Laventair (vilantérol / uméclidinium)

Médicaments à base de uméclidinium ou vilantérol :

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    55 microgrammes/22 microgrammes

  • Formes galéniques

    poudre pour inhalation en récipient unidose

  • Classe Thérapeutique

    R03AL - ADRENERGIQUES EN ASSOCIATION AVEC DES ANTICHOLINERGIQUES, ASSO. TRIPLES INCL.

Illustration indications

Indications - Quand utiliser laventair ?

  • Traitement continu

  • Traitement symptomatique

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de laventair ?

  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Asthme

  • Enfant

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite au vilanterol
    • Hypersensibilite umeclidinium
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Anomalie metabolisme galactose

  • Deficit en lactase

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Atteinte cardiovasculaire

    • Atteinte cardiovasculaire non controlee
  • Autre traitement en cours

    • Trt par hypokaliemiant
  • Convulsions

    • Convulsions antecedent personnel
  • Diabete autre

  • Diabete insipide

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Dysfonctionnement thyroidien

    • Thyreotoxicose
  • Glaucome a angle ferme

  • Quel que soit le terrain

  • Retention urinaire

  • Atteinte cardiovasculaire

    • Atteinte cardiovasculaire non controlee
  • Autre traitement en cours

    • Trt par hypokaliemiant
  • Convulsions

    • Convulsions antecedent personnel
  • Diabete autre

  • Diabete insipide

  • Diabete type i

  • Diabete type ii

  • Dysfonctionnement thyroidien

    • Thyreotoxicose
  • Glaucome a angle ferme

  • Quel que soit le terrain

  • Retention urinaire

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de laventair ?

SEVERE(S)
  • accommodation trouble
  • anaphylaxie
  • arythmie
  • bronchospasme asthme
  • cephalee
  • constipation
  • dysgueusie
  • dysurie
  • eruption cutanee
  • extrasystole
  • fibrillation auriculaire
  • glaucome
  • hyperglycemie
  • hypertension hypertonie oculaire
  • hypokaliemie
  • infection des voies respiratoires
  • infection urinaire
  • nausee vomissement
  • oedeme de quincke angioedeme
  • palpitations
  • pharyngite
  • prurit
  • reaction allergique
  • retention durine
  • rhinite
  • secheresse buccale
  • sinusite
  • tachycardie
  • timbre de la voix modification
  • toux
  • tremblement
  • urticaire
  • vision floue
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    LAVENTAIR ELLIPTA 55 microgrammes/22 microgrammes, poudre pour inhalation en récipient unidose

    plaquette(s) thermoformée(s) aluminium de 30 dose(s) avec inhalateur(s)

    • REMBOURSABLE : 30%
    • PRIX : 44,12
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de laventair ?

    • Adultes

    La dose recommandée est une inhalation de l'association uméclidinium/vilantérol 55/22 microgrammes une fois par jour.

    Ce médicament doit être administré une fois par jour, tous les jours à la même heure afin de maintenir la bronchodilatation. La dose maximale est une inhalation de l'association uméclidinium/vilantérol 55/22 microgrammes une fois par jour.

    • Populations spécifiques
    • Patients âgés Aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients âgés de plus de 65 ans.

    • Insuffisance rénale Aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance rénale.

    • Insuffisance hépatique Aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance hépatique légère ou modérée. L'utilisation de l'association uméclidinium/vilantérol n'a pas été étudiée chez les patients présentant une atteinte hépatique sévère et doit donc être utilisé avec prudence chez ces patients.

    • Population pédiatrique Il n'y a pas d'utilisation justifiée de l'association uméclidinium/vilantérol dans la population pédiatrique (enfants âgés de moins de 18 ans) dans l'indication BPCO.