Ikervis (ciclosporine)

Médicaments à base de ciclosporine :

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Ciclosporine

  • Dosages

    1 mg/ml

  • Formes galéniques

    collyre en émulsion

  • Classe Thérapeutique

    S01XA - AUTRES MEDICAMENTS OPHTALMOLOGIQUES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser ikervis ?

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de ikervis ?

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de ikervis ?

Fréquent (> 1%)

  • acuite visuelle modification
  • agitation
  • ataxie
  • blepharite
  • brulure locale
  • cecite
  • cephalee
  • coma
  • confusion mentale
  • conjonctive hyperhemie
  • conjonctive oedeme
  • convulsion
  • cornee modification
  • desorientation spatio-temporelle
  • douleur oculaire
  • encephalopathie
  • hallucination
  • hypertension intracranienne
  • insomnie
  • irritation oculaire
  • larmoiement
  • neuropathie peripherique
  • neurotoxicite
  • oedeme papillaire
  • oedeme retinien
  • paralysie
  • paresthesie
  • picotement
  • prurit
  • secheresse oculaire
  • sensation corps etranger
  • tremblement
  • vision alteration
  • vision floue

N/A

  • anurie
  • anxiete
  • asthenie
  • atteinte cardiovasculaire
  • atteinte renale
  • bouffee vasomotrice
  • diarrhee
  • electrocardiogramme modification
  • fibrillation auriculaire
  • flush
  • hypercreatininemie
  • hypertension arterielle
  • hyperuremie / hyperazotemie
  • insuffisance renale aigue
  • nausee vomissement
  • oligurie
  • palpitations
  • retention hydrique
  • somnolence diurne
  • tachycardie
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    IKERVIS 1 mg/ml, collyre en émulsion

    30 récipient(s) unidose(s) polyéthylène basse densité (PEBD) de 0,3 ml

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de ikervis ?

    Le traitement par par ce médicament doit être instauré par un ophtalmologiste.

    • Posologie
    • Adultes

    La dose recommandée est d'une goutte de ce médicament dans l'oeil ou les yeux atteint(s), une fois par jour au coucher. La réponse au traitement doit être réévaluée au moins tous les 6 mois. En cas d'oubli d'une dose, le traitement doit être poursuivi normalement le jour suivant. Les patients doivent être informés de ne pas instiller plus d'une goutte par oeil atteint.

    • Personnes âgées L'administration chez les personnes âgées a été étudiée dans le cadre d'études cliniques. Aucun ajustement de la dose n'est nécessaire.

    • Insuffisance rénale ou hépatique : Les effets de ce médicament n'ont pas été étudiés chez les patients présentant une insuffisance rénale ou hépatique. Toutefois, aucune précaution particulière n'est nécessaire chez ces patients.

    • Population pédiatrique Il n'y a pas d'utilisation justifiée de ce médicament chez les enfants et les adolescents âgés de moins de 18 ans dans l'indication du traitement de la kératite sévère chez des patients présentant une sécheresse oculaire qui ne s'améliore pas malgré l'instillation de substituts lacrymaux.