Kevzara (sarilumab)

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    200 mg150 mg

  • Formes galéniques

    solution injectable en stylo préremplisolution injectable en seringue préremplie

  • Classe Thérapeutique

    L04AC - INHIBITEURS DE L'INTERLEUKINE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser kevzara ?

  • Associer au methotrexate

  • En monotherapie

  • En cas d'echec a une autre therapeutique

  • En cas d'intolerance a un autre trt

  • Dans les formes actives

  • Dans les formes moderees

  • Dans les formes severes

  • Chez l'adulte

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de kevzara ?

  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Autre traitement en cours

    • Trt par vaccin viral vivant
    • Trt par vaccin viral vivant attenue
  • Enfant

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite sarilumab
  • Infection

    • Infection generale
    • Infection locale
    • Infection opportuniste
    • Infection severe
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Vaccination

    • Vaccination par vaccins vivants
    • Vaccination par vaccins vivants attenues
  • Grossesse

  • Insuffisance hepatique

  • Atteinte gastrointestinale

  • Atteinte hepatique

  • Diverticulite

    • Diverticulite atcd personnel
  • Douleur

  • Femme en age de procreer

  • Fievre

  • Hyperlipidemie

  • Hypertension arterielle

  • Infection

    • Infection chronique
    • Infection opportuniste atcd personnel
  • Infection vih

  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Neutropenie

  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

  • Thrombopenie

  • Tuberculose

    • Tuberculose active
    • Tuberculose latente
  • Ulcere gastroduodenal

    • Ulcere gastroduodenal atcd personnel
  • Voyageur

  • Atteinte gastrointestinale

  • Atteinte hepatique

  • Diverticulite

    • Diverticulite atcd personnel
  • Douleur

  • Femme en age de procreer

  • Fievre

  • Hyperlipidemie

  • Hypertension arterielle

  • Infection

    • Infection chronique
    • Infection opportuniste atcd personnel
  • Infection vih

  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Neutropenie

  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

  • Thrombopenie

  • Tuberculose

    • Tuberculose active
    • Tuberculose latente
  • Ulcere gastroduodenal

    • Ulcere gastroduodenal atcd personnel
  • Voyageur

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de kevzara ?

SEVERE(S)
  • cancer col uterus
  • cancer cutane
  • cancer de la prostate
  • cancer du poumon
  • cancer du sein
  • cancer larynx
  • carcinome basocellulaire
  • carcinome epidermoide cutane
  • deces mortalite
  • douleur tumorale
  • hodgkin maladie
  • leucemie aigue
  • lymphadenopathie
  • lymphome
  • lymphome hepatosplenique
  • melanome primitif
  • meningiome
  • myelome multiple
  • naevus
  • neoplasme
  • neutropenie
  • papillome cutane
  • syndrome lymphoproliferatif
  • syndrome myeloproliferatif
  • thrombocytopenie
  • tumeur cutanee
  • tumeur maligne
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • augmentation du risque infectieux
  • bronchite
  • candidose
  • candidose gastro intestinale
  • candidose vaginale
  • catheter infection
  • cellulite
  • cephalee
  • conjonctivite
  • cystite
  • douleur dentaire
  • enterite
  • fasciite
  • fievre
  • furonculose
  • gastrite
  • hepatite
  • infection a herpes virus
  • infection bacterienne
  • infection cutanee
  • infection dentaire
  • infection des voies respiratoires
  • infection fongique mycose
  • infection oculaire
  • infection parasitaire parasitose
  • infection pulmonaire
  • infection urinaire
  • infection virale
  • laryngite
  • leucoencephalopathie
  • meningite
  • meningite aseptique
  • meningite infectieuse
  • myalgie
  • ongles alteration
  • orgelet
  • otite
  • pharyngite
  • pneumonie
  • pneumopathie interstitielle diffuse
  • pustulose
  • rhinite
  • sepsis choc septique
  • septicemie
  • sinusite
  • stomatite
  • syndrome grippal
  • tuberculose secondaire
  • zona
MINEUR(S)
  • alat modification
  • anticorps apparition
  • asat modification
  • bouffee vasomotrice
  • flush
  • frisson
  • hypercholesterolemie
  • hypertriglyceridemie
  • nausee vomissement
  • perforation digestive
  • reaction allergique
  • reaction locale au point dinjection
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    KEVZARA 200 mg, solution injectable en stylo prérempli

    2 stylos préremplis en verre à usage unique de 1,14 ml

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 814,76
  • Illustration de la forme galénique

    KEVZARA 200 mg, solution injectable en seringue préremplie

    2 seringue(s) préremplie(s) en verre à usage unique de 1,14 ml

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 814,76
  • Illustration de la forme galénique

    KEVZARA 150 mg, solution injectable en seringue préremplie

    2 seringue(s) préremplie(s) en verre à usage unique de 1,14 ml

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 814,76
  • Illustration de la forme galénique

    KEVZARA 150 mg,solution injectable en stylo prérempli

    2 stylos préremplis en verre à usage unique de 1,14 ml

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 814,76
Illustration posology

Quelle est la posologie de kevzara ?

Le traitement doit être instauré et supervisé par des professionnels de santé ayant l'expérience du diagnostic et du traitement de la PR. Les patients traités par ce médicament doivent recevoir la carte patient.

  • Posologie

La posologie recommandée de sarilumab est de 200 mg toutes les 2 semaines, administrée en injection sous-cutanée.

En cas de neutropénie, de thrombopénie ou d'élévation des enzymes hépatiques, une réduction de la posologie de 200 mg toutes les 2 semaines à 150 mg toutes les 2 semaines est recommandée.

  • Modification de la posologie : Le traitement par sarilumab doit être interrompu chez les patients qui développent une infection grave et ce jusqu'à ce que cette infection soit contrôlée.

L'instauration d'un traitement par sarilumab n'est pas recommandée chez les patients présentant un nombre de neutrophiles bas, c'est-à-dire un nombre absolu de neutrophiles (NAN) inférieur à 2000/mm3.

L'instauration d'un traitement par sarilumab n'est pas recommandée chez les patients présentant un nombre de plaquettes inférieur à 150 000/mm3.

Modifications de la posologie recommandées en cas de neutropénie, de thrombopénie ou d'élévation des enzymes hépatiques (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Effets indésirables") :

Nombre absolu de neutrophiles bas (voir rubrique 5.1)

  • Paramètre biologique (cellules/mm3) : NAN supérieur à 1000 . Recommandation : Conserver la posologie de sarilumab existante.

  • Paramètre biologique (cellules/mm3) : NAN entre 500 et 1 000 . Recommandation : Interrompre le traitement par sarilumab jusqu'à ce que la valeur soit > 1 000/mm3. Le traitement par sarilumab peut ensuite être repris à une posologie de 150 mg toutes les 2 semaines, puis ensuite être augmenté à 200 mg toutes les 2 semaines en fonction de l'état clinique.

  • Paramètre biologique (cellules/mm3) : NAN inférieure à 500 . Recommandation : Arrêter le traitement par sarilumab.

Nombre de plaquettes bas

  • Paramètre biologique (cellules x 10 puissance 3/mm3) : Entre 50 et 100 . Recommandation : Interrompre le traitement par sarilumab jusqu'à ce que la valeur soit > 100 x 10 puissance 3/mm3. Le traitement par sarilumab peut ensuite être repris à une posologie de 150 mg toutes les 2 semaines, puis ensuite être augmenté à 200 mg toutes les 2 semaines en fonction de l'état clinique.

  • Paramètre biologique (cellules x 10 puissance 3/mm3) : Inférieure à 50 . Recommandation : Après confirmation par des examens répétés, arrêter le traitement par sarilumab.

Anomalies des enzymes hépatiques

  • Paramètre biologique : ALAT > 1 x et < ou = 3 x la limite supérieure de la normale (LSN) . Recommandation : Envisager une modification de la posologie des DMARDs associés en fonction de l'état clinique.

  • Paramètre biologique : ALAT > 3 x et < ou = 5 x LSN . Recommandation : Interrompre le traitement par sarilumab jusqu'à ce que la valeur soit < 3 x LSN. Le traitement par sarilumab peut ensuite être repris à une posologie de 150 mg toutes les 2 semaines, puis ensuite être augmenté à 200 mg toutes les 2 semaines en fonction de l'état clinique.

  • Paramètre biologique : ALAT > 5 x LSN . Recommandation : Arrêter le traitement par sarilumab.

  • Dose oubliée

En cas d'oubli d'une injection de sarilumab, si l'oubli est constaté dans les 3 jours, l'injection doit être réalisée immédiatement. L'injection suivante devra être réalisée à la date initialement prévue.

Si l'oubli est de 4 jours ou plus, l'injection devra être réalisée à la date prévue de l'injection suivante sans doubler la dose.

  • Populations spéciales
  • Insuffisance rénale : Aucun ajustement de la posologie n'est nécessaire chez les patients ayant une insuffisance rénale légère à modérée. Sarilumab n'a pas été étudié chez les patients présentant une insuffisance rénale sévère (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

  • Insuffisance hépatique : La sécurité et l'efficacité de sarilumab n'ont pas été étudiées chez les patients ayant une insuffisance hépatique, y compris chez les patients présentant une sérologie positive au virus de l'hépatite B (VHB) ou de l'hépatite C (VHC) (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

  • Personnes âgées : Aucun ajustement de la posologie n'est nécessaire chez les patients âgés de plus de 65 ans (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

  • Population pédiatrique : La sécurité et l'efficacité de sarilumab chez les enfants âgés de moins de 18 ans n'ont pas été établies. Aucune donnée n'est disponible.

Le traitement doit être instauré et supervisé par des professionnels de santé ayant l'expérience du diagnostic et du traitement de la PR. Les patients traités par ce médicament doivent recevoir la carte patient.

  • Posologie

La posologie recommandée de sarilumab est de 200 mg toutes les 2 semaines, administrée en injection sous-cutanée.

En cas de neutropénie, de thrombopénie ou d'élévation des enzymes hépatiques, une réduction de la posologie de 200 mg toutes les 2 semaines à 150 mg toutes les 2 semaines est recommandée.

  • Modification de la posologie : Le traitement par sarilumab doit être interrompu chez les patients qui développent une infection grave et ce jusqu'à ce que cette infection soit contrôlée.

L'instauration d'un traitement par sarilumab n'est pas recommandée chez les patients présentant un nombre de neutrophiles bas, c'est-à-dire un nombre absolu de neutrophiles (NAN) inférieur à 2000/mm3.

L'instauration d'un traitement par sarilumab n'est pas recommandée chez les patients présentant un nombre de plaquettes inférieur à 150 000/mm3.

Modifications de la posologie recommandées en cas de neutropénie, de thrombopénie ou d'élévation des enzymes hépatiques (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Effets indésirables") :

Nombre absolu de neutrophiles bas (voir rubrique 5.1)

  • Paramètre biologique (cellules/mm3) : NAN supérieur à 1000 . Recommandation : Conserver la posologie de sarilumab existante.

  • Paramètre biologique (cellules/mm3) : NAN entre 500 et 1 000 . Recommandation : Interrompre le traitement par sarilumab jusqu'à ce que la valeur soit > 1 000/mm3. Le traitement par sarilumab peut ensuite être repris à une posologie de 150 mg toutes les 2 semaines, puis ensuite être augmenté à 200 mg toutes les 2 semaines en fonction de l'état clinique.

  • Paramètre biologique (cellules/mm3) : NAN inférieure à 500 . Recommandation : Arrêter le traitement par sarilumab.

Nombre de plaquettes bas

  • Paramètre biologique (cellules x 10 puissance 3/mm3) : Entre 50 et 100 . Recommandation : Interrompre le traitement par sarilumab jusqu'à ce que la valeur soit > 100 x 10 puissance 3/mm3. Le traitement par sarilumab peut ensuite être repris à une posologie de 150 mg toutes les 2 semaines, puis ensuite être augmenté à 200 mg toutes les 2 semaines en fonction de l'état clinique.

  • Paramètre biologique (cellules x 10 puissance 3/mm3) : Inférieure à 50 . Recommandation : Après confirmation par des examens répétés, arrêter le traitement par sarilumab.

Anomalies des enzymes hépatiques

  • Paramètre biologique : ALAT > 1 x et < ou = 3 x la limite supérieure de la normale (LSN) . Recommandation : Envisager une modification de la posologie des DMARDs associés en fonction de l'état clinique.

  • Paramètre biologique : ALAT > 3 x et < ou = 5 x LSN . Recommandation : Interrompre le traitement par sarilumab jusqu'à ce que la valeur soit < 3 x LSN. Le traitement par sarilumab peut ensuite être repris à une posologie de 150 mg toutes les 2 semaines, puis ensuite être augmenté à 200 mg toutes les 2 semaines en fonction de l'état clinique.

  • Paramètre biologique : ALAT > 5 x LSN . Recommandation : Arrêter le traitement par sarilumab.

  • Dose oubliée

En cas d'oubli d'une injection de sarilumab, si l'oubli est constaté dans les 3 jours, l'injection doit être réalisée immédiatement. L'injection suivante devra être réalisée à la date initialement prévue.

Si l'oubli est de 4 jours ou plus, l'injection devra être réalisée à la date prévue de l'injection suivante sans doubler la dose.

  • Populations spéciales
  • Insuffisance rénale : Aucun ajustement de la posologie n'est nécessaire chez les patients ayant une insuffisance rénale légère à modérée. Sarilumab n'a pas été étudié chez les patients présentant une insuffisance rénale sévère (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

  • Insuffisance hépatique : La sécurité et l'efficacité de sarilumab n'ont pas été étudiées chez les patients ayant une insuffisance hépatique, y compris chez les patients présentant une sérologie positive au virus de l'hépatite B (VHB) ou de l'hépatite C (VHC) (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

  • Personnes âgées : Aucun ajustement de la posologie n'est nécessaire chez les patients âgés de plus de 65 ans (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

  • Population pédiatrique : La sécurité et l'efficacité de sarilumab chez les enfants âgés de moins de 18 ans n'ont pas été établies. Aucune donnée n'est disponible.