Ifirmasta (irbésartan)

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Irbesartan

  • Dosages

    300 mg150 mg75 mg

  • Formes galéniques

    comprimé pelliculé

  • Classe Thérapeutique

    C09CA - INHIBITEURS DES RECEPTEURS DE L'ANGIOTENSINE II NON ASSOCIES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser ifirmasta ?

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de ifirmasta ?

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de ifirmasta ?

Rare (< 1%)

  • acouphene / bourdonnement d'oreille
  • anemie
  • diarrhee
  • douleur abdominale
  • hemoglobine modification
  • hyperamylasemie
  • hyperlipasemie
  • libido trouble
  • nausee vomissement
  • pancreatite aigue
  • thrombocytopenie
  • trouble sexuel

Fréquent (> 1%)

  • accident vasculaire cerebral
  • alat modification
  • alopecie
  • anaphylaxie
  • angor
  • anorexie
  • anurie
  • arthralgie
  • arthrite
  • arthropathie
  • arythmie
  • asat modification
  • asthenie
  • atteinte hepatique
  • atteinte pulmonaire
  • atteinte renale
  • bilirubine modification
  • bloc auriculo ventriculaire
  • bouffee vasomotrice
  • bronchite
  • cephalee
  • choc anaphylactique
  • congestion nasale
  • conscience trouble
  • constipation
  • crampe musculaire
  • creatine kinase modification
  • cystite
  • deces / mortalite
  • dermatite
  • distension abdominale
  • dorsalgie
  • douleur
  • douleur / oppression thoracique
  • douleur dentaire
  • douleur des extremites
  • douleur osseuse
  • douleur pharyngolaryngee
  • dysgueusie
  • dyspepsie
  • dyspnee
  • enterite
  • epigastralgie
  • epistaxis
  • erection trouble
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • exantheme
  • faiblesse musculaire
  • fibrillation auriculaire
  • fibrillation ventriculaire
  • fievre
  • flatulence / meteorisme
  • gamma gt modification
  • gastralgie
  • gastrite
  • gorge irritation
  • haleine modification / halitose
  • hematurie
  • hepatite
  • hyperammoniemie
  • hypercalcemie
  • hypercholesterolemie
  • hypercreatininemie
  • hyperkaliemie
  • hypersudation
  • hyperuremie / hyperazotemie
  • hypokaliemie
  • hyponatremie
  • hypotension arterielle
  • hypotension arterielle orthostatique
  • ictere
  • immunoglobuline modification
  • impuissance
  • infarctus du myocarde
  • infection des voies respiratoires
  • infection urinaire
  • insomnie
  • insuffisance cardiaque
  • insuffisance hepatique
  • insuffisance renale aigue
  • insuffisance renale chronique
  • jambes lourdes
  • lactico-deshydrogenase modification
  • langue oedeme
  • laryngite
  • lethargie
  • lyell syndrome
  • maladie serique
  • malaise / lipothymie
  • miction trouble
  • myalgie
  • nervosite
  • neuropathie peripherique
  • nycturie
  • obstruction voie respiratoire sup
  • oedeme
  • oedeme cutane
  • oedeme de quincke / angioedeme
  • oedeme facial
  • oedeme larynge aigu
  • oedeme peripherique
  • oedeme pharynge
  • oedeme pulmonaire
  • palpitations
  • paresthesie
  • pharyngite
  • phosphatase alcaline modification
  • photosensibilisation medicamenteuse
  • pneumonie
  • pneumopathie
  • pneumopathie interstitielle diffuse
  • pollakiurie
  • polyurie
  • prurit
  • purpura
  • pyrosis
  • raideur musculaire
  • reaction allergique
  • rhabdomyolyse
  • rhinite
  • sciatique
  • secheresse buccale
  • secheresse cutanee
  • sinusite
  • sommeil trouble
  • somnolence diurne
  • stevens johnson syndrome
  • syncope
  • syndrome grippal
  • tendinopathie
  • toux
  • toxidermie bulleuse / pemphigus
  • tremblement
  • urticaire
  • vascularite
  • vertige / etourdissement

N/A

  • angioedeme intestinal
  • bradycardie
  • choc cardiogenique
  • collapsus cardiovasculaire
  • oedeme des voies aeriennes superieures
  • tachycardie
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    IFIRMASTA 300 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) thermoformée(s) PVC polyéthylène PVDC aluminium de 30 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 4,77
  • Illustration de la forme galénique

    IFIRMASTA 150 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) thermoformée(s) PVC polyéthylène PVDC aluminium de 30 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 4,77
  • Illustration de la forme galénique

    IFIRMASTA 75 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) thermoformée(s) PVC polyéthylène PVDC aluminium de 30 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 4,77
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de ifirmasta ?

    La posologie initiale et d'entretien habituelle recommandée est de 150 mg, administrée en une seule prise par jour, au cours ou en dehors des repas. Ce médicament à la dose de 150 mg une fois par jour permet généralement un meilleur contrôle de la pression artérielle sur 24 heures que la dose de 75 mg. Cependant, l'initiation du traitement avec 75 mg par jour pourra être envisagée particulièrement chez les patients hémodialysés.

    Chez les patients insuffisamment contrôlés à la dose de 150 mg une fois par jour, la posologie peut être augmentée à 300 mg ou un autre agent antihypertenseur peut être ajouté. (En particulier, il a été démontré que l'addition d'un diurétique tel que l'hydrochlorothiazide a un effet additif avec cette spécialité (Cf. rubrique "Interactions")).

    • Insuffisance rénale : aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients insuffisants rénaux. Une dose de départ plus faible (75 mg) doit être envisagée chez les patients sous hémodialyse (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Déplétion volumique intravasculaire: une déplétion en volume et/ou en sodium devra être corrigée avant l'administration d'irbesartan.

    • Insuffisance hépatique : aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients atteints d'insuffisance hépatique légère à modérée. Il n'y a pas d'expérience clinique chez les patients atteints d'insuffisance hépatique sévère.

    • Sujets âgés : en dehors du sujet âgé de plus de 75 ans, chez lequel le traitement peut être initié à la dose de 75 mg par jour, aucune adaptation posologique n'est habituellement nécessaire chez le sujet âgé.

    • Population pédiatrique : l'efficacité et la tolérance de ce médicament chez l'enfant âgé de 0 à 18 ans n'a pas été établie. Les données disponibles sont décrites dans les sections "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques" mais aucune recommandation de posologie ne peut être faite.

    Chez les patients hypertendus diabétiques de type 2, le traitement doit être initié à la dose de 150 mg d'irbésartan une fois par jour et augmenté à 300 mg une fois par jour, dose d'entretien préférable pour le traitement de l'atteinte rénale. La démonstration du bénéfice rénal de ce médicament chez les patients hypertendus diabétiques de type 2 est basée sur des études dans lesquelles l'irbésartan était utilisé, si nécessaire, en addition à d'autres antihypertenseurs pour atteindre un objectif tensionnel (Cf. rubriques "Contre-indications", "Mises en garde et précautions d'emploi", "Interactions", "Propriétés pharmacodynamiques").

    • Insuffisance rénale : aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients insuffisants rénaux. Une dose de départ plus faible (75 mg) devra être envisagée chez les patients sous hémodialyse (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Déplétion volumique intravasculaire: une déplétion en volume et/ou en sodium devra être corrigée avant l'administration d'irbesartan.

    • Insuffisance hépatique : aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients atteints d'insuffisance hépatique légère à modérée. Il n'y a pas d'expérience clinique chez les patients atteints d'insuffisance hépatique sévère.

    • Sujets âgés : en dehors du sujet âgé de plus de 75 ans, chez lequel le traitement peut être initié à la dose de 75 mg par jour, aucune adaptation posologique n'est habituellement nécessaire chez le sujet âgé.

    • Population pédiatrique : l'efficacité et la tolérance de ce médicament chez l'enfant âgé de 0 à 18 ans n'a pas été établie. Les données disponibles sont décrites dans les sections "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques" et "Propriétés pharmacocinétiques" mais aucune recommandation de posologie ne peut être faite.

    La posologie initiale et d'entretien habituelle recommandée est de 150 mg, administrée en une seule prise par jour, au cours ou en dehors des repas. Ce médicament à la dose de 150 mg une fois par jour permet généralement un meilleur contrôle de la pression artérielle sur 24 heures que la dose de 75 mg. Cependant, l'initiation du traitement avec 75 mg par jour pourra être envisagée particulièrement chez les patients hémodialysés ou les patients âgés de plus de 75 ans.

    Chez les patients insuffisamment contrôlés à la dose de 150 mg une fois par jour, la posologie peut être augmentée à 300 mg ou un autre agent antihypertenseur peut être ajouté. (En particulier, il a été démontré que l'addition d'un diurétique tel que l'hydrochlorothiazide a un effet additif avec cette spécialité (Cf. rubrique "Interactions")).

    • Insuffisance rénale : aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients insuffisants rénaux. Une dose de départ plus faible (75 mg) doit être envisagée chez les patients sous hémodialyse (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Déplétion volumique intravasculaire: une déplétion en volume et/ou en sodium devra être corrigée avant l'administration d'irbesartan.

    • Insuffisance hépatique : aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients atteints d'insuffisance hépatique légère à modérée. Il n'y a pas d'expérience clinique chez les patients atteints d'insuffisance hépatique sévère.

    • Sujets âgés : en dehors du sujet âgé de plus de 75 ans, chez lequel le traitement peut être initié à la dose de 75 mg par jour, aucune adaptation posologique n'est habituellement nécessaire chez le sujet âgé.

    Chez les patients hypertendus diabétiques de type 2, le traitement doit être initié à la dose de 150 mg d'irbésartan une fois par jour et augmenté à 300 mg une fois par jour, dose d'entretien préférable pour le traitement de l'atteinte rénale. La démonstration du bénéfice rénal de ce médicament chez les patients hypertendus diabétiques de type 2 est basée sur des études dans lesquelles l'irbésartan était utilisé, si nécessaire, en addition à d'autres antihypertenseurs pour atteindre un objectif tensionnel (Cf. rubriques "Contre-indications", "Mises en garde et précautions d'emploi", "Interactions", "Propriétés pharmacodynamiques").

    • Insuffisance rénale : aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients insuffisants rénaux. Une dose de départ plus faible (75 mg) devra être envisagée chez les patients sous hémodialyse (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Déplétion volumique intravasculaire: une déplétion en volume et/ou en sodium devra être corrigée avant l'administration d'irbesartan.

    • Insuffisance hépatique : aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients atteints d'insuffisance hépatique légère à modérée. Il n'y a pas d'expérience clinique chez les patients atteints d'insuffisance hépatique sévère.

    • Sujets âgés : en dehors du sujet âgé de plus de 75 ans, chez lequel le traitement peut être initié à la dose de 75 mg par jour, aucune adaptation posologique n'est habituellement nécessaire chez le sujet âgé.