Fosrenol (lanthane)

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    750 mg1000 mg500 mg

  • Formes galéniques

    comprimé à croquerpoudre orale

  • Classe Thérapeutique

    V03AE - MEDICAMENTS DE L'HYPERKALIEMIE ET DE L'HYPERPHOSPHATEMIE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser fosrenol ?

  • En cas d'insuffisance renale chronique

  • Chez l'adulte a partir de 18 ans

  • Chez le sujet age

  • Chez le patient dialyse

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de fosrenol ?

  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Enfant

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite lanthane carbonate
  • Hypophosphatemie/hypophosphoremie

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Grossesse

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Allaitement

  • Carcinome digestif

  • Cholestase

  • Constipation

  • Crohn maladie

  • Diverticulite

  • Gastroparesie

  • Hypocalcemie

  • Insuffisance hepatique

  • Insuffisance renale chronique

  • Intervention chirurgicale

    • Intervention chirurgicale abdominale
  • Obstruction voies biliaires

  • Peritonite

  • Quel que soit le terrain

  • Rectocolite hemorragique

  • Syndrome occlusif ou subocclusif

  • Type particulier de traitement

    • Traitement prolonge
  • Ulcere gastroduodenal

  • Allaitement

  • Carcinome digestif

  • Cholestase

  • Constipation

  • Crohn maladie

  • Diverticulite

  • Gastroparesie

  • Hypocalcemie

  • Insuffisance hepatique

  • Insuffisance renale chronique

  • Intervention chirurgicale

    • Intervention chirurgicale abdominale
  • Obstruction voies biliaires

  • Peritonite

  • Quel que soit le terrain

  • Rectocolite hemorragique

  • Syndrome occlusif ou subocclusif

  • Type particulier de traitement

    • Traitement prolonge
  • Ulcere gastroduodenal

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de fosrenol ?

SEVERE(S)
  • electrocardiogramme modification
MODERE(S)
  • alat modification
  • alopecie
  • aluminium perturbation
  • amaigrissement
  • anorexie
  • appetit augmentation
  • arthralgie
  • asat modification
  • asthenie
  • cephalee
  • douleur
  • douleur oppression thoracique
  • dysgueusie
  • eosinophilie
  • erytheme
  • gamma gt modification
  • hypercalcemie
  • hyperglycemie
  • hyperparathyroidie
  • hyperphosphoremie hyperphosphatemie
  • hypocalcemie
  • hypophosphoremie hypophosphatemie
  • laryngite
  • malaise lipothymie
  • manifestation cutanee
  • myalgie
  • oedeme peripherique
  • osteoporose
  • phosphatase alcaline modification
  • polydipsie
  • prurit
  • reaction allergique
  • urticaire
  • vertige etourdissement
MINEUR(S)
  • constipation
  • dents alteration
  • diarrhee
  • douleur abdominale
  • dyspepsie
  • enterite
  • eructation
  • flatulence meteorisme
  • gastrite
  • ileus paralytique
  • nausee vomissement
  • occlusion intestinale
  • oesophagite
  • perforation digestive
  • secheresse buccale
  • selles molles
  • stomatite
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    FOSRENOL 750 mg, comprimé à croquer

    flacon(s) polyéthylène haute densité (PEHD) avec fermeture de sécurité enfant de 90 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 216,46
  • Illustration de la forme galénique

    FOSRENOL 750 mg, poudre orale

    90 sachet(s) polytéréphtalate (PET) aluminium polyéthylène de 2,1 g

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 216,46
  • Illustration de la forme galénique

    FOSRENOL 1000 mg, comprimé à croquer

    flacon(s) polyéthylène haute densité (PEHD) avec fermeture de sécurité enfant de 90 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 229,02
  • Illustration de la forme galénique

    FOSRENOL 1000 mg, poudre orale

    90 sachet(s) polytéréphtalate (PET) aluminium polyéthylène de 2,8 g

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 229,02
  • Illustration de la forme galénique

    FOSRENOL 500 mg, comprimé à croquer

    flacon(s) polyéthylène haute densité (PEHD) avec fermeture de sécurité enfant de 90 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 162,61
Illustration posology

Quelle est la posologie de fosrenol ?

  • Adultes incluant les sujets âgées (> 65 ans)

Ce médicament doit être pris au cours ou immédiatement après un repas, la dose quotidienne étant répartie entre les principaux repas. Les patients doivent suivre le régime alimentaire qui leur a été recommandé pour contrôler la consommation de phosphate et l'apport liquidien. Ce médicament se présente sous forme de comprimé à croquer ou sous forme de poudre orale à mélanger avec des aliments semi-liquides, ce qui évite d'avoir à consommer un liquide en supplément. Le taux de phosphate sérique doit être contrôlé et la dose de ce médicament ajustée toutes les 2 à 3 semaines jusqu'à ce qu'une phosphorémie acceptable soit atteinte, avec un suivi régulier par la suite.

La titration de la dose peut être effectuée avec la présentation en comprimés à croquer car ceux-ci sont disponibles en différents dosages, ce qui permet des augmentations plus faibles de la dose.

Un contrôle de la phosphorémie a été obtenu dès la dose de 750 mg par jour. Chez un petit nombre de patients, la dose maximale rencontrée lors des essais cliniques, a été de 3750 mg, la plupart des patients répondant au traitement, ayant atteint un taux de phosphate sérique acceptable avec une dose de 1 500 à 3 000 mg de lanthane par jour.

  • Population pédiatrique

La sécurité et l'efficacité de ce médicament n'ont pas été établies chez le patient de moins de 18 ans (Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi").

  • Insuffisance hépatique

Les conséquences de l'insuffisance hépatique sur la pharmacocinétique de ce médicament n'ont pas été évaluées. En raison de son mécanisme d'action et de son absence de métabolisation par le foie, il n'est pas nécessaire de modifier les doses en cas d'insuffisance hépatique. Cependant, les patients doivent être étroitement surveillés (Cf. rubriques "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").

  • Adultes incluant les sujets âgées (> 65 ans)

Ce médicament doit être pris au cours ou immédiatement après un repas, la dose quotidienne étant répartie entre les principaux repas. Les patients doivent suivre le régime alimentaire qui leur a été recommandé pour contrôler la consommation de phosphate et l'apport liquidien. Ce médicament se présente sous forme de comprimé à croquer ou sous forme de poudre orale à mélanger avec des aliments semi-liquides, ce qui évite d'avoir à consommer un liquide en supplément. Le taux de phosphate sérique doit être contrôlé et la dose de ce médicament ajustée toutes les 2 à 3 semaines jusqu'à ce qu'une phosphorémie acceptable soit atteinte, avec un suivi régulier par la suite.

La titration de la dose peut être effectuée avec la présentation en comprimés à croquer car ceux-ci sont disponibles en différents dosages, ce qui permet des augmentations plus faibles de la dose.

Un contrôle de la phosphorémie a été obtenu dès la dose de 750 mg par jour. Chez un petit nombre de patients, la dose maximale rencontrée lors des essais cliniques, a été de 3750 mg, la plupart des patients répondant au traitement, ayant atteint un taux de phosphate sérique acceptable avec une dose de 1 500 à 3 000 mg de lanthane par jour.

  • Population pédiatrique

La sécurité et l'efficacité de ce médicament n'ont pas été établies chez le patient de moins de 18 ans (Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi").

  • Insuffisance hépatique

Les conséquences de l'insuffisance hépatique sur la pharmacocinétique de ce médicament n'ont pas été évaluées. En raison de son mécanisme d'action et de son absence de métabolisation par le foie, il n'est pas nécessaire de modifier les doses en cas d'insuffisance hépatique. Cependant, les patients doivent être étroitement surveillés (Cf. rubriques "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").