Hemangiol (propranolol)

Médicaments à base de propranolol :

Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser hemangiol ?

  • Si autre therapeutique non disponible

  • Dans les formes proliferatives

  • Chez le nourrisson

  • Chez le nouveau-ne

  • Chez le nourrisson

  • Chez l'enfant

  • Chez le nouveau-ne

  • Chez le nourrisson

  • Chez l'enfant

  • Chez le nouveau-ne

  • Chez le nourrisson

  • Chez l'enfant

  • Chez le nouveau-ne

  • Chez le nourrisson

  • Chez l'enfant

  • Chez le nouveau-ne

  • Chez le nourrisson

  • Chez l'enfant

  • Chez le nouveau-ne

  • Chez le nourrisson

  • Chez l'enfant

  • Chez le nouveau-ne

  • Chez le nourrisson

  • Chez l'enfant

  • Chez le nouveau-ne

  • Chez le nourrisson

  • Chez l'enfant

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de hemangiol ?

  • Angor de prinzmetal

  • Ascite

  • Asthme

  • Autre traitement en cours

    • Trt par betabloquant
  • Bloc auriculo-ventriculaire haut degre

  • Bloc sino-auriculaire

  • Bradycardie

  • Bronchopneumopathie chronique obstruct

    • Bpco severe
  • Bronchospasme

    • Bronchospasme antecedent personnel
    • Bronchospasme maladie
  • Choc cardiogenique

  • Cirrhose

    • Hemorragie digestive en cours
  • Dysfonctionnement sinusal

  • Encephalopathie hepatique

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite acebutolol
    • Hypersensibilite alprenolol
    • Hypersensibilite atenolol
    • Hypersensibilite befunolol
    • Hypersensibilite beta bloquants
    • Hypersensibilite betaxolol
    • Hypersensibilite bisoprolol
    • Hypersensibilite carteolol
    • Hypersensibilite carvedilol
    • Hypersensibilite celiprolol
    • Hypersensibilite cicloprolol
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite epanolol
    • Hypersensibilite esmolol
    • Hypersensibilite floctafenine
    • Hypersensibilite labetalol
    • Hypersensibilite levobunolol
    • Hypersensibilite metipranolol
    • Hypersensibilite metoprolol
    • Hypersensibilite nadolol
    • Hypersensibilite nadoxolol
    • Hypersensibilite nebivolol
    • Hypersensibilite oxprenolol
    • Hypersensibilite pdts contraste iodes
    • Hypersensibilite penbutolol
    • Hypersensibilite pindolol
    • Hypersensibilite propranolol
    • Hypersensibilite propyleneglycol derives
    • Hypersensibilite sotalol
    • Hypersensibilite tertatolol
    • Hypersensibilite timolol
  • Hypoglycemie

  • Hypotension arterielle

  • Insuffisance cardiaque

    • Insuff cardiaque non controlee
  • Insuffisance hepatique

  • Insuffisance renale chronique

  • Jeune strict

  • Myasthenie

  • Nourrisson

    • Nourrisson de moins de 5 semaines
    • Nourrisson de plus de 5 mois
  • Nouveau-ne

  • Pheochromocytome

  • Premature

    • Premature age corrige non atteint
  • Raynaud syndrome

  • Terrain allergique

    • Anaphylaxie antecedent personnel
  • Trouble arteriel peripherique

    • Trouble arteriel peripherique severe
  • Allaitement

  • Autre traitement en cours

    • Trt par antiarythmique classe ii
    • Trt par bepridil
    • Trt par diltiazem
    • Trt par fingolimod
    • Trt par verapamil
  • Anesthesie

    • Anesthesie generale
  • Bronchite aigue

  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Exposition a une temperature extreme

  • Hemorragie digestive

  • Insuffisance cardiaque

    • Insuff cardiaque controlee
  • Psoriasis

  • Quel que soit le terrain

  • Anesthesie

    • Anesthesie generale
  • Bronchite aigue

  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Exposition a une temperature extreme

  • Hemorragie digestive

  • Insuffisance cardiaque

    • Insuff cardiaque controlee
  • Psoriasis

  • Quel que soit le terrain

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de hemangiol ?

SEVERE(S)
  • acidose metabolique
  • acidose respiratoire
  • arret cardiaque
  • arret respiratoire
  • arythmie
  • bloc auriculo ventriculaire
  • bloc sino auriculaire
  • bradycardie
  • bronchiolite
  • bronchite
  • bronchospasme asthme
  • choc cardiogenique
  • collapsus cardiovasculaire
  • coma
  • conduction trouble
  • congestion nasale
  • conscience trouble
  • crampe musculaire
  • depression respiratoire
  • dyspnee
  • electrocardiogramme modification
  • extrasystole
  • fibrillation ventriculaire
  • fibrose pulmonaire
  • fibrose retroperitoneale
  • hyperglycemie
  • hyperkaliemie
  • hypertension arterielle
  • hypertension portale
  • hypocalcemie
  • hypoglycemie
  • hypokaliemie
  • hypothermie
  • hypoxemie
  • hypoxie
  • infection des voies respiratoires
  • infiltrat pulmonaire
  • insuffisance cardiaque
  • insuffisance cardiaque congestive
  • insuffisance renale aigue
  • insuffisance respiratoire
  • mediastinite
  • myasthenie
  • mydriase
  • oedeme pulmonaire
  • pneumonie
  • pneumopathie
  • pneumopathie interstitielle diffuse
  • rales bronchiques
  • rhabdomyolyse
  • rhinite
  • sifflement pulmonaire
  • tachycardie
  • torsade de pointe
  • toux
  • tremblement
  • vasodilatation peripherique
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • accident vasculaire cerebral
  • acuite visuelle modification
  • agranulocytose
  • alat modification
  • anemie
  • angor
  • anorexie
  • anticorps apparition
  • arthralgie
  • arthropathie
  • asat modification
  • atteinte hepatique
  • bilirubine modification
  • cardiomyopathie
  • cholestase
  • chondrite
  • claudication intermittente
  • conjonctive ulcere
  • conjonctivite
  • cornee erosion amincissement cornee
  • creatine kinase modification
  • cyanose
  • cytolyse hepatique
  • deces mortalite
  • depression myocardique
  • diabete
  • douleur des extremites
  • douleur oculaire
  • douleur oppression thoracique
  • douleur osseuse
  • douleur scapulaire
  • eosinophilie
  • faiblesse musculaire
  • fibrillation auriculaire
  • fibrose dermique
  • gamma gt modification
  • gangrene
  • gene oculaire
  • glycosurie
  • goutte
  • hematocrite modification
  • hemoglobine modification
  • hepatite
  • hyperammoniemie
  • hypercholesterolemie
  • hyperlipidemie
  • hypertension pulmonaire
  • hypertriglyceridemie
  • hyperuricemie
  • hypervolemie
  • hypotension arterielle
  • hypotension arterielle orthostatique
  • ictere
  • infarctus du myocarde
  • inflammation de la muqueuse
  • insuffisance hepatique
  • irritation oculaire
  • ischemie
  • keratite
  • keratopathie
  • lactico deshydrogenase modification
  • larmoiement
  • leucopenie
  • lipoproteines modification
  • muqueuse ulcere
  • myalgie
  • myopathie
  • neutropenie
  • oedeme des membres inferieurs
  • oedeme peripherique
  • oreille trouble
  • otite
  • otorrhee
  • paleur
  • paleur des extremites
  • palpitations
  • peritonite
  • phosphatase alcaline modification
  • pleuresie
  • prise ponderale
  • raynaud syndrome
  • refroidissement des extremites
  • retention hydrique
  • secheresse oculaire
  • spasme coronaire
  • syndrome de sevrage
  • syndrome lupique
  • thrombocytopenie
  • thrombopathie
  • trouble cutaneo muqueux
  • trouble vasculaire peripherique
  • ulcere nasal
  • vasoconstriction cutanee
  • vasoconstriction peripherique
  • vision alteration
  • xerosis
MODERE(S)
  • alopecie
  • vision floue
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • asthenie
  • bouffee vasomotrice
  • depigmentation
  • dermatite
  • douleur
  • dysgueusie
  • eczema
  • erection trouble
  • eruption cutanee
  • eruption maculo papuleuse
  • erytheme
  • erytheme polymorphe
  • exantheme
  • fievre
  • flush
  • frisson
  • hypersudation
  • impuissance
  • la peyronie maladie
  • lethargie
  • libido trouble
  • lichen
  • lyell syndrome necrolyse epidermique toxique net
  • manifestation cutanee
  • necrose cutanee
  • oedeme
  • oedeme de quincke angioedeme
  • phlyctene vesicule
  • photosensibilisation medicamenteuse
  • prurit
  • psoriasis
  • purpura
  • reaction allergique
  • stevens johnson syndrome
  • trouble sexuel
  • urticaire
  • vertige etourdissement
MINEUR(S)
  • acouphene bourdonnement doreille
  • agitation
  • amnesie
  • anxiete
  • appetit perte
  • cauchemar
  • cephalee
  • concentration alteration
  • concentration baisse
  • confusion mentale
  • constipation
  • convulsion
  • depression
  • diarrhee
  • douleur abdominale
  • dysarthrie parole difficulte
  • dyspepsie
  • flatulence meteorisme
  • gastralgie
  • haleine modification halitose
  • hallucination
  • humeur trouble
  • hypoacousie surdite
  • insomnie
  • irritabilite
  • malaise lipothymie
  • memoire trouble
  • nausee vomissement
  • nervosite
  • paresthesie
  • personnalite trouble
  • psychose
  • secheresse buccale
  • sialorrhee
  • sommeil trouble
  • somnolence diurne
  • syncope
  • trouble cognitif
  • vigilance trouble
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    HEMANGIOL 3,75 mg/ml, solution buvable

    1 flacon(s) en verre brun avec fermeture de sécurité enfant de 120 ml avec seringue(s) pour administration orale

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 179,02
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de hemangiol ?

    Le traitement doit être instauré par un médecin expérimenté dans le diagnostic, le traitement et la prise en charge des hémangiomes infantiles, dans un environnement clinique contrôlé dans lequel des installations adéquates pour la prise en charge des réactions indésirables, y compris celles nécessitant des mesures d'urgence, sont disponibles.

    • Posologie

    La posologie est exprimée en propranolol base. La dose initiale recommandée est de 1 mg/kg/jour, répartie en deux prises séparées de 0,5 mg/kg. Il est recommandé d'augmenter la dose jusqu'à la dose thérapeutique, sous surveillance médicale, de la manière suivante : 1 mg/kg/jour pendant 1 semaine, puis 2 mg/kg/jour pendant 1 semaine, puis 3 mg/kg/jour en dose d'entretien. La dose thérapeutique est de 3 mg/kg/jour, administrée en 2 prises séparées de 1,5 mg/kg, le matin et en fin d'après-midi, avec un intervalle d'au moins 9 heures entre deux prises. Le médicament doit être pris pendant ou juste après un repas pour éviter le risque d'hypoglycémie. Si l'enfant ne mange pas ou vomit, il est recommandé de ne pas administrer la dose. Si l'enfant recrache une dose ou ne prend pas tout le médicament, il convient de ne pas lui administrer une autre dose et d'attendre la dose suivante prévue.

    Au cours de la phase de titration, chaque augmentation posologique doit être réalisée sous surveillance médicale dans les mêmes conditions que pour l'administration de la dose initiale. Après la phase de titration, la dose sera réajustée par le médecin en fonction de l'évolution du poids de l'enfant.

    Une surveillance clinique de l'état de l'enfant et un réajustement de la posologie doivent être effectués au moins une fois par mois.

    • Durée du traitement

    Ce médicament doit être administré pendant une période de 6 mois. L'arrêt du traitement ne nécessite pas de diminution progressive de la dose. Chez la minorité de patients qui présentent une rechute des symptômes après l'arrêt du traitement, celui-ci peut être réintroduit dans les mêmes conditions avec une réponse satisfaisante.

    • Populations particulières

    En l'absence de données d'efficacité clinique et de sécurité, ce médicament ne doit pas être utilisé chez l'enfant âgé de moins de 5 semaines. Il n'y a pas de données d'efficacité et de sécurité dans les essais cliniques menés avec ce médicament permettant de recommander l'instauration d'un traitement par ce médicament chez l'enfant âgé de plus de 5 mois.

    • Enfants insuffisants hépatiques ou rénaux

    En l'absence de données, l'administration du produit n'est pas recommandée chez l'enfant insuffisant hépatique ou rénal (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    La posologie est exprimée en propranolol base. La dose initiale recommandée est au minimum de 0,5 mg/kg/jour, répartie en 2 à 3 prises quotidiennes.

    Au cours de la phase de titration, chaque augmentation posologique doit être réalisée sous surveillance médicale dans les mêmes conditions que pour l'administration de la dose initiale. Après la phase de titration, la dose sera réajustée par le médecin en fonction de l'évolution du poids de l'enfant.

    Il est recommandé d'augmenter la dose jusqu'à l'atteinte de la réponse thérapeutique attendue, sous surveillance médicale, par paliers de 24 heures au minimum.

    La dose maximale recommandée est de 3 mg/kg/jour.

    Si l'enfant ne mange pas ou vomit, il est recommandé de ne pas administrer la dose. Si l'enfant recrache une dose ou ne prend pas tout le médicament, il convient de ne pas lui administrer une autre dose et d'attendre la dose suivante prévue.

    Réf. : ANSM, recommandation temporaire d'utilisation, février 2016