Iasodopa (l-phénylalanine)

Médicaments à base de l-phénylalanine :

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    L Phenylalanine

  • Dosages

    N/A

  • Formes galéniques

    solution à diluer injectable

  • Classe Thérapeutique

    V09IX - AUTRES PDTS RADIOPHARMA A USAGE DIAGNOSTIQUE POUR LA DETECTION D'UNE TUMEUR

Illustration indications

Indications - Quand utiliser iasodopa ?

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de iasodopa ?

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de iasodopa ?

Rare (< 1%)

  • crise carcinoide
  • douleur
  • douleur locale au point d'injection
  • exposition aux radiations
  • leucemie aigue
  • lymphome
  • neoplasme
  • teratogenicite
  • tumeur maligne

N/A

  • sans info sur effets surdosage
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    IASOdopa 0,3 GBq/mL, solution à diluer injectable

    1 flacon(s) en verre de 25 ml

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de iasodopa ?

    Chez l'adulte et le sujet âgé : L'activité habituellement recommandée chez l'adulte en oncologie est de 2-4 MBq/kg de masse corporelle selon le type de machine TEP (/TDM) utilisée et le mode d'acquisition des images, administrée par injection intraveineuse directe lente, sur une durée d'environ une minute. Elle peut être réduite de moitié dans les indications neurologiques où l'on n'envisage pas d'effectuer des images du corps entier.

    • Chez les patients dont la fonction rénale/hépatique est réduite Une justification de l'examen est particulièrement requise, car une exposition accrue aux radiations est possible.

    -> Acquisition des images

    • Neurologie : . Acquisition "dynamique" TEP des images du cerveau dès l'injection, durant 90 à 120 min. . ou bien une seule acquisition "statique" TEP commençant 90 min après injection.

    • Oncologie : . Foyers de la région hépatique, pancréatique ou cervicale : images "statiques" précoces à partir de 5 min après injection, ou bien une acquisition "dynamique" débutant tout de suite après l'injection, durant une dizaine de min. . Tumeurs cérébrales : une acquisition "statique" entre 10 et 30 min après injection. . Corps entier : images généralement acquises 60 min après injection.

    Chez l'adulte et le sujet âgé : L'activité habituellement recommandée chez l'adulte en oncologie est de 2- 4 MBq/kg de masse corporelle selon le type de machine TEP (/TDM) utilisée et le mode d'acquisition des images, administrée par injection intraveineuse directe lente, sur une durée d'environ une minute. Elle peut être réduite de moitié dans les indications neurologiques où l'on n'envisage pas d'effectuer des images du corps entier.

    • Chez les patients dont la fonction rénale/hépatique est réduite Une justification de l'examen est particulièrement requise, car une exposition accrue aux radiations est possible.

    -> Acquisition des images

    • Neurologie : . Acquisition "dynamique" TEP des images du cerveau dès l'injection, durant 90 à 120 min. . ou bien une seule acquisition "statique" TEP commençant 90 min après injection.

    • Oncologie : . Foyers de la région hépatique, pancréatique ou cervicale : images "statiques" précoces à partir de 5 min après injection, ou bien une acquisition "dynamique" débutant tout de suite après l'injection, durant une dizaine de min. . Tumeurs cérébrales : une acquisition "statique" entre 10 et 30 min après injection. . Corps entier : images généralement acquises 60 min après injection.

    • Population pédiatrique

    L'utilisation en pédiatrie doit être précédée d'une étude soigneuse du rapport bénéfice / risques.

    L'activité à administrer chez l'enfant ou l'adolescent peut se calculer de la façon suivante, selon les recommandations du groupe de travail sur la pédiatrie de l'Association Européenne de Médecine Nucléaire (EANM).

    . Le mode d'acquisition TEP 3D est vivement recommandé, et la formule est la suivante :

    . Activité administrée MBq = 14 x facteur multiplicatif (figurant dans la table ci-dessous), activité minimale = 14MBq

    . Au cas où seul le mode d'acquisition TEP 2D est disponible, la formule est la suivante :

    Activité administrée MBq = 25,9 x facteur multiplicatif (figurant dans la table ci-dessous), activité minimale = 26MBq

    3 kg=1,00 4 kg=1,14 6 kg=1,71 8 kg=2,14 10 kg=2,71 12 kg=3,14 14 kg=3,57 16 kg=4,00 18 kg=4,43 20 kg=4,86 22 kg=5,29 24 kg=5,71 26 kg=6,14 28 kg=6,43 30 kg=6,86 32 kg=7,29 34 kg=7,72 36 kg=8,00 38 kg=8,43 40 kg=8,86 42 kg=9,14 44 kg=9,57 46 kg=10,00 48 kg=10,29 50 kg=10,71 52-54 kg=11,29 56-58 kg=12,00 60-62 kg=12,71 64-66 kg=13,43 68 kg=14,00

    -> Acquisition des images

    • Neurologie : . Acquisition "dynamique" TEP des images du cerveau dès l'injection, durant 90 à 120 min. . ou bien une seule acquisition "statique" TEP commençant 90 min après injection.

    • Oncologie : . Foyers de la région hépatique, pancréatique ou cervicale : images "statiques" précoces à partir de 5 min après injection, ou bien une acquisition "dynamique" débutant tout de suite après l'injection, durant une dizaine de min. . Tumeurs cérébrales : une acquisition "statique" entre 10 et 30 min après injection. . Corps entier : images généralement acquises 60 min après injection.