Gilenya (fingolimod)

Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser gilenya ?

  • Traitement de fond

  • En monotherapie

  • Dans les formes actives

  • Dans les formes evoluant par poussees

  • Dans les formes recurrentes

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant a partir de 10 ans

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de gilenya ?

  • Accident vasculaire cerebral

    • Accident vascul cerebral atcd personnel
  • Affection maligne

  • Agranulocytose

  • Allaitement

  • Angor

    • Angor instable
  • Aplasie medullaire

  • Arythmie cardiaque

    • Espace qt allonge
  • Autre traitement en cours

    • Trt par amiodarone
    • Trt par antiarythmique classe iii
    • Trt par antiarythmique classe ia
    • Trt par disopyramide
    • Trt par dofetilide
    • Trt par ibutilide
    • Trt par phototherapie
    • Trt par procainamide
    • Trt par quinidine
    • Trt par sotalol
  • Bloc auriculo-ventriculaire haut degre

  • Bloc cardiaque

  • Bloc sino-auriculaire

  • Bradycardie sinusale

  • Deficit immunitaire

    • Deficit immunitaire acquis (vih)
    • Deficit immunitaire congenital
    • Deficit immunitaire severe
  • Dysfonctionnement sinusal

  • Enfant

    • Enfant de moins de 10 ans
  • Femme en age de procreer

    • En l'absence de contraception efficace
  • Grossesse

  • Hepatite

    • Hepatite chronique active
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite fingolimod
    • Hypersensibilite propyleneglycol derives
  • Infarctus du myocarde

    • Infarctus du myocarde antecedent perso
  • Infection

    • Infection evolutive
    • Infection opportuniste
    • Infection severe
  • Insuffisance cardiaque

    • Insuff cardiaque decompensee
    • Insuff cardiaque moderee classe iii
    • Insuff cardiaque severe classe iv
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Ischemie cerebrale

  • Maladie cerebrovasculaire

  • Maladie vasculaire ischemique

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Pancytopenie

  • Traitement anterieur

    • Trt par immunomodulateur
    • Trt par immunosuppresseur
    • Trt par medicament cytotoxique
  • Tuberculose

    • Tuberculose active
  • Tumeur

    • Tumeur maligne
  • Apnee du sommeil syndrome

  • Autre traitement en cours

    • Trt par anticholinesterasique
    • Trt par betabloquant
    • Trt par digoxine
    • Trt par diltiazem
    • Trt par inhibiteur calcique
    • Trt par ivabradine
    • Trt par millepertuis
    • Trt par pilocarpine
    • Trt par verapamil
  • Bradycardie

    • Bradycardie antecedent personnel
  • Cardiopathie ischemique

  • Choc cardiogenique

  • Collapsus cardiovasculaire

  • Hypertension arterielle

    • Hypertension arterielle non controlee
  • Interaction d'origine alimentaire

    • Apport de millepertuis
  • Syncope

    • Syncope antecedent personnel
  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Anorexie

  • Arythmie cardiaque

    • Arythmie cardiaque controlee
    • Espace qt allonge congenital
  • Asthenie

  • Atteinte cutanee

  • Atteinte hepatique

    • Atteinte hepatique antecedent personnel
    • Atteinte hepatique en cours
  • Atteinte respiratoire

    • Atteinte respiratoire severe
  • Autre traitement en cours

    • Trt par antifongique azole
    • Trt par antiprotease
    • Trt par clarithromycine
    • Trt par corticoide
    • Trt par inducteur cyp3a
    • Trt par inducteur enzymatique cyp1a2
    • Trt par inducteur enzymatique cyp2c8
    • Trt par inducteur enzymatique cyp3a4
    • Trt par macrolide
    • Trt par telithromycine
  • Bradycardie

    • Bradycardie legere
    • Bradycardie moderee
  • Bronchopneumopathie chronique obstruct

  • Confusion mentale

  • Diabete type i

  • Douleur

    • Douleur abdominale
  • Encephalopathie

  • Enfant

    • Enfant de plus de 10 ans
  • Epilepsie

  • Examen laboratoire interference

  • Femme en age de procreer

    • En cas de contraception
  • Fibrose

    • Fibrose pulmonaire
  • Hypokaliemie

  • Ictere

  • Infection

    • Infection suspectee
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique legere maladie
    • Insuffisance hepatique moderee maladie
  • Insuffisance respiratoire

    • Insuff respiratoire severe
  • Leucoencephalopathie multifocale (lemp)

  • Lymphopenie

  • Mucoviscidose

  • Nausees vomissements

  • Non vaccination

    • Non vaccination contre varicelle
  • Oedeme maculaire

  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

  • Traitement anterieur

    • Trt par alemtuzumab
    • Trt par dimethylfumarate
    • Trt par glatiramere
    • Trt par interferon beta
    • Trt par mitoxantrone
    • Trt par natalizumab
    • Trt par teriflunomide
  • Trouble coloration urine

  • Trouble comportemental

  • Trouble de la vision

  • Trouble psychiatrique

  • Trouble psychique

  • Uveite

  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Anorexie

  • Arythmie cardiaque

    • Arythmie cardiaque controlee
    • Espace qt allonge congenital
  • Asthenie

  • Atteinte cutanee

  • Atteinte hepatique

    • Atteinte hepatique antecedent personnel
    • Atteinte hepatique en cours
  • Atteinte respiratoire

    • Atteinte respiratoire severe
  • Autre traitement en cours

    • Trt par antifongique azole
    • Trt par antiprotease
    • Trt par clarithromycine
    • Trt par corticoide
    • Trt par inducteur cyp3a
    • Trt par inducteur enzymatique cyp1a2
    • Trt par inducteur enzymatique cyp2c8
    • Trt par inducteur enzymatique cyp3a4
    • Trt par macrolide
    • Trt par telithromycine
  • Bradycardie

    • Bradycardie legere
    • Bradycardie moderee
  • Bronchopneumopathie chronique obstruct

  • Cephalee

    • Cephalee severe
  • Confusion mentale

  • Diabete type i

  • Douleur

    • Douleur abdominale
  • Encephalopathie

  • Enfant

    • Enfant de plus de 10 ans
  • Epilepsie

  • Examen laboratoire interference

  • Femme en age de procreer

    • En cas de contraception
  • Fibrose

    • Fibrose pulmonaire
  • Hypokaliemie

  • Ictere

  • Infection

    • Infection suspectee
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique legere maladie
    • Insuffisance hepatique moderee maladie
  • Insuffisance respiratoire

    • Insuff respiratoire severe
  • Leucoencephalopathie multifocale (lemp)

  • Lymphopenie

  • Mucoviscidose

  • Nausees vomissements

  • Non vaccination

    • Non vaccination contre varicelle
  • Oedeme maculaire

  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

  • Traitement anterieur

    • Trt par alemtuzumab
    • Trt par dimethylfumarate
    • Trt par glatiramere
    • Trt par interferon beta
    • Trt par mitoxantrone
    • Trt par natalizumab
    • Trt par teriflunomide
  • Trouble coloration urine

  • Trouble comportemental

  • Trouble de la vision

  • Trouble psychiatrique

  • Trouble psychique

  • Uveite

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de gilenya ?

SEVERE(S)
  • amaigrissement
  • arthralgie
  • atteinte pulmonaire
  • cancer col uterus
  • cancer colon
  • cancer cutane
  • cancer de la prostate
  • cancer de loesophage
  • cancer du poumon
  • cancer du sein
  • cancer estomac
  • cancer vessie
  • cancer vulvaire
  • dorsalgie
  • douleur oppression thoracique
  • hypertriglyceridemie
  • leucemie aigue
  • lymphadenopathie
  • lymphadenopathie cervicale posterieure
  • lymphome
  • myalgie
  • sarcome de kaposi
  • syndrome activation macrophagique
  • syndrome lymphoproliferatif
  • syndrome myeloproliferatif
  • tumeur cutanee
  • tumeur hepatique
  • tumeur maligne
  • tumeur uterine
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • accident vasculaire cerebral
  • appendicite
  • arteriopathie
  • arthrite
  • arythmie
  • atteinte renale
  • augmentation du risque infectieux
  • bacteriemie
  • bloc auriculo ventriculaire
  • bradycardie
  • bronchite
  • bursite
  • candidose
  • candidose gastro intestinale
  • candidose vaginale
  • cellulite
  • cephalee
  • choc cardiogenique
  • cholecystite
  • colite
  • collapsus cardiovasculaire
  • conduction trouble
  • cystite
  • deces mortalite
  • diarrhee
  • diverticulite
  • dysurie
  • electrocardiogramme modification
  • encephalite
  • encephalopathie
  • endocardite
  • enterite
  • fasciite
  • folliculite
  • gastrite
  • hematurie
  • hemorragie cerebrale
  • hepatite
  • hypertension arterielle
  • infection a herpes virus
  • infection bacterienne
  • infection cutanee
  • infection des voies respiratoires
  • infection fongique mycose
  • infection parasitaire parasitose
  • infection pulmonaire
  • infection urinaire
  • infection virale
  • leucoencephalopathie
  • meningite
  • meningite aseptique
  • meningite infectieuse
  • myocardite
  • neuromyelite
  • neutropenie
  • osteomyelite
  • otite
  • peritonite
  • pharyngite
  • pneumonie
  • pollakiurie
  • pyelonephrite
  • rhinite
  • sepsis choc septique
  • septicemie
  • sinusite
  • syndrome grippal
  • thrombose cerebrale
  • tuberculose secondaire
  • ulcere cutane
  • vascularite
  • vertige etourdissement
  • zona
MODERE(S)
  • alat modification
  • anemie
  • anemie hemolytique
  • asat modification
  • bilirubine modification
  • depression
  • douleur oculaire
  • gamma gt modification
  • humeur trouble
  • lactico deshydrogenase modification
  • leucopenie
  • lymphopenie
  • oedeme maculaire
  • oedeme peripherique
  • phosphatase alcaline modification
  • thrombocytopenie
  • vision floue
MINEUR(S)
  • alopecie
  • asthenie
  • depression respiratoire
  • dyspnee
  • eczema
  • eruption cutanee
  • nausee vomissement
  • oedeme de quincke angioedeme
  • prurit
  • reaction allergique
  • toux
  • urticaire
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    GILENYA 0,5 mg, gélule

    7 plaquettes thermoformées unidoses perforées PVC PVDC aluminium de 1 gélule

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
  • Illustration de la forme galénique

    GILENYA 0,25 mg, gélule

    plaquettes thermoformées PVC PVDC aluminium de 28 gélules

    • REMBOURSABLE : 65 %
    • PRIX : 1,472,29
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de gilenya ?

    • Posologie

    Le traitement doit être instauré et supervisé par un médecin expérimenté dans la prise en charge de la sclérose en plaques.

    • Posologie La posologie recommandée chez l'adulte est d'une gélule de 0,5 mg par voie orale une fois par jour.

    Ce médicament peut être pris au cours ou en dehors des repas.

    Des mesures de surveillance identiques à celles de l'administration de la première dose sont recommandées lorsque le traitement est interrompu pendant :

    • 1 jour ou plus au cours des 2 premières semaines de traitement.
    • plus de 7 jours au cours des 3ème et 4ème semaines de traitement.
    • plus de 2 semaines après un mois de traitement.

    Si l'arrêt du traitement est d'une durée inférieure à ce qui est mentionné ci-dessus, le traitement doit être poursuivi en prenant la dose suivante comme prévu (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    -> Populations particulières

    • Patients âgés Ce médicament doit être administré avec prudence chez les patients âgés de 65 ans ou plus en raison de l'insuffisance de données concernant la sécurité et l'efficacité (Cf. rubrique ''Propriétés pharmacocinétiques'').

    • Insuffisance rénale Ce médicament n'a pas été étudié chez les patients atteints d'insuffisance rénale dans les études pivots sur la sclérose en plaques. Sur la base des études de pharmacologie clinique, aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance rénale légère à sévère.

    • Insuffisance hépatique Ce médicament ne doit pas être administré chez les patients atteints d'insuffisance hépatique sévère (classe C de Child-Pugh) (Cf. rubrique ''Contre-indications''). Bien qu'aucune adaptation posologique ne soit nécessaire chez les patients présentant une insuffisance hépatique légère ou modérée, le traitement doit être instauré avec prudence chez ces patients (Cf. rubriques ''Mises en garde et précautions d'emploi'' et ''Propriétés pharmacocinétiques'').

    • Posologie

    Le traitement doit être instauré et supervisé par un médecin expérimenté dans la prise en charge de la sclérose en plaques.

    • Posologie

    La posologie recommandée chez les patients pédiatriques (âgés de 10 ans et plus) dépend du poids corporel :

    • Patients pédiatriques ayant un poids corporel < ou = 40 kg : une gélule de 0,25 mg par voie orale une fois par jour.

    Les patients pédiatriques qui débutent leur traitement avec des gélules de 0,25 mg et qui atteignent ensuite un poids stable supérieur à 40 kg doivent poursuivre leur traitement avec des gélules de 0,5 mg.

    Lors du passage d'une dose quotidienne de 0,25 mg à 0,5 mg, il est recommandé de répéter les mêmes mesures de surveillance que celles de l'administration de la première dose.

    Ce médicament peut être pris au cours ou en dehors des repas.

    Des mesures de surveillance identiques à celles de l'administration de la première dose sont recommandées lorsque le traitement est interrompu pendant :

    • 1 jour ou plus au cours des 2 premières semaines de traitement.
    • plus de 7 jours au cours des 3ème et 4ème semaines de traitement.
    • plus de 2 semaines après un mois de traitement.

    Si l'arrêt du traitement est d'une durée inférieure à ce qui est mentionné ci-dessus, le traitement doit être poursuivi en prenant la dose suivante comme prévu (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    -> Populations particulières

    • Insuffisance rénale Ce médicament n'a pas été étudié chez les patients atteints d'insuffisance rénale dans les études pivots sur la sclérose en plaques. Sur la base des études de pharmacologie clinique, aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance rénale légère à sévère.

    • Insuffisance hépatique Ce médicament ne doit pas être administré chez les patients atteints d'insuffisance hépatique sévère (classe C de Child-Pugh) (Cf. rubrique ''Contre-indications''). Bien qu'aucune adaptation posologique ne soit nécessaire chez les patients présentant une insuffisance hépatique légère ou modérée, le traitement doit être instauré avec prudence chez ces patients (Cf. rubriques ''Mises en garde et précautions d'emploi'' et ''Propriétés pharmacocinétiques'').

    • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité de ce médicament chez les enfants âgés de moins de 10 ans n'ont pas encore été établies. Aucune donnée n'est disponible.

    Les données disponibles chez les enfants âgés de 10 à 12 ans sont très limitées (Cf. rubriques ''Mises en garde et précautions d'emploi'', "Effets indésirables" et "Propriétés pharmacodynamiques").

    • Posologie

    Le traitement doit être instauré et supervisé par un médecin expérimenté dans la prise en charge de la sclérose en plaques.

    • Posologie

    La posologie recommandée chez les patients pédiatriques (âgés de 10 ans et plus) dépend du poids corporel :

    • Patients pédiatriques ayant un poids corporel > 40 kg : une gélule de 0,5 mg par voie orale une fois par jour.

    Ce médicament peut être pris au cours ou en dehors des repas.

    Des mesures de surveillance identiques à celles de l'administration de la première dose sont recommandées lorsque le traitement est interrompu pendant :

    • 1 jour ou plus au cours des 2 premières semaines de traitement.
    • plus de 7 jours au cours des 3ème et 4ème semaines de traitement.
    • plus de 2 semaines après un mois de traitement.

    Si l'arrêt du traitement est d'une durée inférieure à ce qui est mentionné ci-dessus, le traitement doit être poursuivi en prenant la dose suivante comme prévu (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    -> Populations particulières

    • Insuffisance rénale Ce médicament n'a pas été étudié chez les patients atteints d'insuffisance rénale dans les études pivots sur la sclérose en plaques. Sur la base des études de pharmacologie clinique, aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance rénale légère à sévère.

    • Insuffisance hépatique Ce médicament ne doit pas être administré chez les patients atteints d'insuffisance hépatique sévère (classe C de Child-Pugh) (Cf. rubrique ''Contre-indications''). Bien qu'aucune adaptation posologique ne soit nécessaire chez les patients présentant une insuffisance hépatique légère ou modérée, le traitement doit être instauré avec prudence chez ces patients (Cf. rubriques ''Mises en garde et précautions d'emploi'' et ''Propriétés pharmacocinétiques'').

    • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité de ce médicament chez les enfants âgés de moins de 10 ans n'ont pas encore été établies. Aucune donnée n'est disponible.

    Les données disponibles chez les enfants âgés de 10 à 12 ans sont très limitées (Cf. rubriques ''Mises en garde et précautions d'emploi'', "Effets indésirables" et "Propriétés pharmacodynamiques").