Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Levonorgestrel

  • Dosages

    19,5 mg

  • Formes galéniques

    système de diffusion

  • Classe Thérapeutique

    G02BA - CONTRACEPTIFS INTRAUTERINS

Illustration indications

Indications - Quand utiliser kyleena ?

  • Effectuer une surveillance clinique

  • Chez la femme en age de procreer

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de kyleena ?

  • Adulte jeune (15-17 ans)

    • Adulte de moins de 18 ans
  • Alteration de l'etat general

  • Atteinte hepatique

  • Atteinte uterus et annexes

  • Avortement

    • Avortement septique
  • Cancer de l'uterus

  • Cancer du col de l'uterus

  • Cancer du foie

  • Cancer du sein

  • Embolie pulmonaire

  • Enfant

  • Fibrome uterin

  • Grossesse

  • Hemorragie genitale

    • Hemorragie genitale non diagnostiquee
    • Hemorragie uterine non diagnostiquee
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite levonorgestrel
  • Infection gynecologique

  • Infection pelvienne

  • Insuffisance hepatique

  • Leiomyome de l'uterus

  • Maladie thromboembolique

    • Maladie thromboembolique en cours
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Peritonite

  • Porphyrie cutanee

  • Porphyrie hepatique

    • Porphyrie hepatique maladie
  • Salpingite

  • Thrombophlebite

  • Tumeur progestogene dependante

    • Tumeur hormonodependante
    • Accident vasculaire cerebral

      • Accident vascul cerebral atcd personnel
    • Amenorrhee

    • Arteriopathie

    • Atteinte cardiovasculaire

      • Atteinte cardiovasculaire atcd personnel
      • Atteinte cardiovasculaire severe
    • Cardiopathie

      • Cardiopathie congenitale
    • Cephalee

    • Depression

    • Diabete type i

    • Femme

      • Femme nullipare
    • Grossesse pathologique

      • Grossesse extra uterine atcd personnel
    • Hyperplasie endometre

    • Hypertension arterielle

    • Ictere

    • Infarctus du myocarde

      • Infarctus du myocarde antecedent perso
    • Intervention chirurgicale

      • Intervention chirurgicale atcd
      • Intervention chirurgicale tubaire
    • Migraine

    • Quel que soit le terrain

    • Valvulopathie

    • Accident vasculaire cerebral

      • Accident vascul cerebral atcd personnel
    • Amenorrhee

    • Arteriopathie

    • Atteinte cardiovasculaire

      • Atteinte cardiovasculaire atcd personnel
      • Atteinte cardiovasculaire severe
    • Cardiopathie

      • Cardiopathie congenitale
    • Cephalee

    • Depression

    • Diabete type i

    • Femme

      • Femme nullipare
    • Grossesse pathologique

      • Grossesse extra uterine atcd personnel
    • Hyperplasie endometre

    • Hypertension arterielle

    • Ictere

    • Infarctus du myocarde

      • Infarctus du myocarde antecedent perso
    • Intervention chirurgicale

      • Intervention chirurgicale atcd
      • Intervention chirurgicale tubaire
    • Migraine

    • Quel que soit le terrain

    • Valvulopathie

    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de kyleena ?

    SEVERE(S)
    • anaphylaxie
    • augmentation du risque infectieux
    • bronchospasme asthme
    • convulsion
    • dorsalgie
    • douleur
    • dyspnee
    • endometrite
    • malaise lipothymie
    • oedeme de quincke angioedeme
    • oedeme facial
    • oedeme pharynge
    • salpingite
    • sans objet
    • septicemie
    • syncope
    • tendance tentative suicidaire
    MODERE(S) OU SEVERE(S)
    • alat modification
    • anemie hemolytique
    • asat modification
    • atteinte hepatique
    • bilirubine modification
    • cholestase
    • gamma gt modification
    • ictere
    • lactico deshydrogenase modification
    • meningiome
    • phosphatase alcaline modification
    • tumeur hepatique
    MODERE(S)
    • acne
    • alopecie
    • amaigrissement
    • amenorrhee
    • anomalie appareil genital
    • anorexie
    • anorgasmie orgasme trouble
    • anxiete
    • appetit augmentation
    • appetit perte
    • asthenie
    • atrophie vulve vagin
    • augmentation du volume mammaire
    • canal carpien syndrome
    • cancer col uterus
    • cancer de lendometre
    • cancer de lovaire
    • cancer du sein
    • candidose vaginale
    • cephalee
    • chloasma
    • concentration alteration
    • concentration baisse
    • confusion mentale
    • constipation
    • crampe musculaire
    • cycle menstruel irregulier
    • demence
    • depression
    • dermatite
    • diarrhee
    • distension abdominale
    • douleur abdominale
    • douleur mammaire
    • douleur pelvienne
    • dysmenorrhee
    • dyspepsie
    • eczema
    • embolie pulmonaire
    • endometre hyperplasie
    • equilibre trouble
    • eruption cutanee
    • erytheme
    • erytheme noueux
    • erytheme polymorphe
    • fievre
    • flatulence meteorisme
    • fragilite emotionnelle
    • galactorrhee
    • grossesse extra uterine
    • gynecomastie
    • hemorragie uro genitale
    • hirsutisme
    • humeur trouble
    • hyperglycemie
    • hyperpigmentation
    • hypersecretion vaginale
    • hypertension arterielle
    • hypertrichose
    • hypomenorrhee
    • impuissance
    • infarctus du myocarde
    • infection fongique mycose
    • insomnie
    • insuffisance cardiaque
    • irritabilite
    • jambes lourdes
    • kyste ovarien
    • leucorrhee
    • libido trouble
    • lipoatrophie lipodystrophie
    • mastodynie
    • metrorragie
    • nausee vomissement
    • nervosite
    • oedeme
    • oedeme cutane
    • oedeme cyclique
    • oedeme des membres inferieurs
    • oedeme peripherique
    • oligomenorrhee
    • palpitations
    • pilosite modification
    • pollakiurie
    • prise ponderale
    • prurit
    • prurit vulvaire
    • purpura
    • reaction allergique
    • retention hydrique
    • rupture uterine
    • saignement hemorragie
    • saignement vaginal
    • seborrhee
    • secheresse buccale
    • secheresse vaginale
    • sommeil trouble
    • somnolence diurne
    • spotting petit saignement
    • syndrome premenstruel
    • tachycardie
    • tension mammaire
    • thromboembolie
    • thrombophlebite
    • thrombose veineuse
    • tremblement
    • trouble cutaneo muqueux
    • trouble sexuel
    • trouble vulvo vaginal
    • tumeur benigne du sein
    • urticaire
    • vaginite
    • vertige etourdissement
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      KYLEENA 19,5 mg, système de diffusion intra-utérin

      1 plaquette(s) thermoformée(s) polytéréphtalate (PET) de 1 dispositif(s)

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 95,54
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de kyleena ?

      • Posologie

      Après insertion dans la cavité utérine, Ce médicament est efficace pour une durée maximale de 5 ans.

      • Insertion et retrait/remplacement

      Il est recommandé que la pose de ce médicament soit réalisée exclusivement par un professionnel de santé familiarisé avec la technique de pose des SIU et/ou ayant reçu une formation à la technique de pose de ce médicament.

      Ce médicament doit être mis en place dans la cavité utérine au cours des 7 jours qui suivent le début des règles. Ce médicament peut être remplacé par un nouveau système à n'importe quelle période du cycle. Ce médicament peut également être posé immédiatement après un avortement du premier trimestre.

      Au cours du post-partum, le système ne peut être mis en place qu'après involution complète de l'utérus et, dans tous les cas, au plus tôt 6 semaines après l'accouchement. Si l'involution utérine est significativement retardée, il convient d'attendre jusqu'à 12 semaines après l'accouchement.

      En cas d'insertion difficile, ou de douleurs ou de saignements anormaux, pendant ou après l'insertion, la possibilité d'une perforation doit être envisagée et des mesures appropriées, telles qu'un examen clinique et une échographie, doivent être prises. Un examen clinique peut ne pas suffire à exclure une perforation partielle.

      Ce médicament se distingue des autres SIU par l'association de la visibilité de son anneau d'argent à l'échographie et de la couleur bleue des fils de retrait. La structure en T de ce médicament contient du sulfate de baryum, ce qui permet de rendre le système visible à la radiographie.

      Le retrait de ce médicament est effectué en tirant délicatement sur les fils à l'aide d'une pince. Si les fils ne sont pas visibles mais si la présence du système dans la cavité utérine est confirmée par l'échographie, celui-ci peut être retiré à l'aide d'une pince fine. Une dilatation du canal cervical ou une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

      Le système doit être retiré au plus tard à la fin de la cinquième année. Si la patiente souhaite continuer d'utiliser la même méthode, un nouveau système peut être posé immédiatement après le retrait de l'ancien système.

      Si une grossesse n'est pas souhaitée, le système doit être retiré pendant les 7 premiers jours du cycle menstruel, si la patiente présente un cycle menstruel régulier. Si le système est retiré à un autre moment du cycle ou que la patiente n'a pas de règles régulières, et si elle a eu des rapports sexuels au cours de la semaine précédente, l'efficacité contraceptive n'est pas assurée. Pour assurer une contraception continue, le nouveau système, doit être inséré immédiatement après le retrait ou une méthode alternative de contraception doit avoir été initiée.

      Après le retrait de ce médicament, le système doit être inspecté afin de vérifier qu'il est intact.

      • Patientes âgées

      Ce médicament n'est pas indiqué chez les femmes ménopausées.

      • Insuffisance hépatique

      Ce médicament n'a pas été étudié chez les femmes atteintes d'insuffisance hépatique. L'utilisation de ce médicament est contre-indiquée chez les femmes présentant une affection hépatique aiguë ou une tumeur hépatique (Cf. rubrique "Contre-indications").

      • Insuffisance rénale

      Ce médicament n'a pas été étudié chez les femmes atteintes d'insuffisance rénale.

      • Population pédiatrique

      L'utilisation de ce produit n'est pas indiquée avant la ménarche. Pour les données concernant la sécurité d'emploi et l'efficacité chez les adolescentes, voir rubrique "Propriétés pharmacodynamiques".