Gadovist (gadolinium / gadobutrol)

Médicaments à base de gadobutrol ou gadolinium :

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Gadobutrol, Gadolinium

  • Dosages

    1,0 mmol/

  • Formes galéniques

    solution injectable

  • Classe Thérapeutique

    V08CA - PRODUITS DE CONTRASTE PARAMAGNETIQUES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser gadovist ?

  • Usage diagnostic et/ou exploration

  • Effectuer une surveillance clinique

  • Par imagerie par resonance magnetique

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez le nouveau-ne

  • Usage diagnostic et/ou exploration

  • Effectuer une surveillance clinique

  • Par imagerie par resonance magnetique

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez le nouveau-ne

  • Usage diagnostic et/ou exploration

  • Effectuer une surveillance clinique

  • Par imagerie par resonance magnetique

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez le nouveau-ne

  • En cas d'atteinte hepatique

  • Usage diagnostic et/ou exploration

  • Effectuer une surveillance clinique

  • Par imagerie par resonance magnetique

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez le nouveau-ne

  • Avec atteinte renale

  • Usage diagnostic et/ou exploration

  • Effectuer une surveillance clinique

  • Par imagerie par resonance magnetique

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez le nouveau-ne

  • Usage diagnostic et/ou exploration

  • Effectuer une surveillance clinique

  • Par imagerie par resonance magnetique

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez le nouveau-ne

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de gadovist ?

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite dimeglumine gadobenate
    • Hypersensibilite gadobutrol
    • Hypersensibilite gadofosveset
    • Hypersensibilite gadolinium derives
    • Hypersensibilite gadopentetate
    • Hypersensibilite gadoteridol
    • Hypersensibilite gadoterique acide
  • Grossesse

  • Atteinte cardiovasculaire

  • Autre traitement en cours

    • Trt par antagoniste angiotensine ii
    • Trt par betabloquant
    • Trt par inhibiteur enzyme conversion
    • Trt par vasoconstricteur
    • Trt par vasodilatateur
  • Convulsions

    • Convulsions antecedent personnel
  • Enfant

  • Epilepsie

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance renale aigue

  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale legere
    • Insuffisance renale moderee
    • Insuffisance renale severe
  • Nourrisson

    • Nourrisson de moins de 12 mois
    • Nourrisson de plus de 12 mois
  • Nouveau-ne

  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

  • Terrain allergique

  • Transplantation

    • Transplantation hepatique
  • Asthme

    • Asthme en cours
    • Asthme non controle
  • Atteinte cardiovasculaire

  • Enfant

  • Epilepsie

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance renale aigue

  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale legere
    • Insuffisance renale moderee
    • Insuffisance renale severe
  • Nourrisson

    • Nourrisson de moins de 12 mois
    • Nourrisson de plus de 12 mois
  • Nouveau-ne

  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

  • Transplantation

    • Transplantation hepatique
Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de gadovist ?

SEVERE(S)
  • anaphylaxie
  • arret cardiaque
  • arret respiratoire
  • bronchospasme asthme
  • brulure locale
  • choc anaphylactique
  • collapsus cardiovasculaire
  • conjonctivite
  • convulsion
  • cyanose
  • deces mortalite
  • douleur oppression thoracique
  • dysphagie deglutition difficulte
  • dyspnee
  • eczema
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • eternuements
  • gorge constriction
  • gorge irritation
  • hypercreatininemie
  • hypersudation
  • hypertension arterielle
  • hypotension arterielle
  • laryngospasme
  • manifestation cutanee
  • oedeme de quincke angioedeme
  • oedeme facial
  • oedeme larynge aigu
  • oedeme palpebral
  • oedeme pharynge
  • oedeme pulmonaire
  • paleur
  • pharyngite
  • prurit
  • reaction allergique
  • rhinite
  • sifflement pulmonaire
  • toux
  • trouble cutaneo muqueux
  • urticaire
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • fibrose dermique
  • hypertrophie cutaneo muqueuse
  • sclerodermie
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • cephalee
  • conscience trouble
  • douleur locale au point dinjection
  • eruption maculo papuleuse
  • hematome
  • inflammation locale au point dinjection
  • malaise lipothymie
  • paresthesie
  • parosmie
  • reaction locale au point dinjection
  • saignement local au point dinjection
  • temperature perception trouble
  • vertige etourdissement
MINEUR(S)
  • dysgueusie
  • nausee vomissement
  • palpitations
  • secheresse buccale
  • tachycardie
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    GADOVIST 1,0 mmol/mL, solution injectable

    1 flacon(s) en verre de 2 mL

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 18,07
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de gadovist ?

    Ce médicament doit être administré uniquement par des professionnels de santé ayant de l'expérience en IRM.

    -> Posologie

    La dose la plus faible permettant un rehaussement de contraste suffisant à des fins diagnostiques doit être utilisée. La dose doit être calculée en fonction de la masse corporelle du patient et ne doit pas dépasser la dose recommandée par kilogramme de masse corporelle, détaillée dans cette rubrique.

    • Adultes . Indications dans le SNC : La dose recommandée chez l'adulte est de 0,1 mmol/kg de masse corporelle, ce qui équivaut à 0,1 ml/kg de la solution à 1,0 M.

    En cas de forte suspicion clinique d'une lésion non confirmée à l'IRM ou si des informations plus précises peuvent modifier la prise en charge thérapeutique du patient, une seconde injection pouvant aller jusqu'à 0,2 mmol/kg au maximum peut être effectuée dans les 30 minutes suivant la première injection.

    -> Population particulière

    • Sujets âgés (à partir de 65 ans) Aucune adaptation posologique n'est nécessaire. Utiliser avec prudence chez les sujets âgés (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    Ce médicament doit être administré uniquement par des professionnels de santé ayant de l'expérience en IRM.

    -> Posologie

    La dose la plus faible permettant un rehaussement de contraste suffisant à des fins diagnostiques doit être utilisée. La dose doit être calculée en fonction de la masse corporelle du patient et ne doit pas dépasser la dose recommandée par kilogramme de masse corporelle, détaillée dans cette rubrique.

    • Adultes

    . IRM du corps entier (à l'exception de l'Angiographie par Résonance Magnétique) : De manière générale, l'administration de 0,1 mL de ce médicament par kg de masse corporelle est suffisante pour apporter une réponse à la question clinique.

    -> Population particulière

    • Sujets âgés (à partir de 65 ans) Aucune adaptation posologique n'est nécessaire. Utiliser avec prudence chez les sujets âgés (Cf. "Mises en garde et précautions d'emploi").

    Ce médicament doit être administré uniquement par des professionnels de santé ayant de l'expérience en IRM.

    -> Posologie

    La dose la plus faible permettant un rehaussement de contraste suffisant à des fins diagnostiques doit être utilisée. La dose doit être calculée en fonction de la masse corporelle du patient et ne doit pas dépasser la dose recommandée par kilogramme de masse corporelle, détaillée dans cette rubrique.

    • Adultes

    . Angiographie par Résonnance Magnétique : Image d'un seul champs d'acquisition : 7,5 ml pour un patient de moins de 75 kg

    Imagerie de plusieurs champs d'acquisition 15 ml pour un patient de moins de 75 kg

    -> Population particulière

    • Sujets âgés (à partir de 65 ans) Aucune adaptation posologique n'est nécessaire. Utiliser avec prudence chez les sujets âgés (Cf. "Mises en garde et précautions d'emploi").

    Ce médicament doit être administré uniquement par des professionnels de santé ayant de l'expérience en IRM.

    -> Posologie

    La dose la plus faible permettant un rehaussement de contraste suffisant à des fins diagnostiques doit être utilisée. La dose doit être calculée en fonction de la masse corporelle du patient et ne doit pas dépasser la dose recommandée par kilogramme de masse corporelle, détaillée dans cette rubrique.

    . Angiographie par Résonnance Magnétique : Image d'un seul champ d'acquisition : 10 ml pour un patient de 75 kg et plus (équivalent à 0,1-0,15 mmol/kg)

    Imagerie de plusieurs champs d'acquisition : 20 ml pour un patient de 75 kg ou plus (équivalent à 0,2-0,3 mmol/kg).

    -> Population particulière

    • Sujets âgés (à partir de 65 ans) Aucune adaptation posologique n'est nécessaire. Utiliser avec prudence chez les sujets âgés (Cf. "Mises en garde et précautions d'emploi").

    Ce médicament doit être administré uniquement par des professionnels de santé ayant de l'expérience en IRM.

    La dose la plus faible permettant un rehaussement de contraste suffisant à des fins diagnostiques doit être utilisée. La dose doit être calculée en fonction de la masse corporelle du patient et ne doit pas dépasser la dose recommandée par kilogramme de masse corporelle, détaillée dans cette rubrique.

    -> Population partuculière

    • Population pédiatrique :

    Pour les enfants de tout âge (y compris les nouveau-nés à terme), la dose recommandée est de 0,1 mmol de gadobutrol par kg de masse corporelle (équivalent à 0,1 mL de ce médicament par kg de masse corporelle) pour toutes les indications (Cf. rubrique "Indications").

    • Nouveau-nés jusqu'à l'âge de 4 semaines et nourrissons jusqu'à l'âge d'un an

    En raison de l'immaturité de la fonction rénale chez le nouveau-né jusqu'à l'âge de 4 semaines et chez le nourrisson jusqu'à l'âge d'un an, ce médicament ne doit être utilisé chez ces patients qu'après une évaluation attentive et à une dose n'excédant pas 0,1 mmol/kg de masse corporelle. Ne pas administrer plus d'une dose au cours de l'examen. En raison du manque d'information sur les administrations répétées, les injections de ce médicament ne doivent pas être réitérées sauf si l'intervalle entre les injections est d'au moins 7 jours.

    Ce médicament doit être administré uniquement par des professionnels de santé ayant de l'expérience en IRM.

    -> Posologie

    La dose la plus faible permettant un rehaussement de contraste suffisant à des fins diagnostiques doit être utilisée. La dose doit être calculée en fonction de la masse corporelle du patient et ne doit pas dépasser la dose recommandée par kilogramme de masse corporelle, détaillée dans cette rubrique.

    • Insuffisants rénaux

    Ce médicament ne doit être administré aux patients présentant une insuffisance rénale sévère (DFG < 30 mL/min/1,73 m2) et aux patients en période périopératoire de transplantation hépatique qu'après une évaluation approfondie du rapport bénéfice/risque et que si les informations diagnostiques sont indispensables et ne peuvent être obtenues au moyen d'une IRM sans rehaussement du contraste (Cf. "Mises en garde et précautions d'emploi"). S'il est nécessaire d'administrer ce médicament, la dose ne doit pas excéder 0,1 mmol/kg de masse corporel. Ne pas administrer plus d'une dose au cours de l'examen IRM.

    En raison du manque d'information sur les administrations répétées, les injections de ce médicament ne doivent pas être réitérées sauf si l'intervalle entre les injections est d'au moins 7 jours.

    Ce médicament doit être administré uniquement par des professionnels de santé ayant de l'expérience en IRM.

    La dose la plus faible permettant un rehaussement de contraste suffisant à des fins diagnostiques doit être utilisée. La dose doit être calculée en fonction de la masse corporelle du patient et ne doit pas dépasser la dose recommandée par kilogramme de masse corporelle, détaillée dans cette rubrique.

    -> Population particulière

    • Population pédiatrique :

    Pour les enfants de tout âge (y compris les nouveau-nés à terme), la dose recommandée est de 0,1 mmol de gadobutrol par kg de masse corporelle (équivalent à 0,1 mL de ce médicament par kg de masse corporelle) pour toutes les indications (Cf. rubrique "Indications").

    • Nouveau-nés jusqu'à l'âge de 4 semaines et nourrissons jusqu'à l'âge d'un an

    En raison de l'immaturité de la fonction rénale chez le nouveau-né jusqu'à l'âge de 4 semaines et chez le nourrisson jusqu'à l'âge d'un an, ce médicament ne doit être utilisé chez ces patients qu'après une évaluation attentive et à une dose n'excédant pas 0,1 mmol/kg de masse corporelle. Ne pas administrer plus d'une dose au cours de l'examen. En raison du manque d'information sur les administrations répétées, les injections de ce médicament ne doivent pas être réitérées sauf si l'intervalle entre les injections est d'au moins 7 jours.