Librax (clidinium / chlordiazépoxide)

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Chlordiazepoxide, Clidinium

  • Dosages

    N/A

  • Formes galéniques

    comprimé enrobé

  • Classe Thérapeutique

    A03CA - ANTICHOLINERGIQUES DE SYNTHESE EN ASSOCIATION AVEC PSYCHOLEPTIQUES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser librax ?

  • Traitement symptomatique

  • Dans les formes severes

  • Dans les formes invalidantes

  • Avec troubles fonctionnels digestifs

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de librax ?

  • Adenome prostatique

  • Allaitement

  • Apnee du sommeil syndrome

  • Enfant

  • Glaucome a angle ferme

    • Angle iridocorneen etroit
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite acetylcholine
    • Hypersensibilite alprazolam
    • Hypersensibilite ambenonium
    • Hypersensibilite ammonium iodure
    • Hypersensibilite ammonium molybdate
    • Hypersensibilite atracurium
    • Hypersensibilite benzalkonium
    • Hypersensibilite benzodiazepines
    • Hypersensibilite benzododecinium
    • Hypersensibilite betaine citrate
    • Hypersensibilite bethanechol
    • Hypersensibilite bourse a pasteur
    • Hypersensibilite bromazepam
    • Hypersensibilite bromure derives
    • Hypersensibilite calcium bromure
    • Hypersensibilite carbachol
    • Hypersensibilite cetalkonium
    • Hypersensibilite cethexonium
    • Hypersensibilite cetrimide
    • Hypersensibilite cetrimonium
    • Hypersensibilite cetylpyridinium
    • Hypersensibilite chlordiazepoxide
    • Hypersensibilite choline chlorhydrate
    • Hypersensibilite choline chlorure
    • Hypersensibilite cisatracurium
    • Hypersensibilite citicoline
    • Hypersensibilite clidinium
    • Hypersensibilite clobazam
    • Hypersensibilite clonazepam
    • Hypersensibilite clorazepate
    • Hypersensibilite clotiazepam
    • Hypersensibilite colestyramine
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite dequalinium
    • Hypersensibilite diazepam
    • Hypersensibilite diphemanil
    • Hypersensibilite dodeclonium bromure
    • Hypersensibilite domiphene bromure
    • Hypersensibilite estazolam
    • Hypersensibilite ethyle loflazepate
    • Hypersensibilite flumazenil
    • Hypersensibilite flunitrazepam
    • Hypersensibilite fluorocholine
    • Hypersensibilite flurazepam
    • Hypersensibilite ichtyolammonium
    • Hypersensibilite ipratropium
    • Hypersensibilite lithium bromure
    • Hypersensibilite loprazolam
    • Hypersensibilite lorazepam
    • Hypersensibilite lormetazepam
    • Hypersensibilite mecetronium etilsulfate
    • Hypersensibilite medazepam
    • Hypersensibilite methacholine
    • Hypersensibilite methylthioninium/bleu methylene
    • Hypersensibilite midazolam
    • Hypersensibilite miristalkonium
    • Hypersensibilite mivacurium
    • Hypersensibilite neostigmine
    • Hypersensibilite nitrazepam
    • Hypersensibilite nordazepam
    • Hypersensibilite octenidine
    • Hypersensibilite oxazepam
    • Hypersensibilite oxitropium
    • Hypersensibilite pancuronium
    • Hypersensibilite pinaverium bromure
    • Hypersensibilite potassium bromure
    • Hypersensibilite pralidoxime
    • Hypersensibilite prazepam
    • Hypersensibilite pyridostigmine
    • Hypersensibilite pyrvinium
    • Hypersensibilite rocuronium
    • Hypersensibilite scopolamine
    • Hypersensibilite sodium bromure
    • Hypersensibilite suxamethonium
    • Hypersensibilite temazepam
    • Hypersensibilite tetrazepam
    • Hypersensibilite tiemonium
    • Hypersensibilite tiotropium
    • Hypersensibilite tofisopam
    • Hypersensibilite triazolam
    • Hypersensibilite trospium
    • Hypersensibilite vecuronium
  • Hypertrophie prostatique

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance respiratoire

    • Insuff respiratoire severe
  • Myasthenie

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Retention urinaire

  • Sujet age

    • Sujet age de plus de 75 ans
  • Trouble uretroprostatique

  • Anomalie metabolisme galactose

  • Deficit en lactase

  • Deficit en sucrase-isomaltase

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite fructose (intolerance)
    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Hypersensibilite saccharose (intolerance)
  • Intolerance genetique au fructose

  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite fructose (intolerance)
    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Hypersensibilite saccharose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Alcoolisme chronique

    • Alcoolisme chronique atcd personnel
  • Angor

  • Arythmie cardiaque

  • Atonie intestinale

  • Bronchite chronique

  • Bronchopneumopathie chronique obstruct

  • Dependance a une substance psychoactive

    • Dependance subst psychoactive atcd perso
  • Enfant

  • Exposition a une temperature extreme

  • Hypersecretion bronchiolobronchique

  • Hyperthyroidie

  • Ileus paralytique

  • Insuffisance coronarienne

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique legere maladie
    • Insuffisance hepatique moderee maladie
  • Insuffisance renale chronique

  • Insuffisance respiratoire

    • Insuff respiratoire legere
    • Insuff respiratoire moderee
  • Megacolon

    • Megacolon toxique
  • Pathologie coronarienne

  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

    • Sujet non polypathologique
  • Alcoolisme chronique

    • Alcoolisme chronique atcd personnel
  • Autre traitement en cours

    • Trt par benzodiazepine
    • Trt par sedatif
    • Trt par substances atropiniques
  • Dependance a une substance psychoactive

    • Dependance subst psychoactive atcd perso
  • Exposition a une temperature extreme

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique legere maladie
    • Insuffisance hepatique moderee maladie
  • Insuffisance renale chronique

  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

    • Sujet non polypathologique
Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de librax ?

SEVERE(S)
  • anorexie
  • anxiete
  • appetit perte
  • areflexie
  • deces mortalite
  • dependance
  • depression
  • depression myocardique
  • douleur abdominale
  • dyspepsie
  • fragilite emotionnelle
  • hypersudation
  • hypnose
  • insomnie
  • myalgie
  • nausee vomissement
  • paresthesie
  • personnalite trouble
  • sensibilisation
  • syndrome de sevrage
  • tendance tentative suicidaire
  • tolerance accoutumance
  • tremblement
  • trouble psychocomportemental
  • vertige etourdissement
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • accommodation trouble
  • agitation
  • alopecie
  • anaphylaxie
  • apnee
  • arret respiratoire
  • asthenie
  • bradycardie
  • bradypnee
  • bronchospasme asthme
  • cephalee
  • coma
  • confusion mentale
  • constipation
  • convulsion
  • delire
  • depression respiratoire
  • dysmenorrhee
  • dyspnee
  • erytheme polymorphe
  • fievre
  • flush
  • gynecomastie
  • hallucination
  • hypersecretion voie respiratoire sup
  • hypotension arterielle
  • hypoxie
  • impuissance
  • insuffisance respiratoire
  • laryngospasme
  • libido trouble
  • lyell syndrome
  • mydriase
  • oedeme de quincke angioedeme
  • reaction allergique
  • retention durine
  • secheresse buccale
  • secheresse nasale
  • secheresse oculaire
  • secretion tarissement
  • somnolence diurne
  • stevens johnson syndrome
  • tachycardie
MODERE(S)
  • agressivite
  • amnesie
  • ataxie
  • bradypsychie
  • cauchemar
  • conscience trouble
  • diplopie
  • dysarthrie parole difficulte
  • dyskinesie
  • dystonie
  • hyperactivite
  • lethargie
  • marche trouble
  • memoire trouble
  • mouvement anormal
  • psychose
  • sensation ebrieuse
  • soumission chimique
  • trouble onirique
  • vigilance trouble
  • vision floue
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • agranulocytose
  • alat modification
  • asat modification
  • atteinte hepatique
  • choc anaphylactique
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • euphorie
  • faiblesse musculaire
  • gamma gt modification
  • glaucome
  • hepatite
  • humeur trouble
  • hyperviscosite secretions bronchiques
  • hypotonie musculaire
  • ictere
  • irritabilite
  • leucopenie
  • nervosite
  • palpitations
  • pancytopenie
  • phosphatase alcaline modification
  • prurit
  • thrombocytopenie
  • urticaire
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    LIBRAX, comprimé enrobé

    plaquette(s) thermoformée(s) PVDC polyéthylène PVC-aluminium de 30 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de librax ?

    • Posologie

    Dans tous les cas, le traitement sera initié à la dose efficace la plus faible et la dose maximale ne sera pas dépassée.

    La posologie habituelle chez l'adulte est de 1 comprimé, 2 à 4 fois par jour.

    • Durée

    Le traitement doit être aussi bref que possible. L'indication sera réévaluée régulièrement, surtout en l'absence de symptômes. La durée globale du traitement ne devrait pas excéder 8 à 12 semaines pour la majorité des patients, y compris la période de réduction de la posologie (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    Dans certains cas, il pourra être nécessaire de prolonger le traitement au delà des périodes préconisées. Ceci suppose des évaluations précises et répétées de l'état du patient.

    • Population pédiatrique

    Ce médicament ne doit pas être utilisé chez l'enfant, en l'absence d'étude. De plus, le comprimé n'est pas une forme adaptée à l'enfant de moins de 6 ans (risque de fausse route).

    • Posologie

    Dans tous les cas, le traitement sera initié à la dose efficace la plus faible et la dose maximale ne sera pas dépassée.

    La posologie habituelle chez l'adulte est de 1 comprimé, 2 à 4 fois par jour.

    • Population particulière Chez le sujet âgé (avant 75 ans), l'insuffisant rénal et l'insuffisant hépatique léger à modéré, il est recommandé de diminuer la posologie, de moitié par exemple.
    • Durée

    Le traitement doit être aussi bref que possible. L'indication sera réévaluée régulièrement, surtout en l'absence de symptômes. La durée globale du traitement ne devrait pas excéder 8 à 12 semaines pour la majorité des patients, y compris la période de réduction de la posologie (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    Dans certains cas, il pourra être nécessaire de prolonger le traitement au delà des périodes préconisées. Ceci suppose des évaluations précises et répétées de l'état du patient.