M-m-rvaxpro (virus rubéoleux, vivant atténué / virus des oreillons, vivant atténué / virus de la rougeole, vivant atténué)

Médicaments à base de virus rubéoleux, vivant atténué ou virus des oreillons, vivant atténué ou virus de la rougeole, vivant atténué :

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Virus Rubeoleux Vivant Attenue, Virus Des Oreillons Vivant Attenue, Virus De La Rougeole Vivant Attenue

  • Dosages

    N/A

  • Formes galéniques

    poudre et solvant pour suspension injectable

  • Classe Thérapeutique

    J07BD - VACCINS CONTRE LA ROUGEOLE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser m-m-rvaxpro ?

  • Traitement preventif

  • Chez le nourrisson a partir de 9 mois

  • Chez l'enfant

  • Chez l'adulte

  • Traitement preventif

  • Chez le nourrisson a partir de 9 mois

  • Chez l'enfant

  • Chez l'adulte

  • Traitement preventif

  • Chez le nourrisson a partir de 9 mois

  • Chez l'enfant

  • Chez l'adulte

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de m-m-rvaxpro ?

  • Alteration de l'etat general

    • Alteration de l'etat general severe
  • Autre traitement en cours

    • Trt par adalimumab
    • Trt par anti tnf
    • Trt par certolizumab
    • Trt par ciclosporine
    • Trt par corticoide
    • Trt par etanercept
    • Trt par everolimus
    • Trt par golimumab
    • Trt par immunosuppresseur
    • Trt par infliximab
    • Trt par medicament cytotoxique
    • Trt par mycophenolate
    • Trt par sirolimus
    • Trt par tacrolimus
    • Trt par temsirolimus
  • Deficit immunitaire

    • Deficit immunitaire acquis (vih)
    • Deficit immunitaire congenital
    • Deficit immunitaire secondaire sauf vih
    • Hypogammaglobulinemie
  • Femme en age de procreer

    • En l'absence de contraception efficace
  • Fievre

  • Grossesse

  • Hemopathie maligne

  • Hemopathie myeloide

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite albumine humaine
    • Hypersensibilite amikacine
    • Hypersensibilite aminosides
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite dibekacine
    • Hypersensibilite framycetine
    • Hypersensibilite gentamicine
    • Hypersensibilite isepamicine
    • Hypersensibilite kanamycine
    • Hypersensibilite micronomicine
    • Hypersensibilite neomycine
    • Hypersensibilite netilmicine
    • Hypersensibilite paromomycine
    • Hypersensibilite sisomicine
    • Hypersensibilite streptomycine
    • Hypersensibilite tobramycine
    • Hypersensibilite virus oreillons
    • Hypersensibilite virus rougeole
    • Hypersensibilite virus rubeole
  • Infection

    • Infection severe
  • Infection vih

  • Leucemie

  • Lymphome malin

  • Lymphopenie

  • Mode d'administration particulier

    • Voie intra arterielle
    • Voie intradermique
    • Voie intravasculaire
    • Voie intraveineuse
  • Nourrisson

    • Nourrisson de moins de 6 mois
  • Nouveau-ne

  • Tuberculose

    • Tuberculose active
  • Autre traitement en cours

    • Trt par abatacept
    • Trt par belatacept
    • Trt par belimumab
    • Trt par blinatumomab
    • Trt par canakinumab
    • Trt par hydroxycarbamide
    • Trt par obinutuzumab
    • Trt par ofatumumab
    • Trt par rituximab
    • Trt par teriflunomide
    • Trt par tocilizumab
    • Trt par ustekinumab
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite fructose (intolerance)
    • Hypersensibilite sorbitol (intolerance)
  • Intolerance genetique au fructose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite fructose (intolerance)
    • Hypersensibilite sorbitol (intolerance)
  • Convulsions

    • Convulsions antecedent personnel
  • Epilepsie

    • Epilepsie antecedent personnel
  • Exposition a une temperature extreme

  • Femme en age de procreer

  • Hemophilie

  • Lesion intracranienne

  • Maladie hemorragique

  • Nourrisson

    • Nourrisson de moins de 12 mois
    • Nourrisson de plus de 9 mois
  • Pathologie cerebrale

  • Quel que soit le terrain

  • Syndrome hemorragique

  • Terrain allergique

    • Hypersensibilite proteine de l'oeuf
  • Terrain hemorragique

  • Thrombopenie

  • Traumatisme intracranien

  • Trouble de l'hemostase

  • Trouble de la coagulation

  • Tumeur cerebrale

    • Tumeur cerebrale antecedent personnel
  • Convulsions

    • Convulsions antecedent personnel
  • Epilepsie

    • Epilepsie antecedent personnel
  • Exposition a une temperature extreme

  • Femme en age de procreer

  • Hemophilie

  • Lesion intracranienne

  • Maladie hemorragique

  • Nourrisson

    • Nourrisson de moins de 12 mois
    • Nourrisson de plus de 9 mois
  • Pathologie cerebrale

  • Quel que soit le terrain

  • Syndrome hemorragique

  • Terrain allergique

    • Hypersensibilite proteine de l'oeuf
  • Terrain hemorragique

  • Thrombopenie

  • Traumatisme intracranien

  • Trouble de l'hemostase

  • Trouble de la coagulation

  • Tumeur cerebrale

    • Tumeur cerebrale antecedent personnel
Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de m-m-rvaxpro ?

SEVERE(S)
  • ataxie
  • cephalee
  • choc anaphylactique
  • convulsion
  • cyanose
  • deces mortalite
  • diarrhee
  • douleur abdominale
  • douleur hypocondre
  • electroencephalogramme modification
  • encephalite
  • encephalopathie
  • eruption cutanee
  • hyperamylasemie
  • hyperlipasemie
  • hypoacousie surdite
  • hypotension arterielle
  • irritation meningee
  • lesion retinienne
  • marche trouble
  • meningite
  • meningite aseptique
  • meningite infectieuse
  • myelite aigue transverse
  • nausee vomissement
  • neuropathie peripherique
  • nevrite
  • nevrite optique
  • paleur
  • pancreatite aigue
  • panniculite
  • paralysie de laccommodation
  • paresthesie
  • polyradiculonevrite
  • polyradiculonevrite guillain barre
  • prurit
  • reaction allergique
  • retinopathie
  • sans info sur effets surdosage
  • stevens johnson syndrome
  • syncope
  • syndrome neurocerebelleux
  • tachycardie
  • ulcere cutane
  • urticaire
  • vertige etourdissement
  • vision floue
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • adenopathie
  • anaphylaxie
  • arthralgie
  • arthrite
  • arthropathie
  • bronchite
  • bronchospasme asthme
  • conjonctivite
  • dyspnee
  • eruption maculo papuleuse
  • exantheme
  • fievre
  • gorge irritation
  • infection des voies respiratoires
  • infection virale
  • laryngite
  • lymphadenopathie
  • myalgie
  • oedeme
  • oedeme cutane
  • oedeme de quincke angioedeme
  • oedeme facial
  • oedeme peripherique
  • pharyngite
  • pneumonie
  • pneumopathie
  • polyarthrite
  • purpura
  • rhinite
  • rhinorrhee
  • thrombocytopenie
  • toux
  • vascularite
MODERE(S)
  • agitation
  • anorexie
  • asthenie
  • douleur parotidienne
  • epididymite
  • glande salivaire hypertrophie
  • insomnie
  • irritabilite
  • nervosite
  • orchite
  • otite
  • parotidite
  • pleurs inhabituels
MINEUR(S)
  • anomalie labiale
  • brulure locale
  • depigmentation
  • dermatite
  • douleur
  • douleur locale au point dinjection
  • ecchymoses
  • eczema
  • erytheme
  • erytheme polymorphe
  • granulome
  • hematome
  • hyperesthesie
  • hyperpigmentation
  • hypoesthesie
  • induration
  • inflammation locale au point dinjection
  • raideur articulaire
  • raideur musculaire
  • reaction locale au point dinjection
  • saignement local au point dinjection
  • tumefaction peripherique
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    M-M-RVAXPRO, poudre et solvant pour suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin rougeoleux, des oreillons, et rubéoleux (vivant)

    1 flacon(s) en verre - 1 seringue(s) préremplie(s) en verre avec 2 aiguille(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 13,24
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de m-m-rvaxpro ?

    • Sujets âgés de 12 mois et plus

    Les sujets âgés de 12 mois et plus doivent recevoir une dose à une date donnée. Une seconde dose peut être administrée au moins 4 semaines après la première dose conformément aux recommandations officielles. La seconde dose est destinée aux sujets n'ayant pas répondu à la première dose quelle qu'en soit la cause.

    • Nourrissons âgés de 9 à 12 mois

    Des données d'immunogénicité et de tolérance ont montré que ce vaccin peut être administré aux nourrissons âgés entre 9 et 12 mois, selon les recommandations officielles ou lorsqu'une protection précoce est considérée comme nécessaire (par exemple, garde en collectivités, situations épidémiques, ou voyage dans une région à forte prévalence de rougeole). Ces nourrissons doivent être revaccinés entre 12 et 15 mois. La nécessité d'une dose additionnelle, avec un vaccin contenant la valence rougeole doit être envisagée conformément aux recommandations officielles (Cf. rubriques "Mises en garde et précautions d'emploi" et "Propriétés pharmacodynamiques").

    • Nourrissons âgés de moins de 9 mois

    Il n'existe pas actuellement de données d'efficacité et de tolérance relatives à l'administration de ce vaccin pour des enfants de moins de 9 mois.