Innohep (tinzaparine)

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Tinzaparine

  • Dosages

    2 500 UI 0,25 ml4 500 UI 0,45 ml14 000 UI 0,7 ml10 000 UI 0,5 ml3 500 UI 0,35 ml18 000 UI 0,9 ml

  • Formes galéniques

    solution injectable

  • Classe Thérapeutique

    B01AB - GROUPE DE L'HEPARINE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser innohep ?

  • Traitement preventif

  • Au cours de l'hemodialyse

  • Chez l'adulte a partir de 18 ans

  • Traitement preventif

  • En cas d'intervention chirurgicale

  • En cas de chirurgie orthopedique

  • En cas de chirurgie oncologique

  • Chez l'adulte a partir de 18 ans

  • Traitement preventif des recidives

  • Chez l'adulte

  • En cas cancer sans traitement specifique

  • En cas de trt anticancereux

  • Traitement curatif

  • En cas situation hemodynamique instable

  • Dans les formes severes

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de innohep ?

  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Allaitement

  • Anesthesie

    • Anesthesie peridurale
    • Rachianesthesie
  • Endocardite

    • Endocardite infectieuse aigue
  • Enfant

  • Hemorragie cerebrale

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite tinzaparine
  • Mode d'administration particulier

    • Voie intramusculaire
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Syndrome hemorragique

  • Terrain hemorragique

  • Thrombopenie

    • Thrombopenie antecedent personnel
    • Thrombopenie induite heparine type ii
    • Trt par hbpm
    • Trt par heparine
  • Trouble de l'hemostase

  • Accident vasculaire cerebral

    • Accident vascul cerebral en cours
    • Accident vascul cerebral ischemique
  • Autre traitement en cours

    • Trt par ains
    • Trt par antagoniste angiotensine ii
    • Trt par antivitamine k
    • Trt par aspirine
    • Trt par proteine c
    • Trt par thrombolytique
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite sulfites
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Autre traitement en cours

    • Trt par hyperkaliemiant
    • Trt par inhibiteur enzyme conversion
  • Cachexie

  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Exposition a une temperature extreme

  • Hyperkaliemie

  • Insuffisance hepatique

  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale legere
    • Insuffisance renale moderee
  • Obesite

  • Patient de faible poids

    • Patient de moins de 40 kg
  • Port de prothese cardiaque valvulaire

  • Quel que soit le terrain

  • Regime hyposode strict

  • Sujet age

  • Autre traitement en cours

    • Trt par hyperkaliemiant
    • Trt par inhibiteur enzyme conversion
    • Trt par med augmentant risque hemorragiq
    • Trt par med modifiant hemostase
  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Exposition a une temperature extreme

  • Hyperkaliemie

  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale legere
    • Insuffisance renale moderee
  • Patient de faible poids

    • Patient de moins de 40 kg
  • Port de prothese cardiaque valvulaire

  • Quel que soit le terrain

  • Regime hyposode strict

  • Sujet age

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de innohep ?

SEVERE(S)
  • acidose metabolique
  • hyperkaliemie
  • hypoaldosteronisme secondaire
  • priapisme
  • thrombocytopenie
  • thrombophlebite
  • thrombose arterielle
  • thrombose veineuse
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • alopecie
  • anaphylaxie
  • bronchospasme asthme
  • calcification
  • choc anaphylactique
  • conjonctivite
  • cyanose
  • douleur locale au point dinjection
  • douleur oppression thoracique
  • dyspnee
  • eosinophilie
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • fievre
  • fracture osseuse
  • frisson
  • hematome
  • hemorragie cerebrale
  • hemorragie retroperitoneale
  • induration
  • necrose cutanee
  • oedeme
  • oedeme de quincke angioedeme
  • osteoporose
  • paralysie
  • prurit
  • purpura
  • reaction allergique
  • reaction inflammatoire
  • reaction locale au point dinjection
  • rhinite
  • saignement hemorragie
  • tachypnee
  • temps cephaline activee modification
  • toxidermie bulleuse pemphigus
  • urticaire
  • vascularite
MODERE(S)
  • alat modification
  • anemie
  • asat modification
  • atteinte hepatique
  • cephalee
  • cholestase
  • gamma gt modification
  • hemarthrose
  • hematemese
  • ischemie
  • thrombocytose
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    INNOHEP 2 500 UI anti-Xa/0,25 ml, solution injectable en seringue préremplie

    2 seringue(s) préremplie(s) en verre de 0,25 ml

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 5,26
  • Illustration de la forme galénique

    INNOHEP 4 500 UI anti-Xa/0,45 ml, solution injectable en seringue préremplie

    2 seringue(s) préremplie(s) en verre de 0,45 ml

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 9,33
  • Illustration de la forme galénique

    INNOHEP 14 000 UI anti-Xa/0,7 ml, solution injectable en seringue préremplie

    2 seringue(s) préremplie(s) en verre de 0,7 ml avec aiguille(s) et dispositif de sécurité

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 23,91
  • Illustration de la forme galénique

    INNOHEP 10 000 UI anti-Xa/0,5 ml, solution injectable en seringue préremplie

    2 seringue(s) préremplie(s) en verre de 0,5 ml avec aiguille(s) et dispositif de sécurité

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 19,45
  • Illustration de la forme galénique

    INNOHEP 3 500 UI anti-Xa/0,35 ml, solution injectable en seringue préremplie

    2 seringue(s) préremplie(s) en verre de 0,35 ml

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 7,26
  • Illustration de la forme galénique

    INNOHEP 18 000 UI anti-Xa/0,9 ml, solution injectable en seringue préremplie

    2 seringue(s) préremplie(s) en verre de 0,9 ml avec aiguille(s) et dispositif de sécurité

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 28,53
Illustration posology

Quelle est la posologie de innohep ?

*Posologie

  • Traitement prophylactique des événements thromboemboliques veineux chez les adultes

Administration par injection sous-cutanée.

. Patients à risque modéré d'événements thromboemboliques veineux en chirurgie : 3 500 UI anti Xa en injection sous-cutanée 2 heures avant la chirurgie et ensuite une fois par jour aussi longtemps que le patient est considéré à risque d'événements thromboemboliques veineux.

  • Anesthésie neuraxiale La prudence est recommandée en cas d'anesthésie neuraxiale ou de ponction lombaire chez les patients recevant ce médicament aux doses prophylactiques, Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi" : Anesthésie neuraxiale.

Si une anesthésie neuraxiale est prévue, un intervalle minimal de 12 heures doit être respecté entre la dernière dose prophylactique et la pose de l'aiguille ou du cathéter. Innohep ne doit pas être réadministré avant au moins 4 à 6 heures après la réalisation de l'anesthésie spinale ou après que le cathéter ait été retiré. Par conséquent, l'initiation d'une thromboprophylaxie avec innohep 2 heures avant une chirurgie n'est pas compatible avec une anesthésie neuraxiale.

  • Interchangeabilité

Pour l'interchangeabilité avec les autres HBPM, Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi".

  • Populations spéciales
  • Population pédiatrique La sécurité d'emploi et l'efficacité d'innohep chez les enfants âgés de moins de 18 ans n'ont pas encore été établies. Les données actuellement disponibles chez l'enfant sont décrites à la rubrique "Posologie et mode d'administration" mais aucune recommandation sur la posologie ne peut être donnée.
  • Insuffisance rénale Si une insuffisance rénale est suspectée, la fonction rénale doit être évaluée en utilisant une formule basée sur la créatininémie pour évaluer la clairance de la créatinine. L'utilisation chez des patients avec une clairance de la créatinine < 30 ml/min n'est pas recommandée, la dose à utiliser dans cette population n'ayant pas été établie. Les données actuelles montrent une absence d'accumulation chez les patients présentant une clairance de la créatinine supérieure à 20 ml/min. En cas de besoin chez ces patients, le traitement par innohep peut être initié avec un contrôle de l'activité anti Xa, si le bénéfice attendu est supérieur au risque (voir rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi" : Insuffisance rénale).

  • Personnes âgées Ce médicament doit être utilisé aux doses standards chez les personnes âgées. La prudence est recommandée pour le traitement des patients âgés atteints d'une insuffisance rénale. Si une insuffisance rénale est suspectée, voir rubrique "Posologie et mode d'administration" : Insuffisance rénale et rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi" : Insuffisance rénale.

  • Poids corporel Chez des patients de poids très faible ou très important, une dose de 50 UI anti Xa par kg de poids corporel une fois par jour peut être considérée comme une alternative à la dose usuelle. En chirurgie, la première dose est administrée en injection sous cutanée 2 heures avant celle-ci. Le traitement doit être poursuivi une fois par jour, aussi longtemps que le patient est considéré à risque d'événements thromboemboliques veineux.

*Posologie

  • Traitement prophylactique des événements thromboemboliques veineux chez les adultes

Administration par injection sous-cutanée.

. Patients à risque élevé d'événements thromboemboliques veineux en chirurgie, par exemple en cas de chirurgie orthopédique ou cancérologique : 4 500 UI anti Xa en injection sous-cutanée 12 heures avant la chirurgie et ensuite une fois par jour aussi longtemps que le patient est considéré à risque d'événements thromboemboliques veineux.

  • Anesthésie neuraxiale La prudence est recommandée en cas d'anesthésie neuraxiale ou de ponction lombaire chez les patients recevant ce médicament aux doses prophylactiques, Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi" : Anesthésie neuraxiale.

Si une anesthésie neuraxiale est prévue, un intervalle minimal de 12 heures doit être respecté entre la dernière dose prophylactique et la pose de l'aiguille ou du cathéter. Innohep ne doit pas être réadministré avant au moins 4 à 6 heures après la réalisation de l'anesthésie spinale ou après que le cathéter ait été retiré. Par conséquent, l'initiation d'une thromboprophylaxie avec innohep 2 heures avant une chirurgie n'est pas compatible avec une anesthésie neuraxiale.

  • Interchangeabilité

Pour l'interchangeabilité avec les autres HBPM, Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi".

  • Populations spéciales
  • Population pédiatrique La sécurité d'emploi et l'efficacité d'innohep chez les enfants âgés de moins de 18 ans n'ont pas encore été établies. Les données actuellement disponibles chez l'enfant sont décrites à la rubrique "Posologie et mode d'administration" mais aucune recommandation sur la posologie ne peut être donnée.
  • Insuffisance rénale Si une insuffisance rénale est suspectée, la fonction rénale doit être évaluée en utilisant une formule basée sur la créatininémie pour évaluer la clairance de la créatinine. L'utilisation chez des patients avec une clairance de la créatinine < 30 ml/min n'est pas recommandée, la dose à utiliser dans cette population n'ayant pas été établie. Les données actuelles montrent une absence d'accumulation chez les patients présentant une clairance de la créatinine supérieure à 20 ml/min. En cas de besoin chez ces patients, le traitement par innohep peut être initié avec un contrôle de l'activité anti Xa, si le bénéfice attendu est supérieur au risque (voir rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi" : Insuffisance rénale).

  • Personnes âgées Ce médicament doit être utilisé aux doses standards chez les personnes âgées. La prudence est recommandée pour le traitement des patients âgés atteints d'une insuffisance rénale. Si une insuffisance rénale est suspectée, voir rubrique "Posologie et mode d'administration" : Insuffisance rénale et rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi" : Insuffisance rénale.

  • Poids corporel Chez des patients de poids très faible ou très important, une dose de 50 UI anti Xa par kg de poids corporel une fois par jour peut être considérée comme une alternative à la dose usuelle. En chirurgie, la première dose est administrée en injection sous cutanée 2 heures avant celle-ci. Le traitement doit être poursuivi une fois par jour, aussi longtemps que le patient est considéré à risque d'événements thromboemboliques veineux.

*Posologie

  • Traitement prophylactique des événements thromboemboliques veineux chez les adultes

Administration par injection sous-cutanée.

. Patients immobilisés à cause d'une pathologie médicale aiguë, en dehors d'un contexte chirurgical : 3 500 UI anti Xa en injection sous-cutanée une fois par jour en cas de risque modéré d'événements thromboemboliques, ou 4 500 UI anti Xa en injection sous-cutanée une fois par jour en cas de risque élevé d'événements thromboemboliques veineux. Le traitement doit être poursuivi aussi longtemps que le patient est considéré à risque d'événements thromboemboliques veineux.

  • Anesthésie neuraxiale La prudence est recommandée en cas d'anesthésie neuraxiale ou de ponction lombaire chez les patients recevant ce médicament aux doses prophylactiques, Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi" : Anesthésie neuraxiale.

Si une anesthésie neuraxiale est prévue, un intervalle minimal de 12 heures doit être respecté entre la dernière dose prophylactique et la pose de l'aiguille ou du cathéter. Innohep ne doit pas être réadministré avant au moins 4 à 6 heures après la réalisation de l'anesthésie spinale ou après que le cathéter ait été retiré. Par conséquent, l'initiation d'une thromboprophylaxie avec innohep 2 heures avant une chirurgie n'est pas compatible avec une anesthésie neuraxiale.

  • Interchangeabilité

Pour l'interchangeabilité avec les autres HBPM, Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi".

  • Populations spéciales
  • Population pédiatrique La sécurité d'emploi et l'efficacité d'innohep chez les enfants âgés de moins de 18 ans n'ont pas encore été établies. Les données actuellement disponibles chez l'enfant sont décrites à la rubrique "Posologie et mode d'administration" mais aucune recommandation sur la posologie ne peut être donnée.
  • Insuffisance rénale Si une insuffisance rénale est suspectée, la fonction rénale doit être évaluée en utilisant une formule basée sur la créatininémie pour évaluer la clairance de la créatinine. L'utilisation chez des patients avec une clairance de la créatinine < 30 ml/min n'est pas recommandée, la dose à utiliser dans cette population n'ayant pas été établie. Les données actuelles montrent une absence d'accumulation chez les patients présentant une clairance de la créatinine supérieure à 20 ml/min. En cas de besoin chez ces patients, le traitement par innohep peut être initié avec un contrôle de l'activité anti Xa, si le bénéfice attendu est supérieur au risque (voir rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi" : Insuffisance rénale).

  • Personnes âgées Ce médicament doit être utilisé aux doses standards chez les personnes âgées. La prudence est recommandée pour le traitement des patients âgés atteints d'une insuffisance rénale. Si une insuffisance rénale est suspectée, voir rubrique "Posologie et mode d'administration" : Insuffisance rénale et rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi" : Insuffisance rénale.

  • Poids corporel Chez des patients de poids très faible ou très important, une dose de 50 UI anti Xa par kg de poids corporel une fois par jour peut être considérée comme une alternative à la dose usuelle. En chirurgie, la première dose est administrée en injection sous cutanée 2 heures avant celle-ci. Le traitement doit être poursuivi une fois par jour, aussi longtemps que le patient est considéré à risque d'événements thromboemboliques veineux.

  • Posologie
  • Hémodialyse et hémofiltration chez les adultes . Séance de 4 heures ou moins : Injection d'un bolus de 2 000 à 2 500 UI anti Xa en début de dialyse.

. Séance de plus de 4 heures : Injection d'un bolus de 2 500 UI anti Xa en début de dialyse/filtration, suivi d'une perfusion continue de 750 UI anti-Xa par heure.

. Ajustement de la dose : Si nécessaire, le bolus peut être augmenté ou diminué par paliers de 500 UI anti Xa jusqu'à l'obtention d'une réponse satisfaisante. La dose usuelle est comprise entre 2 000 et 4 500 UI anti Xa. En cas de transfusion concomitante de sang ou de culots globulaires, l'injection d'un bolus supplémentaire de 500 à 1 000 UI anti Xa peut être administrée.

. Surveillance de la dose : La détermination de l'activité anti Xa plasmatique peut être utilisée pour surveiller la dose au cours de l'hémodialyse/hémofiltration. L'activité anti Xa plasmatique doit être approximativement de 0,5 UI anti Xa/ml une heure après l'administration.

  • Interchangeabilité

Pour l'interchangeabilité avec les autres HBPM, Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi".

  • Populations spéciales
  • Population pédiatrique La sécurité d'emploi et l'efficacité d'innohep chez les enfants âgés de moins de 18 ans n'ont pas encore été établies. Les données actuellement disponibles chez l'enfant sont décrites à la rubrique "Posologie et mode d'administration" mais aucune recommandation sur la posologie ne peut être donnée.
  • Insuffisance rénale Si une insuffisance rénale est suspectée, la fonction rénale doit être évaluée en utilisant une formule basée sur la créatininémie pour évaluer la clairance de la créatinine. L'utilisation chez des patients avec une clairance de la créatinine < 30 ml/min n'est pas recommandée, la dose à utiliser dans cette population n'ayant pas été établie. Les données actuelles montrent une absence d'accumulation chez les patients présentant une clairance de la créatinine supérieure à 20 ml/min. En cas de besoin chez ces patients, le traitement par innohep peut être initié avec un contrôle de l'activité anti Xa, si le bénéfice attendu est supérieur au risque (voir rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi" : Insuffisance rénale).

  • Personnes âgées Ce médicament doit être utilisé aux doses standards chez les personnes âgées. La prudence est recommandée pour le traitement des patients âgés atteints d'une insuffisance rénale. Si une insuffisance rénale est suspectée, voir rubrique "Posologie et mode d'administration" : Insuffisance rénale et rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi" : Insuffisance rénale.

  • Poids corporel Chez des patients de poids très faible ou très important, une dose de 50 UI anti Xa par kg de poids corporel une fois par jour peut être considérée comme une alternative à la dose usuelle. En chirurgie, la première dose est administrée en injection sous cutanée 2 heures avant celle-ci. Le traitement doit être poursuivi une fois par jour, aussi longtemps que le patient est considéré à risque d'événements thromboemboliques veineux.