Gyno pevaryl (éconazole)

Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser gyno pevaryl ?

  • Traitement par voie locale

  • Dans les formes surinfectees

  • Dans les formes non surinfectees

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de gyno pevaryl ?

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite azathioprine
    • Hypersensibilite azole derives
    • Hypersensibilite benznidazole
    • Hypersensibilite bifonazole
    • Hypersensibilite butoconazole
    • Hypersensibilite clotrimazole
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite derives triazoles
    • Hypersensibilite econazole
    • Hypersensibilite fenticonazole
    • Hypersensibilite fluconazole
    • Hypersensibilite imidazoles
    • Hypersensibilite isavuconazole
    • Hypersensibilite isoconazole
    • Hypersensibilite itraconazole
    • Hypersensibilite ketoconazole
    • Hypersensibilite metronidazole
    • Hypersensibilite miconazole
    • Hypersensibilite nimorazole
    • Hypersensibilite omoconazole
    • Hypersensibilite ornidazole
    • Hypersensibilite oxiconazole
    • Hypersensibilite posaconazole
    • Hypersensibilite secnidazole
    • Hypersensibilite sertaconazole
    • Hypersensibilite sulconazole
    • Hypersensibilite tenonitrozole
    • Hypersensibilite tinidazole
    • Hypersensibilite tioconazole
    • Hypersensibilite voriconazole
  • Porphyrie cutanee

  • Porphyrie hepatique

    • Porphyrie hepatique maladie
  • Utilisation de diaphragme en latex

  • Autre traitement en cours

    • Trt par medicament spermicide
  • Grossesse

    • Grossesse premier trimestre
  • Autre traitement en cours

    • Trt par anticoagulant oral
  • Quel que soit le terrain

  • Autre traitement en cours

    • Trt par anticoagulant oral
  • Quel que soit le terrain

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de gyno pevaryl ?

SEVERE(S)
  • diarrhee
  • nausee vomissement
MINEUR(S)
  • anaphylaxie
  • brulure locale
  • brulure vaginale
  • dermatite
  • desquamation
  • douleur
  • eczema
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • erythrodermie dermatite exfoliative
  • irritation cutanee
  • irritation muqueuse
  • oedeme cutaneomuqueux
  • oedeme de quincke angioedeme
  • oedeme facial
  • prurit
  • prurit vulvaire
  • reaction allergique
  • trouble vulvo vaginal
  • urticaire
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    GYNO PEVARYL LP 150 mg, ovule à libération prolongée

    plaquette(s) thermoformée(s) polyéthylène PVC de 1 ovule(s)

    • REMBOURSABLE : 30%
    • PRIX : 3,13
  • Illustration de la forme galénique

    GYNO PEVARYL 150 mg, ovule

    plaquette(s) thermoformée(s) polyéthylène PVC de 3 ovule(s)

    • REMBOURSABLE : 30%
    • PRIX : 4,61
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de gyno pevaryl ?

    • Posologie

    • Dans la majorité des cas : un ovule le soir au coucher en administration unique
    • Posologie
    • Dans le cas de mycose récidivante ou rebelle supposant des facteurs favorisants, un ovule le soir au coucher et un ovule le lendemain matin.
    • Populations particulières
    • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité n'a pas été démontrée chez les enfants de moins de 16 ans.

    • Sujets âgés Les données sur l'utilisation de ce médicament chez les personnes âgées (> 65 ans) sont insuffisantes.

    • Posologie
    • Dans la majorité des cas Pendant 3 jours consécutifs, 1 ovule le soir au coucher à introduire profondément dans le vagin, de préférence en position allongée.

    • Dans les autres cas En cas de mycose récidivante ou rebelle supposant des facteurs favorisants, une seconde cure de 3 ovules peut être prescrite soit immédiatement après la première cure, soit après un intervalle libre de 10 jours.

    • Populations particulières
    • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité n'a pas été démontrée chez les enfants de moins de 16 ans.

    • Sujets âgés Les données sur l'utilisation de ce médicament chez les personnes âgées (> 65 ans) sont insuffisantes.