Hycamtin (topotécane)

Médicaments à base de topotécane :

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Topotecane

  • Dosages

    4 mg1 mg0,25 mg

  • Formes galéniques

    poudre pour solution à diluer pour perfusiongélule

  • Classe Thérapeutique

    L01XX - AUTRES ANTINEOPLASIQUES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser hycamtin ?

  • Traitement de deuxieme intention

  • Monochimiotherapie

  • En cas d'echec a une autre therapeutique

  • En monotherapie

  • Dans les formes metastatiques

  • Monochimiotherapie

  • En cas de contre-indication a autre trt

  • En monotherapie

  • En cas de rechute

  • Polychimiotherapie

  • Associer au cisplatine

  • En cas de rechute

  • Apres radiotherapie

  • Dans les formes avancees

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de hycamtin ?

  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Agranulocytose

    • Agranulocytose antecedent personnel
  • Allaitement

  • Aplasie medullaire

    • Aplasie medullaire antecedent personnel
  • Enfant

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite propyleneglycol derives
    • Hypersensibilite topotecan
  • Insuffisance medullaire

    • Insuffisance medullaire atcd personnel
  • Neutropenie

    • Neutropenie antecedent personnel
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Porphyrie cutanee

  • Porphyrie hepatique

    • Porphyrie hepatique maladie
  • Thrombopenie

    • Thrombopenie antecedent personnel
  • Grossesse

  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Alteration de l'etat general

    • Indice de performance faible
  • Atteinte gastrointestinale

  • Autre traitement en cours

    • Trt par cisplatine
    • Trt par facteur de croissance
    • Trt par med alterant absorption du medicament
    • Trt par med alterant mobilite gastrointestinale
    • Trt par medicament pneumotoxique
  • Cancer du poumon

  • Cirrhose

  • Diarrhee

    • Diarrhee severe
  • Douleur

    • Douleur abdominale
  • Dyspnee

  • Enfant

  • Femme en age de procreer

  • Fibrose

    • Fibrose pulmonaire
  • Fievre

  • Hypoxie

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique legere maladie
    • Insuffisance hepatique moderee maladie
    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Nausees vomissements

  • Neutropenie

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Partenaire : femme en age de procreer

  • Pathologie peristaltisme intestinal

  • Personnel soignant

  • Personnel soignant feminin

  • Pneumopathie

    • Pneumopathie antecedent personnel
  • Quel que soit le terrain

  • Radiotherapie

    • Radiotherapie pulmonaire
  • Toux

  • Trouble de la deglutition

  • Trouble du transit gastro-intestinal

  • Tumeur

    • Tumeur hemorragique
  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Alteration de l'etat general

    • Indice de performance faible
  • Atteinte gastrointestinale

  • Autre traitement en cours

    • Trt par cisplatine
    • Trt par facteur de croissance
    • Trt par med alterant absorption du medicament
    • Trt par med alterant mobilite gastrointestinale
    • Trt par medicament pneumotoxique
  • Cancer du poumon

  • Cirrhose

  • Diarrhee

    • Diarrhee severe
  • Douleur

    • Douleur abdominale
  • Dyspnee

  • Enfant

  • Femme en age de procreer

  • Fibrose

    • Fibrose pulmonaire
  • Fievre

  • Hypoxie

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique legere maladie
    • Insuffisance hepatique moderee maladie
    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Nausees vomissements

  • Neutropenie

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Partenaire : femme en age de procreer

  • Pathologie peristaltisme intestinal

  • Personnel soignant

  • Personnel soignant feminin

  • Pneumopathie

    • Pneumopathie antecedent personnel
  • Quel que soit le terrain

  • Radiotherapie

    • Radiotherapie pulmonaire
  • Toux

  • Trouble de la deglutition

  • Trouble du transit gastro-intestinal

  • Tumeur

    • Tumeur hemorragique
Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de hycamtin ?

SEVERE(S)
  • agranulocytose
  • alat modification
  • asat modification
  • bacteriemie
  • bronchite
  • bursite
  • candidose
  • candidose gastro intestinale
  • candidose vaginale
  • cellulite
  • cystite
  • dyspnee
  • effet immunosuppresseur
  • encephalite
  • endocardite
  • fasciite
  • folliculite
  • frisson
  • furonculose
  • gangrene
  • hepatite
  • hypoxie
  • infection a herpes virus
  • infection bacterienne
  • infection cutanee
  • infection des voies respiratoires
  • infection fongique mycose
  • infection pulmonaire
  • infection urinaire
  • infection virale
  • meningite
  • meningite infectieuse
  • myalgie
  • nevralgie
  • orgelet
  • peritonite
  • pharyngite
  • pneumonie
  • pneumopathie
  • pneumopathie interstitielle diffuse
  • pustulose
  • rhinite
  • sinusite
  • syncope
  • syndrome grippal
  • toux
  • verrue
  • zona
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • alopecie
  • amenorrhee
  • anaphylaxie
  • anemie
  • anorexie
  • aplasie medullaire
  • asthenie
  • atteinte hepatique
  • augmentation du risque infectieux
  • avortement spontane
  • azoospermie
  • bilirubine modification
  • colite
  • constipation
  • cycle menstruel irregulier
  • diarrhee
  • douleur abdominale
  • douleur mammaire
  • douleur pelvienne
  • douleur testiculaire
  • dysovulation
  • epididymite
  • erection trouble
  • eruption cutanee
  • estrogene modification
  • fievre
  • gynecomastie
  • hemorragie uro genitale
  • hypersecretion vaginale
  • hypoplasie medullaire
  • ictere
  • impuissance
  • inflammation de la muqueuse
  • insuffisance ovarienne
  • irritation muqueuse
  • leucopenie
  • libido trouble
  • malaise lipothymie
  • menometrorragie
  • menorragie
  • mort foetale
  • mucite
  • nausee vomissement
  • neutropenie
  • oedeme de quincke angioedeme
  • oligospermie
  • pancytopenie
  • perforation digestive
  • prostatite
  • prurit
  • reaction allergique
  • saignement vaginal
  • sepsis choc septique
  • septicemie
  • sterilite secondaire
  • stomatite
  • teratogenicite
  • testicule modification de la taille
  • testosterone modification
  • thrombocytopenie
  • ulceration buccale
  • ulceration vaginale
  • ulceration vulvaire
  • urticaire
  • vaginite
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • reaction locale au point dinjection
  • veinite
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    HYCAMTIN 4 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion

    1 flacon(s) en verre

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
  • Illustration de la forme galénique

    HYCAMTIN 1 mg, gélule

    plaquette(s) thermoformée(s) PVC polychlortrifluoroéthylène aluminium polytéréphtalate (PET) papier de 10 gélule(s)

    • REMBOURSABLE : 100%
    • PRIX : 796,72
  • Illustration de la forme galénique

    HYCAMTIN 0,25 mg, gélule

    plaquette(s) thermoformée(s) PVC polychlortrifluoroéthylène aluminium polytéréphtalate (PET) papier de 10 gélule(s)

    • REMBOURSABLE : 100%
    • PRIX : 205,31
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de hycamtin ?

    L'utilisation du topotécan doit être réservée aux unités spécialisées dans l'administration de chimiothérapie cytotoxique. Topotécan ne peut être administré que sous contrôle d'un médecin ayant l'expérience de la chimiothérapie (Cf. rubrique "Précautions particulières d'élimination").

    Lorsque topotécan est utilisé en association avec le cisplatine, le résumé des caractéristiques du produit du cisplatine doit être consulté.

    Avant l'administration de la première cure de topotécan, les patients doivent avoir un nombre de polynucléaires neutrophiles > ou = 1,5 x 10puissance9/litre, un nombre de plaquettes > ou = 100 x 10puissance9/litre et un taux d'hémoglobine > ou = 9 grammes/dl (après transfusion si nécessaire).

    • Carcinome de l'ovaire et cancer du poumon à petites cellules
    • Posologie initiale La dose recommandée de topotécan est de 1,5 mg/m2 de surface corporelle par jour administrée en perfusion intraveineuse de 30 minutes pendant cinq jours consécutifs, avec un intervalle de trois semaines entre le début de chaque cure. Si le traitement est bien toléré, il pourra être poursuivi jusqu'à progression de la maladie (Cf. rubriques "Effets indésirables" et "Propriétés pharmacodynamiques").

    • Posologie ultérieure Le topotécan ne doit pas être réadministré à moins que le nombre de polynucléaires neutrophiles soit > ou = 1 x 10 puissance 9/l, le nombre de plaquettes soit > ou = 100 x 10 puissance 9/l, et que le taux d'hémoglobine soit > ou = 9 g/dl (après transfusion si nécessaire).

    La pratique médicale usuelle en oncologie pour la prise en charge d'une neutropénie est soit d'administrer le topotécan avec d'autres médicaments (par exemple G-CSF) soit de réduire la dose pour maintenir le nombre de neutrophiles.

    Si l'on choisit de réduire la dose pour les patients ayant une neutropénie sévère (nombre de neutrophiles < 0,5 x 10 puissance 9/l) pendant sept jours ou plus ou ayant une neutropénie sévère associée à de la fièvre ou à une infection, ou dont le traitement a été retardé en raison d'une neutropénie, la dose doit être réduite de 0,25 mg/m2/jour pour obtenir 1,25 mg/m2/jour (voire une réduction ultérieure à 1,0 mg/m2/jour si nécessaire).

    Les doses doivent également être réduites si le nombre de plaquettes est inférieur à 25 x 10 puissance 9/l. Au cours des études cliniques lorsque la dose avait été réduite à 1,0 mg/m2/jour et qu'une nouvelle réduction de la dose était nécessaire pour contrôler les effets indésirables, l'administration de topotécan a été arrêtée.

    • Patients insuffisants hépatiques Un faible nombre de patients insuffisants hépatiques (bilirubine sérique comprise entre 1,5 et 10 mg/dl) ont recu topotécan par voie intraveineuse à une dose de 1,5 mg/m2/jour pendant cinq jours toutes les trois semaines. Une diminution de la clairance du topotécan a été observée. Cependant, les données sont insuffisantes pour recommander une posologie pour ce groupe de patients (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    Les données sur l'utilisation de topotécan chez les patients présentant une insuffisance sévère de la fonction hépatique (bilirubine sérique > ou = 10 mg/dl) due à une cirrhose sont insuffisantes. L'utilisation de topotécan dans ce groupe de patients n'est pas recommandée (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Population pédiatrique

    Les données actuellement disponibles sont décrites aux rubriques "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques" mais aucune recommandation sur la posologie ne peut être donnée.

    L'utilisation du topotécan doit être réservée aux unités spécialisées dans l'administration de chimiothérapie cytotoxique. Topotécan ne peut être administré que sous contrôle d'un médecin ayant l'expérience de la chimiothérapie (Cf. rubrique "Précautions particulières d'élimination").

    Lorsque topotécan est utilisé en association avec le cisplatine, le résumé des caractéristiques du produit du cisplatine doit être consulté.

    Avant l'administration de la première cure de topotécan, les patients doivent avoir un nombre de polynucléaires neutrophiles > ou = 1,5 x 10puissance9/litre, un nombre de plaquettes > ou = 100 x 10puissance9/litre et un taux d'hémoglobine > ou = 9 grammes/dl (après transfusion si nécessaire).

    • Populations particulières
    • Patients insuffisants rénaux . Monothérapie (carcinome de l'ovaire et cancer du poumon à petites cellules)

    Les données sur l'utilisation de topotécan chez les patients présentant une insuffisance sévère de la fonction rénale (clairance de la créatinine < 20 ml/min) sont insuffisantes. L'utilisation de topotécan dans ce groupe de patients n'est pas recommandée (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    Les données disponibles indiquent que la dose doit être réduite chez les patients ayant une insuffisance rénale modérée. La dose recommandée de topotécan en monothérapie pour les patients ayant un carcinome de l'ovaire ou un carcinome pulmonaire à petites cellules dont la clairance de la créatinine est comprise entre 20 et 39 ml/min, est de 0,75 mg/m2/jour pendant cinq jours consécutifs.

    • Patients insuffisants hépatiques Un faible nombre de patients insuffisants hépatiques (bilirubine sérique comprise entre 1,5 et 10 mg/dl) ont recu topotécan par voie intraveineuse à une dose de 1,5 mg/m2/jour pendant cinq jours toutes les trois semaines. Une diminution de la clairance du topotécan a été observée. Cependant, les données sont insuffisantes pour recommander une posologie pour ce groupe de patients (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    Les données sur l'utilisation de topotécan chez les patients présentant une insuffisance sévère de la fonction hépatique (bilirubine sérique > ou = 10 mg/dl) due à une cirrhose sont insuffisantes. L'utilisation de topotécan dans ce groupe de patients n'est pas recommandée (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Population pédiatrique

    Les données actuellement disponibles sont décrites aux rubriques "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques" mais aucune recommandation sur la posologie ne peut être donnée.

    L'utilisation du topotécan doit être réservée aux unités spécialisées dans l'administration de chimiothérapie cytotoxique. Topotécan ne peut être administré que sous contrôle d'un médecin ayant l'expérience de la chimiothérapie (Cf. rubrique "Précautions particulières d'élimination").

    Lorsque topotécan est utilisé en association avec le cisplatine, le résumé des caractéristiques du produit du cisplatine doit être consulté.

    Avant l'administration de la première cure de topotécan, les patients doivent avoir un nombre de polynucléaires neutrophiles > ou = 1,5 x 10puissance9/litre, un nombre de plaquettes > ou = 100 x 10puissance9/litre et un taux d'hémoglobine > ou = 9 grammes/dl (après transfusion si nécessaire).

    • Carcinome du col de l'utérus
    • Posologie initiale La dose recommandée de topotécan est de 0,75 mg/m2/jour administrée en une perfusion intraveineuse de 30 minutes les jours 1, 2 et 3. Le cisplatine est administré en perfusion intraveineuse le jour 1 à la dose de 50 mg/m2/jour, après la dose de topotécan. Ce protocole de traitement est répété tous les 21 jours pendant six cures ou jusqu'à progression de la maladie.

    • Posologie ultérieure Topotécan ne doit pas être réadministré à moins que le nombre de polynucléaires neutrophiles soit > ou = 1,5 x 10 puissance 9/l, le nombre des plaquettes soit > ou = 100 x 10 puissance 9/l et que le taux d'hémoglobine soit > ou = 9 g/dl (après transfusion si nécessaire).

    La pratique médicale usuelle en oncologie pour la prise en charge d'une neutropénie est soit d'administrer le topotécan avec d'autres médicaments (par exemple G-CSF) soit de réduire la dose pour maintenir le nombre de neutrophiles.

    Si l'on choisit de réduire la dose pour les patientes ayant une neutropénie sévère (nombre de neutrophiles < 0,5 x 10 puissance 9/l) pendant sept jours ou plus ou ayant une neutropénie sévère associée à de la fièvre ou à une infection, ou dont le traitement a été retardé en raison d'une neutropénie, la dose doit être diminuée de 20 %, soit 0,60 mg/m2/jour pour les cures suivantes (voire une réduction ultérieure à 0,45 mg/m2/jour si nécessaire).

    Les doses doivent être réduites de la même manière si le nombre de plaquettes est inférieur à 25 x 10 puissance 9/l.

    • Populations particulières
    • Patients insuffisants rénaux . Traitement en association (carcinome du col de l'utérus)

    Dans les études cliniques réalisées avec topotécan associé au cisplatine pour le traitement du cancer du col de l'utérus, le traitement n'a été débuté que chez des patientes ayant une créatininémie < ou = 1,5 mg/dl. Si, pendant le traitement associant topotécan/cisplatine, la créatininémie excède 1,5 mg/dl, il est recommandé de consulter le résumé des caractéristiques du produit du cisplatine pour toute éventuelle réduction de dose / poursuite du traitement. Si le cisplatine est interrompu, les données concernant la poursuite du topotécan en monothérapie chez les patientes atteintes d'un cancer du col de l'utérus sont insuffisantes.

    • Patients insuffisants hépatiques Un faible nombre de patients insuffisants hépatiques (bilirubine sérique comprise entre 1,5 et 10 mg/dl) ont recu topotécan par voie intraveineuse à une dose de 1,5 mg/m2/jour pendant cinq jours toutes les trois semaines. Une diminution de la clairance du topotécan a été observée. Cependant, les données sont insuffisantes pour recommander une posologie pour ce groupe de patients (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    Les données sur l'utilisation de topotécan chez les patients présentant une insuffisance sévère de la fonction hépatique (bilirubine sérique > ou = 10 mg/dl) due à une cirrhose sont insuffisantes. L'utilisation de topotécan dans ce groupe de patients n'est pas recommandée (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Population pédiatrique

    Les données actuellement disponibles sont décrites aux rubriques "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques" mais aucune recommandation sur la posologie ne peut être donnée.