Imigrane (sumatriptan)

Médicaments à base de sumatriptan :

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Sumatriptan

  • Dosages

    20 mg/0,1 ml50 mg10 mg/0,1 ml6 mg/0,5 ml

  • Formes galéniques

    solution pour pulvérisationcomprimé pelliculésolution injectable

  • Classe Thérapeutique

    N02CC - AGONISTES SELECTIFS DES RECEPTEURS 5HT1

Illustration indications

Indications - Quand utiliser imigrane ?

  • Traitement curatif

  • En cas de crise

  • Dans la migraine avec aura

  • Dans la migraine sans aura

  • Traitement curatif

  • Traiter apres confirmation du diagnostic

  • En cas de crise

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de imigrane ?

  • Accident vasculaire cerebral

    • Accident vascul cerebral atcd personnel
  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Angor

    • Angor antecedent personnel
    • Angor maladie
  • Angor de prinzmetal

  • Autre traitement en cours

    • Trt par agoniste 5ht1
    • Trt par alcaloide ergot de seigle
    • Trt par antimigraineux agoniste 5ht-1
    • Trt par ergotamine
    • Trt par imao
    • Trt par methysergide
    • Trt par moclobemide
    • Trt par selegiline
    • Trt par triptan
  • Cardiopathie ischemique

    • Cardiopathie antecedent personnel
    • Cardiopathie en cours
  • Enfant

    • Enfant de moins de 6 ans
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite acetazolamide
    • Hypersensibilite altizide
    • Hypersensibilite amsacrine
    • Hypersensibilite bendroflumethiazide
    • Hypersensibilite bosentan
    • Hypersensibilite brinzolamide
    • Hypersensibilite bumetanide
    • Hypersensibilite carbutamide
    • Hypersensibilite chlortalidone
    • Hypersensibilite clopamide
    • Hypersensibilite cloprothiazole
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite cyclothiazide
    • Hypersensibilite dapsone
    • Hypersensibilite darunavir
    • Hypersensibilite dofetilide
    • Hypersensibilite dorzolamide
    • Hypersensibilite furosemide
    • Hypersensibilite glibenclamide
    • Hypersensibilite glibornuride
    • Hypersensibilite gliclazide
    • Hypersensibilite glimepiride
    • Hypersensibilite glipizide
    • Hypersensibilite hydrochlorothiazide
    • Hypersensibilite hydroflumethiazide
    • Hypersensibilite ibutilide fumarate
    • Hypersensibilite indapamide
    • Hypersensibilite mafenide
    • Hypersensibilite methyclothiazide
    • Hypersensibilite naratriptan
    • Hypersensibilite para aminobenzoique ac
    • Hypersensibilite piretanide
    • Hypersensibilite polythiazide
    • Hypersensibilite probenecide
    • Hypersensibilite quinagolide
    • Hypersensibilite sitaxentan
    • Hypersensibilite sotalol
    • Hypersensibilite sulfacetamide
    • Hypersensibilite sulfadiazine
    • Hypersensibilite sulfadoxine
    • Hypersensibilite sulfafurazole
    • Hypersensibilite sulfaguanidine
    • Hypersensibilite sulfamethizol
    • Hypersensibilite sulfamethoxazole
    • Hypersensibilite sulfametrole
    • Hypersensibilite sulfamides
    • Hypersensibilite sulfamoxole
    • Hypersensibilite sulfasalazine
    • Hypersensibilite sulfasuccinamide
    • Hypersensibilite sulfonamide
    • Hypersensibilite sulfonyluree
    • Hypersensibilite sulpiride
    • Hypersensibilite sultiame
    • Hypersensibilite sumatriptan
    • Hypersensibilite tamsulosine
    • Hypersensibilite thiazidiques
    • Hypersensibilite tipranavir
    • Hypersensibilite tolbutamide
    • Hypersensibilite torasemide
    • Hypersensibilite veralipride
    • Hypersensibilite xipamide
    • Hypersensibilite zonisamide
  • Hypertension arterielle

    • Hypertension arterielle moderee
    • Hypertension arterielle non controlee
    • Hypertension arterielle severe
  • Infarctus du myocarde

    • Infarctus du myocarde antecedent perso
    • Infarctus du myocarde en cours
  • Insuffisance circulatoire cerebrale

  • Insuffisance coronarienne

    • Insuffisance coronarienne atcd personnel
    • Insuffisance coronarienne maladie
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Ischemie cerebrale

    • Ischemie cerebrale atcd personnel
  • Maladie cerebrovasculaire

  • Maladie vasculaire ischemique

  • Mode d'administration particulier

    • Voie intraveineuse
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Sujet age

    • Sujet age de plus de 65 ans
  • Traitement anterieur

    • Trt par imao
  • Trouble arteriel peripherique

  • Trouble circulatoire

    • Trouble circulatoire peripherique
    • Adulte jeune (15-17 ans)

      • Adulte de moins de 18 ans
    • Autre traitement en cours

      • Trt par diuretique hyperkaliemiant
      • Trt par hyperkaliemiant
      • Trt par inhib selec recapture 5ht/nad
      • Trt par inhib selec recapture serotonine
      • Trt par med abaissant seuil epileptogene
      • Trt par millepertuis
      • Trt par nicotine
    • Convulsions

      • Convulsions antecedent personnel
    • Enfant

      • Enfant de moins de 12 ans
      • Enfant de plus de 6 ans
    • Epilepsie

      • Epilepsie antecedent personnel
    • Exposition a une temperature extreme

    • Femme menopausee

    • Homme

      • Homme de plus de 40 ans
    • Hypertension arterielle

      • Hypertension arterielle controlee
      • Hypertension arterielle legere
    • Insuffisance hepatique

      • Insuffisance hepatique legere maladie
      • Insuffisance hepatique moderee maladie
    • Insuffisance renale chronique

    • Interaction d'origine alimentaire

      • Apport de millepertuis
    • Nourrisson

    • Nouveau-ne

    • Quel que soit le terrain

    • Regime pauvre en potassium

    • Sujet age

      • Sujet age de plus de 65 ans
    • Tabagisme

    • Terrain allergique

      • Hypersensibilite croisee
      • Hypersensibilite sulfamides
    • Adulte jeune (15-17 ans)

      • Adulte de moins de 18 ans
    • Autre traitement en cours

      • Trt par diuretique hyperkaliemiant
      • Trt par hyperkaliemiant
      • Trt par inhib selec recapture 5ht/nad
      • Trt par inhib selec recapture serotonine
      • Trt par med abaissant seuil epileptogene
      • Trt par millepertuis
      • Trt par nicotine
    • Convulsions

      • Convulsions antecedent personnel
    • Enfant

      • Enfant de moins de 12 ans
      • Enfant de plus de 6 ans
    • Epilepsie

      • Epilepsie antecedent personnel
    • Exposition a une temperature extreme

    • Femme menopausee

    • Homme

      • Homme de plus de 40 ans
    • Hypertension arterielle

      • Hypertension arterielle controlee
      • Hypertension arterielle legere
    • Insuffisance hepatique

      • Insuffisance hepatique legere maladie
      • Insuffisance hepatique moderee maladie
    • Insuffisance renale chronique

    • Interaction d'origine alimentaire

      • Apport de millepertuis
    • Nourrisson

    • Nouveau-ne

    • Quel que soit le terrain

    • Regime pauvre en potassium

    • Sujet age

      • Sujet age de plus de 65 ans
    • Tabagisme

    • Terrain allergique

      • Hypersensibilite croisee
      • Hypersensibilite sulfamides
    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de imigrane ?

    MODERE(S) OU SEVERE(S)
    • anaphylaxie
    • angor
    • anxiete
    • arthralgie
    • arthrite
    • arthropathie
    • arythmie
    • asthenie
    • atteinte cardiovasculaire
    • baillements
    • bouffee vasomotrice
    • bradycardie
    • bronchospasme asthme
    • cephalee
    • choc anaphylactique
    • choc cardiogenique
    • coloration urine
    • convulsion
    • crampe musculaire
    • deshydratation
    • dorsalgie
    • douleur
    • douleur angineuse
    • douleur oppression thoracique
    • douleur osseuse
    • dyspnee
    • dystonie
    • electrocardiogramme modification
    • eruption cutanee
    • faiblesse musculaire
    • fievre
    • flush
    • frisson
    • gamma gt modification
    • gorge constriction
    • hypersudation
    • hypertension arterielle
    • hypertonie musculaire
    • hypocalcemie
    • hypoglycemie
    • hypotension arterielle
    • infarctus du myocarde
    • infection des voies respiratoires
    • ischemie
    • ischemie myocardique
    • lactico deshydrogenase modification
    • laryngite
    • lymphadenopathie
    • malaise lipothymie
    • mastodynie
    • menorragie
    • miction trouble
    • myalgie
    • myopathie
    • nycturie
    • oedeme
    • oedeme de quincke angioedeme
    • oedeme facial
    • oedeme peripherique
    • palpitations
    • pharyngite
    • polydipsie
    • polyurie
    • prurit
    • purpura
    • raideur musculaire
    • raynaud syndrome
    • reaction allergique
    • respiration trouble
    • rhinite
    • sinusite
    • spasme coronaire
    • tachycardie
    • tachypnee
    • timbre de la voix modification
    • tremblement
    • trouble vasculaire peripherique
    • urines modification
    • urticaire
    • vasospasme
    MODERE(S)
    • acouphene bourdonnement doreille
    • amblyopie
    • audition alteration
    • cecite
    • champ visuel anomalie
    • conjonctivite
    • diplopie
    • douleur auriculaire otalgie
    • douleur locale au point dinjection
    • douleur oculaire
    • hyperacousie
    • inflammation locale au point dinjection
    • larmoiement
    • nystagmus
    • oreille trouble
    • photophobie
    • reaction locale au point dinjection
    • saignement local au point dinjection
    • secheresse oculaire
    • vision alteration
    • vision floue
    MINEUR(S) OU MODERE(S)
    • alat modification
    • anorexie
    • asat modification
    • atteinte hepatique
    • bilirubine modification
    • cheilite
    • colite
    • constipation
    • diarrhee
    • douleur abdominale
    • douleur dentaire
    • dysesthesie
    • dyspepsie
    • dysphagie deglutition difficulte
    • eructation
    • flatulence meteorisme
    • glossite
    • hoquet
    • hyperesthesie
    • hypoesthesie
    • infarctus splenique
    • langue oedeme
    • nausee vomissement
    • oesophagite
    • paresthesie
    • parotidite
    • reflux gastro oesophagien
    • secheresse buccale
    • somnolence diurne
    • stomatite
    • ulceration duodenale
    • ulceration gastrique
    • vertige etourdissement
    MINEUR(S)
    • brulure locale
    • dysgueusie
    • epistaxis
    • gorge irritation
    • irritation nasale
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      IMIGRANE 20 mg/0,1 ml, solution pour pulvérisation nasale

      6 ampoule(s) en verre de 0,1 ml avec embout nasal polypropylène

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 20,55
    • Illustration de la forme galénique

      IMIGRANE 50 mg, comprimé pelliculé

      plaquette(s) aluminium PVC-Aluminium polyamide papier de 6 comprimé(s)

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 9,15
    • Illustration de la forme galénique

      IMIGRANE 10 mg/0,1 ml, solution pour pulvérisation nasale

      2 ampoule(s) en verre de 0,1 ml avec embout nasal polypropylène

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 7,93
    • Illustration de la forme galénique

      IMIGRANE 6 mg/0,5 ml, solution injectable pour voie sous-cutanée en seringue pré-remplie

      2 seringue(s) préremplie(s) en verre de 0,5 ml

      • REMBOURSABLE :
      • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de imigrane ?

    • Posologie

    Le sumatriptan ne doit pas être utilisé en prophylaxie.

    Ne pas dépasser la dose recommandée de sumatriptan.

    Il est recommandé d'utiliser le sumatriptan en monothérapie dans le traitement de la crise de migraine et de ne pas le donner de façon concomitante avec de l'ergotamine ou des dérivés (y compris le méthysergide) (Cf. rubrique "Contre-indications").

    Il est conseillé de prendre le sumatripan aussi précocément que possible dès la survenue de la crise migraineuse. Son efficacité est identique quel que soit le stade de la crise durant lequel il est administré.

    • Adultes (à partir de 18 ans)

    La dose recommandée est d'une pulvérisation de 20 mg administrée dans une seule narine.

    Cependant, en raison de la variabilité inter et intra individuelle des patients, aussi bien des crises de migraine que de l'absorption de sumatriptan, une dose de 10 mg peut s'avérer efficace chez certains patients.

    Pour les patients non soulagés par la dose de 10 mg, la dose de 20 mg peut s'avérer nécessaire lors de la crise suivante.

    En l'absence de soulagement après la première dose, il n'est pas recommandé d'administrer une deuxième dose au cours de la même crise. Toutefois, cette crise peut être traitée avec du paracétamol, de l'acide acétylsalicylique, ou des anti-inflammatoires non-stéroïdiens. Le sumatriptan pourra être utilisé pour les crises suivantes.

    Si un patient a été soulagé à la première prise mais que les symptômes réapparaissent, une seconde dose peut être utilisée dans les 24 heures suivantes à condition de respecter un intervalle d'au moins 2 heures entre les 2 administrations.

    Ne pas utiliser plus de 2 pulvérisations de 20 mg de sumatriptan solution pour pulvérisation nasale par 24 heures.

    • Enfant (de moins de 12 ans)

    L'utilisation du sumatriptan par voie nasale n'est pas recommandée chez les enfants de moins de 12 ans en raison du manque de données sur la sécurité et l'efficacité du sumatriptan chez l'enfant.

    • Patients âgés (de plus de 65 ans)

    Il n'existe pas de données concernant l'utilisation du sumatriptan par voie nasale chez les patients de plus de 65 ans. La cinétique chez les patients âgés n'a pas été suffisamment étudiée. C'est pourquoi, l'utilisation du sumatriptan n'est pas recommandée tant que des données complémentaires ne seront pas disponibles.

    • Posologie

    Le sumatriptan ne doit pas être utilisé en prophylaxie.

    Ne pas dépasser la dose recommandée de sumatriptan.

    Il est recommandé d'utiliser le sumatriptan en monothérapie dans le traitement de la crise de migraine et de ne pas le donner de façon concomitante avec de l'ergotamine ou des dérivés (y compris le méthysergide) (Cf. rubrique "Contre-indications").

    Il est conseillé de prendre le sumatripan aussi précocément que possible dès la survenue de la crise migraineuse. Son efficacité est identique quel que soit le stade de la crise durant lequel il est administré.

    • Adolescents (12-17 ans)

    L'utilisation de sumatriptan chez les adolescents doit se faire selon les recommandations d'un médecin spécialiste de la migraine, en tenant compte des recommandations nationales.

    La dose recommandée est d'une pulvérisation de 10 mg de sumatriptan solution pour pulvérisation nasale administrée dans une seule narine.

    En l'absence de soulagement après la première dose, il n'est pas recommandé d'administrer une deuxième dose au cours de la même crise. Toutefois, cette crise peut être traitée avec du paracétamol, de l'acide acétylsalicylique, ou des anti-inflammatoires non-stéroïdiens. Le sumatriptan pourra être utilisé pour les crises suivantes.

    Si un patient a été bien soulagé à la première prise mais que les symptômes réapparaissent, une seconde dose peut être utilisée dans les 24 heures suivantes à condition de respecter un intervalle d'au moins 2 heures entre les 2 administrations.

    Ne pas utiliser plus de 2 pulvérisations de 10 mg de sumatriptan solution pour pulvérisation nasale par 24h.

    • Enfant (de moins de 12 ans)

    L'utilisation du sumatriptan par voie nasale n'est pas recommandée chez les enfants de moins de 12 ans en raison du manque de données sur la sécurité et l'efficacité du sumatriptan chez l'enfant.