceprometazine
    • Hypersensibilite alimemazine
    • Hypersensibilite antihistaminiques
    • Hypersensibilite aspartam (intolerance)
    • Hypersensibilite azelastine
    • Hypersensibilite bilastine
    • Hypersensibilite brompheniramine
    • Hypersensibilite buclizine
    • Hypersensibilite carbinoxamine
    • Hypersensibilite cetirizine
    • Hypersensibilite chlorphenamine
    • Hypersensibilite chlorpromazine
    • Hypersensibilite cimetidine
    • Hypersensibilite clozapine
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite cyamemazine
    • Hypersensibilite cyproheptadine
    • Hypersensibilite desloratadine
    • Hypersensibilite dimenhydrinate
    • Hypersensibilite diphenhydramine
    • Hypersensibilite dosulepine
    • Hypersensibilite doxylamine
    • Hypersensibilite ebastine
    • Hypersensibilite emedastine
    • Hypersensibilite epinastine
    • Hypersensibilite famotidine
    • Hypersensibilite fenspiride
    • Hypersensibilite fexofenadine
    • Hypersensibilite flunarizine
    • Hypersensibilite fluphenazine
    • Hypersensibilite hydroxyzine
    • Hypersensibilite isothipendyl
    • Hypersensibilite ketotifene
    • Hypersensibilite levocabastine
    • Hypersensibilite levocetirizine
    • Hypersensibilite levomepromazine
    • Hypersensibilite loratadine
    • Hypersensibilite meclozine
    • Hypersensibilite mequitazine
    • Hypersensibilite mirtazapine
    • Hypersensibilite mizolastine
    • Hypersensibilite niaprazine
    • Hypersensibilite nizatidine
    • Hypersensibilite olanzapine
    • Hypersensibilite oxatomide
    • Hypersensibilite oxetorone
    • Hypersensibilite oxomemazine
    • Hypersensibilite paracetamol
    • Hypersensibilite periciazine
    • Hypersensibilite perphenazine
    • Hypersensibilite pheniramine
    • Hypersensibilite phenylalanine
    • Hypersensibilite phenyltoloxamine
    • Hypersensibilite pimexitene
    • Hypersensibilite pipotiazine
    • Hypersensibilite pizotifene
    • Hypersensibilite promethazine
    • Hypersensibilite quetiapine
    • Hypersensibilite ranitidine
    • Hypersensibilite roxatidine
    • Hypersensibilite rupatadine
    • Hypersensibilite triprolidine
  • Insuffisance hepatique

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Phenylcetonurie

  • Trouble uretroprostatique

  • Deficit en sucrase-isomaltase

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite fructose (intolerance)
    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite saccharose (intolerance)
  • Interaction d'origine alimentaire

    • Ingestion d'alcool
    • Trt par med contenant de l'alcool
  • Intolerance genetique au fructose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite fructose (intolerance)
    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite saccharose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Deficit gluc 6 phosphate deshydrogenase

  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Exposition a une temperature extreme

  • Fievre

  • Infection

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Quel que soit le terrain

  • Regime cetogene

  • Regime hypocalorique

  • Regime hypoglucidique

  • Sujet age

  • Deficit gluc 6 phosphate deshydrogenase

  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Exposition a une temperature extreme

  • Fievre

  • Infection

  • Quel que soit le terrain

  • Regime cetogene

  • Regime hypocalorique

  • Regime hypoglucidique

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de flustimex ?

SEVERE(S)
  • arret cardiaque
  • arret respiratoire
  • ataxie
  • athetose mvt anormal grande amplit
  • collapsus cardiovasculaire
  • conscience trouble
  • delire
  • depression respiratoire
  • flush
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • agranulocytose
  • albuminurie
  • anaphylaxie
  • anemie
  • anemie hemolytique
  • anticorps apparition
  • anurie
  • atteinte renale
  • bouffee vasomotrice
  • bronchospasme asthme
  • choc anaphylactique
  • coagulation trouble
  • colite
  • deces mortalite
  • dermatite
  • douleur oppression thoracique
  • dyscrasie sanguine
  • dyspnee
  • eczema
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • erytheme pigmente fixe
  • exantheme
  • hematurie
  • hemolyse
  • hemorragie digestive
  • hypersudation
  • hypotension arterielle
  • infection a herpes virus
  • leucopenie
  • lyell syndrome necrolyse epidermique toxique net
  • maladie autoimmune
  • myosis
  • nephrite interstitielle
  • nephrotoxicite
  • neutropenie
  • oedeme
  • oedeme cutane
  • oedeme de quincke angioedeme
  • oedeme facial
  • pancytopenie
  • prurit
  • purpura
  • pustulose
  • pustulose exanthematique aigue generalisee peag
  • reaction allergique
  • rhinite
  • stevens johnson syndrome
  • syndrome de sevrage
  • tachycardie
  • taux prothrombine modification
  • thrombocytopenie
  • toxidermie bulleuse pemphigus
  • urines modification
  • urticaire
  • vision alteration
MODERE(S)
  • acidose metabolique
  • anorectite
  • coma
  • cytolyse hepatique
  • encephalopathie hepatique
  • hyperamylasemie
  • hyperglycemie
  • hypoglycemie
  • insuffisance hepatique
  • insuffisance renale aigue
  • irritation anale
  • necrose hepatique
  • necrose tubulaire renale
  • paleur
  • pancreatite aigue
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • accommodation trouble
  • acouphene bourdonnement doreille
  • agitation
  • agressivite
  • alat modification
  • amnesie
  • anorexie
  • anxiete
  • appetit augmentation
  • arthralgie
  • arythmie
  • asat modification
  • asthenie
  • atteinte hepatique
  • bilirubine modification
  • cauchemar
  • cephalee
  • concentration alteration
  • concentration baisse
  • confusion mentale
  • constipation
  • convulsion
  • coordination trouble
  • crampe musculaire
  • creatine kinase modification
  • crise oculogyre
  • dependance
  • depression
  • desorientation spatio temporelle
  • diarrhee
  • diplopie
  • dorsalgie
  • douleur abdominale
  • douleur pharyngolaryngee
  • dysesthesie
  • dysgueusie
  • dyskinesie
  • dyspepsie
  • dystonie
  • dysurie
  • electrocardiogramme modification
  • enuresie
  • epistaxis
  • equilibre trouble
  • fievre
  • gamma gt modification
  • gastralgie
  • gastrite
  • glaucome
  • hallucination
  • hepatite
  • hypercreatininemie
  • hypertriglyceridemie
  • hyperviscosite secretions bronchiques
  • hypotension arterielle orthostatique
  • immunoglobuline modification
  • infection des voies respiratoires
  • insomnie
  • irritabilite
  • jambes sans repos syndrome
  • lactation reduction
  • lactico deshydrogenase modification
  • malaise lipothymie
  • memoire trouble
  • mouvement anormal
  • myalgie
  • mydriase
  • nausee vomissement
  • nervosite
  • palpitations
  • paresthesie
  • pharyngite
  • phosphatase alcaline modification
  • photosensibilisation medicamenteuse
  • prise ponderale
  • retention durine
  • rhabdomyolyse
  • secheresse buccale
  • secheresse nasale
  • somnolence diurne
  • sueurs nocturnes
  • syncope
  • syndrome extrapyramidal
  • syndrome grippal
  • syndrome parkinsonien
  • tachysystolie ventriculaire
  • tendance tentative suicidaire
  • torsade de pointe
  • toux
  • tremblement
  • trouble cognitif
  • trouble psychocomportemental
  • vertige etourdissement
  • vigilance trouble
  • vision floue
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    FLUSTIMEX, poudre pour solution buvable en sachet

    8 sachet(s) papier polyéthylène aluminium de 5 g

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de flustimex ?

    • Mode d'administration

    Réservé à l'adulte et l'enfant de plus de 15 ans.

    Voie orale.

    Il convient de privilégier les prises vespérales en raison de l'effet sédatif du maléate de chlorphénamine.

    • Posologie

    La posologie usuelle est de 1 sachet, à renouveler en cas de besoin au bout de 4 heures minimum, sans dépasser 4 sachets par jour.

    1 sachet contient 500 mg de paracétamol et 4 mg de maléate de chlorphénamine.

    En cas de prise concomitante de paracétamol la dose journalière maximale totale de paracétamol ne doit pas dépasser 1 g par prise et 3 g par jour.

    • Fréquence d'administration : 1 sachet à renouveler en cas de besoin au bout de 4 heures minimum, sans dépasser 4 sachets par jour.
    • Informations complémentaires sur les populations particulières
    • Durée de traitement La durée maximale du traitement est de 5 jours. En cas de persistance de la fièvre ou de la douleur au bout de trois jours, ou si les signes cliniques s'aggravent, la conduite de traitement à tenir devra être réévaluée. Consulter le médecin.
    • Mode d'administration

    Réservé à l'adulte et l'enfant de plus de 15 ans.

    Voie orale.

    Il convient de privilégier les prises vespérales en raison de l'effet sédatif du maléate de chlorphénamine.

    • Posologie

    La posologie usuelle est de 1 sachet, à renouveler en cas de besoin au bout de 4 heures minimum, sans dépasser 4 sachets par jour.

    1 sachet contient 500 mg de paracétamol et 4 mg de maléate de chlorphénamine.

    En cas de prise concomitante de paracétamol la dose journalière maximale totale de paracétamol ne doit pas dépasser 1 g par prise et 3 g par jour.

    • Informations complémentaires sur les populations particulières
    • Utilisation chez les patients avec une insuffisance rénale. En cas d'insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine inférieure à 10 ml/min), l'intervalle entre deux prises sera au minimum de 8 heures (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Durée de traitement La durée maximale du traitement est de 5 jours. En cas de persistance de la fièvre ou de la douleur au bout de trois jours, ou si les signes cliniques s'aggravent, la conduite de traitement à tenir devra être réévaluée. Consulter le médecin.