Kredex (carvédilol)

Médicaments à base de carvédilol :

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    25 mg12,5 mg6,25 mg

  • Formes galéniques

    comprimé sécable

  • Classe Thérapeutique

    C07AG - ALPHA ET BETA BLOQUANTS

Illustration indications

Indications - Quand utiliser kredex ?

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • Effectuer une surveillance clinique

  • Dans les formes stables

  • Dans les formes legeres

  • Dans les formes moderees

  • Dans les formes severes

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de kredex ?

  • Arteriopathie

    • Arteriopathie peripherique
    • Arteriopathie peripherique obliterante
  • Ascite

  • Asthme

  • Atteinte hepatique

  • Autre traitement en cours

    • Trt par antiarythmique classe i
    • Trt par antiarythmique classe ia
    • Trt par antiarythmique classe ic
    • Trt par cibenzoline
    • Trt par cimetidine
    • Trt par disopyramide
    • Trt par flecainide
    • Trt par floctafenine
    • Trt par hydroquinidine
    • Trt par propafenone
    • Trt par quinidine
    • Trt par sultopride
  • Bloc auriculo-ventriculaire haut degre

    • Bav haut degre non appareille
  • Bloc sino-auriculaire

  • Bradycardie

    • Bradycardie severe
  • Bradycardie sinusale

  • Bronchopneumopathie chronique obstruct

    • Bpco severe
  • Bronchospasme

    • Bronchospasme antecedent personnel
  • Choc anaphylactique

    • Anaphylaxie antecedent personnel
    • Choc anaphylactique atcd personnel
  • Choc cardiogenique

  • Cirrhose

  • Collapsus cardiovasculaire

  • Dysfonctionnement sinusal

  • Enfant

  • Hyperhydratation

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite acebutolol
    • Hypersensibilite alprenolol
    • Hypersensibilite atenolol
    • Hypersensibilite befunolol
    • Hypersensibilite beta bloquants
    • Hypersensibilite betaxolol
    • Hypersensibilite bisoprolol
    • Hypersensibilite carteolol
    • Hypersensibilite carvedilol
    • Hypersensibilite celiprolol
    • Hypersensibilite cicloprolol
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite epanolol
    • Hypersensibilite esmolol
    • Hypersensibilite labetalol
    • Hypersensibilite levobunolol
    • Hypersensibilite metipranolol
    • Hypersensibilite metoprolol
    • Hypersensibilite nadolol
    • Hypersensibilite nadoxolol
    • Hypersensibilite nebivolol
    • Hypersensibilite oxprenolol
    • Hypersensibilite penbutolol
    • Hypersensibilite pindolol
    • Hypersensibilite propranolol
    • Hypersensibilite sotalol
    • Hypersensibilite tertatolol
    • Hypersensibilite timolol
  • Hypervolemie

  • Hypotension arterielle

    • Hypotension arterielle severe
  • Insuffisance cardiaque

    • Atteinte cardiovasculaire instable
    • Insuff cardiaque decompensee
  • Insuffisance hepatique

  • Maladie vasculaire ischemique

  • Maladie vasculaire obliterante

  • Myasthenie

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Oedeme

  • Oedeme pulmonaire

  • Raynaud syndrome

  • Retention hydrique

  • Retention hydrosodee

  • Tachycardie sinusale

  • Trouble arteriel peripherique

  • Trouble circulatoire

    • Trouble circulatoire peripherique
  • Allaitement

  • Anomalie metabolisme galactose

  • Autre traitement en cours

    • Trt par antihypertenseur central
    • Trt par bepridil
    • Trt par betabloquant collyre
    • Trt par diltiazem
    • Trt par inhibiteur calcique
    • Trt par verapamil
  • Bronchopneumopathie chronique obstruct

    • Bpco legere
    • Bpco moderee
  • Deficit en lactase

  • Deficit en sucrase-isomaltase

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite fructose (intolerance)
    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Hypersensibilite saccharose (intolerance)
  • Intolerance genetique au fructose

  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite fructose (intolerance)
    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Hypersensibilite saccharose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Thrombopenie

  • Anesthesie

    • Anesthesie generale
  • Angor

  • Angor de prinzmetal

  • Atteinte cardiovasculaire

  • Autre traitement en cours

    • Trt par digitalique
    • Trt par medicament desensibilisant
  • Bloc auriculo-ventriculaire faible degre

  • Bradycardie

    • Bradycardie < 55 battements par min
  • Cardiopathie ischemique

  • Diabete autre

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Dysfonctionnement ventriculaire

    • Dysfonctionnement ventriculaire gauche
  • Exposition a une temperature extreme

  • Hyperthyroidie

  • Hypotension arterielle

    • Hypotension arterielle legere
    • Hypotension arterielle moderee
  • Insuffisance cardiaque

    • Insuff cardiaque congestive
  • Insuffisance coronarienne

  • Insuffisance renale chronique

  • Intervention chirurgicale

    • Intervention chirurgicale majeure
  • Pathologie coronarienne

  • Pheochromocytome

  • Port de lentilles de contact

  • Psoriasis

  • Quel que soit le terrain

  • Sportif / dopage

  • Terrain allergique

  • Angor

  • Cardiopathie ischemique

  • Exposition a une temperature extreme

  • Hypotension arterielle

    • Hypotension arterielle legere
    • Hypotension arterielle moderee
  • Insuffisance coronarienne

  • Pathologie coronarienne

  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de kredex ?

SEVERE(S)
  • acidose metabolique
  • acidose respiratoire
  • arret cardiaque
  • arret respiratoire
  • arythmie
  • bloc auriculo ventriculaire
  • bloc sino auriculaire
  • bradycardie
  • bronchiolite
  • bronchite
  • bronchospasme asthme
  • choc cardiogenique
  • collapsus cardiovasculaire
  • coma
  • conduction trouble
  • congestion nasale
  • conscience trouble
  • crampe musculaire
  • depression respiratoire
  • dyspnee
  • electrocardiogramme modification
  • extrasystole
  • fibrillation ventriculaire
  • hyperglycemie
  • hyperkaliemie
  • hypertension arterielle
  • hypocalcemie
  • hypoglycemie
  • hypokaliemie
  • hypothermie
  • hypoxemie
  • hypoxie
  • infection des voies respiratoires
  • insuffisance cardiaque
  • insuffisance cardiaque congestive
  • insuffisance renale aigue
  • insuffisance respiratoire
  • mediastinite
  • myasthenie
  • mydriase
  • oedeme pulmonaire
  • pneumonie
  • pneumopathie interstitielle diffuse
  • rales bronchiques
  • rhabdomyolyse
  • rhinite
  • sifflement pulmonaire
  • tachycardie
  • torsade de pointe
  • toux
  • tremblement
  • vasodilatation peripherique
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • accident vasculaire cerebral
  • acuite visuelle modification
  • agranulocytose
  • alat modification
  • anemie
  • angor
  • anorexie
  • anticorps apparition
  • arthralgie
  • arthropathie
  • asat modification
  • atteinte hepatique
  • bilirubine modification
  • cardiomyopathie
  • cholestase
  • chondrite
  • claudication intermittente
  • conjonctive ulcere
  • conjonctivite
  • cornee erosion amincissement cornee
  • creatine kinase modification
  • cyanose
  • cytolyse hepatique
  • deces mortalite
  • depression myocardique
  • diabete
  • douleur des extremites
  • douleur oculaire
  • douleur oppression thoracique
  • douleur osseuse
  • douleur scapulaire
  • eosinophilie
  • faiblesse musculaire
  • fibrillation auriculaire
  • fibrose dermique
  • fibrose retroperitoneale
  • gamma gt modification
  • gangrene
  • gene oculaire
  • glycosurie
  • goutte
  • hematocrite modification
  • hemoglobine modification
  • hepatite
  • hyperammoniemie
  • hypercholesterolemie
  • hyperlipidemie
  • hypertension pulmonaire
  • hypertriglyceridemie
  • hyperuricemie
  • hypervolemie
  • hypotension arterielle
  • hypotension arterielle orthostatique
  • ictere
  • infarctus du myocarde
  • inflammation de la muqueuse
  • insuffisance hepatique
  • irritation oculaire
  • ischemie
  • keratite
  • keratopathie
  • lactico deshydrogenase modification
  • larmoiement
  • leucopenie
  • lipoproteines modification
  • muqueuse ulcere
  • myalgie
  • myopathie
  • neutropenie
  • oedeme des membres inferieurs
  • oedeme peripherique
  • oreille trouble
  • otite
  • otorrhee
  • paleur
  • paleur des extremites
  • palpitations
  • peritonite
  • phosphatase alcaline modification
  • pleuresie
  • prise ponderale
  • raynaud syndrome
  • refroidissement des extremites
  • retention hydrique
  • secheresse oculaire
  • spasme coronaire
  • syndrome de sevrage
  • syndrome lupique
  • thrombocytopenie
  • thrombopathie
  • trouble cutaneo muqueux
  • trouble vasculaire peripherique
  • ulcere nasal
  • vasoconstriction cutanee
  • vasoconstriction peripherique
  • vision alteration
  • xerosis
MODERE(S)
  • alopecie
  • atteinte renale
  • incontinence urinaire
  • infection urinaire
  • insuffisance renale chronique
  • miction trouble
  • vision floue
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • asthenie
  • bouffee vasomotrice
  • depigmentation
  • dermatite
  • douleur
  • dysgueusie
  • eczema
  • erection trouble
  • eruption cutanee
  • eruption maculo papuleuse
  • erytheme
  • erytheme polymorphe
  • exantheme
  • fievre
  • flush
  • frisson
  • hypersudation
  • impuissance
  • la peyronie maladie
  • lethargie
  • libido trouble
  • lichen
  • lyell syndrome
  • manifestation cutanee
  • necrose cutanee
  • oedeme
  • oedeme de quincke angioedeme
  • phlyctene vesicule
  • photosensibilisation medicamenteuse
  • prurit
  • psoriasis
  • purpura
  • reaction allergique
  • stevens johnson syndrome
  • trouble sexuel
  • urticaire
  • vertige etourdissement
MINEUR(S)
  • acouphene bourdonnement doreille
  • agitation
  • amnesie
  • anxiete
  • appetit perte
  • cauchemar
  • cephalee
  • concentration alteration
  • concentration baisse
  • confusion mentale
  • constipation
  • convulsion
  • depression
  • diarrhee
  • douleur abdominale
  • dysarthrie parole difficulte
  • dyspepsie
  • flatulence meteorisme
  • gastralgie
  • haleine modification halitose
  • hallucination
  • humeur trouble
  • hypoacousie surdite
  • insomnie
  • irritabilite
  • malaise lipothymie
  • memoire trouble
  • nausee vomissement
  • nervosite
  • paresthesie
  • personnalite trouble
  • psychose
  • secheresse buccale
  • sialorrhee
  • sommeil trouble
  • somnolence diurne
  • syncope
  • trouble cognitif
  • vigilance trouble
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    KREDEX 25 mg, comprimé sécable

    plaquette(s) polyamide aluminium PVC-Aluminium de 28 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 5,25
  • Illustration de la forme galénique

    KREDEX 12,5 mg, comprimé sécable

    plaquette(s) polyamide aluminium PVC-Aluminium de 28 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 5,25
  • Illustration de la forme galénique

    KREDEX 6,25 mg, comprimé sécable

    plaquette(s) polyamide aluminium PVC-Aluminium de 28 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 5,25
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de kredex ?

    Réservé à l'adulte.

    La posologie doit être adaptée à chaque patient.

    Le traitement doit être instauré sous surveillance médicale particulière, à l'administration de la première dose. L'augmentation des doses, jusqu'à détermination de la dose efficace (définie comme étant la dose maximale tolérée) se fera sous surveillance médicale. Cette période d'adaptation posologique progressive dure au moins 6 semaines.

    a) Avant le traitement par carvédilol Le traitement conventionnel de l'insuffisance cardiaque chronique symptomatique à posologie optimale (inhibiteur de l'enzyme de conversion, diurétique et le plus souvent digitalique) est indispensable avant d'initier le traitement par carvédilol.

    L'état du patient doit être stable depuis au moins 4 semaines avant la première prise de carvédilol pour les patients en insuffisance cardiaque légère à modérée.

    De même, pour les patients en insuffisance cardiaque sévère, en l'absence de données dans l'étude COPERNICUS sur le délai de stabilité requis avant l'instauration du traitement, il est recommandé par prudence de ne pas instaurer le traitement avant 4 semaines de stabilité.

    L'administration de la première dose et les augmentations successives de posologies doivent être réalisées en consultation, par un médecin ayant l'expérience de la prise en charge de patients atteints d'insuffisance cardiaque.

    b) Administration de la première dose Le premier jour, une première dose de 3,125 mg doit être instaurée sous surveillance médicale particulière pendant au moins 3 heures (Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi"/Modalités de surveillance dans Précautions d'emploi).

    c) Premier palier posologique Si cette première administration s'est révélée être bien tolérée (fréquence cardiaque > 50 battements/minute, pression artérielle systolique > 85 mm Hg et en l'absence de signes cliniques d'intolérance), la posologie sera augmentée le lendemain de la première administration à 3,125 mg 2 fois par jour. Cette posologie sera maintenue pendant au moins 2 semaines. Le patient sera revu durant la première semaine de traitement (3 à 7 jours après la première administration) pour vérifier l'absence de signes de décompensation cardiaque. Toute manifestation d'intolérance lors de cette première semaine d'administration, en particulier bradycardie < 50 battements/minute, hypotension artérielle systolique < 85 mm Hg, doit faire arrêter le traitement par carvédilol.

    d) Augmentation des doses par paliers Si la posologie de 3,125 mg 2 fois par jour est bien tolérée, elle sera progressivement augmentée à intervalles d'au moins 2 semaines à 6,25 mg 2 fois par jour, puis 12,5 mg 2 fois par jour, et ensuite 25 mg 2 fois par jour. La dose administrée sera ainsi augmentée jusqu'à la dose maximale tolérée par le patient. La dose maximale recommandée est de 25 mg 2 fois par jour chez les patients de moins de 85 kg.

    Chaque augmentation de dose devra faire l'objet d'une consultation par un médecin ayant l'expérience de la prise en charge de patients atteints d'insuffisance cardiaque (Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi"/Modalités de surveillance dans Précautions d'emploi).

    Pendant cette période de titration, en cas d'aggravation de l'insuffisance cardiaque ou d'intolérance, réduire la dose de carvédilol voire interrompre immédiatement le traitement si nécessaire (notamment en cas d'hypotension sévère, de décompensation d'insuffisance cardiaque avec oedème aigu du poumon, de choc cardiogénique, de bradycardie symptomatique ou de BAV).

    Adapter également si nécessaire les doses des autres thérapeutiques de l'insuffisance cardiaque.

    e) Reprise du traitement après un arrêt éventuel Si le traitement par carvédilol est arrêté pendant plus de 2 semaines, la dose de reprise doit être de 3,125 mg 2 fois par jour. Cette dose sera ensuite augmentée conformément aux recommandations de posologie ci-dessus.

    f) Renouvellement du traitement après la période de titration Le renouvellement pourra être effectué en consultation non spécialisée, lorsque la dose maximale tolérée aura été établie et si le patient ne se déstabilise pas. Le traitement d'entretien après la phase de titration nécessite une surveillance identique à celle de tout patient souffrant d'insuffisance cardiaque. Le traitement doit être prolongé en situation stable. L'aggravation de l'état justifie le recours au médecin ayant l'expérience de la prise en charge de patients atteints d'insuffisance cardiaque.

    Réservé à l'adulte.

    La posologie doit être adaptée à chaque patient. Le traitement doit être instauré sous surveillance médicale particulière, à l'administration de la première dose. L'augmentation des doses, jusqu'à détermination de la dose efficace (définie comme étant la dose maximale tolérée) se fera sous surveillance médicale. Cette période d'adaptation posologique progressive dure au moins 6 semaines.

    a) Avant le traitement par carvédilol Le traitement conventionnel de l'insuffisance cardiaque chronique symptomatique à posologie optimale (inhibiteur de l'enzyme de conversion, diurétique et le plus souvent digitalique) est indispensable avant d'initier le traitement par carvédilol.

    L'état du patient doit être stable depuis au moins 4 semaines avant la première prise de carvédilol pour les patients en insuffisance cardiaque légère à modérée.

    De même, pour les patients en insuffisance cardiaque sévère, en l'absence de données dans l'étude COPERNICUS sur le délai de stabilité requis avant l'instauration du traitement, il est recommandé par prudence de ne pas instaurer le traitement avant 4 semaines de stabilité.

    L'administration de la première dose et les augmentations successives de posologies doivent être réalisées en consultation, par un médecin ayant l'expérience de la prise en charge de patients atteints d'insuffisance cardiaque.

    b) Administration de la première dose Le premier jour, une première dose de 3,125 mg doit être instaurée sous surveillance médicale particulière pendant au moins 3 heures (Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi"/Modalités de surveillance dans Précautions d'emploi).

    c) Premier palier posologique Si cette première administration s'est révélée être bien tolérée (fréquence cardiaque > 50 battements/minute, pression artérielle systolique > 85 mm Hg et en l'absence de signes cliniques d'intolérance), la posologie sera augmentée le lendemain de la première administration à 3,125 mg 2 fois par jour. Cette posologie sera maintenue pendant au moins 2 semaines. Le patient sera revu durant la première semaine de traitement (3 à 7 jours après la première administration) pour vérifier l'absence de signes de décompensation cardiaque. Toute manifestation d'intolérance lors de cette première semaine d'administration, en particulier bradycardie < 50 battements/minute, hypotension artérielle systolique < 85 mm Hg, doit faire arrêter le traitement par carvédilol.

    d) Augmentation des doses par paliers Si la posologie de 3,125 mg 2 fois par jour est bien tolérée, elle sera progressivement augmentée à intervalles d'au moins 2 semaines à 6,25 mg 2 fois par jour, puis 12,5 mg 2 fois par jour, et ensuite 25 mg 2 fois par jour. La dose administrée sera ainsi augmentée jusqu'à la dose maximale tolérée par le patient. La dose maximale recommandée est de 50 mg 2 fois par jour chez les patients pesant plus de 85 kg.

    Chaque augmentation de dose devra faire l'objet d'une consultation par un médecin ayant l'expérience de la prise en charge de patients atteints d'insuffisance cardiaque (Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi"/Modalités de surveillance dans Précautions d'emploi).

    Pendant cette période de titration, en cas d'aggravation de l'insuffisance cardiaque ou d'intolérance, réduire la dose de carvédilol voire interrompre immédiatement le traitement si nécessaire (notamment en cas d'hypotension sévère, de décompensation d'insuffisance cardiaque avec oedème aigu du poumon, de choc cardiogénique, de bradycardie symptomatique ou de BAV).

    Adapter également si nécessaire les doses des autres thérapeutiques de l'insuffisance cardiaque.

    e) Reprise du traitement après un arrêt éventuel Si le traitement par carvédilol est arrêté pendant plus de 2 semaines, la dose de reprise doit être de 3,125 mg 2 fois par jour. Cette dose sera ensuite augmentée conformément aux recommandations de posologie ci-dessus.

    f) Renouvellement du traitement après la période de titration Le renouvellement pourra être effectué en consultation non spécialisée, lorsque la dose maximale tolérée aura été établie et si le patient ne se déstabilise pas. Le traitement d'entretien après la phase de titration nécessite une surveillance identique à celle de tout patient souffrant d'insuffisance cardiaque. Le traitement doit être prolongé en situation stable. L'aggravation de l'état justifie le recours au médecin ayant l'expérience de la prise en charge de patients atteints d'insuffisance cardiaque.