Likozam (clobazam)

Médicaments à base de clobazam :

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Clobazam

  • Dosages

    1 mg/ml

  • Formes galéniques

    suspension buvable

  • Classe Thérapeutique

    N05BA - DERIVES DE LA BENZODIAZEPINE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser likozam ?

  • Traitement symptomatique

  • Traitement de courte duree

  • Chez l'adulte

  • Dans les formes severes

  • Dans les formes invalidantes

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • En cas d'echec a une autre therapeutique

  • En cas d'intolerance a un autre trt

  • Dans les formes simples

  • Dans les formes compliquees

  • Avec generalisation secondaire

  • Sans generalisation secondaire

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 24 mois

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • En cas d'echec a une autre therapeutique

  • En cas d'intolerance a un autre trt

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson a partir de 24 mois

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de likozam ?

  • Alcoolisme chronique

  • Allaitement

  • Apnee du sommeil syndrome

  • Dependance a une substance psychoactive

    • Dependance subst psychoactive atcd perso
  • Grossesse

    • Grossesse premier trimestre
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite alprazolam
    • Hypersensibilite benzodiazepines
    • Hypersensibilite bromazepam
    • Hypersensibilite chlordiazepoxide
    • Hypersensibilite clobazam
    • Hypersensibilite clonazepam
    • Hypersensibilite clorazepate
    • Hypersensibilite clotiazepam
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite diazepam
    • Hypersensibilite estazolam
    • Hypersensibilite ethyle loflazepate
    • Hypersensibilite flunitrazepam
    • Hypersensibilite loprazolam
    • Hypersensibilite lorazepam
    • Hypersensibilite lormetazepam
    • Hypersensibilite midazolam
    • Hypersensibilite nitrazepam
    • Hypersensibilite nordazepam
    • Hypersensibilite oxazepam
    • Hypersensibilite parahydroxybenzoates
    • Hypersensibilite prazepam
    • Hypersensibilite propyleneglycol derives
    • Hypersensibilite temazepam
    • Hypersensibilite tetrazepam
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance respiratoire

    • Insuff respiratoire severe
  • Intoxication alcoolique aigue

  • Intoxication medicamenteuse ou chimique

  • Myasthenie

  • Nourrisson

    • Nourrisson de moins de 24 mois
  • Nouveau-ne

  • Porphyrie cutanee

  • Porphyrie hepatique

    • Porphyrie hepatique maladie
  • Autre traitement en cours

    • Trt par med contenant de l'alcool
    • Trt par sodium oxybate
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite fructose (intolerance)
    • Hypersensibilite maltitol (intolerance)
  • Interaction d'origine alimentaire

    • Ingestion d'alcool
  • Intolerance genetique au fructose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite fructose (intolerance)
    • Hypersensibilite maltitol (intolerance)
  • Agressivite

  • Ataxie

  • Autre traitement en cours

    • Trt par benzodiazepine
  • Deficit enzymatique

    • Deficit en cyp2c19
  • Depression

    • Depression severe
  • Exposition a une temperature extreme

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique legere maladie
    • Insuffisance hepatique moderee maladie
  • Insuffisance renale chronique

  • Insuffisance respiratoire

    • Insuff respiratoire legere
    • Insuff respiratoire moderee
  • Quel que soit le terrain

  • Regime hypocalorique

  • Regime hyposode strict

  • Sujet age

  • Tendance suicidaire / suicide

  • Trouble neuromusculaire

  • Agressivite

  • Ataxie

  • Autre traitement en cours

    • Trt par benzodiazepine
  • Deficit enzymatique

    • Deficit en cyp2c19
  • Depression

    • Depression severe
  • Exposition a une temperature extreme

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique legere maladie
    • Insuffisance hepatique moderee maladie
  • Insuffisance renale chronique

  • Insuffisance respiratoire

    • Insuff respiratoire legere
    • Insuff respiratoire moderee
  • Quel que soit le terrain

  • Regime hypocalorique

  • Regime hyposode strict

  • Sujet age

  • Tendance suicidaire / suicide

  • Trouble neuromusculaire

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de likozam ?

SEVERE(S)
  • agitation
  • anorexie
  • anxiete
  • appetit perte
  • areflexie
  • cephalee
  • coma
  • confusion mentale
  • constipation
  • convulsion
  • deces mortalite
  • dependance
  • depression
  • depression myocardique
  • douleur abdominale
  • dysarthrie parole difficulte
  • dyspepsie
  • faiblesse musculaire
  • fragilite emotionnelle
  • hallucination
  • hypersudation
  • hypnose
  • hypotension arterielle
  • insomnie
  • irritabilite
  • marche trouble
  • myalgie
  • nausee vomissement
  • palpitations
  • paresthesie
  • personnalite trouble
  • secheresse buccale
  • sensibilisation
  • syndrome de sevrage
  • tendance tentative suicidaire
  • tolerance accoutumance
  • tremblement
  • trouble psychocomportemental
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • alopecie
  • apnee
  • arret respiratoire
  • bradycardie
  • bradypnee
  • depression respiratoire
  • dyspnee
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • erytheme polymorphe
  • gynecomastie
  • hypersecretion voie respiratoire sup
  • hypoxie
  • impuissance
  • laryngospasme
  • libido trouble
  • lyell syndrome
  • oedeme de quincke angioedeme
  • reaction allergique
  • stevens johnson syndrome
  • tachycardie
MODERE(S)
  • agressivite
  • amnesie
  • asthenie
  • ataxie
  • bradypsychie
  • cauchemar
  • conscience trouble
  • delire
  • diplopie
  • dyskinesie
  • dystonie
  • euphorie
  • hyperactivite
  • lethargie
  • memoire trouble
  • mouvement anormal
  • nervosite
  • nystagmus
  • psychose
  • soumission chimique
  • trouble onirique
  • vigilance trouble
  • vision floue
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • anaphylaxie
  • bronchospasme asthme
  • choc anaphylactique
  • hypotonie musculaire
  • irritation cutanee
  • irritation muqueuse
  • prurit
  • urticaire
MINEUR(S)
  • bouffee vasomotrice
  • sensation ebrieuse
  • somnolence diurne
  • vertige etourdissement
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    LIKOZAM 1 mg/ml, suspension buvable

    flacon(s) en verre jaune(brun) de 150 ml avec fermeture de sécurité enfant avec seringue : corps en polypropylène et piston en polyéthylène haute densité (PEHD) avec adaptateur pour flacon polyéthylène basse densité (PEBD)

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de likozam ?

    Si de faibles doses sont requises, la présentation à 1 mg/ml est la plus appropriée. Si de fortes doses sont requises, la forme à 2 mg/ml est la présentation la plus appropriée (non commercialisée le 15/08/2016).

    • Traitement de l'anxiété

    . Adultes La dose anxiolytique habituelle pour les adultes est de 20 à 30 mg par jour en doses fractionnées ou en une seule dose administrée au coucher. Des doses allant jusqu'à 60 mg par jour ont été utilisées dans le traitement de patients adultes atteints d'anxiété sévère.

    La plus faible dose qui permet de contrôler les symptômes doit être utilisée. Après amélioration des symptômes, la dose peut être réduite.

    Ce médicament ne doit pas être utilisée pendant plus de 4 semaines. L'utilisation chronique à long terme comme anxiolytique n'est pas recommandée. Dans certains cas, une extension au-delà de la période maximale de traitement peut être nécessaire ; le traitement ne doit pas être prolongé sans une ré-évaluation de l'état du patient par un spécialiste. Il est fortement recommandé d'éviter des périodes prolongées de traitement ininterrompu, car elles peuvent entraîner une dépendance. Le traitement doit toujours être arrêté progressivement. La période de diminution des doses peut être plus longue chez les patients qui ont pris ce médicament pendant une longue période.

    Si de faibles doses sont requises, la présentation à 1 mg/ml est la plus appropriée. Si de fortes doses sont requises, la forme à 2 mg/ml est la présentation la plus appropriée (non commercialisée le 15/08/2016).

    • Traitement de l'anxiété

    La plus faible dose qui permet de contrôler les symptômes doit être utilisée. Après amélioration des symptômes, la dose peut être réduite.

    Ce médicament ne doit pas être utilisée pendant plus de 4 semaines. L'utilisation chronique à long terme comme anxiolytique n'est pas recommandée. Dans certains cas, une extension au-delà de la période maximale de traitement peut être nécessaire ; le traitement ne doit pas être prolongé sans une ré-évaluation de l'état du patient par un spécialiste. Il est fortement recommandé d'éviter des périodes prolongées de traitement ininterrompu, car elles peuvent entraîner une dépendance. Le traitement doit toujours être arrêté progressivement. La période de diminution des doses peut être plus longue chez les patients qui ont pris ce médicament pendant une longue période.

    . Personnes âgées Pour traiter l'anxiété chez les personnes âgées qui sont plus sensibles aux effets des agents psychoactifs, des doses de 10-20 mg par jour peuvent être utilisées. Le traitement nécessite des doses initiales faibles et une augmentation graduelle de la dose sous observation attentive.

    Si de faibles doses sont requises, la présentation à 1 mg/ml est la plus appropriée. Si de fortes doses sont requises, la forme à 2 mg/ml est la présentation la plus appropriée (non commercialisée le 15/08/2016).

    • Traitement de l'épilepsie, en association avec un ou plusieurs autres antiépileptiques

    . Adultes Dans l'épilepsie, une dose initiale de 20 à 30 mg/jour est recommandée, en augmentant le cas échéant jusqu'à un maximum de 60 mg par jour.

    Si de faibles doses sont requises, la présentation à 1 mg/ml est la plus appropriée. Si de fortes doses sont requises, la forme à 2 mg/ml est la présentation la plus appropriée (non commercialisée le 15/08/2016).

    • Traitement de l'épilepsie, en association avec un ou plusieurs autres antiépileptiques

    . Sujets âgés Le traitement doit être instauré à faibles doses et l'augmentation des doses doit être progressive, sous surveillance médicale attentive.

    Si de faibles doses sont requises, la présentation à 1 mg/ml est la plus appropriée. Si de fortes doses sont requises, la forme à 2 mg/ml est la présentation la plus appropriée (non commercialisée le 15/08/2016).

    • Traitement de l'épilepsie, en association avec un ou plusieurs autres antiépileptiques

    . Patients pédiatriques de plus de 2 ans Les doses de ce médicament doivent être adaptées individuellement. Elles peuvent être prises en une fois ou fractionnées en 2 à 3 prises par jour, en conservant la même dose totale.

    Le patient doit être réévalué après une période ne dépassant pas 4 semaines, puis régulièrement toutes les 4 semaines afin de décider de la nécessité de poursuivre le traitement. Si un phénomène de tolérance pharmacologique apparaît, il peut être bénéfique de suspendre le traitement pour le reprendre ensuite à faible dose. En cas d'arrêt, un arrêt brutal du traitement pouvant augmenter le risque de phénomène de sevrage ou de phénomène de rebond, il est recommandé de diminuer progressivement la dose (y compris chez les patients qui répondent mal au traitement).

    Lorsqu'il est prescrit à des enfants, le traitement doit être instauré avec des doses initiales faibles qui seront progressivement augmentées sous surveillance médicale attentive. Le clobazam est généralement instauré à faible dose, souvent 5 mg/jour ou de 0,1 mg/kg/jour pour les patients plus jeunes, puis la dose est augmentée progressivement par palier de 0,1 à 0,2 mg/kg/jour à intervalles de 7 jours, jusqu'à l'obtention d'une dose minimale efficace ou l'apparition d'effets secondaires. Des études ont suggéré qu'une titration lente contribue à éviter les effets indésirables et que lorsque des effets secondaires surviennent, ils peuvent être réduits ou éliminés en diminuant la dose.

    Le schéma de titration présenté ci-après a été proposé dans la littérature afin de tenir compte de la grande variabilité du métabolisme liée à la maturation du système P450, en particulier en présence d'inducteurs et d'inhibiteurs, et doit être utilisé avec une augmentation de la dose de 0,1 à 0,2 mg/kg chaque semaine jusqu'à la dose cible.

    Une dose d'entretien de 0,3 à 1 mg/kg de poids corporel par jour est habituellement suffisante.

    La suspension buvable est particulièrement recommandée pour les enfants et les adultes ayant des difficultés à avaler, car elle permet un dosage sûr et précis.

    Ce médicament ne doit pas être utilisé comme traitement antiépileptique chez les enfants de 6 mois à 2 ans, sauf dans des situations exceptionnelles, lorsqu'il existe une indication manifeste. La dose initiale dans ces indications exceptionnelles doit être la plus faible (0,1 mg/kg/jour) et la plus grande prudence s'impose pour la titration, qui ne doit pas dépasser 0,1 mg/kg/jour car, dans cette population, les voies de métabolisation du clobazam risquent de ne pas être entièrement développées. À ce jour, aucune recommandation posologique précise ne peut être émise pour cette population.

    Si de faibles doses sont requises, la présentation à 1 mg/ml est la plus appropriée. Si de fortes doses sont requises, la forme à 2 mg/ml est la présentation la plus appropriée (non commercialisée le 15/08/2016).

    • Insuffisance hépatique et rénale

    Le traitement nécessite des doses initiales faibles et une augmentation graduelle de la dose sous observation attentive.