Lhrh (gonadoréline)

Médicaments à base de gonadoréline :

Voir plus
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    100 microgrammes/1 mL

  • Formes galéniques

    solution injectable

  • Classe Thérapeutique

    V04CM - TESTS POUR LES TROUBLES DE LA FERTILITE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser lhrh ?

  • Usage diagnostic et/ou exploration

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de lhrh ?

  • Grossesse

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite busereline
    • Hypersensibilite cetrorelix
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite degarelix
    • Hypersensibilite ganirelix
    • Hypersensibilite gonadoreline
    • Hypersensibilite gosereline
    • Hypersensibilite leuproreline
    • Hypersensibilite lhrh gnrh et analogues
    • Hypersensibilite nafareline
    • Adenome hypophysaire

    • Femme en age de procreer

    • Quel que soit le terrain

    • Sportif / dopage

    • Adenome hypophysaire

    • Femme en age de procreer

    • Quel que soit le terrain

    • Sportif / dopage

    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de lhrh ?

    SEVERE(S)
    • asat modification
    • atteinte hepatique
    • bilirubine modification
    • diabete
    • diminution de tolerance au glucose
    • hypercalcemie
    • hyperglycemie
    • hyperlipidemie
    • hypoglycemie
    • phosphatase alcaline modification
    MODERE(S) OU SEVERE(S)
    • adenome hypophysaire
    • anaphylaxie
    • bronchospasme asthme
    • choc anaphylactique
    • eosinophilie
    • eruption cutanee
    • irritation nasale
    • oedeme de quincke angioedeme
    • reaction allergique
    MODERE(S)
    • acces maniaque
    • alat modification
    • amaigrissement
    • anorexie
    • anxiete
    • appetit augmentation
    • appetit perte
    • brulure locale
    • cauchemar
    • cephalee
    • colite
    • confusion mentale
    • constipation
    • convulsion
    • depression
    • diarrhee
    • distension abdominale
    • douleur
    • douleur locale au point dinjection
    • dysgueusie
    • dyspepsie
    • ecchymoses
    • eructation
    • eruption maculo papuleuse
    • erytheme
    • euphorie
    • flatulence meteorisme
    • fragilite emotionnelle
    • gamma gt modification
    • gastrite
    • hematome
    • hemorragie cerebrale
    • humeur trouble
    • hypercholesterolemie
    • hypertriglyceridemie
    • hypoesthesie
    • induration
    • inflammation locale au point dinjection
    • insomnie
    • irritabilite
    • ischemie
    • lactico deshydrogenase modification
    • marche trouble
    • memoire trouble
    • mouvement anormal
    • nausee vomissement
    • necrose cutanee
    • oedeme cutane
    • oedeme des membres inferieurs
    • paresthesie
    • picotement
    • prise ponderale
    • prurit
    • reaction locale au point dinjection
    • saignement hemorragie
    • secheresse buccale
    • sommeil trouble
    • somnolence diurne
    • thrombocytose
    • thromboembolie
    • thrombophlebite
    • tremblement
    • trouble psychocomportemental
    • ulcere cutane
    • urticaire
    • vertige etourdissement
    MINEUR(S) OU MODERE(S)
    • acne
    • acouphene bourdonnement doreille
    • alopecie
    • amblyopie
    • amenorrhee
    • arthralgie
    • arthropathie
    • asthenie
    • atteinte vasculaire de la retine
    • augmentation du volume mammaire
    • augmentation volume tumoral
    • bouffee vasomotrice
    • champ visuel anomalie
    • cheveux alteration
    • conjonctivite
    • crampe musculaire
    • creatine kinase modification
    • demineralisation osseuse
    • dorsalgie
    • douleur abdominale
    • douleur cervicale
    • douleur des extremites
    • douleur mammaire
    • douleur oculaire
    • douleur osseuse
    • douleur pelvienne
    • douleur testiculaire
    • douleur tumorale
    • dysmenorrhee
    • dyspareunie
    • dyspnee
    • dysurie
    • ejaculation trouble
    • erection trouble
    • faiblesse musculaire
    • fievre
    • flush
    • fracture osseuse
    • frisson
    • gene oculaire
    • gynecomastie
    • hematurie
    • hemorragie uro genitale
    • hirsutisme
    • hyperphosphoremie hyperphosphatemie
    • hyperstimulation ovarienne
    • hypersudation
    • hypertension arterielle
    • hypertension hypertonie oculaire
    • hypertrophie ovarienne
    • hypotension arterielle
    • hypotonie musculaire
    • impuissance
    • infection urinaire
    • kyste ovarien
    • lethargie
    • leucorrhee
    • libido trouble
    • malaise lipothymie
    • mastodynie
    • menorragie
    • metrorragie
    • miction trouble
    • myalgie
    • nycturie
    • oedeme papillaire
    • oligurie
    • onychoclasie ongles cassants
    • osteolyse
    • osteoporose
    • palpitations
    • pilosite modification
    • pollakiurie
    • raideur articulaire
    • retention durine
    • rhinite
    • saignement vaginal
    • seborrhee
    • secheresse cutanee
    • secheresse muqueuse
    • secheresse oculaire
    • secheresse vaginale
    • sterilite secondaire
    • sueurs nocturnes
    • tension mammaire
    • testicule modification de la taille
    • testosterone modification
    • trouble sexuel
    • vaginite
    • vision alteration
    • vision floue
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      LHRH FERRING 100 microgrammes/1 mL, solution injectable

      1 ampoule(s) en verre brun de 1 ml

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 20,08
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de lhrh ?

      Adulte: une ampoule de 100 microgrammes

      Voie intraveineuse.

      L'injection est faite généralement le matin, sans que ce soit une obligation, et de préférence à jeun.

      Elle peut être réalisée à la seringue directement dans une veine, ou par commodité, chez l'enfant notamment, dans la tubulure d'une perfusion de solution isotonique de chlorure de sodium installée avant le premier prélèvement et maintenue jusqu'à la fin de l'épreuve.

      L'épreuve comporte généralement 5 prélèvements: temps 0 avant l'injection de la gonadoréline, puis + 15, +30, +60 et +90 minutes après l'injection. Dans certaines indications, les prélèvements peuvent être prolongés jusqu'à 120 ou 180 minutes.

      En cas de nécessité, l'épreuve peut être simplifiée à 2 prélèvements: temps 0 et +30 minutes.

      Enfant: 100 microgrammes par mètre-carré de surface corporelle, sans dépasser 100 microgrammes

      Voie intra-veineuse.

      L'injection est faite généralement le matin, sans que ce soit une obligation, et de préférence à jeun.

      Elle peut être réalisée à la seringue directement dans une veine, ou par commodité, chez l'enfant notamment, dans la tubulure d'une perfusion de solution isotonique de chlorure de sodium installée avant le premier prélèvement et maintenue jusqu'à la fin de l'épreuve.

      L'épreuve comporte généralement 5 prélèvements: temps 0 avant l'injection de la gonadoréline, puis + 15, +30, +60 et +90 minutes après l'injection. Dans certaines indications, les prélèvements peuvent être prolongés jusqu'à 120 ou 180 minutes.

      En cas de nécessité, l'épreuve peut être simplifiée à 2 prélèvements: temps 0 et +30 minutes.