Loxen (nicardipine)

Médicaments à base de nicardipine :

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    10 mg/10 mL50 mg20 mg

  • Formes galéniques

    solution injectable (I.V.)gélule à libération prolongéecomprimé sécable

  • Classe Thérapeutique

    C08CA - DERIVES DE LA DIHYDROPYRIDINE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser loxen ?

  • Dans les formes menacant pronostic vital

  • En cas d'hypertension arterielle maligne

  • En cas d'encephalopathie hypertensive

  • En cas de dissection aortique

  • En cas de pre-eclampsie grave

          Illustration consindications

          Quelles sont les contre-indications de loxen ?

          • Angor

            • Angor instable
          • Cardiopathie ischemique

          • Enfant

            • Enfant de moins de 6 ans
          • Hypersensibilite

            • Hypersensibilite a l'un des excipients
            • Hypersensibilite amlodipine
            • Hypersensibilite barnidipine
            • Hypersensibilite dihydropyridines
            • Hypersensibilite felodipine
            • Hypersensibilite isradipine
            • Hypersensibilite lacidipine
            • Hypersensibilite lercanidipine
            • Hypersensibilite manidipine
            • Hypersensibilite nicardipine
            • Hypersensibilite nifedipine
            • Hypersensibilite nimodipine
            • Hypersensibilite nitrendipine
          • Infarctus du myocarde

            • Infarctus du myocarde recent
          • Insuffisance coronarienne

          • Mode d'administration particulier

            • Voie intraveineuse directe
          • Nourrisson

          • Nouveau-ne

          • Pathologie coronarienne

          • Shunt gauche-droite

          • Stenose vasculaire

            • Retrecissement aortique
          • Accident vasculaire cerebral

            • Accident vascul cerebral ischemique
          • Anomalie metabolisme galactose

          • Deficit en lactase

          • Deficit en sucrase-isomaltase

          • Enfant

          • Hypersensibilite

            • Hypersensibilite fructose (intolerance)
            • Hypersensibilite galactose (intolerance)
            • Hypersensibilite glucose (intolerance)
            • Hypersensibilite lactose (intolerance)
            • Hypersensibilite saccharose (intolerance)
            • Hypersensibilite sorbitol (intolerance)
          • Intolerance genetique au fructose

          • Mode d'administration particulier

            • Voie intraveineuse directe
          • Nourrisson

          • Nouveau-ne

          • Regime sans galactose

          • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

            • Hypersensibilite fructose (intolerance)
            • Hypersensibilite galactose (intolerance)
            • Hypersensibilite glucose (intolerance)
            • Hypersensibilite lactose (intolerance)
            • Hypersensibilite saccharose (intolerance)
            • Hypersensibilite sorbitol (intolerance)
            • Syndrome malabsorption glucose/galactose
          • Autre traitement en cours

            • Trt par betabloquant
          • Diabete autre

          • Diabete type i

          • Diabete type ii

          • Enfant

          • Exposition a une temperature extreme

          • Nourrisson

          • Quel que soit le terrain

          • Regime cetogene

          • Regime hypocalorique

          • Regime hypoglucidique

          • Accident vasculaire cerebral

            • Accident vasculaire cerebral aigue
          • Angor

            • Angor stable
          • Atteinte hepatique

          • Diabete autre

          • Diabete type i

          • Diabete type ii

          • Exposition a une temperature extreme

          • Grossesse

          • Hypertension intracranienne

          • Hypertension portale

          • Insuffisance cardiaque

            • Insuff cardiaque congestive
          • Insuffisance hepatique

          • Oedeme pulmonaire

          • Quel que soit le terrain

          • Regime cetogene

          • Regime hypocalorique

          • Regime hypoglucidique

          Illustration side-effect

          Quels sont les effets indésirables de loxen ?

          SEVERE(S)
          • douleur parotidienne
          • dysgueusie
          • glande salivaire hypertrophie
          • hyperplasie gingivale
          • hyposmie anosmie
          • parodontite
          • reaction locale au point dinjection
          • secheresse buccale
          • thrombophlebite
          • veinite
          MODERE(S) OU SEVERE(S)
          • acidose metabolique
          • acidose respiratoire
          • acuite visuelle modification
          • agitation
          • agranulocytose
          • alat modification
          • alopecie
          • anaphylaxie
          • anorexie
          • anxiete
          • appetit perte
          • arret respiratoire
          • arthralgie
          • arthrite
          • arthropathie
          • arythmie
          • asat modification
          • atteinte hepatique
          • bezoard
          • bilirubine modification
          • bloc auriculo ventriculaire
          • bouffee vasomotrice
          • bradycardie
          • bronchospasme asthme
          • cephalee
          • choc anaphylactique
          • choc cardiogenique
          • cholestase
          • collapsus cardiovasculaire
          • coma
          • conduction trouble
          • confusion mentale
          • conscience trouble
          • constipation
          • convulsion
          • crampe musculaire
          • cytolyse hepatique
          • deces mortalite
          • depression
          • depression respiratoire
          • dermatite
          • desquamation
          • diarrhee
          • diplopie
          • distension abdominale
          • dorsalgie
          • douleur
          • douleur abdominale
          • douleur angineuse
          • douleur oculaire
          • douleur oppression thoracique
          • dysarthrie parole difficulte
          • dyspepsie
          • dyspnee
          • eczema
          • electrocardiogramme modification
          • epanchement articulaire
          • epigastralgie
          • eruption cutanee
          • eruption maculo papuleuse
          • erytheme polymorphe
          • erythrodermie dermatite exfoliative
          • exantheme
          • extrasystole
          • faiblesse musculaire
          • fibrillation auriculaire
          • fibrillation ventriculaire
          • fievre
          • flatulence meteorisme
          • flush
          • flutter auriculaire
          • gamma gt modification
          • gastralgie
          • gastrite
          • gingivite
          • hepatite
          • humeur trouble
          • hydroelectrolytique trouble
          • hypercreatininemie
          • hyperglycemie
          • hyperlipidemie
          • hypersudation
          • hypocalcemie
          • hypokaliemie
          • hypotension arterielle
          • hypothermie
          • ictere
          • ileus paralytique
          • infection a herpes virus
          • insomnie
          • insuffisance cardiaque
          • insuffisance cardiaque congestive
          • insuffisance renale aigue
          • irritabilite
          • ischemie myocardique
          • jambes lourdes
          • lactico deshydrogenase modification
          • langue alteration
          • langue oedeme
          • leucopenie
          • libido trouble
          • lyell syndrome
          • manifestation cutanee
          • myalgie
          • nausee vomissement
          • necrose hepatique
          • nervosite
          • neutropenie
          • occlusion intestinale
          • oedeme de la muqueuse buccale
          • oedeme de quincke angioedeme
          • oedeme facial
          • oedeme larynge aigu
          • oedeme peripherique
          • oedeme pharynge
          • oedeme pulmonaire
          • oesophagite
          • palpitations
          • paresthesie
          • personnalite trouble
          • phosphatase alcaline modification
          • photosensibilisation medicamenteuse
          • prurit
          • purpura
          • pustulose
          • pustulose exanthematique aigue generalisee peag
          • rhabdomyolyse
          • sommeil trouble
          • somnolence diurne
          • sphincter pylorique trouble
          • stevens johnson syndrome
          • stupeur
          • tachycardie
          • tachysystolie ventriculaire
          • temps saignement modification
          • thrombocytopenie
          • toxidermie bulleuse pemphigus
          • urticaire
          • vasodilatation peripherique
          • vertige etourdissement
          • vision alteration
          • vision floue
          MODERE(S)
          • accident vasculaire cerebral
          • acouphene bourdonnement doreille
          • angor
          • asthenie
          • douleur des extremites
          • erection trouble
          • erytheme
          • galactorrhee
          • gynecomastie
          • hemorragie cerebrale
          • hyperkaliemie
          • hyperprolactinemie
          • hypotension arterielle orthostatique
          • impuissance
          • infarctus du myocarde
          • insuffisance renale chronique
          • malaise lipothymie
          • oedeme
          • oedeme des membres inferieurs
          • reaction allergique
          • syncope
          • vascularite
          MINEUR(S) OU MODERE(S)
          • bilan azote modification
          • coordination trouble
          • cystite
          • dysesthesie
          • frisson
          • hypertonie musculaire
          • hyperuremie hyperazotemie
          • hypoesthesie
          • lethargie
          • liquide dialyse peritoneale trouble
          • marche trouble
          • miction trouble
          • neuropathie peripherique
          • neurotoxicite
          • nycturie
          • pollakiurie
          • polyurie
          • sensation ebrieuse
          • syndrome extrapyramidal
          • tremblement
          Illustration general

          Liste des présentations disponibles

          • Illustration de la forme galénique

            LOXEN 10 mg/10 mL, solution injectable (I.V.)

            5 ampoule(s) en verre brun de 10 ml

            • REMBOURSABLE :
            • PRIX :
          • Illustration de la forme galénique

            LOXEN LP 50 mg, gélule à libération prolongée

            plaquette(s) thermoformée(s) PVC-Aluminium polyamide aluminium de 60 gélule(s)

            • REMBOURSABLE : 65%
            • PRIX : 12,43
          • Illustration de la forme galénique

            LOXEN 20 mg, comprimé sécable

            plaquette(s) PVC-Aluminium de 30 comprimé(s)

            • REMBOURSABLE : 65%
            • PRIX : 4,76
            Illustration posology

            Quelle est la posologie de loxen ?

            La nicardipine doit être administrée uniquement en perfusion intraveineuse continue par des spécialistes dans un environnement médical bien contrôlé, tel que les hôpitaux et unités de soins intensifs, avec une surveillance continue de la pression artérielle.

            La vitesse d'administration doit être précisément contrôlée à l'aide d'un pousse-seringue électronique ou d'une pompe volumétrique. La pression artérielle et la fréquence cardiaque doivent être surveillées au minimum toutes les 5 minutes pendant la perfusion, puis jusqu'à stabilisation des signes vitaux et au moins pendant 12 heures après la fin de l'administration de nicardipine.

            Chez les adultes, le traitement doit commencer par une administration continue de nicardipine à la vitesse de 3-5 mg/h pendant 15 min. La vitesse peut être augmentée par palier de 0,5 ou 1 mg toutes les 15 minutes, sans dépasser 15 mg/h. Quand la pression artérielle cible est atteinte, la dose doit être réduite progressivement, jusqu'à généralement entre 2 et 4 mg/h, afin de maintenir l'efficacité thérapeutique.

            Réf. : ANSM, Lettre aux professionnels de santé, Avril 2015

            La nicardipine doit être administrée uniquement en perfusion intraveineuse continue par des spécialistes dans un environnement médical bien contrôlé, tel que les hôpitaux et unités de soins intensifs, avec une surveillance continue de la pression artérielle.

            La vitesse d'administration doit être précisément contrôlée à l'aide d'un pousse-seringue électronique ou d'une pompe volumétrique. La pression artérielle et la fréquence cardiaque doivent être surveillées au minimum toutes les 5 minutes pendant la perfusion, puis jusqu'à stabilisation des signes vitaux et au moins pendant 12 heures après la fin de l'administration de nicardipine.

            La nicardipine doit être utilisée avec précaution et à des doses plus faibles dans certaines populations particulières, notamment les insuffisants hépatiques et rénaux, les patients âgés et les femmes enceintes.

            Réf. : ANSM, Lettre aux professionnels de santé, Avril 2015