Fulphila (pegfilgrastim)

Médicaments à base de pegfilgrastim :

Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser fulphila ?

  • Chez l'adulte

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de fulphila ?

  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Autre traitement en cours

    • Intensification chimio cytotoxique
  • Enfant

  • Hemopathie myeloide

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite filgrastim
    • Hypersensibilite pegfilgrastim
    • Hypersensibilite proteine e coli
  • Leucemie

    • Leucemie myeloide aigue
    • Leucemie myeloide chronique
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Syndrome myelodysplasique

  • Allaitement

  • Femme en age de procreer

    • En l'absence de contraception efficace
  • Grossesse

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite fructose (intolerance)
    • Hypersensibilite sorbitol (intolerance)
  • Intolerance genetique au fructose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite fructose (intolerance)
    • Hypersensibilite sorbitol (intolerance)
  • Chimiotherapie intensive

  • Choc anaphylactique

  • Douleur

    • Douleur abdominale
    • Douleur thoracique
  • Drepanocytose / anemie falciforme

  • Dyspnee

  • Exposition a une temperature extreme

  • Femme en age de procreer

    • En cas de contraception
  • Fievre

  • Hypoprotidemie

    • Hypoalbuminemie
  • Hypotension arterielle

  • Immunisation

    • Titre d'anticorps
  • Leucocytose

  • Mobilisation cellules souches

  • Nephropathie glomerulaire

  • Oedeme

  • Pneumopathie

    • Pneumopathie antecedent personnel
  • Quel que soit le terrain

  • Toux

  • Trouble hematologique

  • Chimiotherapie intensive

  • Choc anaphylactique

  • Douleur

    • Douleur abdominale
    • Douleur thoracique
  • Drepanocytose / anemie falciforme

  • Dyspnee

  • Exposition a une temperature extreme

  • Femme en age de procreer

    • En cas de contraception
  • Fievre

  • Hypoprotidemie

    • Hypoalbuminemie
  • Hypotension arterielle

  • Immunisation

    • Titre d'anticorps
  • Leucocytose

  • Mobilisation cellules souches

  • Nephropathie glomerulaire

  • Oedeme

  • Pneumopathie

    • Pneumopathie antecedent personnel
  • Quel que soit le terrain

  • Toux

  • Trouble hematologique

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de fulphila ?

SEVERE(S)
  • anemie hemolytique
  • crise drepanocytaire
  • hemolyse
  • sans info sur effets surdosage
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • anaphylaxie
  • bouffee vasomotrice
  • bronchospasme asthme
  • choc anaphylactique
  • deces mortalite
  • douleur abdominale
  • dyspnee
  • hypotension arterielle
  • lyell syndrome necrolyse epidermique toxique net
  • oedeme de quincke angioedeme
  • prurit
  • reaction allergique
  • reaction du greffon contre lhote gvhd
  • rupture splenique
  • splenomegalie
  • stevens johnson syndrome
MODERE(S)
  • alopecie
  • anorexie
  • appetit perte
  • asthenie
  • cephalee
  • constipation
  • depression respiratoire
  • dermatite
  • dermatose aigue febrile neutrophilique syndrome de sweet
  • diarrhee
  • douleur buccale
  • douleur locale au point dinjection
  • douleur pharyngolaryngee
  • epanchement pleural
  • eruption cutanee
  • eruption maculo papuleuse
  • erytheme
  • erytheme noueux
  • fibrose pulmonaire
  • fievre
  • gorge irritation
  • hemoptysie
  • hemorragie intrapulmonaire
  • hypoesthesie
  • hypoxie
  • infiltrat pulmonaire
  • inflammation de la muqueuse
  • insuffisance respiratoire
  • laryngite
  • mucite
  • myasthenie
  • nausee vomissement
  • oedeme pulmonaire
  • pharyngite
  • pneumonie
  • pneumopathie interstitielle diffuse
  • pyodermite phagedenique
  • reaction locale au point dinjection
  • toux
  • urticaire
  • vascularite
  • vertige etourdissement
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • alat modification
  • arthralgie
  • arthrite
  • asat modification
  • dorsalgie
  • douleur
  • douleur cervicale
  • douleur des extremites
  • douleur oppression thoracique
  • douleur osseuse
  • dysurie
  • gamma gt modification
  • glomerulonephrite
  • goutte
  • hematurie
  • hepatomegalie
  • lactico deshydrogenase modification
  • myalgie
  • osteoporose
  • paresthesie
  • phosphatase alcaline modification
  • polyarthrite
  • trouble urinaire
MINEUR(S)
  • anemie
  • anevrisme aortique
  • arteriopathie
  • atteinte cardiovasculaire
  • bronchite
  • eosinophilie
  • epistaxis
  • hydrique perturbation
  • hyperleucocytose
  • hyperuremie hyperazotemie
  • hyperuricemie
  • hypoalbuminemie
  • hypoglycemie
  • hypokaliemie
  • infection des voies respiratoires
  • infection urinaire
  • insomnie
  • leucemie aigue
  • oedeme
  • oedeme peripherique
  • septicemie
  • syndrome de fuite capillaire
  • syndrome myeloproliferatif
  • thrombocytopenie
  • thrombose veineuse
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    FULPHILA 6 mg, solution injectable en seringue préremplie

    1 seringue(s) préremplie(s) en verre de 0,6 ml avec système automatique de protection de l'aiguille

    • REMBOURSABLE : 100 %
    • PRIX : 601,63
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de fulphila ?

    • Posologie

    Le traitement par ce médicament doit être instauré et supervisé par un spécialiste en oncologie et/ou en hématologie.

    Une dose de 6 mg (en une seringue unique préremplie ou en un stylo injecteur unique prérempli) de ce médicament est recommandée pour chaque cycle de chimiothérapie, administrée au moins 24 heures après la chimiothérapie cytotoxique.

    • Populations particulières
    • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité de ce médicament chez les enfants n'ont pas encore été établies. Les données actuellement disponibles sont décrite dans les rubriques "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques", mais aucune recommandation nsur la posologie ne peut être donnée.

    • Patients insuffisants rénaux chroniques Aucune adaptation posologique n'est recommandée chez les patients insuffisants rénaux, y compris ceux présentant une malade rénale à un stade avancé.