Lipanthyl 67 micronise (fénofibrate)

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Fenofibrate

  • Dosages

    N/A

  • Formes galéniques

    gélule

  • Classe Thérapeutique

    C10AB - FIBRATES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser lipanthyl 67 micronise ?

  • Associer a un regime adapte

  • Associer aux regles hygieno-dietetiques

  • Dans les formes severes

  • Traitement de deuxieme intention

  • Associer a un regime adapte

  • Associer aux regles hygieno-dietetiques

  • En cas de contre-indication a autre trt

  • En cas d'intolerance a un autre trt

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de lipanthyl 67 micronise ?

  • Autre traitement en cours

    • Trt par fibrate
  • Enfant

    • Enfant de moins de 10 ans
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite acide tiaprofenique
    • Hypersensibilite bezafibrate
    • Hypersensibilite ciprofibrate
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite dexketoprofene
    • Hypersensibilite fenofibrate
    • Hypersensibilite fibrates
    • Hypersensibilite gemfibrozil
    • Hypersensibilite ketoprofene
  • Insuffisance hepatique

  • Insuffisance renale chronique

  • Interaction d'origine alimentaire

    • Apport de levure de riz rouge
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Photosensibilite

    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite fenofibrate
    • Hypersensibilite fibrates
    • Hypersensibilite ketoprofene
  • Allaitement

  • Anomalie metabolisme galactose

  • Autre traitement en cours

    • Trt par inhibiteur hmgcoa reductase
    • Trt par statine
  • Deficit en lactase

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Alcoolisme chronique

  • Atteinte hepatique

  • Atteinte renale

  • Autre traitement en cours

    • Trt par anticoagulant oral
    • Trt par contraceptif oral
    • Trt par estrogene
  • Douleur

  • Enfant

    • Enfant de plus de 10 ans
  • Exposition a une temperature extreme

  • Hyperlipidemie

    • Hyperlipidemie severe
    • Hypertriglyceridemie
  • Hypoprotidemie

  • Hypothyroidie

  • Myalgie

  • Myopathie

    • Myopathie antecedent familial
    • Myopathie antecedent personnel
    • Myopathie hereditaire
    • Myopathie maladie
  • Quel que soit le terrain

  • Regime hyposode strict

  • Sujet age

    • Sujet age de plus de 70 ans
  • Trouble neuromusculaire

    • Trouble neuromusculaire atcd familial
    • Trouble neuromusculaire atcd personnel
    • Trouble neuromusculaire maladie
  • Alcoolisme chronique

  • Atteinte hepatique

  • Atteinte renale

  • Autre traitement en cours

    • Trt par anticoagulant oral
    • Trt par contraceptif oral
    • Trt par estrogene
  • Douleur

  • Exposition a une temperature extreme

  • Hyperlipidemie

    • Hyperlipidemie severe
    • Hypertriglyceridemie
  • Hypoprotidemie

  • Hypothyroidie

  • Myalgie

  • Myopathie

    • Myopathie antecedent familial
    • Myopathie antecedent personnel
    • Myopathie hereditaire
    • Myopathie maladie
  • Quel que soit le terrain

  • Regime hyposode strict

  • Sujet age

    • Sujet age de plus de 70 ans
  • Trouble neuromusculaire

    • Trouble neuromusculaire atcd familial
    • Trouble neuromusculaire atcd personnel
    • Trouble neuromusculaire maladie
Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de lipanthyl 67 micronise ?

SEVERE(S)
  • embolie pulmonaire
  • hyperamylasemie
  • hyperhomocysteinemie
  • hyperlipasemie
  • pancreatite aigue
  • sans info sur effets surdosage
  • thromboembolie
  • thrombophlebite
  • thrombose arterielle
  • thrombose cerebrale
  • thrombose veineuse
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • anemie
  • aplasie medullaire
  • crampe musculaire
  • creatine kinase modification
  • douleur
  • enzyme musculaire modification
  • eosinophilie
  • faiblesse musculaire
  • hemoglobine modification
  • hypoplasie medullaire
  • insuffisance renale aigue
  • leucopenie
  • lymphopenie
  • myalgie
  • myasthenie
  • myoglobinurie
  • myopathie
  • neutropenie
  • pancytopenie
  • polymyosite
  • rhabdomyolyse
  • thrombocytopenie
MODERE(S)
  • alat modification
  • asat modification
  • atteinte hepatique
  • cholangite
  • cholecystite
  • cholestase
  • cytolyse hepatique
  • erection trouble
  • gamma gt modification
  • hepatite
  • ictere
  • impuissance
  • libido trouble
  • lithiase biliaire
  • pneumopathie interstitielle diffuse
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • asthenie
  • cephalee
  • hypercreatininemie
  • hyperuremie hyperazotemie
  • malaise lipothymie
  • somnolence diurne
  • vertige etourdissement
MINEUR(S)
  • alopecie
  • anorexie
  • dermatite
  • diarrhee
  • douleur abdominale
  • dyspepsie
  • eczema
  • eruption cutanee
  • eruption maculo papuleuse
  • erytheme
  • erytheme polymorphe
  • erythrodermie dermatite exfoliative
  • flatulence meteorisme
  • gastralgie
  • lyell syndrome
  • manifestation cutanee
  • nausee vomissement
  • phlyctene vesicule
  • photosensibilisation medicamenteuse
  • prurit
  • reaction allergique
  • stevens johnson syndrome
  • toxidermie bulleuse pemphigus
  • urticaire
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    LIPANTHYL 67 Micronisé, gélule

    plaquette(s) thermoformée(s) PVC-aluminium de 60 gélule(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 4,71
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de lipanthyl 67 micronise ?

    En association avec le régime, ce médicament constitue un traitement symptomatique à long terme dont l'efficacité doit être surveillée périodiquement.

    Chez l'adulte :

    • En traitement d'attaque, 3 gélules par jour au cours de l'un des principaux repas, en une ou plusieurs prises. Lorsque le taux de cholestérol, après régime, se situe au-dessus de 4 g/l, le traitement peut commencer par 4 gélules de fénofibrate 67 mg micronisé par jour.

    • Maintenir la posologie de départ jusqu'à ce que le taux de cholestérol se normalise. Lorsque le taux de cholestérol est stabilisé, on peut alors conseiller une posologie de 2 gélules par jour, à condition de contrôler la cholestérolémie tous les 3 mois.

    Revenir à une posologie de 3 gélules de finofibrate 67 mg micronisé par jour en cas de nouvelle augmentation du taux des paramètres lipidiques.

    En association avec le régime, ce médicament constitue un traitement symptomatique à long terme dont l'efficacité doit être surveillée périodiquement.

    Chez l'enfant :

    Aucune expérience pédiatrique exhaustive du fénofibrate n'est encore disponible. La nature précise de l'hyperlipidémie doit être établie par l'étude génétique et biologique du trouble dont la nature héréditaire (hyperlipidémie familiale) justifie une attitude thérapeutique précoce. Il est recommandé de commencer le traitement par un régime strictement contrôlé pendant une période d'au moins 3 mois.

    Si le traitement médicamenteux s'avère indispensable, par exemple dans les formes sévères accompagnées de signes cliniques d'athérosclérose et/ou de dépôts xanthomateux et/ou dans les cas où les parents sont atteints de manifestations cardiovasculaires athéromateuses avant l'âge de 40 ans, la prescription de fénofibrate 67 mg micronisé est alors réservée au spécialiste.

    La posologie maximale conseillée est de 5 mg/kg/j (1 gélule de 67 mg/20 kg/jour) à partir de 10 ans.