Givlaari

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    189 mg/mL

  • Formes galéniques

    solution injectable

  • Classe Thérapeutique

Illustration indications

Indications - Quand utiliser givlaari ?

  • Dans les formes aigues

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant a partir de 12 ans

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de givlaari ?

  • Allaitement

  • Enfant

    • Enfant de moins de 12 ans
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite givosiran
  • Mode d'administration particulier

    • Voie intramusculaire
    • Voie intraveineuse
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

    • Asthme

      • Anaphylaxie
    • Autre traitement en cours

      • Trt par med metabolise par cyp2d6
      • Trt par substrat cyp1a2
    • Quel que soit le terrain

    • Terrain allergique

      • Anaphylaxie
    • Asthme

      • Anaphylaxie
    • Autre traitement en cours

      • Trt par med metabolise par cyp2d6
      • Trt par substrat cyp1a2
    • Quel que soit le terrain

    • Terrain allergique

      • Anaphylaxie
    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de givlaari ?

    SEVERE(S)
    • nausee vomissement
    MODERE(S)
    • alat modification
    • anaphylaxie
    • anticorps apparition
    • asat modification
    • asthenie
    • hypercreatininemie
    • insuffisance renale chronique
    MINEUR(S)
    • douleur locale au point dinjection
    • eczema
    • eruption cutanee
    • erytheme
    • prurit
    • reaction locale au point dinjection
    • urticaire
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      GIVLAARI 189 mg/mL, solution injectable

      1 flacon(s) en verre de 1 ml

      • REMBOURSABLE :
      • PRIX :
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de givlaari ?

      Le traitement doit être instauré sous la supervision d'un professionnel de la santé expérimenté dans la prise en charge de la porphyrie.

      • Posologie

      La dose recommandée de givosiran est de 2,5 mg/kg une fois par mois administrée par injection sous-cutanée. La posologie est calculée d'après le poids corporel réel du patient.

      • La dose (en mg) et le volume (en mL) administrés au patient doivent être calculés comme suit : Poids corporel du patient (kg) x dose (2,5 mg / kg) = quantité totale (mg) du médicament à administrer. Quantité totale (mg) divisée par la concentration du flacon (189 mg / mL) = volume total de médicament (mL) à injecter.

      • Oubli de dose En cas d'oubli d'une dose, le traitement doit être administré dès que possible. L'administration doit être reprise à intervalles mensuels après l'administration de la dose oubliée.

      • Modification de la dose en cas d'effets indésirables Chez les patients présentant des élévations des transaminases cliniquement significatives, chez lesquels une amélioration des taux de transaminases a été observée suite à l'interruption de l'administration, le traitement pourra être repris à la dose de 1.25 mg/kg une fois par mois (Cf.rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Effets indésirables").

      • Populations particulières
      • Patients âgés Aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients âgés de > 65 ans (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

      • Insuffisance hépatique Aucun ajustement posologique n'est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance hépatique légère (bilirubine < ou =1× la limite supérieure de la normale (LSN) et aspartateaminotransférase (ASAT) >1×LSN, ou bilirubine >1,0×LSN à 1,5×LSN). Le givosiran n'a pas été étudié chez les patients présentant une insuffisance hépatique modérée ou sévère.

      • Insuffisance rénale Aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance rénale légère, modérée ou sévère (débit de filtration glomérulaire estimé DFGe > ou = 15 à < 90 mL/min/1,73 m²). Ce médicament n'a pas été étudié chez les patients présentant une insuffisance rénale terminale ou sous dialyse (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

      • Population pédiatrique Aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients âgés de > ou = 12 à < 18 ans (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). La sécurité et l'efficacité de ce médicament chez les enfants âgés de moins de 12 ans n'ont pas été établies. Aucune donnée n'est disponible.