Heparine choay (héparine)

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Heparine

  • Dosages

    25 000 UI/5 ml5000 UI/1 ml

  • Formes galéniques

    solution injectable

  • Classe Thérapeutique

    B01AB - GROUPE DE L'HEPARINE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser heparine choay ?

  • Traitement curatif

  • Dans les formes constituees

  • Dans la phase aigue

  • Traitement curatif

  • Dans la phase aigue

  • Traitement curatif

  • En cas d'infarctus avec onde q

  • En cas d'infarctus sans onde q

  • Dans la phase aigue

  • Traitement curatif

  • Dans la phase aigue

  • Traitement curatif

  • Traitement curatif

  • Traitement preventif

  • En cas de cardiopathie emboligene

  • En cas de therapeutique endovasculaire

  • En cas de chir vasculaire arterielle

  • Traitement preventif

  • Traitement preventif

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de heparine choay ?

  • Anesthesie

    • Anesthesie peridurale
    • Rachianesthesie
  • Enfant

    • Enfant de moins de 3 ans
  • Hemorragie cerebrale

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite alcool benzylique
    • Hypersensibilite heparine
  • Maladie hemorragique

    • Maladie hemorragique constitutionnelle
  • Mode d'administration particulier

    • Voie intramusculaire
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Premature

  • Syndrome hemorragique

  • Terrain hemorragique

  • Thrombopenie

    • Thrombopenie antecedent personnel
    • Thrombopenie induite heparine type ii
    • Trt par hbpm
    • Trt par heparine
  • Trouble de l'hemostase

  • Accident vasculaire cerebral

    • Accident vascul cerebral en cours
    • Accident vascul cerebral ischemique
    • Accident vascul cerebral recent
  • Allaitement

  • Autre traitement en cours

    • Trt par ains
    • Trt par aspirine
    • Trt par dextran
  • Endocardite

    • Endocardite infectieuse aigue
  • Grossesse

  • Hypertension arterielle

    • Hypertension arterielle non controlee
  • Acidose

    • Acidose metabolique
  • Autre traitement en cours

    • Trt par ains
    • Trt par hyperkaliemiant
    • Trt par inhibiteur enzyme conversion
  • Chorioretinopathie

  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Hyperkaliemie

  • Insuffisance renale chronique

  • Neurochirurgie

  • Pathologie oculaire vasculaire

  • Ponction

    • Ponction lombaire
  • Quel que soit le terrain

  • Regime hyposode strict

  • Thrombopenie

  • Ulcere gastroduodenal

    • Ulcere gastroduodenal atcd personnel
  • Diabete autre

  • Diabete type ii

  • Quel que soit le terrain

  • Regime hyposode strict

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de heparine choay ?

SEVERE(S)
  • acidose metabolique
  • hyperkaliemie
  • hypoaldosteronisme secondaire
  • priapisme
  • thrombocytopenie
  • thrombophlebite
  • thrombose arterielle
  • thrombose veineuse
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • alopecie
  • anaphylaxie
  • bronchospasme asthme
  • calcification
  • choc anaphylactique
  • conjonctivite
  • cyanose
  • douleur locale au point dinjection
  • douleur oppression thoracique
  • dyspnee
  • eosinophilie
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • fievre
  • fracture osseuse
  • frisson
  • hematome
  • hemorragie cerebrale
  • hemorragie retroperitoneale
  • induration
  • necrose cutanee
  • oedeme
  • oedeme de quincke angioedeme
  • osteoporose
  • paralysie
  • prurit
  • purpura
  • reaction allergique
  • reaction inflammatoire
  • reaction locale au point dinjection
  • rhinite
  • saignement hemorragie
  • tachypnee
  • temps cephaline activee modification
  • toxidermie bulleuse pemphigus
  • urticaire
  • vascularite
MODERE(S)
  • alat modification
  • asat modification
  • atteinte hepatique
  • cephalee
  • cholestase
  • gamma gt modification
  • hemarthrose
  • hematemese
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    HEPARINE CHOAY 25 000 UI/5 ml, solution injectable

    1 flacon(s) en verre de 5 ml

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 4,32
  • Illustration de la forme galénique

    HEPARINE CHOAY 5000 UI/1 ml, solution injectable IV

    50 ampoule(s) en verre de 1 ml

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de heparine choay ?

    • Posologie

    La concentration de cette héparine est de 5 000 UI/ml. Toutes les héparines n'étant pas à la même concentration, les prescriptions doivent être rédigées en U.I.

    -> En traitement curatif

    • Le schéma posologique est le suivant :

    . schéma posologique recommandé hors coagulopathie

    L'héparine doit être administrée en injection continue avec une seringue électrique.

    On peut administrer auparavant un bolus de 50 UI/kg par voie intraveineuse directe pour atteindre dès le début du traitement une héparinémie efficace.

    La dose journalière doit être répartie dans au moins deux seringues par jour. La dose initiale est de 20 UI/kg/heure.

    La dose d'héparine sera ensuite adaptée en fonction des résultats du contrôle biologique.

    • Surveillance biologique

    Elle doit être au minimum quotidienne. Le premier prélèvement doit avoir lieu 6 heures après le début du traitement. Un prélèvement doit être effectué 4 à 6 heures après chaque modification de dose.

    On peut utiliser en fonction des cas :

    . le temps de céphaline activé (TCA) qui doit se situer entre 1 fois et demie et trois fois le témoin selon la sensibilité du réactif utilisé (à définir par le laboratoire),

    . l'activité anti-Xa (héparinémie), qui est un test spécifique. Elle doit se situer entre 0,2 et 0,6 UI/ml. Ce test sera préféré quand il existe des anomalies du TCA préexistantes, chez les malades de réanimation et en cas de syndrome inflammatoire marqué.

    • Relais de l'héparine par les anticoagulants oraux

    Chaque fois que cela est possible, les AVK seront introduites entre le premier et le troisième jour de traitement, de façon à ce que la durée totale de l'héparinothérapie n'excède pas 7 à 10 jours.

    En raison du temps de latence précédant le plein effet de l'antivitamine K utilisé, l'héparine ne sera interrompue que lorsque l'INR sera 2 jours consécutifs dans la zone thérapeutique souhaitable. Celle-ci est variable selon la pathologie traitée.

    Pendant cette période, la surveillance du TCA sera particulièrement attentive pour éviter un risque d'hémorragie.

    • Posologie

    La concentration de cette héparine est de 5 000 UI/ml. Toutes les héparines n'étant pas à la même concentration, les prescriptions doivent être rédigées en U.I.

    -> En traitement curatif

    • Le schéma posologique est le suivant :

    . coagulopathies

    La dose administrée est généralement inférieure en raison du risque hémorragique.

    • Surveillance biologique

    Elle doit être au minimum quotidienne. Le premier prélèvement doit avoir lieu 6 heures après le début du traitement. Un prélèvement doit être effectué 4 à 6 heures après chaque modification de dose.

    On peut utiliser en fonction des cas :

    . le temps de céphaline activé (TCA) qui doit se situer entre 1 fois et demie et trois fois le témoin selon la sensibilité du réactif utilisé (à définir par le laboratoire),

    . l'activité anti-Xa (héparinémie), qui est un test spécifique. Elle doit se situer entre 0,2 et 0,6 UI/ml. Ce test sera préféré quand il existe des anomalies du TCA préexistantes, chez les malades de réanimation et en cas de syndrome inflammatoire marqué.

    • Relais de l'héparine par les anticoagulants oraux

    Chaque fois que cela est possible, les AVK seront introduites entre le premier et le troisième jour de traitement, de façon à ce que la durée totale de l'héparinothérapie n'excède pas 7 à 10 jours.

    En raison du temps de latence précédant le plein effet de l'antivitamine K utilisé, l'héparine ne sera interrompue que lorsque l'INR sera 2 jours consécutifs dans la zone thérapeutique souhaitable. Celle-ci est variable selon la pathologie traitée.

    Pendant cette période, la surveillance du TCA sera particulièrement attentive pour éviter un risque d'hémorragie.

    • Posologie

    La concentration de cette héparine est de 5 000 UI/ml. Toutes les héparines n'étant pas à la même concentration, les prescriptions doivent être rédigées en U.I.

    -> En prévention des accidents thromboemboliques artériels en cas de cardiopathie emboligène

    • Le schéma posologique est le suivant :

    . schéma posologique recommandé hors coagulopathie

    L'héparine doit être administrée en injection continue avec une seringue électrique.

    On peut administrer auparavant un bolus de 50 UI/kg par voie intraveineuse directe pour atteindre dès le début du traitement une héparinémie efficace.

    La dose journalière doit être répartie dans au moins deux seringues par jour. La dose initiale est de 20 UI/kg/heure.

    La dose d'héparine sera ensuite adaptée en fonction des résultats du contrôle biologique.

    • Surveillance biologique

    Elle doit être au minimum quotidienne. Le premier prélèvement doit avoir lieu 6 heures après le début du traitement. Un prélèvement doit être effectué 4 à 6 heures après chaque modification de dose.

    On peut utiliser en fonction des cas :

    . le temps de céphaline activé (TCA) qui doit se situer entre 1 fois et demie et trois fois le témoin selon la sensibilité du réactif utilisé (à définir par le laboratoire),

    . l'activité anti-Xa (héparinémie), qui est un test spécifique. Elle doit se situer entre 0,2 et 0,6 UI/ml. Ce test sera préféré quand il existe des anomalies du TCA préexistantes, chez les malades de réanimation et en cas de syndrome inflammatoire marqué.

    • Relais de l'héparine par les anticoagulants oraux

    Chaque fois que cela est possible, les AVK seront introduites entre le premier et le troisième jour de traitement, de façon à ce que la durée totale de l'héparinothérapie n'excède pas 7 à 10 jours.

    En raison du temps de latence précédant le plein effet de l'antivitamine K utilisé, l'héparine ne sera interrompue que lorsque l'INR sera 2 jours consécutifs dans la zone thérapeutique souhaitable. Celle-ci est variable selon la pathologie traitée.

    Pendant cette période, la surveillance du TCA sera particulièrement attentive pour éviter un risque d'hémorragie.

    • Posologie

    La concentration de cette héparine est de 5 000 UI/ml. Toutes les héparines n'étant pas à la même concentration, les prescriptions doivent être rédigées en U.I.

    -> Prévention des accidents thromboemboliques artériels en cas de thérapeutique endovasculaire et de chirurgie vasculaire artérielle et prévention de la coagulation dans les circuits de circulation extra-corporelle et d'épuration extra rénale

    Dans ces situations, la posologie et la surveillance biologique seront déterminées en fonction de chaque situation clinique.