Hexastat (altrétamine)

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    N/A

  • Formes galéniques

    gélule

  • Classe Thérapeutique

    L01XX - AUTRES ANTINEOPLASIQUES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser hexastat ?

  • Traitement de deuxieme intention

  • Monochimiotherapie

  • Polychimiotherapie

  • Traitement de deuxieme intention

  • Monochimiotherapie

  • Polychimiotherapie

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de hexastat ?

  • Allaitement

  • Allergie alimentaire

    • Allergie au ble
  • Autre traitement en cours

    • Trt par fosphenytoine
    • Trt par phenytoine
    • Trt par vaccin antiamarile
  • Enfant

    • Enfant de moins de 6 ans
  • Grossesse

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite altretamine
    • Hypersensibilite amidon de ble/gluten
  • Maladie coeliaque/intolerance au gluten

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Vaccination

    • Vaccination amarile
  • Anomalie metabolisme galactose

  • Deficit en lactase

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Enfant

    • Enfant de plus de 6 ans
  • Neutropenie

  • Quel que soit le terrain

  • Thrombopenie

  • Enfant

    • Enfant de plus de 6 ans
  • Neutropenie

  • Quel que soit le terrain

  • Thrombopenie

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de hexastat ?

SEVERE(S)
  • agitation
  • areflexie
  • asthenie
  • atteinte cardiovasculaire
  • atteinte hepatique
  • augmentation du risque infectieux
  • bacteriemie
  • bronchite
  • bursite
  • cancer vessie
  • candidose
  • candidose gastro intestinale
  • candidose vaginale
  • cellulite
  • confusion mentale
  • depression
  • effet immunosuppresseur
  • encephalite
  • endocardite
  • faiblesse musculaire
  • fasciite
  • fievre
  • folliculite
  • frisson
  • furonculose
  • gangrene
  • hallucination
  • hepatite
  • infection a herpes virus
  • infection bacterienne
  • infection cutanee
  • infection des voies respiratoires
  • infection fongique mycose
  • infection pulmonaire
  • infection urinaire
  • infection virale
  • ischemie myocardique
  • lethargie
  • lymphome
  • lyse tumorale syndrome
  • malaise lipothymie
  • meningite
  • meningite infectieuse
  • myalgie
  • neuropathie peripherique
  • nevralgie
  • orgelet
  • paresthesie
  • peritonite
  • pharyngite
  • pneumonie
  • pneumopathie
  • pneumopathie interstitielle diffuse
  • pustulose
  • rhinite
  • sepsis choc septique
  • septicemie
  • sinusite
  • somnolence diurne
  • syncope
  • syndrome grippal
  • syndrome myeloproliferatif
  • toux
  • tumeur maligne
  • verrue
  • vertige etourdissement
  • zona
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • amenorrhee
  • avortement spontane
  • azoospermie
  • cycle menstruel irregulier
  • douleur mammaire
  • douleur pelvienne
  • douleur testiculaire
  • dysovulation
  • epididymite
  • erection trouble
  • estrogene modification
  • gynecomastie
  • hemorragie uro genitale
  • hypersecretion vaginale
  • impuissance
  • inflammation de la muqueuse
  • insuffisance ovarienne
  • libido trouble
  • menometrorragie
  • menorragie
  • mort foetale
  • oligospermie
  • prostatite
  • saignement vaginal
  • sterilite secondaire
  • teratogenicite
  • testicule modification de la taille
  • testosterone modification
  • ulceration vaginale
  • ulceration vulvaire
  • vaginite
MODERE(S)
  • acidose metabolique
  • alcalose metabolique
  • amaigrissement
  • anorexie
  • appetit perte
  • ascite
  • atteinte renale
  • colite
  • colite pseudomembraneuse
  • constipation
  • cystite
  • deshydratation
  • diarrhee
  • distension abdominale
  • douleur abdominale
  • douleur anale
  • dysgueusie
  • dyspepsie
  • dysphagie deglutition difficulte
  • enterite
  • gastrite
  • hematemese
  • hemorragie digestive
  • hoquet
  • hydroelectrolytique trouble
  • hypercreatininemie
  • hyperglycemie
  • hypoglycemie
  • hypokaliemie
  • hypomagnesemie
  • hyponatremie
  • hypophosphoremie hypophosphatemie
  • hypoplasie dentaire
  • ileus paralytique
  • incontinence fecale
  • ischemie
  • mucite
  • nausee vomissement
  • occlusion intestinale
  • oesophagite
  • perforation digestive
  • rectorragie
  • reflux gastro oesophagien
  • secheresse buccale
  • stomatite
  • ulceration gastrique
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • alopecie
MINEUR(S)
  • agranulocytose
  • anemie
  • anemie hemolytique
  • aplasie medullaire
  • civd coag intravascul disseminee
  • dysplasie
  • eczema
  • eosinophilie
  • epistaxis
  • eruption cutanee
  • hematocrite modification
  • hematurie
  • hemoglobine modification
  • hemolyse
  • hypoplasie medullaire
  • leucemie aigue
  • leucopenie
  • lithiase biliaire
  • lymphopenie
  • neutropenie
  • pancytopenie
  • petechies
  • proteine c reactive augmentation
  • prurit
  • purpura
  • saignement hemorragie
  • syndrome hemolytique et uremique
  • thrombocytopenie
  • trouble hematologique
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    HEXASTAT, gélule

    plaquette(s) thermoformée(s) aluminium PVC PVDC de 25 gélule(s)

    • REMBOURSABLE : 100%
    • PRIX : 19,02
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de hexastat ?

    La dose totale quotidienne doit être répartie en 2 à 3 prises données après les repas et avant le coucher. En fonction de l'indication de l'état du malade et des renseignements fournis par la surveillance hématologique et clinique, les posologies moyennes sont les suivantes:

    En monothérapie, la dose habituelle est de 260 mg/m2 par jour, pendant 14 à 21 jours consécutifs. A répéter tous les 28 jours.

    • Population pédiatrique Sans objet.

    La dose totale quotidienne doit être répartie en 2 à 3 prises données après les repas et avant le coucher. En fonction de l'indication de l'état du malade et des renseignements fournis par la surveillance hématologique et clinique, les posologies moyennes sont les suivantes:

    En cas d'association la dose indiquée en monothérapie peut être diminuée en fonction de l'association avec un ou plusieurs cytostatiques ou cytolytiques, habituellement 150 mg/m2/j pendant 8 à 14 jours. A répéter tous les 28 jours.

    • Population pédiatrique Sans objet.