Levofolinate de sodium (lévofolinate / acide lévofolinique)

Médicaments à base de lévofolinate ou acide lévofolinique :

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Levofolinate, Acide Levofolinique

  • Dosages

    50 mg/

  • Formes galéniques

    solution injectable pour perfusion

  • Classe Thérapeutique

    V03AF - MEDICAMENTS DETOXIFIANTS DANS UN TRAITEMENT CYTOSTATIQUE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser levofolinate de sodium ?

  • Traitement preventif

  • Chez l'enfant

  • Chez l'adulte

  • Associer au 5-fluorouracile

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de levofolinate de sodium ?

  • Allaitement

  • Atteinte gastrointestinale

    • Atteinte gastrointestinale severe
  • Diarrhee

    • Diarrhee severe
  • Grossesse

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite ac folinique/folinate
  • Mode d'administration particulier

    • Voie intrathecale
  • Terrain ci fluorouracile

    • Anemie

      • Carence en vitamine b12
    • Anemie de biermer

    • Anemie megaloblastique

      • Carence en vitamine b12
    • Ascite

    • Autre traitement en cours

      • Trt par ains
      • Trt par fluorouracile
      • Trt par methotrexate
      • Trt par phenobarbital
      • Trt par phenytoine
      • Trt par primidone
      • Trt par salicyle
    • Convulsions

    • Deshydratation

    • Epanchement pleural

    • Epilepsie

    • Hypovolemie

    • Insuffisance renale chronique

    • Macrocytose

    • Patient a risque/fragilise

    • Quel que soit le terrain

    • Radiotherapie

      • Radiotherapie anterieure
    • Stomatite

    • Sujet age

    • Type particulier de traitement

      • Traitement a dose elevee
    • Anemie

      • Carence en vitamine b12
    • Anemie de biermer

    • Anemie megaloblastique

      • Carence en vitamine b12
    • Ascite

    • Autre traitement en cours

      • Trt par ains
      • Trt par fluorouracile
      • Trt par methotrexate
      • Trt par phenobarbital
      • Trt par phenytoine
      • Trt par primidone
      • Trt par salicyle
    • Convulsions

    • Deshydratation

    • Epanchement pleural

    • Epilepsie

    • Hypovolemie

    • Insuffisance renale chronique

    • Macrocytose

    • Patient a risque/fragilise

    • Quel que soit le terrain

    • Radiotherapie

      • Radiotherapie anterieure
    • Stomatite

    • Sujet age

    • Type particulier de traitement

      • Traitement a dose elevee
    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de levofolinate de sodium ?

    SEVERE(S)
    • aucun effet indesirable rapporte
    MODERE(S) OU SEVERE(S)
    • agitation
    • anaphylaxie
    • cheilite
    • choc anaphylactique
    • convulsion
    • deces mortalite
    • depression
    • deshydratation
    • diarrhee
    • erytheme
    • erythrodysesthesie palmo plantaire
    • fievre
    • hyperammoniemie
    • insomnie
    • mucite
    • nausee vomissement
    • oedeme de quincke angioedeme
    • prurit
    • reaction allergique
    • secheresse cutanee
    • stomatite
    • trouble cutaneo muqueux
    • urticaire
    MODERE(S)
    • aplasie medullaire
    • conjonctivite
    • larmoiement
    • leucopenie
    • trouble hematologique
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      LEVOFOLINATE DE SODIUM MEDAC 50 mg/mL, solution injectable/pour perfusion

      1 flacon(s) en verre de 4 ml

      • REMBOURSABLE :
      • PRIX :
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de levofolinate de sodium ?

      • Prévention de la toxicité du méthotrexate (sauvetage folinique)

      Puisque le schéma posologique du sauvetage folinique dépend fortement de la posologie et de la méthode d'administration du méthotrexate en dose intermédiaire ou forte, le protocole du méthotrexate guidera le schéma posologique du sauvetage folinique. Par conséquent, pour la posologie et la méthode d'administration du lévofolinate disodique, il est préférable de se reporter au protocole appliqué lors de l'administration du méthotrexate en dose intermédiaire ou forte.

      Les lignes directrices suivantes peuvent servir d'exemple de schémas utilisés chez les adultes, les personnes âgées et les enfants :

      Le sauvetage folinique doit être réalisé par voie parentérale chez les patients ayant des syndromes de malabsorption ou d'autres désordres gastro-intestinaux quand l'absorption entérale n'est pas assurée.

      Des doses supérieures à 12,5-25 mg doivent être administrées par voie parentérale car l'absorption entérale en lévofolinate disodique est saturable.

      Le sauvetage folinique est nécessaire quand le méthotrexate est administré à des doses excédant 500 mg/m2 de surface corporelle et doit être envisagé avec des doses de 100 mg à 500 mg/m2 de surface corporelle.

      La dose et la durée du traitement du sauvetage folinique dépendent principalement du type et du dosage de la thérapie par méthotrexate, de la survenue de symptômes de toxicité, et de la capacité individuelle d'excrétion du méthotrexate. En règle générale, la première dose d'acide lévofolinique est de 7,5 mg (3-6 mg/m2) à donner entre 12-24 heures (24 heures au plus tard) après le début de la perfusion de méthotrexate. La même dose est donnée toutes les 6 heures pendant une période de 72 heures. Après l'administration de plusieurs doses par voie parentérale, le traitement peut être réorienté vers l'utilisation de la forme orale.

      En plus de l'administration d'acide lévofolinique, des mesures visant à assurer l'excrétion rapide en méthotrexate sont importantes.

      Ces mesures comprennent :

      a. Une alcalinisation des urines afin d'assurer un pH urinaire supérieur à 7,0 avant la perfusion de méthotrexate (afin d'augmenter la solubilité du méthotrexate et de ses métabolites).

      b. Un maintien du débit urinaire entre 1800 et 2000 cc/m2/24 h par administration orale ou intraveineuse accrue de liquides aux jours 2, 3 et 4 suivant le traitement par méthotrexate.

      c. La concentration en méthotrexate plasmatique, l'urée sanguine et la créatininémie seront mesurées aux jours 2, 3 et 4.

      Ces mesures devront être répétées jusqu'à obtention d'un taux de méthotrexate plasmatique inférieur à 10 puissance(-7) mol (0,1 micromol).

      Un retard d'excrétion du méthotrexate peut être observé chez certains patients. Cet effet peut être dû à un troisième secteur liquidien (comme dans le cas d'une ascite ou d'un épanchement pleural), à une insuffisance rénale ou à une mauvaise hydratation. Dans de telles circonstances, des doses plus fortes d'acide lévofolinique ou une administration prolongée peuvent être indiquées. Les patients montrant un ralentissement d'élimination précoce du méthotrexate sont susceptibles de développer une insuffisance rénale réversible.

      Le taux résiduel de méthotrexate doit être mesuré 48 heures après le début de la perfusion de méthotrexate. Si le taux résiduel de méthotrexate est > 0,5 micromol/litre, les doses en lévofolinate disodique doivent être adaptées selon les données suivantes :

      • Taux sanguin résiduel en méthotrexate, 48 heures après le début de l'administration du méthotrexate : > ou = 0,5 micromol/litre -> Acide lévofolinique additionnel à administrer toutes les 6 heures durant 48 heures ou jusqu'à des niveaux de méthotrexate inférieurs à 0,05 micromol/litre : 7,5 mg/m2.

      • Taux sanguin résiduel en méthotrexate, 48 heures après le début de l'administration du méthotrexate : > ou = 1,0 micromol/litre -> Acide lévofolinique additionnel à administrer toutes les 6 heures durant 48 heures ou jusqu'à des niveaux de méthotrexate inférieurs à 0,05 micromol/litre : 50 mg/m2.

      • Taux sanguin résiduel en méthotrexate, 48 heures après le début de l'administration du méthotrexate : > ou = 2,0 micromol/litre -> Acide lévofolinique additionnel à administrer toutes les 6 heures durant 48 heures ou jusqu'à des niveaux de méthotrexate inférieurs à 0,05 micromol/litre : 100 mg/m2.

      • Lévofolinate disodique en association avec le 5-fluorouracile en thérapie cytotoxique

      L'utilisation combinée du lévofolinate disodique et du 5-fluorouracile est réservée aux médecins expérimentés dans l'utilisation combinée des folinates et du 5-fluorouracile en traitement cytotoxique.

      Différents schémas et différentes doses peuvent être utilisés, sans qu'aucune dose n'ait été démontrée comme étant optimale. Les schémas posologiques suivants ont été utilisés chez l'adulte et le sujet âgé dans le traitement du cancer colorectal avancé ou métastatique et sont donnés à titre d'exemple.

      Schéma bimensuel : acide lévofolinique à 100 mg/m2 (= 109,3 mg/m2 de lévofolinate disodique) en perfusion intraveineuse de deux heures, suivi d'une injection en bolus de 400 mg/m2 de 5-fluorouracile et d'une perfusion de 5-fluorouracile (600 mg/m2) de 22 heures sur 2 jours consécutifs, toutes les 2 semaines aux jours 1 et 2.

      Schéma hebdomadaire : acide lévofolinique à 10 mg/m2 (= 10,93 mg/m2 de lévofolinate disodique) par injection intraveineuse en bolus ou 100 à 250 mg/m2 d'acide lévofolinique (= 109,3 mg/m2 à 273,25 mg/m2 de lévofolinate disodique) en perfusion intraveineuse sur une période de 2 heures plus 500 mg/m2 de 5-fluorouracile en injection intraveineuse en bolus en milieu ou en fin de perfusion de lévofolinate disodique.

      Schéma mensuel : acide lévofolinique à 10 mg/m2 (= 10,93 mg/m2 de lévofolinate disodique) en injection intraveineuse en bolus ou 100 à 250 mg/m2 d'acide lévofolinique (= 109,3 mg/m2 à 273,25 mg/m2 de lévofolinate disodique) en perfusion intraveineuse sur une période de 2 heures immédiatement suivi d'une injection intraveineuse en bolus de 425 ou de 370 mg/m2 de 5-fluorouracile pendant 5 jours consécutifs.

      En cas d'association au 5-fluorouracile, une modification de la dose de 5-fluorouracile et des intervalles sans traitement peut s'avérer nécessaire en fonction de l'état du patient, de la réponse clinique et de la toxicité dose-limitante telle qu'indiquée dans l'information produit du 5-fluorouracile. Une réduction de la dose de lévofolinate disodique n'est pas requise.

      Le nombre de cycles répétés à administrer sera déterminé par le clinicien.

      • Population pédiatrique

      Aucune donnée n'est disponible concernant l'utilisation de ces associations.