Letrozole (létrozole)

Médicaments à base de létrozole :

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    2,5 mg2.5 mg

  • Formes galéniques

    comprimé peliculécomprimé pelliculé

  • Classe Thérapeutique

    L02BG - INHIBITEURS DE L'AROMATASE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser letrozole ?

  • Traitement de deuxieme intention

  • En cas d'echec a une autre therapeutique

  • Dans les formes avancees

  • Dans les formes progressives

  • Chez la femme menopausee

  • En cas de rechute

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de letrozole ?

  • Allaitement

  • Enfant

    • Enfant de moins de 6 ans
  • Femme en premenopause

  • Grossesse

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite letrozole
    • Hypersensibilite tartrazine
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Anomalie metabolisme galactose

  • Deficit en lactase

  • Enfant

    • Enfant de plus de 6 ans
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Autre traitement en cours

    • Trt par estrogene
    • Trt par tamoxifene
  • Fracture

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale au stade terminal
  • Osteoporose

    • Osteoporose atcd personnel
  • Quel que soit le terrain

  • Statut menopausique incertain

  • Tendinopathie

  • Autre traitement en cours

    • Trt par estrogene
    • Trt par tamoxifene
  • Fracture

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale au stade terminal
  • Osteoporose

    • Osteoporose atcd personnel
  • Quel que soit le terrain

  • Statut menopausique incertain

  • Tendinopathie

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de letrozole ?

SEVERE(S)
  • angor
  • embolie pulmonaire
  • hypertension arterielle
  • infarctus du myocarde
  • insuffisance cardiaque
  • ischemie
  • ischemie myocardique
  • palpitations
  • sans info sur effets surdosage
  • tachycardie
  • thromboembolie
  • thrombophlebite
  • thrombose arterielle
MODERE(S)
  • accident vasculaire cerebral
  • alat modification
  • alopecie
  • amaigrissement
  • anaphylaxie
  • anxiete
  • appetit augmentation
  • appetit perte
  • arthralgie
  • arthrite
  • asat modification
  • asthenie
  • bilirubine modification
  • bouffee vasomotrice
  • canal carpien syndrome
  • cancer de lendometre
  • cataracte
  • cephalee
  • constipation
  • cytolyse hepatique
  • depression
  • diarrhee
  • douleur
  • douleur abdominale
  • douleur oppression thoracique
  • douleur osseuse
  • douleur tumorale
  • dysesthesie
  • dysgueusie
  • dyspepsie
  • endometre hyperplasie
  • eruption cutanee
  • eruption maculo papuleuse
  • erytheme
  • erytheme polymorphe
  • fievre
  • fracture osseuse
  • gamma gt modification
  • hepatite
  • hypercholesterolemie
  • hypersudation
  • hypoesthesie
  • ictere
  • infection urinaire
  • insomnie
  • irritabilite
  • irritation oculaire
  • lactico deshydrogenase modification
  • malaise lipothymie
  • memoire trouble
  • myalgie
  • nausee vomissement
  • nervosite
  • oedeme
  • oedeme de quincke angioedeme
  • oedeme peripherique
  • osteoporose
  • paresthesie
  • phlyctene vesicule
  • phosphatase alcaline modification
  • pollakiurie
  • polydipsie
  • prise ponderale
  • prurit
  • psoriasis
  • reaction allergique
  • rupture tendineuse
  • saignement vaginal
  • secheresse buccale
  • secheresse cutanee
  • secheresse muqueuse
  • secheresse vaginale
  • somnolence diurne
  • spotting petit saignement
  • stomatite
  • tendinopathie
  • tenosynovite
  • tension mammaire
  • toxidermie bulleuse pemphigus
  • urticaire
  • vertige etourdissement
  • vision alteration
  • vision floue
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • dyspnee
  • leucopenie
  • toux
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    LETROZOLE BIOGARAN 2,5 mg, comprimé peliculé

    plaquette(s) PVC-Aluminium de 30 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 100%
    • PRIX : 41,68
  • Illustration de la forme galénique

    LETROZOLE EG 2,5 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) PVC-Aluminium de 30 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 100%
    • PRIX : 41,68
  • Illustration de la forme galénique

    LETROZOLE SANDOZ 2.5 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) PVC polyéthylène PVDC aluminium de 30 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 100%
    • PRIX : 41,68
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de letrozole ?

    • Adultes et patientes âgées

    La dose recommandée de létrozole est de 2,5 mg en une prise quotidienne. Aucun ajustement de la dose n'est nécessaire chez la patiente âgée.

    Chez les patientes présentant un cancer du sein avancé ou métastatique, le traitement par létrozole doit être poursuivi jusqu'à progression manifeste de la maladie.

    En traitement adjuvant ou en prolongation du traitement adjuvant, le traitement par létrozole doit être poursuivi pendant 5 ans ou jusqu'à rechute de la maladie, selon ce qui survient en premier.

    En traitement adjuvant, un schéma de traitement séquentiel (létrozole pendant 2 ans suivi du tamoxifène pendant 3 ans) peut également être envisagé (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacodynamiques").

    En traitement néoadjuvant, le traitement par létrozole peut être poursuivi pendant 4 à 8 mois afin d'obtenir une réduction tumorale optimale. En cas de réponse insuffisante, il convient d'arrêter le traitement par létrozole, de programmer une intervention chirurgicale et/ou de discuter des autres options thérapeutiques avec la patiente.

    • Population pédiatrique L'utilisation de létrozole n'est pas recommandée chez les enfants et adolescents. La sécurité et l'efficacité de létrozole chez les enfants et adolescents jusqu'à 17 ans n'ont pas été établies. Les données disponibles sont limitées et aucune recommandation sur la posologie ne peut être donnée.

    • Insuffisance rénale Aucune adaptation posologique de létrozole n'est nécessaire chez les patientes présentant une insuffisance rénale si la clairance de la créatinine est > ou = 10 ml/min. Il n'existe pas de données suffisantes pour les cas d'insuffisance rénale où la clairance de la créatinine est inférieure à 10 ml/min (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance hépatique Aucune adaptation posologique de létrozole n'est nécessaire chez les patientes présentant une insuffisance hépatique légère à modérée (classe A ou B de Child-Pugh). Il n'existe pas de données suffisantes chez les patientes présentant une insuffisance hépatique sévère (classe C de Child-Pugh). Une surveillance étroite s'impose chez ces patientes (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Adultes et patientes âgées

    La dose recommandée de létrozole est de 2,5 mg en une prise quotidienne. Aucun ajustement de la dose n'est nécessaire chez la patiente âgée.

    Chez les patientes présentant un cancer du sein avancé ou métastatique, le traitement par létrozole doit être poursuivi jusqu'à progression manifeste de la maladie.

    En traitement adjuvant ou en prolongation du traitement adjuvant, le traitement par létrozole doit être poursuivi pendant 5 ans ou jusqu'à rechute de la maladie, selon ce qui survient en premier.

    En traitement adjuvant, un schéma de traitement séquentiel (létrozole pendant 2 ans suivi du tamoxifène pendant 3 ans) peut également être envisagé (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacodynamiques").

    En traitement néoadjuvant, le traitement par létrozole peut être poursuivi pendant 4 à 8 mois afin d'obtenir une réduction tumorale optimale. En cas de réponse insuffisante, il convient d'arrêter le traitement par létrozole, de programmer une intervention chirurgicale et/ou de discuter des autres options thérapeutiques avec la patiente.

    • Population pédiatrique L'utilisation de létrozole n'est pas recommandée chez les enfants et adolescents. La sécurité et l'efficacité de létrozole chez les enfants et adolescents jusqu'à 17 ans n'ont pas été établies. Les données disponibles sont limitées et aucune recommandation sur la posologie ne peut être donnée.

    • Insuffisance rénale Aucune adaptation posologique de létrozole n'est nécessaire chez les patientes présentant une insuffisance rénale si la clairance de la créatinine est > ou = 10 ml/min. Il n'existe pas de données suffisantes pour les cas d'insuffisance rénale où la clairance de la créatinine est inférieure à 10 ml/min (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Insuffisance hépatique Aucune adaptation posologique de létrozole n'est nécessaire chez les patientes présentant une insuffisance hépatique légère à modérée (classe A ou B de Child-Pugh). Il n'existe pas de données suffisantes chez les patientes présentant une insuffisance hépatique sévère (classe C de Child-Pugh). Une surveillance étroite s'impose chez ces patientes (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").

    • Adultes et patientes âgées

    La dose recommandée de létrozole est de 2,5 mg en une prise quotidienne. Aucun ajustement de la dose n'est nécessaire chez la patiente âgée.

    Dans le cadre du traitement adjuvant, il est recommandé de poursuivre le traitement pendant 5 ans ou jusqu'à la rechute de la tumeur. L'expérience clinique disponible dans cette indication est de 2 ans (durée médiane du traitement est de 25 mois).

    Dans le cadre d'une prolongation du traitement adjuvant, l'expérience clinique disponible est de 4 ans (durée médiane du traitement).

    Chez les patientes ayant une maladie à un stade avancé ou métastatique, le traitement par létrozole doit être poursuivi jusqu'à progression documentée de la tumeur.

    • Enfants

    Sans objet.

    • Insuffisance hépatique et/ou rénale

    Aucun ajustement de la dose n'est nécessaire chez l'insuffisant rénal en cas de clairance de la créatinine supérieure à 30 ml/min.

    Les données cliniques disponibles sont insuffisantes chez l'insuffisant rénal dont la clairance de la créatinine est inférieure à 30 ml/min ou chez le patient atteint d'une insuffisance hépatocellulaire sévère (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacocinétiques").