Intelence (étravirine)

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Etravirine

  • Dosages

    200 mg25 mg100 mg

  • Formes galéniques

    comprimé

  • Classe Thérapeutique

    J05AG - INHIBITEURS DE LA TRANSCRIPTASE INVERSE NON NUCLEOSIDIQUES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser intelence ?

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • En cas d'echec a une autre therapeutique

  • En cas d'intolerance a un autre trt

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant a partir de 6 ans

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de intelence ?

  • Autre traitement en cours

    • Trt par elbasvir
    • Trt par grazoprevir
  • Dress syndrome

  • Enfant

    • Enfant de moins de 16 kg
    • Enfant de moins de 6 ans
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite etravirine
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Anomalie metabolisme galactose

  • Autre traitement en cours

    • Trt par atazanavir
    • Trt par cobicistat
    • Trt par daclatasvir
    • Trt par darunavir
    • Trt par simeprevir
  • Deficit en lactase

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Atteinte cutanee

    • Atteinte cutanee severe
    • Atteinte cutanee severe atcd personnel
  • Autre traitement en cours

    • Trt par corticoide
    • Trt par maraviroc
    • Trt par raltegravir
    • Trt par ritonavir
    • Trt par tipranavir
  • Deficit immunitaire

    • Deficit immunitaire severe
  • Dyslipidemie / anomalie metab lipide

  • Femme

  • Grossesse

  • Hepatite

    • Hepatite b chronique active
    • Hepatite c chronique
    • Hepatite chronique active
  • Hyperlipidemie

  • Infection virale

    • Hepatite b chronique active
    • Hepatite c chronique
    • Hepatite virale
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique moderee maladie
  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

  • Atteinte cutanee

    • Atteinte cutanee severe
    • Atteinte cutanee severe atcd personnel
  • Autre traitement en cours

    • Trt par corticoide
    • Trt par maraviroc
    • Trt par raltegravir
    • Trt par ritonavir
    • Trt par tipranavir
  • Deficit immunitaire

    • Deficit immunitaire severe
  • Dyslipidemie / anomalie metab lipide

  • Femme

  • Grossesse

  • Hepatite

    • Hepatite b chronique active
    • Hepatite c chronique
    • Hepatite chronique active
  • Hyperlipidemie

  • Infection virale

    • Hepatite b chronique active
    • Hepatite c chronique
    • Hepatite virale
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique moderee maladie
  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de intelence ?

SEVERE(S)
  • angor
  • fibrillation auriculaire
  • hypercreatininemie
  • hypertension arterielle
  • infarctus du myocarde
  • insuffisance renale chronique
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • alat modification
  • amnesie
  • appetit perte
  • arthralgie
  • asat modification
  • atrophie cutaneo muqueuse
  • augmentation du volume mammaire
  • bilan thyroidien perturbation
  • bilirubine modification
  • cephalee
  • concentration alteration
  • concentration baisse
  • conjonctivite
  • convulsion
  • cytolyse hepatique
  • demineralisation osseuse
  • diabete
  • dress syndrome
  • eosinophilie
  • fer metabolisme perturbation
  • fievre
  • fracture osseuse
  • gamma gt modification
  • gynecomastie
  • hepatite
  • hepatomegalie
  • hypercholesterolemie
  • hyperglycemie
  • hyperlactatemie
  • hyperlipidemie
  • hyperphosphoremie hyperphosphatemie
  • hyperthyroidie
  • hypertriglyceridemie
  • hypocalcemie
  • hypoesthesie
  • hypoglycemie
  • hyponatremie
  • hypophosphoremie hypophosphatemie
  • infection a herpes virus
  • insulino resistance
  • lactico deshydrogenase modification
  • lipoatrophie lipodystrophie
  • maladie autoimmune
  • malaise lipothymie
  • memoire trouble
  • myalgie
  • neuropathie peripherique
  • oedeme de quincke angioedeme
  • osteonecrose
  • paresthesie
  • phosphatase alcaline modification
  • pneumonie
  • prise ponderale
  • rapport hdl ldl modification
  • reaction allergique
  • reaction inflammatoire
  • sommeil trouble
  • somnolence diurne
  • steatose
  • syncope
  • toxidermie bulleuse pemphigus
  • tremblement
  • ulceration buccale
  • zona
MODERE(S)
  • accident vasculaire cerebral
  • anemie
  • anorexie
  • bronchospasme asthme
  • constipation
  • diarrhee
  • distension abdominale
  • douleur abdominale
  • dyspnee
  • flatulence meteorisme
  • gastrite
  • hematemese
  • hyperamylasemie
  • hyperlipasemie
  • hypolipidemie
  • leucopenie
  • nausee vomissement
  • neutropenie
  • pancreatite aigue
  • reflux gastro oesophagien
  • saignement hemorragie
  • secheresse buccale
  • stomatite
  • thrombocytopenie
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • anxiete
  • cauchemar
  • confusion mentale
  • desorientation spatio temporelle
  • eruption cutanee
  • eruption maculo papuleuse
  • erytheme
  • erytheme polymorphe
  • hypersudation
  • insomnie
  • lyell syndrome
  • nervosite
  • oedeme facial
  • prurit
  • secheresse cutanee
  • stevens johnson syndrome
  • sueurs nocturnes
  • vertige etourdissement
  • vision alteration
  • vision floue
MINEUR(S)
  • apathie
  • asthenie
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    INTELENCE 200 mg, comprimé

    1 flacon(s) polyéthylène haute densité (PEHD) avec fermeture de sécurité enfant de 60 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 100%
    • PRIX : 344,87
  • Illustration de la forme galénique

    INTELENCE 25 mg, comprimé

    flacon(s) polyéthylène haute densité (PEHD) avec fermeture de sécurité enfant de 120 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 100%
    • PRIX : 103,63
  • Illustration de la forme galénique

    INTELENCE 100 mg, comprimé

    1 flacon(s) polyéthylène haute densité (PEHD) avec fermeture de sécurité enfant de 120 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 100%
    • PRIX : 344,87
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de intelence ?

    Le traitement doit être initié par un médecin expérimenté dans la prise en charge de l'infection par le VIH.

    L'étravirine doit toujours être utilisée en association avec d'autres médicaments antirétroviraux.

    Posologie

    • Adultes

    La dose recommandée d'étravirine chez les adultes est de 200 mg (un comprimé à 200 mg) à prendre par voie orale, deux fois par jour, après un repas (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    Oubli d'une dose Si le patient oublie une dose d'étravirine dans les 6 heures qui suivent l'horaire de la prise habituelle, il doit prendre la dose oubliée dès que possible après un repas et prendre ensuite la dose suivante à l'heure habituelle. Si le patient oublie une dose plus de 6 heures après l'horaire de la prise habituelle, il ne doit pas prendre la dose oubliée et simplement poursuivre le schéma posologique habituel.

    • Sujets âgés

    L'information disponible concernant l'utilisation de l'étravirine chez les patients de plus de 65 ans est limitée (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"), en conséquence des précautions doivent être prises dans cette population.

    • Insuffisance hépatique

    Aucune adaptation posologique n'est recommandée chez les patients présentant une insuffisance hépatique légère ou modérée (Child-Pugh classe A ou B). Ce médicament doit être utilisé avec prudence chez les patients présentant une insuffisance hépatique modérée. Les paramètres pharmacocinétiques de l'étravirine n'ont pas été étudiés chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère (Child-Pugh classe C). En conséquence, ce médicament n'est pas recommandé chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance rénale

    Aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance rénale (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Grossesse et période post-partum

    Sur la base des données disponibles qui sont limitées, aucune adaptation posologique n'est nécessaire pendant la grossesse et la période post-partum (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    Le traitement doit être initié par un médecin expérimenté dans la prise en charge de l'infection par le VIH.

    L'étravirine doit toujours être utilisée en association avec d'autres médicaments antirétroviraux.

    Posologie

    • Population pédiatrique (âgée de 6 ans à moins de 18 ans)

    La dose d'étravirine recommandée chez les enfants et adolescents (âgés de 6 ans à moins de 18 ans et pesant au moins 16 kg) est fonction du poids corporel (voir ci-dessous). Les comprimés d'étravirine doivent être pris par voie orale, après un repas (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    Dose d'étravirine recommandée chez les patients pédiatriques âgés de 6 ans à moins de 18 ans

    Poids : > ou = 16 à < 20 kg Dose : 100 mg deux fois par jour. Comprimés : quatre comprimés de 25 mg deux fois par jour ou un comprimé de 100 mg deux fois par jour

    Oubli d'une dose Si le patient oublie une dose d'étravirine dans les 6 heures qui suivent l'horaire de la prise habituelle, il doit prendre la dose oubliée dès que possible après un repas et prendre ensuite la dose suivante à l'heure habituelle. Si le patient oublie une dose plus de 6 heures après l'horaire de la prise habituelle, il ne doit pas prendre la dose oubliée et simplement poursuivre le schéma posologique habituel.

    • Insuffisance hépatique

    Aucune adaptation posologique n'est recommandée chez les patients présentant une insuffisance hépatique légère ou modérée (Child-Pugh classe A ou B). Ce médicament doit être utilisé avec prudence chez les patients présentant une insuffisance hépatique modérée. Les paramètres pharmacocinétiques de l'étravirine n'ont pas été étudiés chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère (Child-Pugh classe C). En conséquence, ce médicament n'est pas recommandé chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance rénale

    Aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance rénale (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Population pédiatrique (agée de moins de 6 ans)

    La sécurité et l'efficacité de l'étravirine chez les enfants âgés de moins de 6 ans ou pesant moins de 16 kg n'ont pas encore été établies (Cf ubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). Aucune donnée n'est disponible.

    Le traitement doit être initié par un médecin expérimenté dans la prise en charge de l'infection par le VIH.

    L'étravirine doit toujours être utilisée en association avec d'autres médicaments antirétroviraux.

    Posologie

    • Population pédiatrique (âgée de 6 ans à moins de 18 ans)

    La dose d'étravirine recommandée chez les enfants et adolescents (âgés de 6 ans à moins de 18 ans et pesant au moins 16 kg) est fonction du poids corporel (voir ci-dessous). Les comprimés d'étravirine doivent être pris par voie orale, après un repas (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    Dose d'étravirine recommandée chez les patients pédiatriques âgés de 6 ans à moins de 18 ans

    Poids : > ou = 20 à < 25 kg Dose : 125 mg deux fois par jour Comprimés : cinq comprimés de 25 mg deux fois par jour ou un comprimé de 100 mg et un comprimé de 25 mg deux fois par jour

    Oubli d'une dose Si le patient oublie une dose d'étravirine dans les 6 heures qui suivent l'horaire de la prise habituelle, il doit prendre la dose oubliée dès que possible après un repas et prendre ensuite la dose suivante à l'heure habituelle. Si le patient oublie une dose plus de 6 heures après l'horaire de la prise habituelle, il ne doit pas prendre la dose oubliée et simplement poursuivre le schéma posologique habituel.

    • Insuffisance hépatique

    Aucune adaptation posologique n'est recommandée chez les patients présentant une insuffisance hépatique légère ou modérée (Child-Pugh classe A ou B). Ce médicament doit être utilisé avec prudence chez les patients présentant une insuffisance hépatique modérée. Les paramètres pharmacocinétiques de l'étravirine n'ont pas été étudiés chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère (Child-Pugh classe C). En conséquence, ce médicament n'est pas recommandé chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance rénale

    Aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance rénale (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Population pédiatrique (agée de moins de 6 ans)

    La sécurité et l'efficacité de l'étravirine chez les enfants âgés de moins de 6 ans ou pesant moins de 16 kg n'ont pas encore été établies (Cf ubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). Aucune donnée n'est disponible.

    Le traitement doit être initié par un médecin expérimenté dans la prise en charge de l'infection par le VIH.

    L'étravirine doit toujours être utilisée en association avec d'autres médicaments antirétroviraux.

    Posologie

    • Population pédiatrique (âgée de 6 ans à moins de 18 ans)

    La dose d'étravirine recommandée chez les enfants et adolescents (âgés de 6 ans à moins de 18 ans et pesant au moins 16 kg) est fonction du poids corporel (voir ci-dessous). Les comprimés d'étravirine doivent être pris par voie orale, après un repas (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    Dose d'étravirine recommandée chez les patients pédiatriques âgés de 6 ans à moins de 18 ans

    Poids : > ou = 25 à < 30 kg Dose : 150 mg deux fois par jour Comprimés : six comprimés de 25 mg deux fois par jour ou un comprimé de 100 mg et deux comprimés de 25 mg deux fois par jour

    Oubli d'une dose Si le patient oublie une dose d'étravirine dans les 6 heures qui suivent l'horaire de la prise habituelle, il doit prendre la dose oubliée dès que possible après un repas et prendre ensuite la dose suivante à l'heure habituelle. Si le patient oublie une dose plus de 6 heures après l'horaire de la prise habituelle, il ne doit pas prendre la dose oubliée et simplement poursuivre le schéma posologique habituel.

    • Insuffisance hépatique

    Aucune adaptation posologique n'est recommandée chez les patients présentant une insuffisance hépatique légère ou modérée (Child-Pugh classe A ou B). Ce médicament doit être utilisé avec prudence chez les patients présentant une insuffisance hépatique modérée. Les paramètres pharmacocinétiques de l'étravirine n'ont pas été étudiés chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère (Child-Pugh classe C). En conséquence, ce médicament n'est pas recommandé chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance rénale

    Aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance rénale (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Population pédiatrique (agée de moins de 6 ans)

    La sécurité et l'efficacité de l'étravirine chez les enfants âgés de moins de 6 ans ou pesant moins de 16 kg n'ont pas encore été établies (Cf ubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). Aucune donnée n'est disponible.

    Le traitement doit être initié par un médecin expérimenté dans la prise en charge de l'infection par le VIH.

    L'étravirine doit toujours être utilisée en association avec d'autres médicaments antirétroviraux.

    Posologie

    • Population pédiatrique (âgée de 6 ans à moins de 18 ans)

    La dose d'étravirine recommandée chez les enfants et adolescents (âgés de 6 ans à moins de 18 ans et pesant au moins 16 kg) est fonction du poids corporel (voir ci-dessous). Les comprimés d'étravirine doivent être pris par voie orale, après un repas (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    Dose d'étravirine recommandée chez les patients pédiatriques âgés de 6 ans à moins de 18 ans

    Poids : > ou = 30 kg Dose : 200 mg deux fois par jour Comprimés : huit comprimés de 25 mg deux fois par jour ou deux comprimés de 100 mg deux fois par jour ou un comprimé de 200 mg deux fois par jour

    Oubli d'une dose Si le patient oublie une dose d'étravirine dans les 6 heures qui suivent l'horaire de la prise habituelle, il doit prendre la dose oubliée dès que possible après un repas et prendre ensuite la dose suivante à l'heure habituelle. Si le patient oublie une dose plus de 6 heures après l'horaire de la prise habituelle, il ne doit pas prendre la dose oubliée et simplement poursuivre le schéma posologique habituel.

    • Insuffisance hépatique

    Aucune adaptation posologique n'est recommandée chez les patients présentant une insuffisance hépatique légère ou modérée (Child-Pugh classe A ou B). Ce médicament doit être utilisé avec prudence chez les patients présentant une insuffisance hépatique modérée. Les paramètres pharmacocinétiques de l'étravirine n'ont pas été étudiés chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère (Child-Pugh classe C). En conséquence, ce médicament n'est pas recommandé chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance rénale

    Aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance rénale (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Population pédiatrique (agée de moins de 6 ans)

    La sécurité et l'efficacité de l'étravirine chez les enfants âgés de moins de 6 ans ou pesant moins de 16 kg n'ont pas encore été établies (Cf ubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). Aucune donnée n'est disponible.