Iopidine (apraclonidine)

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Apraclonidine

  • Dosages

    1 %0,5 %

  • Formes galéniques

    collyre en solution

  • Classe Thérapeutique

    S01EA - SYMPATHOMIMETIQUES ANTIGLAUCOMATEUX

Illustration indications

Indications - Quand utiliser iopidine ?

  • Traitement par voie locale

  • Traitement curatif

  • Traitement preventif

  • Traitement de courte duree

  • Traitement par voie locale

  • Traitement additif

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • Dans les formes chroniques

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de iopidine ?

  • Angor

    • Angor instable
    • Angor severe
  • Arythmie cardiaque

    • Arythmie cardiaque non controlee
    • Arythmie cardiaque severe
  • Atteinte cardiovasculaire

    • Atteinte cardiovasculaire atcd personnel
    • Atteinte cardiovasculaire instable
    • Atteinte cardiovasculaire non controlee
    • Atteinte cardiovasculaire severe
  • Autre traitement en cours

    • Trt par antidepresseur tricyclique
    • Trt par imao
    • Trt par sympathomimetique alfa et beta
  • Enfant

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite apraclonidine
    • Hypersensibilite clonidine
  • Hypertension arterielle

    • Hypertension arterielle non controlee
    • Hypertension arterielle severe
  • Insuffisance cardiaque

    • Insuff cardiaque non controlee
    • Insuff cardiaque severe classe iv
  • Insuffisance coronarienne

    • Insuffisance coronarienne severe
  • Mode d'administration particulier

    • Voie intra arterielle
    • Voie intravasculaire
    • Voie intraveineuse
    • Voie orale
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Pathologie coronarienne

    • Pathologie coronarienne severe
  • Trouble de la conduction

  • Port de lentilles de contact

  • Hypertension / hypertonie oculaire

  • Insuffisance hepatique

  • Insuffisance renale chronique

  • Quel que soit le terrain

  • Trouble de la vision

  • Type particulier de traitement

    • Traitement prolonge
  • Angor

    • Angor antecedent personnel
    • Angor leger
    • Angor modere
  • Atteinte cardiovasculaire

    • Atteinte cardiovasculaire atcd personnel
    • Atteinte cardiovasculaire moderee
  • Depression

    • Depression en cours
  • Hypertension / hypertonie oculaire

  • Hypertension arterielle

    • Hypertension arterielle controlee
    • Hypertension arterielle legere
    • Hypertension arterielle moderee
  • Infarctus du myocarde

    • Infarctus du myocarde antecedent perso
    • Infarctus du myocarde recent
  • Insuffisance cardiaque

    • Insuff cardiaque en cours
    • Insuff cardiaque legere classe i
    • Insuff cardiaque legere classe ii
    • Insuff cardiaque moderee classe iii
  • Insuffisance coronarienne

    • Insuffisance coronarienne atcd personnel
    • Insuffisance coronarienne legere
    • Insuffisance coronarienne moderee
  • Insuffisance renale chronique

  • Maladie cerebrovasculaire

  • Pathologie coronarienne

    • Pathologie coronarienne atcd personnel
    • Pathologie coronarienne legere
    • Pathologie coronarienne moderee
  • Quel que soit le terrain

  • Raynaud syndrome

  • Thromboangeite obliterante

  • Trouble de la vision

  • Type particulier de traitement

    • Traitement prolonge
Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de iopidine ?

SEVERE(S)
  • anurie
  • brulure locale
  • collapsus cardiovasculaire
  • extrasystole
  • hypovolemie
  • necrose cutanee
  • tremblement
  • vasoconstriction cutanee
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • apnee
  • areflexie
  • arythmie
  • asthenie
  • blepharite
  • blepharo conjonctivite
  • bradycardie
  • bronchospasme asthme
  • cauchemar
  • cephalee
  • coloration conjonctive
  • coma
  • conduction trouble
  • conjonctive hyperhemie
  • conjonctive oedeme
  • conjonctivite
  • convulsion
  • coordination trouble
  • cornee depot
  • cornee erosion amincissement cornee
  • depression
  • depression respiratoire
  • douleur oculaire
  • douleur oppression thoracique
  • dyspnee
  • gene oculaire
  • hemorragie oculaire
  • hypersecretion broncho pulmonaire
  • hypertension arterielle
  • hyporeflexie
  • hypotension arterielle
  • hypotension arterielle orthostatique
  • hypothermie
  • insomnie
  • insuffisance respiratoire
  • irritabilite
  • irritation nasale
  • irritation oculaire
  • keratite
  • keratopathie
  • larmoiement
  • lethargie
  • libido trouble
  • malaise lipothymie
  • mydriase
  • myosis
  • nervosite
  • oedeme palpebral
  • oedeme peripherique
  • paleur
  • palpitations
  • paresthesie
  • paupiere irritation
  • paupiere spasme blepharospasme
  • pharyngite
  • rhinite
  • rhinorrhee
  • secheresse nasale
  • secheresse oculaire
  • sensation corps etranger
  • somnolence diurne
  • syncope
  • trouble onirique
  • vasodilatation peripherique
  • vertige etourdissement
  • vision alteration
  • vision floue
MODERE(S)
  • douleur des extremites
  • myalgie
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • constipation
  • dermatite
  • diarrhee
  • douleur abdominale
  • dysgueusie
  • gastralgie
  • hypersudation
  • nausee vomissement
  • oedeme facial
  • parosmie
  • prurit
  • secheresse buccale
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    IOPIDINE 1 % m/V, collyre en solution

    2 récipient(s) unidose(s) polyéthylène basse densité (PEBD) de 0,25 ml suremballée(s)/surpochée(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 11,27
  • Illustration de la forme galénique

    IOPIDINE 0,5 %, collyre en solution

    1 flacon(s) compte-gouttes polyéthylène basse densité (PEBD) de 5 ml

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 11,76
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de iopidine ?

    • Adultes (incluant les personnes âgées)

    Instiller une goutte de collyre dans l'oeil à opérer, une heure avant le début de l'intervention chirurgicale au laser au niveau du segment antérieur de l'oeil. Instiller une seconde goutte dans le même oeil, immédiatement après la fin de l'intervention au laser.

    Si la goutte de collyre n'est pas retenue par l'oeil après administration, quelle qu'en soit la raison, instiller une seconde goutte.

    L'administration chez le sujet âgé ne nécessite aucune précaution particulière.

    • Enfant

    La tolérance et l'efficacité de ce médicament n'ayant pas été établies chez l'enfant, ce médicament n'est pas recommandé chez celui-ci.