Ixiaro (virus de l'encéphalite japonaise, inactivé)

Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser ixiaro ?

  • Traitement preventif

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 2 mois

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de ixiaro ?

  • Alteration de l'etat general

    • Alteration de l'etat general severe
  • Fievre

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite albumine bovine
    • Hypersensibilite formaldehyde
    • Hypersensibilite protamine
    • Hypersensibilite proteine bovine
    • Hypersensibilite sulfites
    • Hypersensibilite virus encephalite jap
  • Infection

    • Infection severe aigue
  • Mode d'administration particulier

    • Voie intra arterielle
    • Voie intravasculaire
    • Voie intraveineuse
  • Nourrisson

    • Nourrisson de moins de 2 mois
  • Nouveau-ne

    • Autre traitement en cours

      • Trt par immunosuppresseur
    • Deficit immunitaire

      • Deficit immunitaire acquis (vih)
      • Deficit immunitaire congenital
      • Deficit immunitaire secondaire sauf vih
    • Exposition a une temperature extreme

    • Hemophilie

    • Infection vih

    • Maladie hemorragique

    • Quel que soit le terrain

    • Syndrome hemorragique

    • Terrain hemorragique

    • Thrombopenie

    • Trouble de l'hemostase

    • Trouble de la coagulation

    • Autre traitement en cours

      • Trt par immunosuppresseur
    • Deficit immunitaire

      • Deficit immunitaire acquis (vih)
      • Deficit immunitaire congenital
      • Deficit immunitaire secondaire sauf vih
    • Exposition a une temperature extreme

    • Hemophilie

    • Infection vih

    • Maladie hemorragique

    • Quel que soit le terrain

    • Syndrome hemorragique

    • Terrain hemorragique

    • Thrombopenie

    • Trouble de l'hemostase

    • Trouble de la coagulation

    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de ixiaro ?

    SEVERE(S)
    • sans info sur effets surdosage
    MINEUR(S) OU MODERE(S)
    • alat modification
    • appetit perte
    • arthralgie
    • asat modification
    • asthenie
    • atteinte hepatique
    • bilirubine modification
    • cephalee
    • diarrhee
    • douleur abdominale
    • douleur des extremites
    • dyspnee
    • fievre
    • frisson
    • gamma gt modification
    • hypersudation
    • irritabilite
    • lactico deshydrogenase modification
    • lymphadenopathie
    • malaise lipothymie
    • myalgie
    • nausee vomissement
    • nevrite
    • oedeme palpebral
    • oedeme peripherique
    • palpitations
    • phosphatase alcaline modification
    • syncope
    • syndrome grippal
    • tachycardie
    • thrombocytopenie
    • toux
    • vertige etourdissement
    MINEUR(S)
    • anomalie labiale
    • brulure locale
    • depigmentation
    • dermatite
    • douleur
    • douleur locale au point dinjection
    • ecchymoses
    • eczema
    • eruption cutanee
    • erytheme
    • erytheme polymorphe
    • granulome
    • hematome
    • hyperesthesie
    • hyperpigmentation
    • hypoesthesie
    • induration
    • inflammation locale au point dinjection
    • oedeme
    • oedeme cutane
    • paresthesie
    • prurit
    • raideur articulaire
    • raideur musculaire
    • reaction locale au point dinjection
    • saignement local au point dinjection
    • tumefaction peripherique
    • urticaire
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      IXIARO, suspension injectable. Vaccin de l'encéphalite japonaise (inactivé, adsorbé)

      1 seringue(s) préremplie(s) en verre de 0,5 ml

      • REMBOURSABLE :
      • PRIX :
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de ixiaro ?

      • Adultes (18-65 ans)

      La primovaccination consiste en deux injections séparées de 0,5 ml chacune, administrées selon le schéma conventionnel suivant : Première dose : jour 0. Seconde dose : 28 jours après la première dose.

      Schéma de vaccination rapide Les adultes âgés de 18 à < ou = 65 ans peuvent être vaccinés suivant un schéma de vaccination rapide comme suit : Première dose : jour 0. Seconde dose : 7 jours après la première dose.

      Quel que soit le schéma, la primo-vaccination doit être achevée au minimum une semaine avant l'exposition potentielle au virus de l'encéphalite japonaise (VEJ) (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi"). Il est recommandé aux personnes ayant reçu la première dose de ce vaccin de terminer le schéma de primovaccination en 2 doses avec ce vaccin.

      Chez les sujets n'ayant reçu qu'une seule dose en primovaccination, une protection totale contre la maladie pourrait ne pas être obtenue. Certaines données montrent, après une seconde injection administrée jusqu'à 11 mois après la première, des taux élevés de séroconversion (Cf. rubrique "Proprités pharmacodynamiques").

      Dose de rappel Une dose de rappel (troisième dose) doit être administrée au cours de la seconde année (c.-à-d. 12-24 mois) après la primo-vaccination, avant une exposition potentielle au virus de l'encéphalite japonaise (VEJ). Les personnes à risque continu d'infection par le virus de l'encéphalite japonaise (personnel de laboratoire ou personnes résidant dans une zone endémique) doivent recevoir une dose de rappel 12 mois après la primo-vaccination (Cf. rubrique "Proprités pharmacodynamiques"). Les données de séroprotection à long terme après une première dose de rappel administrée entre 12 et 24 mois après la primo-vaccination suggèrent qu'une seconde dose de rappel devrait être administrée 10 ans après la première dose de rappel, avant une exposition potentielle au VEJ.

      • Personnes âgées (> 65 ans)

      La primo-vaccination consiste en deux injections séparées de 0,5 ml chacune, administrées selon le schéma conventionnel suivant : Première dose le jour 0. Seconde dose : 28 jours après la première dose.

      La primo-vaccination doit être achevée au minimum une semaine avant l'exposition potentielle au virus de l'encéphalite japonaise (VEJ) (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

      Il est recommandé aux personnes ayant reçu la première dose de ce vaccin de terminer le schéma de primo-vaccination en 2 doses avec ce vaccin.

      Chez les sujets n'ayant reçu qu'une seule dose en primo-vaccination, une protection totale contre la maladie pourrait ne pas être obtenue. Certaines données montrent, après une seconde injection administrée jusqu'à 11 mois après la première, des taux élevés de séroconversion (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques").

      Dose de rappel Comme avec de nombreux vaccins, la réponse immunitaire induite par ce vaccin est plus faible chez les personnes âgées que chez les adultes plus jeunes. La durée de la protection étant incertaine chez les personnes âgées, une dose de rappel (troisième dose) doit être envisagée avant toute exposition au virus de l'EJ. La séroprotection à long terme après une dose de rappel n'est pas connue.

      • Population pédiatrique
      • Enfants et adolescents âgés de 3 ans à moins de 18 ans

      La primo-vaccination consiste en deux injections séparées de 0,5 ml chacune, administrées selon le schéma suivant : Première dose : jour 0. Seconde dose : 28 jours après la première dose.

      Il est recommandé aux personnes ayant reçu la première dose de ce vaccin de terminer le schéma de primovaccination en 2 doses avec ce vaccin.

      Dose de rappel (enfants et adolescents) Une dose de rappel (troisième dose) doit être administrée au cours de la seconde année (c'est-à-dire 12 - 24 mois) après la primo-vaccination, avant une exposition potentielle au VEJ. Les enfants et les adolescents présentant un risque continu d'infection par le virus de l'encéphalite japonaise (car ils résident dans une zone endémique) doivent recevoir une dose de rappel 12 mois après la primo-vaccination (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques").

      Les enfants et les adolescents entre 3 ans et moins de 18 ans doivent recevoir une seule dose de rappel de 0,5 ml. Voir la rubrique "Précautions particulières d'élimination et de manipulation" pour en savoir plus sur la préparation d'une dose de 0,25 ml pour les enfants entre 2 mois et moins de 3 ans. Aucune donnée de séroprotection à long terme au-delà de deux ans après l'administration du premier rappel 1 an après la primo-vaccination n'a été générée chez les enfants.

      • Population pédiatrique
      • Enfants âgés de 2 mois à moins de 3 ans

      La primovaccination consiste en deux injections séparées de 0,25 ml chacune, administrées selon le schéma suivant : Première dose : jour 0. Seconde dose : 28 jours après la première dose.

      Voir la rubrique "Précautions particulières d'élimination et manipulation" pour les consignes de préparation de la dose de 0,25 ml pour les enfants âgés de 2 mois à moins de 3 ans.

      Il est recommandé aux personnes ayant reçu la première dose de ce vaccin de terminer le schéma de primovaccination en 2 doses avec ce vaccin.

      Dose de rappel (enfants et adolescents) Une dose de rappel (troisième dose) doit être administrée au cours de la seconde année (c'est-à-dire 12 - 24 mois) après la primo-vaccination, avant une exposition potentielle au VEJ. Les enfants et les adolescents présentant un risque continu d'infection par le virus de l'encéphalite japonaise (car ils résident dans une zone endémique) doivent recevoir une dose de rappel 12 mois après la primo-vaccination (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques").

      Les enfants entre 14 mois et moins de 3 ans doivent recevoir une seule dose de rappel de 0,25 ml. Voir la rubrique "Précautions particulières d'élimination et de manipulation" pour en savoir plus sur la préparation d'une dose de 0,25 ml pour les enfants entre 2 mois et moins de 3 ans. Aucune donnée de séroprotection à long terme au-delà de deux ans après l'administration du premier rappel 1 an après la primo-vaccination n'a été générée chez les enfants.

      • Enfants âgés de moins de 2 mois

      La sécurité et l'efficacité de ce vaccin chez les enfants âgés de moins de 2 mois n'ont pas été établies. Aucune donnée n'est disponible.