Gefitinib (géfitinib)

Médicaments à base de géfitinib :

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    250 mg

  • Formes galéniques

    comprimé pelliculécomprimécomprimés pelliculé

  • Classe Thérapeutique

    L01XE - INHIBITEURS DE LA PROTEINE KINASE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser gefitinib ?

  • Monochimiotherapie

  • En monotherapie

  • Dans les formes localement avancees

  • Dans les formes metastatiques

  • Avec expression du recepteur egfr

  • Chez l'adulte a partir de 18 ans

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de gefitinib ?

  • Adulte jeune (15-17 ans)

    • Adulte de moins de 18 ans
  • Allaitement

  • Enfant

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite gefitinib
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Anomalie metabolisme galactose

  • Deficit en lactase

  • Grossesse

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Adulte

    • Adulte de plus de 55 ans
  • Alteration de l'etat general

    • Indice de performance faible
  • Angor

  • Anorexie

  • Arythmie cardiaque

  • Atteinte cardiovasculaire

  • Atteinte hepatique

    • Atteinte hepatique legere
    • Atteinte hepatique moderee
    • Atteinte hepatique severe
  • Atteinte oculaire

  • Autre traitement en cours

    • Trt par ains
    • Trt par antihistaminique h2
    • Trt par barbiturique
    • Trt par carbamazepine
    • Trt par fosphenytoine
    • Trt par inducteur enzymatique cyp3a4
    • Trt par inhibiteur de pompe a protons
    • Trt par inhibiteur puissant du cyp3a4
    • Trt par med diminuant acidite gastrique
    • Trt par millepertuis
    • Trt par phenobarbital
    • Trt par phenytoine
    • Trt par rifampicine
    • Trt par steroide
    • Trt par topique gastrointestinal
    • Trt par warfarine
  • Champ visuel anomalie

  • Cirrhose

  • Diarrhee

    • Diarrhee severe
  • Dyspnee

  • Femme en age de procreer

  • Fievre

  • Insuffisance cardiaque

  • Insuffisance coronarienne

  • Insuffisance hepatique

    • Atteinte hepatique legere
    • Atteinte hepatique moderee
    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Interaction d'origine alimentaire

    • Apport de millepertuis
  • Keratite

  • Metastase

    • Metastase intestinale
  • Nausees vomissements

  • Pathologie coronarienne

  • Pneumopathie

  • Pneumopathie infiltrative diffuse aigue

  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

  • Tabagisme

  • Toux

  • Trouble de la vision

  • Ulcere cornee

  • Ulcere gastroduodenal

    • Ulcere gastroduodenal atcd personnel
  • Adulte

    • Adulte de plus de 55 ans
  • Alteration de l'etat general

    • Indice de performance faible
  • Angor

  • Anorexie

  • Arythmie cardiaque

  • Atteinte cardiovasculaire

  • Atteinte hepatique

    • Atteinte hepatique legere
    • Atteinte hepatique moderee
    • Atteinte hepatique severe
  • Atteinte oculaire

  • Autre traitement en cours

    • Trt par ains
    • Trt par antihistaminique h2
    • Trt par barbiturique
    • Trt par carbamazepine
    • Trt par fosphenytoine
    • Trt par inducteur enzymatique cyp3a4
    • Trt par inhibiteur de pompe a protons
    • Trt par inhibiteur puissant du cyp3a4
    • Trt par med diminuant acidite gastrique
    • Trt par millepertuis
    • Trt par phenobarbital
    • Trt par phenytoine
    • Trt par rifampicine
    • Trt par steroide
    • Trt par topique gastrointestinal
    • Trt par warfarine
  • Champ visuel anomalie

  • Cirrhose

  • Diarrhee

    • Diarrhee severe
  • Dyspnee

  • Femme en age de procreer

  • Fievre

  • Insuffisance cardiaque

  • Insuffisance coronarienne

  • Insuffisance hepatique

    • Atteinte hepatique legere
    • Atteinte hepatique moderee
    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Interaction d'origine alimentaire

    • Apport de millepertuis
  • Keratite

  • Metastase

    • Metastase intestinale
  • Nausees vomissements

  • Pathologie coronarienne

  • Pneumopathie

  • Pneumopathie infiltrative diffuse aigue

  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

  • Tabagisme

  • Toux

  • Trouble de la vision

  • Ulcere cornee

  • Ulcere gastroduodenal

    • Ulcere gastroduodenal atcd personnel
Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de gefitinib ?

MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • acne
  • alat modification
  • alopecie
  • asat modification
  • asthenie
  • atteinte hepatique
  • bilirubine modification
  • cystite
  • deces mortalite
  • diarrhee
  • epistaxis
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • erytheme polymorphe
  • fievre
  • gamma gt modification
  • hematurie
  • hemorragie uro genitale
  • hepatite
  • hyperamylasemie
  • hypercreatininemie
  • hyperlipasemie
  • insuffisance hepatique
  • lactico deshydrogenase modification
  • necrose cutanee
  • oedeme de quincke angioedeme
  • ongles alteration
  • pancreatite aigue
  • phosphatase alcaline modification
  • pneumopathie
  • pneumopathie interstitielle diffuse
  • proteinurie
  • prurit
  • pustulose
  • reaction allergique
  • saignement hemorragie
  • secheresse cutanee
  • stevens johnson syndrome
  • toxidermie bulleuse pemphigus
  • urticaire
  • vascularite
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • anorexie
  • blepharite
  • cils modification
  • conjonctivite
  • cornee erosion amincissement cornee
  • deshydratation
  • keratite
  • nausee vomissement
  • perforation digestive
  • secheresse buccale
  • secheresse oculaire
  • stomatite
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    GÉFITINIB TEVA 250 mg, comprimé pelliculé

    30 plaquettes prédécoupées unitaires OPA : polyamide orienté aluminium PVC-Aluminium de 1 comprimé

    • REMBOURSABLE : 100%
    • PRIX : 875,92
  • Illustration de la forme galénique

    GEFITINIB ARROW 250 mg, comprimé

    30 plaquette(s) aluminium OPA : polyamide orienté PVC de 1 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 100%
    • PRIX : 875,92
  • Illustration de la forme galénique

    GEFITINIB KRKA 250 mg, comprimés pelliculé

    plaquettes OPA : polyamide orienté aluminium PVC-Aluminium de 30 comprimés

    • REMBOURSABLE : 100%
    • PRIX : 875,92
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de gefitinib ?

    Le traitement par ce médicament doit être initié et suivi par un médecin expérimenté dans l'utilisation des traitements anticancéreux.

    • Posologie

    La posologie recommandée de ce médicament est de un comprimé de 250 mg une fois par jour. Si une dose de ce médicament a été oubliée, elle doit être prise aussitôt que le patient s'en souvient. S'il reste moins de 12 heures avant la prise de la prochaine dose, le patient ne doit pas prendre la dose oubliée. Les patients ne doivent pas prendre une double dose (deux doses en même temps) pour compenser une dose oubliée.

    • Population pédiatrique

    La sécurité et l'efficacité de ce médicament n'ont pas été établies chez les enfants et chez les adolescents âgés de moins de 18 ans. Il n'y a pas d'utilisation justifiée de ce médicament dans l'indication du CBNPC pour une population pédiatrique.

    • Insuffisance hépatique

    Les patients avec une insuffisance hépatique modérée à sévère (Child Pugh B ou C) suite à une cirrhose ont une augmentation des concentrations plasmatiques du géfitinib. Une surveillance étroite des effets indésirables chez ces patients doit être effectuée. Les concentations plasmatiques ne sont pas augmentées chez les patients qui ont une élévation de l'aspartate aminotransférase (ASAT), des phosphatases alcalines ou de la bilirubine suite à des métastases hépatiques (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Sujets âgés

    Aucun ajustement de dose n'est nécessaire en fonction de l'âge des patients (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • CYP2D6 métaboliseurs lents

    Aucun ajustement spécifique de dose n'est recommandé chez les patients avec un génotype CYP2D6 métaboliseurs lents connus, mais une surveillance étroite des effets indésirables chez ces patients doit être effectuée (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Ajustement de la dose en fonction de la toxicité

    Les patients présentant une diarrhée mal tolérée ou des réactions indésirables cutanées, peuvent être pris en charge efficacement par une courte interruption du traitement (jusqu'à 14 jours) suivie de sa reprise à la dose de 250 mg (Cf. rubrique "Effets indésirables"). Pour les patients ne supportant pas le traitement après une interruption de la thérapie, ce médicament doit être arrêté et un traitement alternatif doit être envisagé.

    Le traitement par ce médicament doit être initié et suivi par un médecin expérimenté dans l'utilisation des traitements anticancéreux.

    • Posologie

    La posologie recommandée de ce médicament est de un comprimé de 250 mg une fois par jour. Si une dose de ce médicament a été oubliée, elle doit être prise aussitôt que le patient s'en souvient. S'il reste moins de 12 heures avant la prise de la prochaine dose, le patient ne doit pas prendre la dose oubliée. Les patients ne doivent pas prendre une double dose (deux doses en même temps) pour compenser une dose oubliée.

    • Population pédiatrique

    La sécurité et l'efficacité de ce médicament n'ont pas été établies chez les enfants et chez les adolescents âgés de moins de 18 ans. Il n'y a pas d'utilisation justifiée de ce médicament dans l'indication du CBNPC pour une population pédiatrique.

    • Insuffisance rénale

    Aucun ajustement de dose n'est nécessaire chez les patients ayant une insuffisance rénale avec une clairance de la créatinine > 20 ml/min. Des données limitées sont disponibles chez les patients avec une clairance de la créatinine < ou = 20 ml/min et une attention est requise chez ces patients (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Sujets âgés

    Aucun ajustement de dose n'est nécessaire en fonction de l'âge des patients (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • CYP2D6 métaboliseurs lents

    Aucun ajustement spécifique de dose n'est recommandé chez les patients avec un génotype CYP2D6 métaboliseurs lents connus, mais une surveillance étroite des effets indésirables chez ces patients doit être effectuée (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Ajustement de la dose en fonction de la toxicité

    Les patients présentant une diarrhée mal tolérée ou des réactions indésirables cutanées, peuvent être pris en charge efficacement par une courte interruption du traitement (jusqu'à 14 jours) suivie de sa reprise à la dose de 250 mg (Cf. rubrique "Effets indésirables"). Pour les patients ne supportant pas le traitement après une interruption de la thérapie, ce médicament doit être arrêté et un traitement alternatif doit être envisagé.

    Le traitement par ce médicament doit être initié et suivi par un médecin expérimenté dans l'utilisation des traitements anticancéreux.

    • Posologie

    La posologie recommandée de ce médicament est de un comprimé de 250 mg une fois par jour. Si une dose de ce médicament a été oubliée, elle doit être prise aussitôt que le patient s'en souvient. S'il reste moins de 12 heures avant la prise de la prochaine dose, le patient ne doit pas prendre la dose oubliée. Les patients ne doivent pas prendre une double dose (deux doses en même temps) pour compenser une dose oubliée.

    • Population pédiatrique

    La sécurité et l'efficacité de ce médicament n'ont pas été établies chez les enfants et chez les adolescents âgés de moins de 18 ans. Il n'y a pas d'utilisation justifiée de ce médicament dans l'indication du CBNPC pour une population pédiatrique.

    • Insuffisance hépatique

    Les patients avec une insuffisance hépatique modérée à sévère (Child Pugh B ou C) suite à une cirrhose ont une augmentation des concentrations plasmatiques du géfitinib. Une surveillance étroite des effets indésirables chez ces patients doit être effectuée. Les concentations plasmatiques ne sont pas augmentées chez les patients qui ont une élévation de l'aspartate aminotransférase (ASAT), des phosphatases alcalines ou de la bilirubine suite à des métastases hépatiques (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Sujets âgés

    Aucun ajustement de dose n'est nécessaire en fonction de l'âge des patients (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • CYP2D6 métaboliseurs lents

    Aucun ajustement spécifique de dose n'est recommandé chez les patients avec un génotype CYP2D6 métaboliseurs lents connus, mais une surveillance étroite des effets indésirables chez ces patients doit être effectuée (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Ajustement de la dose en fonction de la toxicité

    Les patients présentant une diarrhée mal tolérée ou des réactions indésirables cutanées, peuvent être pris en charge efficacement par une courte interruption du traitement (jusqu'à 14 jours) suivie de sa reprise à la dose de 250 mg (Cf. rubrique "Effets indésirables"). Pour les patients ne supportant pas le traitement après une interruption de la thérapie, ce médicament doit être arrêté et un traitement alternatif doit être envisagé.

    Le traitement par ce médicament doit être initié et suivi par un médecin expérimenté dans l'utilisation des traitements anticancéreux.

    • Posologie

    La posologie recommandée de ce médicament est de un comprimé de 250 mg une fois par jour. Si une dose de ce médicament a été oubliée, elle doit être prise aussitôt que le patient s'en souvient. S'il reste moins de 12 heures avant la prise de la prochaine dose, le patient ne doit pas prendre la dose oubliée. Les patients ne doivent pas prendre une double dose (deux doses en même temps) pour compenser une dose oubliée.

    • Population pédiatrique

    La sécurité et l'efficacité de ce médicament n'ont pas été établies chez les enfants et chez les adolescents âgés de moins de 18 ans. Il n'y a pas d'utilisation justifiée de ce médicament dans l'indication du CBNPC pour une population pédiatrique.

    • Insuffisance rénale

    Aucun ajustement de dose n'est nécessaire chez les patients ayant une insuffisance rénale avec une clairance de la créatinine > 20 ml/min. Des données limitées sont disponibles chez les patients avec une clairance de la créatinine < ou = 20 ml/min et une attention est requise chez ces patients (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Sujets âgés

    Aucun ajustement de dose n'est nécessaire en fonction de l'âge des patients (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • CYP2D6 métaboliseurs lents

    Aucun ajustement spécifique de dose n'est recommandé chez les patients avec un génotype CYP2D6 métaboliseurs lents connus, mais une surveillance étroite des effets indésirables chez ces patients doit être effectuée (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Ajustement de la dose en fonction de la toxicité

    Les patients présentant une diarrhée mal tolérée ou des réactions indésirables cutanées, peuvent être pris en charge efficacement par une courte interruption du traitement (jusqu'à 14 jours) suivie de sa reprise à la dose de 250 mg (Cf. rubrique "Effets indésirables"). Pour les patients ne supportant pas le traitement après une interruption de la thérapie, ce médicament doit être arrêté et un traitement alternatif doit être envisagé.

    Le traitement par ce médicament doit être initié et suivi par un médecin expérimenté dans l'utilisation des traitements anticancéreux.

    • Posologie

    La posologie recommandée de ce médicament est de un comprimé de 250 mg une fois par jour. Si une dose de ce médicament a été oubliée, elle doit être prise aussitôt que le patient s'en souvient. S'il reste moins de 12 heures avant la prise de la prochaine dose, le patient ne doit pas prendre la dose oubliée. Les patients ne doivent pas prendre une double dose (deux doses en même temps) pour compenser une dose oubliée.

    • Population pédiatrique

    La sécurité et l'efficacité de ce médicament n'ont pas été établies chez les enfants et chez les adolescents âgés de moins de 18 ans. Il n'y a pas d'utilisation justifiée de ce médicament dans l'indication du CBNPC pour une population pédiatrique.

    • Insuffisance hépatique

    Les patients avec une insuffisance hépatique modérée à sévère (Child Pugh B ou C) suite à une cirrhose ont une augmentation des concentrations plasmatiques du géfitinib. Une surveillance étroite des effets indésirables chez ces patients doit être effectuée. Les concentations plasmatiques ne sont pas augmentées chez les patients qui ont une élévation de l'aspartate aminotransférase (ASAT), des phosphatases alcalines ou de la bilirubine suite à des métastases hépatiques (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Sujets âgés

    Aucun ajustement de dose n'est nécessaire en fonction de l'âge des patients (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • CYP2D6 métaboliseurs lents

    Aucun ajustement spécifique de dose n'est recommandé chez les patients avec un génotype CYP2D6 métaboliseurs lents connus, mais une surveillance étroite des effets indésirables chez ces patients doit être effectuée (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Ajustement de la dose en fonction de la toxicité

    Les patients présentant une diarrhée mal tolérée ou des réactions indésirables cutanées, peuvent être pris en charge efficacement par une courte interruption du traitement (jusqu'à 14 jours) suivie de sa reprise à la dose de 250 mg (Cf. rubrique "Effets indésirables"). Pour les patients ne supportant pas le traitement après une interruption de la thérapie, ce médicament doit être arrêté et un traitement alternatif doit être envisagé.

    Le traitement par ce médicament doit être initié et suivi par un médecin expérimenté dans l'utilisation des traitements anticancéreux.

    • Posologie

    La posologie recommandée de ce médicament est de un comprimé de 250 mg une fois par jour. Si une dose de ce médicament a été oubliée, elle doit être prise aussitôt que le patient s'en souvient. S'il reste moins de 12 heures avant la prise de la prochaine dose, le patient ne doit pas prendre la dose oubliée. Les patients ne doivent pas prendre une double dose (deux doses en même temps) pour compenser une dose oubliée.

    • Population pédiatrique

    La sécurité et l'efficacité de ce médicament n'ont pas été établies chez les enfants et chez les adolescents âgés de moins de 18 ans. Il n'y a pas d'utilisation justifiée de ce médicament dans l'indication du CBNPC pour une population pédiatrique.

    • Insuffisance rénale

    Aucun ajustement de dose n'est nécessaire chez les patients ayant une insuffisance rénale avec une clairance de la créatinine > 20 ml/min. Des données limitées sont disponibles chez les patients avec une clairance de la créatinine < ou = 20 ml/min et une attention est requise chez ces patients (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Sujets âgés

    Aucun ajustement de dose n'est nécessaire en fonction de l'âge des patients (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • CYP2D6 métaboliseurs lents

    Aucun ajustement spécifique de dose n'est recommandé chez les patients avec un génotype CYP2D6 métaboliseurs lents connus, mais une surveillance étroite des effets indésirables chez ces patients doit être effectuée (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Ajustement de la dose en fonction de la toxicité

    Les patients présentant une diarrhée mal tolérée ou des réactions indésirables cutanées, peuvent être pris en charge efficacement par une courte interruption du traitement (jusqu'à 14 jours) suivie de sa reprise à la dose de 250 mg (Cf. rubrique "Effets indésirables"). Pour les patients ne supportant pas le traitement après une interruption de la thérapie, ce médicament doit être arrêté et un traitement alternatif doit être envisagé.