Informations générales

Indications

Contre-indications

Interactions

Effets indésirables

Liste des médicaments

Posologie

Heparine calcique (heparine calcique)

Médicaments à base de heparine calcique :

Heparine calcique (heparine calcique)

Informations générales

Indications

  • Traitement curatif

  • Dans les formes constituees

  • Dans la phase aigue

  • Chez l'adulte

  • Traitement curatif

  • Dans la phase aigue

  • Chez l'adulte

  • Traitement curatif

  • Dans la phase aigue

  • En cas d'infarctus avec onde q

  • En cas d'infarctus sans onde q

  • Chez l'adulte

  • Traitement curatif

  • Dans la phase aigue

  • Chez l'adulte

  • Traitement curatif

  • Chez l'adulte

  • Traitement preventif

  • En cas d'insuffisance renale chronique

  • En cas d'intervention chirurgicale

  • Chez patient alite pour affection aigue

  • Chez l'adulte

Contre-indications

Contre-indication absolue

Utilisation déconseillée

Précautions d'emploi

Mise en garde

  • Anesthesie

    • Anesthesie peridurale
    • Rachianesthesie
  • Hemorragie cerebrale

    • Hemorragie cerebrale en cours
  • Maladie hemorragique

    • Maladie hemorragique constitutionnelle
  • Syndrome hemorragique

  • Terrain hemorragique

  • Thrombopenie

    • Thrombopenie antecedent personnel
    • Thrombopenie induite heparine type ii
    • Trt par hbpm
    • Trt par heparine
  • Trouble de l'hemostase

  • Accident vasculaire cerebral

    • Accident vascul cerebral en cours
    • Accident vascul cerebral ischemique
    • Accident vascul cerebral recent
  • Autre traitement en cours

    • Trt par ains
    • Trt par aspirine
    • Trt par dextran
  • Endocardite

    • Endocardite infectieuse aigue
  • Hemorragie cerebrale

    • Hemorragie cerebrale recente
  • Hypertension arterielle

    • Hypertension arterielle non controlee
  • Acidose

    • Acidose metabolique
  • Autre traitement en cours

    • Trt par ains
    • Trt par hyperkaliemiant
    • Trt par inhibiteur enzyme conversion
  • Chorioretinopathie

  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Exposition a une temperature extreme

  • Hyperkaliemie

  • Insuffisance renale chronique

  • Neurochirurgie

  • Pathologie oculaire vasculaire

  • Ponction

    • Ponction lombaire
  • Quel que soit le terrain

  • Thrombopenie

  • Ulcere gastroduodenal

    • Ulcere gastroduodenal atcd personnel
  • Anesthesie

    • Anesthesie locoregionale
    • Anesthesie peridurale
    • Rachianesthesie
  • Quel que soit le terrain

Interactions

Précautions d'emploi

Mise en garde

Pas de résultat

Il n'existe aucune interaction pour ce médicament.

Effets indésirables

Fréquents

Rares

Fréquence indéterminée

fréquent (> 1%)
  • alat modification
  • alopecie
  • asat modification
  • atteinte hepatique
  • calcification
  • cephalee
  • cholestase
  • douleur locale au point dinjection
  • erytheme
  • gamma gt modification
  • hemarthrose
  • hematemese
  • hematome
  • hemorragie cerebrale
  • hemorragie retroperitoneale
  • hyperkaliemie
  • induration
  • necrose cutanee
  • oedeme
  • paralysie
  • prurit
  • purpura
  • reaction inflammatoire
  • reaction locale au point dinjection
  • saignement hemorragie
  • temps cephaline activee modification
  • thrombocytopenie
  • thrombophlebite
  • thrombose arterielle
  • thrombose veineuse
  • toxidermie bulleuse pemphigus
  • urticaire
rare (< 1%)
  • acidose metabolique
  • anaphylaxie
  • bronchospasme asthme
  • choc anaphylactique
  • conjonctivite
  • cyanose
  • douleur oppression thoracique
  • dyspnee
  • eosinophilie
  • eruption cutanee
  • fievre
  • fracture osseuse
  • frisson
  • hypoaldosteronisme secondaire
  • oedeme de quincke angioedeme
  • osteoporose
  • priapisme
  • reaction allergique
  • rhinite
  • tachypnee
  • vascularite
Aucun résultat à afficher

Liste des présentations disponibles

  • HEPARINE CALCIQUE PANPHARMA 25 000 UI/mL, solution injectable (S.C.)

    50 ampoule(s) de 0,5 ml

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
  • HEPARINE CALCIQUE PANPHARMA 25 000 UI/mL, solution injectable en seringue pré-remplie (S.C.)

    10 seringue(s) préremplie(s) de 0,2 ml

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :

    Posologie

    La concentration de cette héparine est de 25000 UI/ml. Toutes les héparines n'étant pas à la même concentration, les prescriptions doivent être rédigées en UI.

    • Traitement curatif

    • Schéma posologique

    Cette héparine doit être administrée par voie sous-cutanée. On peut administrer en même temps que la première injection sous-cutanée, un bolus de 50 à 100 UI/kg d'héparine IV, par voie intraveineuse directe, pour atteindre dès le début du traitement une héparinémie efficace. La dose initiale est de 500 UI/kg par 24 heures par voie sous-cutanée, répartie en 2 (toutes les 12 heures) ou 3 (toutes les 8 heures) injections par jour, en fonction du volume à injecter. En effet, l'injection par voie sous-cutanée d'une quantité supérieur à 15000 UI (soit 0,6 ml) pourrait diminuer la résorption de l'héparine. La dose d'héparine doit être ensuite adaptée en fonction des résultats du contrôle biologique.

    • Surveillance biologique

    Elle doit être au minimum quotidienne, le premier prélèvement doit avoir lieu exactement entre les 2 premières injections (soit 6 ou 4 heures après la première, selon que 2 ou 3 injections sont prévues dans la journée). Un prélèvement doit être effectué après chaque modification de dose. On peut utiliser en fonction des cas : - le temps de céphaline activé (TCA) qui doit se situer entre 1 fois et demie et 3 fois le témoin selon la sensibilité du réactif utilisé (à définir par le laboratoire), - l'activité anti-Xa (héparinémie), qui est un test spécifique. Elle doit se situer entre 0,2 et 0,6 UI/ml. Ce test sera préféré en cas d'anomalies du TCA préexistantes, chez les malades de réanimation et en cas de syndrome inflammatoire marqué.

    • Relais de l'héparine par les anticoagulants oraux (AVK)

    Chaque fois que cela est possible, les AVK seront introduites entre le premier et le troisième jour de traitement, de façon à ce que la durée totale de l'héparinothérapie n'excède pas 7 à 10 jours. En raison du temps de latence précédant le plein effet de l'AVK utilisé, l'héparine ne sera interrompue que lorsque l'INR sera 2 jours consécutifs dans la zone thérapeutique souhaitable. Celle-ci est variable selon la pathologie traitée. Pendant cette période, la surveillance du TCA sera particulièrement attentive pour éviter un risque hémorragique.