Hepcludex

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    2 mg

  • Formes galéniques

    poudre pour solution injectable

  • Classe Thérapeutique

Illustration indications

Indications - Quand utiliser hepcludex ?

  • Dans les formes compensees

  • Chez l'adulte a partir de 18 ans

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de hepcludex ?

  • Adulte jeune (15-17 ans)

    • Adulte de moins de 18 ans
  • Allaitement

  • Enfant

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite bulevirtide
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Cirrhose

    • Cirrhose decompensee
  • Femme en age de procreer

  • Hepatite

    • Hepatite b chronique active
    • Hepatite b chronique latente
    • Hepatite c aigue
    • Hepatite c chronique
  • Infection vih

  • Insuffisance renale chronique

  • Partenaire : femme en age de procreer

  • Quel que soit le terrain

  • Femme en age de procreer

  • Hepatite

    • Hepatite b chronique active
    • Hepatite b chronique latente
    • Hepatite c aigue
    • Hepatite c chronique
  • Infection vih

  • Insuffisance renale chronique

  • Partenaire : femme en age de procreer

  • Quel que soit le terrain

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de hepcludex ?

SEVERE(S)
  • sans info sur effets surdosage
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • acides sels biliaires augmentation
  • alat modification
  • anemie
  • arthralgie
  • asat modification
  • asthenie
  • atteinte hepatique
  • bilirubine modification
  • cephalee
  • coagulation trouble
  • crampe musculaire
  • dermatite
  • eosinophilie
  • gamma gt modification
  • hematome
  • hepatite
  • inflammation locale au point dinjection
  • leucopenie
  • lymphopenie
  • myoclonie
  • neutropenie
  • reaction locale au point dinjection
  • reticulocytopenie
  • somnolence diurne
  • syndrome grippal
  • tachycardie
  • taux prothrombine modification
  • temps prothrombine modification
  • thrombocytopenie
  • vertige etourdissement
MODERE(S)
  • distension abdominale
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • hematurie
  • hyperamylasemie
  • hypercreatininemie
  • hyperlipasemie
  • hypersudation
  • nausee vomissement
  • prurit
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    HEPCLUDEX 2 mg, poudre pour solution injectable

    30 flacon(s) en verre

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de hepcludex ?

    Le traitement ne doit être initié que par un médecin expérimenté dans le traitement de patients présentant une infection par VHD.

    Le bulévirtide doit être administré à la dose de 2 mg une fois par jour (toutes les 24 h +/- 4 heures) par injection sous-cutanée, en monothérapie ou en co-administration avec un analogue nucléosidique/nucléotidique pour le traitement d'une infection sous-jacente par le VHB.

    Pour la co-administration avec des analogues nucléosidiques/nucléotidiques pour le traitement d'une infection par le VHB, reportez-vous à la rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi".

    • Durée d'utilisation La durée optimale du traitement n'est pas connue. Tant que le traitement est associé à un bénéfice clinique, il doit être poursuivi.

    L'interruption du traitement devrait être envisagée en cas de séroconversion HBsAg prolongée (6 mois) ou en cas de perte de réponse virologique et biochimique.

    • Doses oubliées Si une injection a été omise et que moins de 4 heures se sont écoulées depuis l'heure prévue, l'injection doit être réalisée au plus vite. L'heure de l'injection suivante ne sera pas calculée à partir de l'heure de l'injection "de secours", mais conformément au calendrier d'injection établi précédemment. Il convient donc de revenir au schéma habituel d'administration, à l'heure fixée le lendemain.

    Si une injection a été omise et que plus de 4 heures se sont écoulées depuis l'heure prévue, ne pas administrer la dose omise.

    L'injection suivante aura lieu selon le calendrier habituel (injection de la dose prescrite sans la doubler), à l'heure fixée le lendemain.

    Si l'injection a été réalisée par erreur plus de 4 heures après l'heure programmée, l'administration suivante doit avoir lieu selon la manière habituelle (c'est-à-dire conformément au calendrier initial).

    • Populations spécifiques
    • Personnes âgées Aucune donnée n'est disponible chez les patients âgés de > 65 ans.

    • Insuffisance rénale Aucune étude n'a été conduite avec le bulévirtide chez les patients présentant une insuffisance rénale. La fonction rénale doit être attentivement surveillée. Une élévation des sels biliaires peut se produire sous traitement. Compte tenu de l'excrétion rénale des sels biliaires, l'élévation des sels biliaires peut être plus importante chez les patients présentant une insuffisance rénale.

    • Insuffisance hépatique Aucun ajustement posologique n'est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance hépatique légère (classe A de Child-Pugh-Turcotte). La sécurité et l'efficacité du bulévirtide chez les patients ayant une cirrhose décompensée n'ont pas été établies (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité du bulévirtide chez les patients âgés de moins de 18 ans n'ont pas été établies. Aucune donnée n'est disponible.